METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· VOMITORY (se) -…
· ...AND YOU WILL…
· KORITNI (au) - …
· BACKYARD BABIES…
· KLOGR (it) - Ga…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SWANS (usa) - L…
· NAPALM DEATH (u…
· SHINING (se) - …
· SIDILARSEN (FRA…
· PAIN OF SALVATI…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 26 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

TWISTED SISTER (usa) - Live At The Astoria (2008)





Label : DVE / Underclass
Sortie du DVD : 21 novembre 2008
Pays : Etats-Unis
Genre : Heavy Metal












Le label Global Music et sa subdivision DVE proposent depuis quelques mois des packagings intéressants, regroupant dans un même coffret, un CD et son pendant DVD, pour un prix plus qu’honnête (16 euros en moyenne). Une initiative louable qui permet d’acquérir des produits de bonne qualité pour un moindre coût.
Le premier de ces coffrets, le Live At The Astoria de TWISTED SISTER permet de se faire une opinion objective sur le concept en question, est force est de reconnaître qu’il n’y a pas tromperie sur la marchandise.
Avant de s’attaquer au contenu, abordons l’aspect technique du contenant. Ne vous attendez pas à une kyrielle de bonus, genre making-of, interviews, clips, ou scènes backstage, car le package est réduit à l’essentiel, à savoir le concert et rien d’autre. Pour le prix on ne va pas se plaindre ! Pour le Live concerné, avouons que l’aspect visuel et sonore va droit au but, tant on a l’impression d’avoir été celui qui a filmé avec sa cam, depuis le public.
Le son est correct, mais sans plus, puissant mais pas trop, et les lumières très sages, voire limite. Les cadrages sont souvent hasardeux, pour ne pas dire mauvais dans certains cas, et le montage est tout sauf épileptique, et consiste souvent en des plans fixes de plusieurs secondes sur les musiciens.
Voilà pour le côté « je râle un peu, même si c’est pas cher! ».
Concernant le gig en lui-même, rien à redire. Il est vrai que je n’ai jamais été fan des TWISTED SISTER, trouvant leur Hard un peu basique pour les standards de l’époque, et bien souvent sauvé du naufrage par un vocaliste d’exception. Ce qui était d’autant plus regrettable que les instrumentistes possédaient un solide bagage technique. Mais chaque époque a les clowns qu’elle mérite. Nos grands frères avaient ALICE COOPER et les NEW YORK DOLLS, nous avons eu les TS et WASP. Ne nous plaignions pas, les suivants n’ont eu que GWAR et MARILYN MANSON… Rangeons donc les mouchoirs !
Mais je dois admettre que certains titres avaient attiré mon attention, et que les deux derniers albums du groupe (Come Out And Play et Love Is For Suckers) étaient assez réussis, et laissaient présager d’une suite plus inspirée. Malheureusement, l’histoire en décida autrement, et les TS partirent sous d’autres cieux plus ou moins cléments.
Les reformations m’ont toujours fait marrer, car bien souvent, seuls un ou deux membres originels remettent le couvert, dont bien souvent le propriétaire du nom. Ici, pas de tricherie, le groupe revient au grand complet, même si on a parfois du mal à les reconnaître (Mark « The Animal » Mendoza et A.J Pero ont quelque peu…grossi en fait !), et les maquillages outranciers d’antan reprennent leurs droits (ce qui n’est pas à l’avantage de J.J French, qui ressemble à un vieux travelo de Hambourg !). Mais celui qui captive tous les regards, c’est bien sur cette vieille pute de Dee SNIDER (ne vous y trompez pas, dans son cas, c’est une marque de sympathie !), qui est resté ce front-man terrible à la voix incroyable. Il n’a d’ailleurs rien perdu de son coffre, ni de son bagout d’ailleurs ! Nombre de transitions sont le prétexte à d’interminables diatribes contre les maisons de disques, les fans de disco, etc… Mais c’est comme ça qu’on l’aime, et on aurait bien tord de lui cracher dessus, au regard de tout ce qu’il a accompli en faveur de la reconnaissance de notre musique favorite. Alors bien sur, la set-list fait la part belle aux débuts du groupe, avec les hits incontournables issus de Stay Hungry, You Can’t Stop Rock n’Roll, et Under The Blade, et rien bien sur de Love Is For Suckers.
Le concert met un certain temps à démarrer, mais dès « You Can’t Stop Rock N’Roll », la magie opère à plein régime et le public rentre en transe.
De là, plus rien ne peut stopper la machine, et c’est un SNIDER surexcité qui assure en roue libre le spectacle, jusqu’aux deux rappels apocalyptiques, « Come Out And Play », et l’hymne imparable « S.M.F ».
Musicalement, le groupe est au top, et, une fois n’est pas coutume, la promo qui consiste à vendre ce live comme étant une des meilleures performances de TS est vraie. On prend plaisir à retrouver ces chansons qui ont rythmé notre adolescence, car même si l’on n’était pas fan, on a forcément entendu tous ces titres chez un pote, ou sur MTV.
Et une reconsidération s’impose. Et si finalement les clowns de TWISTED SISTER avaient réussi à faire passer un message de liberté sous couvert d’une attitude et d’une apparence outrancières ? Et si on avait pris du bon temps en s’émancipant d’un carcan moral qui commençait à peser plus lourd que notre perfecto bardé de badges ?
Ca n’est pas pour rien que Dee et sa bande étaient comme des super-héros pour les kids américains. Car ils en étaient. Et ils en sont toujours finalement.

Tracklisting :

Live At The Astoria (DVD, 100’)
1. What You Don't Know (Sure Can Hurt You)
2. The Kids Are Back
3. Under The Blade
4. Destroyer
5. Like A Knife In The Back
6. Burn In Hell
7. Ride To Live
8. Shoot 'Em Down
9. You Can't Stop Rock N' Roll
10. The Fire Still Burns
11. We're Not Gonna Take It
12. The Price
13. I Am, I'm Me
14. I Wanna Rock
15. Come Out & Play
16. S.M.F.

Live At The Astoria (CD, 80’)
1. What You Don't Know (Sure Can Hurt You)
2. The Kids Are Back
3. Under The Blade
4. Destroyer
5. Like A Knife In The Back
6. Burn In Hell
7. Ride To Live
8. Shoot 'Em Down
9. You Can't Stop Rock N' Roll
10. The Fire Still Burns
11. We're Not Gonna Take It
12. The Price
13. I Am, I'm Me
14. I Wanna Rock
15. Come Out & Play
16. S.M.F.


Ajouté :  Samedi 10 Janvier 2009
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Twisted Sister Website
Hits: 32593
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des DVD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 19/11/2017 à 05:50:47 en : 0,1248 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar