METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· CARNAL FORGE (s…
· ELUVEITIE (ch) …
· SPITBACK (FRA) …
· NIGHT IN GALES …
· ANATHEMA (uk) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SAXON (uk) - El…
· PAIN (se) - Div…
· HELLFEST OPEN A…
· NASUM (se) - No…
· SHAKA PONK (FRA…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 16 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

BRUNOROCK (it) - Live On Fire (2008)








Label : 7hard
Sortie du Scud : 18 juillet 2008
Pays : Italie
Genre : Rock
Type : Album
Playtime : 13 Titres - 56 Mins





BRUNOROCK !!! Je suis dans ma période pizzaiolo, une galette latine tourne aussi en ce moment dans mon lecteur, ELDRITCH…c’est l’approche des vacances, l’appel du sud, du soleil…
BRUNOROCK, ce groupe italien a été fondé en 1994 sous la houlette de Bruno Krater, projet solo (rien à voir avec Bruno Solo) suite à son départ de DARKSKY. Cet enregistrement live de 2005, sorti en 2008, reprend une bonne partie des titres de l’album Interaction joués lors de la tournée promo.
A la première écoute, ce live me paraît linéaire et homogène, et bien plus conventionnel que le dernier scud de leurs compatriotes EPHEL DUATH. Un peu d’exotisme toutefois sur le titre « La Fonte Dei Sogni » chanté dans la langue maternelle et l’acoustique « Let Me Be The One » qui clôt l’album.
Je suis dérangé par la restitution de l’ambiance du public, je ne doute pas de la capacité à rassembler de BRUNOROCK, mais cela sonne plutôt Stade de France qu’Elysée Montmartre (je sous-estime peut être, par ignorance, la réputation de BRUNOROCK en Italie, regardez ce que fait MAGO de OZ en Espagne….et ce succès a du mal à passer nos frontières).
M’est venue à la mémoire, l’anecdote racontée par Philippe Guadagnino de BLASPHEME « Il y avait 200 personnes à tout casser, mais après que nous ayons fini de jouer, nous étions dans les loges, et au moment où TAXI GIRL est monté sur scène, j’ai entendu une énorme clameur : ils avaient enregistré un public de 20 000 personnes qu’ils diffusaient dans les enceintes ». Mais ça se passait en France, à Sainte Geneviève des Bois…et il y a bien longtemps.
Pour parodier François Morel, et si j’avais en face de moi Bruno Krater, Leadvox & Guitars de BRUNOROCK, je lui dirais : « Vous n’haranguez pas les foules sur la place Saint-Pierre, vous n’êtes pas pape, c’est plus ça que je veux dire ».
A la deuxième écoute, le refrain de « Pray 4 The Rain » s’est incrusté dans ma tête. Un bon point. Belle alchimie entre le chant de Bruno Krater et le rythme lancinant des guitares.
Quelques soli de guitare émaillent ce live, dans « No More Promises » et « Castaway », mais bien trop rarement à mon goût.
Le jeu est plus carré et martelé par une rythmique bass/drums imparable dans « Take The Trophy ».
Le synthé de Juha Varpio que l’on entend dans « Two Hearts One Weapon » lâche des sonorités qui paraissent bien désuètes, les quelques notes de piano en intro de « Hard Working Day » pouvaient laisser espérer un meilleur emploi du keyboard et pourquoi pas des duos avec les guitares… qui ne viendront pas.
BRUNOROCK délivre un Rock bien trop sage et sans grande originalité.
Un signe qui ne trompe pas : c’est d’être réveillé en sursaut par le bonus track studio « Time To Run », alors là on se dit qu’il y a bien un problème de production et mixage pour ce live.
Désolé, mais cet enregistrement ne fera pas partie de ma Métalthèque Live idéale.



Ajouté :  Jeudi 26 Mars 2009
Chroniqueur :  Le Patriarche
Score :
Lien en relation:  Brunorock Website
Hits: 9101
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 12/11/2019 à 22:04:38 en : 0,0513 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar