METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· SJODOGG (no) - …
· LOFOFORA (FRA) …
· STRATOVARIUS (f…
· GEOFF TATE (usa…
· MAGICA (ro) - 6…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· NIGHTWISH (fi) …
· GOJIRA (FRA) - …
· WHITESNAKE (uk)…
· W.O.A WACKEN OP…
· DORO (de) - Alh…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 108 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

RECUEIL MORBIDE (FRA) - A Neverending Fight (2008)






Label : Rupture Music / Season of Mist
Sortie du Scud : 1er novembre 2008
Pays : France
Genre : Brutal Death Metal
Type : Album
Playtime : 9 Titres - 41 Mins





Tiens, un nouveau RECUEIL MORBIDE ! Pas que l’occasion soit trop rare pour être signalée (quoique…) mais il s’avère le plus simplement du monde que chacune de leurs sorties est une tuerie sans nom dans ce cercle très intellectuel qu’est le Brutal Death et que je n’aurais manqué ça pour rien au monde. Sauf peut-être une occasion de faire bouffer à Cindy Sanders ses CD’s. Car il y’a déjà fort fort longtemps que ce trio franc-comtois a passé outre le rang de « potentiel à suivre », « espoir » et autres « futur pilier de la scène francophone », validant sans doute leur ticket pour l’élite avec leur excellent premier album, Hurt By Human Race, sorti en 2002 et venu confirmer deux démos prometteuses. C’est tout juste deux ans (et deux mois) après un Waste Of Senses sensationnel que nos ogres repassent à table avec A Neverending Fight, qui est, je cite, « un cri de guerre pour l'album le plus violent de RECUEIL MORBIDE ».
Clair que sur le papier, cette nouvelle production a méchamment de la gueule : recording, mixage et mastering chez les allemands du KohleKeller Studio (CREMATORY, AGATHODAIMON, BENIGHTED…), artwork de grande qualité et clou du clou, des vocaux 100% assurés par Julien, grogneur attitré de BENIGHTED. Tout ça… sur le papier soit : du vent. En plus de cela, j’ai été fort désagréablement surpris par les deux premières plages, « Domination » et « My Worst Defeat ». Du Brutal Death bête et méchant, presque plus bête que méchant. Ce genre d’entrée en matière ultra concise, titanesque à défaut d’être construite. Seulement à moi, on ne me la fait pas (plus ?). Heureusement, RECUEIL MORBIDE se rattrape de fort belle manière avec des titres plus réfléchis, construits et entraînants. A commencer par « Massive Destruction Weapon » qui, à elle seule, a suffit à me réconcilier avec un début en dent de scie. Un bonheur de perversité. Effectivement, par rapport à Waste Of Senses, les français sont montés d’un ton dans leur perception de la brutalité. L’oppression est constante et le riff toujours juste. Prenez « Insects » et analysez simplement ce jeu de guitare. A croire que les cordes ont été affinées par meule. Et c’est bien à ce genre de détail que l’on reconnaît un groupe mur. Bien que n’ayant pas systématiquement l’inspiration, le combo arrive à redoubler de puissance et de vice pour combler quelques lacunes musicales. D’ailleurs, si ce disque marchera (et il va marcher, c’est un constat avant d’être un souhait), il en devra beaucoup à la performance exceptionnelle de Julien qui signe des vocaux d’une incroyable intensité, en bon vocaliste qu’il est. L’osmose est parfaite avec BENIGHTED, elle est en passe de le devenir avec RECUEIL MORBIDE. Puis pour l’anecdote, sachez aussi que sur cette galette, les zicos nous gratifient de deux pistes 100% française (« Domination » et « A Faceless Terror »). M’enfin, intrinsèquement, ça n’ajoute strictement rien à l’ensemble puisque que ce soit en anglais, français ou javanais, le constat est le même : on comprend rien ! Et c’est tout à leur honneur.
Une fois encore, RECUEIL MORBIDE fais parler la poudre et son talent pour pondre un album que beaucoup (moi le premier) s’accorderont à définir d’infiniment complexe en profondeur, redoutable de simplicité en surface. La seule chose qui m’a empêché de mettre une note plus élevée est le fait qu’ils ne jouissent plus de l’effet de surprise. Encore inconnus, j’aurais pris mon baluchon et serais allé sans plus tarder du côté de chez eux. Leur rendre une petite visite. Ou créer un lieu de pèlerinage. C’est selon.



Ajouté :  Mercredi 12 Novembre 2008
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Recueil Morbide Website
Hits: 6853
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 19/10/2018 à 08:49:29 en : 0,0887 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar