METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· 1349 (no) - Sei…
· MERRIMACK (FRA)…
· HATE ETERNAL (u…
· PYOGENESIS (de)…
· BATTLE BEAST (f…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· NEW MODEL ARMY …
· BLACK RAINBOWS …
· WALDROCK (nl) -…
· ARCH ENEMY (se)…
· PARADISE LOST (…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 26 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

INHUMATE (FRA) - Frédéric Anton (Juil-2004)


Inhumate est de retour après nous avoir fait patienter pendant 4 années avec un album qui est à mi-parcours de leur heptalogie. Absent certes discographiquement mais pas des salles de concerts qu’ils écument tout au long de l’année et c’est bien là la réelle vocation du groupe. Entretien avec le parrain de Metal Impact, Frédéric Anton, afin qu’il nous en dise plus sur leur nouveau bébé…

Line-up
: David Loessl (guitare), Christophe Knecht (chant), Yannick Giess (batterie), Frédéric Anton (basse)

Discographie : Abstract Suffering (demo – 1993), Grind Your Soul (demo – 1995), Funeral March / Inhumate (split – 1995), Internal Life (album – 1996), Ex-Pulsion (album – 1997), Slaughter Of Innocence (split – 1998), Inhumate / Gorefield (split – 1998), Inhumate / Trauma-Team ! (split – 1998), Sanguinary / Inhumate (split – 1999), Growth (album – 2000), Alienation Mental / Inhumate (split – 2001), Vaginal Incest / Inhumate (split – 2003), Life (album – 2004), At War With Inhumate (DVD – 2007), S Is For Sludgesicle (split – 2008), Depression / Inhumate (split – 2008), The 5th Season (album – 2009), Expulsed (album – 2013)

M-I Interviews du groupe : Frédéric Anton (Fév-2002), Frédéric Anton (Juil-2004), Frédéric Anton (Juil-2013)



Metal-Impact. Une petite présentation inhabituelle ?

Frédéric Anton. Inhabituelle ? Voilà qui n’est pas courant… Wouaaaarrrrgggghhhh !!!!!!!!!! On est INHUMATE, on est de Strasbourg et on est là pour broyer vos âmes !!! Voilà une des présentations possibles [Rires]

MI. Cela fait quelques temps que votre quatrième album est sorti, comment le perçois-tu avec le recul ?

Fred. L’album est sorti depuis 5 mois déjà !!!! Bon, personnellement je te donnerai l’avis que tout musicien donnera : c’est de toute façon ce qu’on pouvait faire de mieux au moment de sa sortie, et a priori je ne pense pas qu’à l’heure actuelle nous pourrions mieux faire ! Donc, j’en suis pleinement satisfait. Mais ce qui me fait le plus plaisir c’est que je le perçois d’autant mieux qu’il est super bien accueilli ! Les critiques sont particulièrement favorables et le public réagi vraiment bien !

MI. Comment s'est passé le Soul Grinding Festival IV ?

Fred. Ecoute ce festival a été une méga surprise ! On attendait grosso modo 300 à 350 personnes, on en a eu 550 ! Pour quelle raison ? Eh bien on se le demande encore !!! On envisage différentes hypothèses, que je ne préfère pas dévoiler pour le moment, mais je pense que nous aurons des critères d’appréciation plus sûrs après le SGF V. Donc un peu de patience et une ébauche de réponse pourraient être donnée vers fin février 2005. Seul point noir de cette soirée est le fait que les Polonais de PARRICIDE n’aient pas pu jouer, ils ont eu un problème de voiture en Rép. Tchèque et sont restés bloqués là-bas…

MI. Lors de notre dernier entretien, tu m'avais laisser entendre que le titre de votre quatrième album serait "Maturity" et finalement c'est devenu le résultat de l'album mais vous avez préféré le nommer "Life", pour quelles raisons ?

Fred. Oui, exact, « Maturity » était un titre générique auquel nous pensions, mais ça ne faisait pas trop titre d’album… Alors on a refait une séance de brainstorming (eh oui, c’est ça la démocratie au sein d’INHUMATE, tout le monde donne son avis, on discute de tout et ensuite on retient à la majorité – quand on y arrive, à 4 c’est pas toujours fastoche – une idée) et il en est sorti que si le premier album de l’heptalogie s’intitule « Internal Life », si le dernier s’intitule « Eternal Life », alors on pourrait reprendre le mot « life » dans le titre de l’album central, ce qui ferait un rappel du premier, une annonce du dernier et cela renforcerait l’aspect conceptuel donnés au titres des albums. Ensuite vu que l’album est basé sur le thème de la vie, la scène étant le réel endroit ou INHUMATE prend vie, il nous est rapidement apparu que le simple titre de « Life » correspondait tout à fait à ce qu’on voulait.

MI. Penses-tu avoir fait un album plus mature, abouti avec des touches plus Brutal Death que les précédents ?

Fred. Plus mature, plus about, oui. Tout simplement parce que nous nous connaissons mieux, parce que le groupe est plus soudé que jamais, etc… Toutes les raisons que tu pourras lire dans toutes les interviews possibles de tous les groupes du monde qui parlent de leur dernier opus. Maintenant plus Death que les précédents je ne sais pas… Je laisse cette interprétation dans ta bouche. Si tu penses que c’est le cas pourquoi pas. Mais moi je ne le pense pas, je le trouve au contraire plus grind, par contre le son propre fait peut-être que les gens ont l’impression que c’est moins grind, parce qu’il est vrai que peu de groupes de grind français sortent des produits avec un son satisfaisant malheureusement…

MI. Parles nous du choix des textes et de leurs messages ?

Fred. Nos textes traitent de thèmes variés qui vont de la musique à la place des femmes dans la scène brutale, de la cathédrale de Strasbourg au labyrinthe qu’est notre vie. Nous n’avons pas un axe d’écriture, ni un thème privilégié, tout peut être abordé et c’est bien ainsi. Car notre concept étant ultra vaste, tous nos textes peuvent s’y insérer, on n’est pas obligés de faire attention à ce qu’on raconte, freedom über alles !

MI. Le dernier morceau de l'album est en fait plusieurs morceaux live pour une durée de 12 minutes et il s'intitule "Life" qui est aussi le titre de l'album. Cela veut-il dire que votre vie ou du moins la conception de votre musique est la scène ?

Fred. Voilà, pile poil dans le mille. « Life » c’est la Vie, notre concept tourne autour de ce thème et tourne aussi autour de cet album qui en est l’axe central (4ème sur 7). Ensuite c’est aussi sur scène (titres live) qu’INHUMATE prend sa véritable ampleur. INHUMATE est un groupe de scène et pas un groupe de salon ! Notre vie de musiciens extrêmes nous la vivons dans la sueur des concerts !

MI. Que penses-tu du fait que la production soit plus soignée et que du coup certains vous disent que vous allez progressivement dévier de l'underground ?

Fred. [L’air étonné et interrogatif] Personne ne m’a jamais dit ça et je crois que si peu de choses peuvent m’énerver, hormis la mauvaise foi, celle-ci en est une !!! Nous sommes un groupe underground qui revendique fièrement ce statut, n’en déplaise à quelques grincheux (qui sont jaloux dans le fond, rien de plus…). Pourquoi underground ? Tout simplement parce que nous nous autoproduisons, nous bossons comme des damnés pour que cela fonctionne et tout ce que nous avons réussi à faire nous l’avons fait SEULS !!! Alors je ne vois pas en quoi nous pourrions sortir de l’underground ??? D’un autre côté l’assimilation underground = mauvaise musique, musique de débutant, son pourri, pas de moyens, etc… soit quand même finir par disparaître ! Je reste persuadé que l’underground regorge d’excellents groupes !!! Il suffit de s’y intéresser un peu, d’être curieux et de fréquenter les concerts pour se rendre compte que des dizaines de groupes auxquels on offrirait de super infrastructures seraient capables de faire des concerts largement meilleurs que ceux que les critiques considèrent comme de stars, tout simplement parce qu’ils sont signés chez tel ou tel « gros » label. Pour revenir à ta question, INHUMATE ne quittera jamais l’underground parce que nous en sommes issus et contrairement à beaucoup de groupes (que je ne citerai pas par politesse…) nous n’oublions pas d’où nous sortons et nous considérons que nous avons pour mission d’aider ceux qui sont plus petits que nous !!!

MI. Pourquoi avoir choisi de faire une série de 1000 exemplaires de "Life" en digipack ?

Fred. Pour marquer le fait que « Life » soit l’album central du concept. Nus avons réussi à faire quatre albums seuls et cette édition limitée est une façon pour nous de couronner cette étape particulièrement importante dans l’histoire d’INHUMATE. Et c’est aussi une façon de montrer que l’on peut être underground tout en proposant de la qualité (pour rebondir sur la question précédente).

MI. Comment s'est fait le choix de faire une piste multimédia avec des vidéos extraites de l'Obscene Extreme Fest 2003 (cz) ?

Fred. Pour la même raison que le tirage en digipack. Maintenant à savoir pourquoi on a pris des extraits de l’Obscene Extreme Fest 2003 tout simplement parce que je pense que c’est notre meilleur souvenir scénique et aussi parce que l’image était de très bonne qualité, contrairement à la plupart des enregistrements vidéo dont on disposait avant.

MI. Que penses-tu de la chronique de "Life" par Metal Impact ?

Fred. Elle me plaît beaucoup. Maintenant toutes les chroniques qui sont sincères me plaisent. Peu m’importe si le chroniqueur nous aime ou pas, tant que l’avis est objectif et motivé pourquoi pas. Par contre je déteste le genre de chronique où le gars commente en trois lignes en disant que c’est brutal et basta. Parce que ça moi aussi je peux le faire alors que je ne me sens pas capable de faire une chronique d’album… C’est quand même plus difficile qu’il n’y parait. Et je n’apprécie pas non plus les gens qui font la review et omettent volontairement de ne pas parler des pistes multimédia, estimant qu’elles n’ont aucun intérêt car tout le monde en met (si l’intéressé lit ces lignes il se reconnaîtra). Un album c’est d’abord de la musique mais aussi des visuels et avec le CD pourquoi pas des pistes multimédia. Parce que si on ne s’arrête qu’à la musique alors on n’achète plus rien et on se contente de CD gravés… Dur quand même non ?

MI. Question conne, comment l'idée de se fracasser le micro sur la tronche est venue au doux Christophe ?

Fred. Il me semble que sur un concert de RAMMSTEIN le chanteur se tape le micro sur le front une fois. Alors il s’en est inspiré mais dans la « stage trance » le « un » s’est transformé en « plusieurs »… D’où la photo terrible que l’on trouve sous le CD (pour ceux qui ont le CD complet).

MI. Il y a deux ans, tu étais bien remonté contre la scène Metal en général, quelle est ta position aujourd'hui ?

Fred. Elle n’a guère changé… Mais je vois que petit à petit des questions se posent… Entre les labels qui ont des difficultés financières, les groupes qui galèrent pour arriver à se faire connaître, le public qui est de moins en moins dupe (quoique quand j’entends ce qui s’est passé au Fury Fest cela me laisse songeur…)… Enfin bref, je me dis que plus ça va et plus il y a une fracture nette qui se crée entre la scène d’en haut et la scène d’en bas. Perso, je suis très fier d’appartenir à la scène d’en bas et plus le temps passe, plus la scène d’en haut me laisse froid et ce n’est pas moi qui irait pleurer si certaines institutions metalliques françaises venaient à se viander… Alors qu’INHUMATE s’en sort de mieux en mieux.

MI. Etes-vous déjà en train de songer à la suite de "Life" on va t-on devoir attendre quelques années ?

Fred. Nous avons déjà entamé le processus de composition, quant au temps qu’il nous faudra pour composer et enregistrer le prochain opus je ne peux rien dire pour le moment… J’espère sincèrement que ce sera moins de quatre ans. Deux ans me sembleraient l’idéal, mais je préfère ne pas m’avancer… Tu sais on est capable de mettre cinq ans, pourquoi pas ????

MI. J'ai été ravi de faire cet entretien avec toi pour INHUMATE qui est d'ailleurs un peu notre parrain car vous avez été le premier groupe à être interviewé par mes soins et à avoir cru en Metal Impact. Je te laisse conclure là dessus...

Fred. Eh bien merci de penser encore à nous ! Tu sais moi je crois en tous ceux qui font les choses sérieusement et sincèrement. Merci à toi pour cette nouvelle interview et bonne chance pour la suite de METAL IMPACT qui m’a l’air d’avoir largement trouvé sa place dans le paysage métallique français, c’est cool !!!


Ajouté :  Mercredi 14 Juillet 2004
Intervieweur :  Blasphy De Blasphèmar
Lien en relation:  Inhumate Website
Hits: 20518
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 17/12/2018 à 00:11:34 en : 0,102 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar