METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· BLIND GUARDIAN …
· ENSIFERUM (fi) …
· BENIGHTED (FRA)…
· ENGEL (se) - Mi…
· STRATOVARIUS (f…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· EVERGREY (se) -…
· DEW-SCENTED (de…
· BEATALLICA (usa…
· SISTER (se) - M…
· DAGOBA (FRA)- L…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 121 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

GLENN HUGHES (uk) - Glenn Hughes (Nov-2016)


Glenn Hughes fait partie de ces artistes uniques et intemporelles qui ont su traverser les décennies sans jamais se compromettre restant fidèle à leur volonté créatrice. Le bougre a eu des périodes difficiles perdu dans les affres de la drogue et de l'alcool mais a su réagir et s'en sortir ! Dieu merci son talent et sa voix sont toujours restés intact malgré les années et les excès. L’homme est sans aucun doute un survivant. Son histoire incroyable a débuté en 1969 au sein de TRAPEZE avant de rejoindre DEEP PURPLE en 1974 et gravé des albums (Burn, Stormbringer, Come Taste The Band) qui sont au fil du temps rentrés dans la légende et font désormais partis de l’histoire du Rock ! Notre bassiste chanteur a toujours été polyvalent et a participé à un nombre incalculable d'albums qui sont restés dans les annales que ce soit aux cotés de Gary Moore, BLACK SABBATH et Toni Iommi, John Norum pour n'en citer que quelques-uns tant la liste est dithyrambique ! Depuis quelques années, notre ami s'est impliqué dans plusieurs combos comme BLACK COUNTRY COMMUNION au côté de Joe Bonamassa (un nouvel opus étant prévu pour mai 2017) ou encore CALIFORNIA BREED dernièrement. Parallèlement, Glenn a développé depuis 1977 une carrière solo impressionnante qui lui a permis d'élargir ses horizons musicaux et d'assouvir sa passion pour le funk et la soul, un style qui l'a toujours habité et qu'il a sans cesse revendiqué haut et fort. Il aura fallu attendre huit ans pour que Glenn revienne sur le devant de la scène avec un nouvel album solo au titre évocateur : Resonate. Un opus résolument Rock et Heavy prouvant une fois de plus qu'il est au sommet de son art grâce à des compositions hors pair et une voix exceptionnelle toujours aussi sublime ! Le temps n'a pas altéré ses prouesses vocales qui sont légions sur Resonate. Frissons garantis à tous les étages. Il n'en fallait pas plus pour que votre serviteur décroche son téléphone afin d'en savoir un peu plus sur la genèse de Resonate. Entretien avec un Glenn Hughes détendu et très fier de sa nouvelle offrande. Un artiste attachant et sympathique qui aborde tous les sujets sans aucun complexe. Magnéto Maître Glenn, c'est à toi !

Line-up
: Glenn Hughes (chant/Basse), Soren Andersen (guitare), Lachlan "Lachy" Doley (claviers), Pontus Engborg (batterie)

Discographie : Play Me Out (1977), L.A. Blues Authority Volume II Blues (1992), From Now On... (1994), Fell (1995), Addiction (1996), The Way It Is (1999), Return Of Crystal Karma (2000), A Souful Christmas (2000), Building The Machine (2001), Different Stages (2002), Songs In The Key Of Rock (2003), Soulfully Live In The City Of Angels (2004), Soul Mover (2005), Music For The Divine (2006), First Underground Nuclear Kitchen (2008), Resonate (2016)

Traduction / Retranscription : Laurent Machabanski



Metal-Impact. Bonjour Glenn ! Te souviens-tu de ton dernier concert au Hellfest en juin 2016 ?
Glenn Hughes. Jouer en France devant un tel public est important pour moi, c'était fantastique. Je suis souvent venu en France et j'ai beaucoup de fans. L'album Resonate a été réalisé directement après ce show. J'ai quitté la France et une semaine après on enregistrait Resonate. Le public français m'a tellement inspiré pour réaliser cet opus que je voudrais le remercier à cet effet.

MI. Au Hellfest, tu as joué en trio comme avec ton ancien groupe TRAPEZE...
Glenn. J'admets que j'adore jouer en trio et que je ne peux le cacher. Une guitare, une basse et une batterie. C'est toujours excellent.

MI. Tu as été opéré récemment des deux genoux, comment te sens-tu aujourd'hui ?
Glenn. Je suis en super forme, merci.

MI. Dans quel état d'esprit as-tu écrit ce nouvel album de onze titres ?
Glenn. J'étais sain et sobre. Je les ai écrites sur tout ce qui concerne ma vie et tous les sentiments autour de ma vie. Ces titres ont été écrits au printemps. C'est ce que je ressentais à ce moment-là au niveau de mes transplantations des genoux. Je suis un homme bionique ! [Rires] ... Il a fallu apprendre à marcher et coordonner les gestes de ma vie. L'album Resonate traduit l'état de mon rétablissement.

MI. Tu as attendu huit ans pour revenir avec un album solo, était-il important de revenir avec un opus Rock, puissant, avec beaucoup de claviers et de guitares ?
Glenn. Oui, c'était important d'avoir des claviers sur l'album. Je n'ai pas écrit de chansons pour les claviers. Je n'écris uniquement que lorsque je suis en studio. C'est lorsque le gars d'Australie est venu, il y avait son clavier dans le studio que l'on a commencé à travailler de cette manière.

MI. Pourquoi as-tu enregistré Resonate à Copenhague au Medley Studio ?
Glenn. Ce studio appartient à mes guitaristes. Au départ je pensais enregistrer à Los Angeles. Comme on était en Europe, je me suis dit qu'on pouvait le faire sur le vieux continent. L'enregistrement a duré deux semaines.

MI. Cela a été très rapide...
Glenn. Très rapide, oui. Les chansons ont été écrites entre Mars et Avril. Je n'avais aucune idée de ce que j'enregistrais. Je ne les ai pas enregistrées vite mais j'étais surtout très inspiré. C'est comme si toutes les chansons de l'album s'écrivaient d'elle-même.

MI. Est-ce que c'est facile d'écrire de nouveaux morceaux après tant d'années ?
Glenn. C'est la chose la plus facile à faire. Si tu fais de la musique pour Glenn Hughes, c'est facile à réaliser. A titre de comparaison c'est comme si tu portais tes propres vêtements. C'est quelque chose de naturel chez moi. Je peux écrire des chansons même quand je te parle. Que je sois bourré ou pas, depuis vingt-sept ans j'ai trouvé la manière d'écrire et je n'ai pas peur de raconter des histoires se rapportant à ma vie.

MI. Tu as vécu des moments difficiles avec l'alcool et la drogue au cours des seventies et des eighties. Depuis que tu mènes une vie saine, est-ce que tu vois le monde différemment ?
Glenn. J'ai traversé un chemin spirituel. Je ne vis pas dans le luxe et je ne me mélange pas avec les gens bizarres. J'habite en bordure de Los Angeles. Je ne vis pas à Hollywood. Vivre près de la plage est un bon endroit pour moi. J'adore l'océan. Tu peux l'écouter. Il fallait changer ma vie. Je devais vivre différemment tous les jours. Spirituellement, tu dois tout faire d'une autre manière et c'est pour cette raison que je l'ai fait.

MI. Cela reste un miracle que ta voix n'est pas changée depuis toutes ces années ?
Glenn. J'ai changé en mieux car auparavant je prenais de la drogue. Je suis en bonne santé. En fait, ce n'est pas la tonalité de la voix qui m'inquiète, mais l'émotion dans la voix.

MI. A quel moment as-tu réalisé que tu avais une voix exceptionnelle, une sorte de don venu du ciel ?
Glenn. Adolescent, je ne voulais pas devenir chanteur. J'ai joué au sein de différents combo, des claviers, de la basse et tout à la fin j'ai joué de la guitare. Le chant est intervenu bien après toutes ces expériences musicales. C'est la chose la plus importante à mes yeux.

MI. Que penses-tu du dernier album de WHITESNAKE (Purple), qui est constitué de reprises de classique de DEEP PURPLE ?
Glenn. A vrai dire je ne l'ai pas vraiment écouté. C'est différent. C'est OK. Je pense que l'on ne peut pas remplacer l'original. David a passé du bon temps à le faire c'est l'essentiel.

MI. J'ai été surpris que tu ne sois pas impliqué en tant que co chanteur à Purple ?
Glenn. Jimmy Page m'a contacté en me demandant ce que je pensais de l'album Purple de David. Il m'appelait de Londres et je n'avais aucune idée des motivations de son appel. J'ai appelé David en lui demandant de quoi il s'agissait pour le provoquer un peu et en plaisantant lui demandant pourquoi il ne m'avait pas invité. Il a trouvé une excuse bidon mais ce n'est pas grave.

MI. En tant qu'ami de Jimmy Page, penses-tu qu'il est possible qu'un jour vous écriviez ensemble ?
Glenn. Je ne sais pas ce qu'il fait réellement. Je ne l'ai pas supplié de faire quelque chose mais je lui ai déjà dit que les gens attendaient quelque chose de lui. Il est un peu en colère contre moi. Je ne le force pas de le faire avec moi car il peut le faire avec n'importe qui. C'est l'un des plus grands compositeurs de tous les temps. Mais je ne pense pas que Jimmy Page reviendra de sitôt.

MI. Est-ce que tu pensais qu'à l'époque que Burn de DEEP PURPLE allait devenir un classique avec tous ces titres fantastiques ?
Glenn. C'était super. Nous étions en Angleterre dans un château. Nous étions ensemble tous les cinq dans ce manoir. C'était un moment magique et nous sommes restés deux semaines pour écrire les titres. Lord, Blackmore, nous étions tous des grands potes ; c'était magnifique pour David et moi.

MI. As-tu ressenti de la pression en tant que nouveau bassiste et aussi chanteur de DEEP PURPLE ?
Glenn. Pas vraiment, j'ai fait des tournées pendant des années avec des groupes. Alors faire des tournées avec DEEP PURPLE ne m'impressionnait pas.

MI. En tant que musicien qu'est-ce qui a changé dans ta manière de travailler, d'enregistrer entre tes débuts et aujourd'hui ?
Glenn. C'est différent car maintenant je suis le leader d'un groupe. Les gens avec qui je travaille m'écoutent. J'ai toujours été un leader et j'arrange les chansons. C'est toujours bien de savoir que les gens peuvent compter sur moi.

MI. Crois-tu que Resonate est un des opus ou tu t'es totalement senti libre ?
Glenn. Resonate est le premier album de toute ma vie. Les notes, les paroles et les arrangements sont de Glenn Hughes. J'ai fait d'autres albums mais c'est réellement le seul ou j'ai tout fait. Tout ce qui est sur cet opus correspond exactement à ce que je voulais qu'il soit.

MI. Est-ce que tu préfères travailler en tant qu'artiste en solo ou en groupe comme avec BLACK COUNTRY COMMUNION ?
Glenn. J'aime faire de la musique pour moi-même. J'adore travailler avec BLACK COUNTRY COMMUNION car je produis 80% du travail. En parlant de ma propre réalisation ou de mon travail c'est au moment où je produis le fruit de mon travail que j'ai la plus grande satisfaction. Lorsque tu fais cela pour quelqu'un d'autre et que tu ne produis pas ou que tu es en désaccord sur ce qui doit être fait, tu ne peux pas avoir le dernier mot. C'est pour cette raison que je considère que c'est le meilleur album que je n'avais jamais réalisé auparavant.

MI. Est-ce pour cette raison que tu comptes enregistrer un nouvel opus solo ?
Glenn. Possible mais je ne suis pas pressé. J'ai beaucoup de choses sur le feu et il y a tellement d'occasions pour faire des choses et tant de choses que j'ai envie d'entreprendre. Faire des concerts, rencontrer des gens, faire l'acteur, jouer de la guitare, faire des films, écrire...

MI. Quel est ton opinion sur le retour de Ritchie Blackmore avec RAINBOW ?
Glenn. Ritchie est quelqu'un d'étrange, de curieux. Je lui souhaite le meilleur. Il devient vieux maintenant et je ne suis pas au fait de RAINBOW mais c'est quelque chose totalement différent de lui. Je suis content que Ritchie continue de jouer de la musique Rock.

MI. Etait-ce un plaisir de travailler avec lui ?
Glenn. C'était fantastique. Mais je ne lui ai pas reparlé depuis quarante-deux ans.

MI. Te souviens-tu de l'album Butterfly Ball avec Roger Glover et Ronnie James Dio et qui fut un immense succès en France notamment grâce à ce clip fantastique !
Glenn. Je m'en rappelle. C'était à Londres avec Roger et nous avons passé du bon temps. Ronnie était un de mes meilleurs amis. C'était un grand moment.

MI. Tu as donné de nombreux concerts en hommage à Ronnie et participé à un album tribute : This Is Your Life (Catch The Rainbow) Comment était-il en tant qu'artiste et être humain ?
Glenn. C'était un gars qui avait trois qualités. Vraiment un mec sympa que je n'oublierais jamais.

MI. Tu étais aussi un grand ami de David Bowie...
Glenn. Il a habité chez moi à Miami en 1975 pour cinq mois. L'annonce de sa mort a été dure car nous étions encore amis. Ce fut dévastateur pour moi car il y avait tant de membres dans son équipe. Nous avons passés du bon temps et il m'a beaucoup appris. Nous avons fait des grandes choses ensemble.

MI. A quatorze ans tu as vu ton premier show. Que dirais tu à ce gosse si tu pouvais lui parler aujourd'hui ?
Glenn. Ne sois pas déçu par ce que tu vois, ne sois pas casser par tout ce qui est faux ou injuste. Accroche-toi à ce que tu crois. Crois en tes émotions et ton coeur. Vis ta vie et ne lâche jamais ton instrument car Dieu à un message pour toi.

MI. La condition humaine, l'engagement et la valeur des êtres humains sont des thèmes important dans ta musique...
Glenn. Mon message est clair : il est important de guérir, de croire aux gens, de faire en sorte que ce que tu dis soit vrai, de montrer ton intérêt à l'autre. Je crois qu'il faut rester honnête. L'honnêteté et la seule chose valable. Il y a trop de tricheurs, de voleurs et de menteurs dans ce monde. C'est une chose que je ne fais pas.

MI. Est-il difficile de rester honnête dans le Rock business ?
Glenn. C'est un monde étrange. Tout ce que tu peux faire est de continuer dans la même direction. Il faut se faire confiance mutuellement. Le monde de la musique appartient à un autre monde. L'industrie de la musique n'existe plus maintenant car les supports physiques que sont les cd sont en train de disparaitre et à terme n'existeront plus. Tout se télécharge maintenant. Tout ce qui manquera à la musique ce sont des compositeurs.

MI. J'ai été surpris que le show que tu devais donner avec LIVING COLOUR à Paris ainsi que la tournée soit annulée quelques jours avant que les dates débutent !
Glenn. Ce qui s'est passé c'est que LIVING COLOUR se sont désistés au dernier moment... Six semaines avant le spectacle. Le promoteur n'avait pas d'autres choix que d'annuler le concert. La tournée a été reportée le 4 février 2017 à Paris, plus précisément à Vauréal. Alors soyons fou !

MI. Pour conclure, quelle est ta philosophie de la vie ?
Glenn. Donne tout ce que tu peux car tu ne sais jamais ce qui arrivera à la fin. GLENN HUGHES est ton messager.

MI. Merci à toi pour cette interview. Bonne journée à Los Angeles !
Glenn. Temps magnifique à Los Angeles. Bonne journée à toi également.


Ajouté :  Dimanche 26 Mars 2017
Intervieweur :  The Veteran Outlaw
Lien en relation:  Glenn Hughes Website
Hits: 495
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 23/10/2017 à 08:10:22 en : 0,1718 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar