METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· LUNA FIELD (de)…
· MAGICA (ro) - 6…
· HUMATRONIC (be)…
· DELAIN (nl) - C…
· OMNIUM GATHERUM…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· MADINA LAKE (us…
· SCORPIONS (de) …
· SAXON (uk) - Ro…
· KILLERS (FRA) -…
· IRON MAIDEN (uk…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 54 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

# # XML_node.objet # # This object is an XML node representation # # /- name (string) # xml_node --- attributes (array) # \- children (array) or value (string) class xml_node { var $name; var $attributes = array(); var $children = array(); var $value = ""; function xml_node($name,$attributes,$children=array(),$value="") { $this->name = $name; if (is_array($attributes)) { $this->attributes = $attributes; } $this->children = $children; $this->value = $value; } } # # xml_tree class # # This object parses an XML stream and offers a tree composed by xml_nodes # class xml_tree { var $xml_stream; var $current_node; var $root_node; var $index; var $value; function xml_tree() { $this->root_node = new xml_node("__ROOT_NODE",array()); $this->current_node = $this->root_node; } function add_tree($xml_stream) { # Managing the parser $this->xml_stream = $xml_stream; $xml_parser = xml_parser_create(); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_CASE_FOLDING,0); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_SKIP_WHITE,1); if (!xml_parse_into_struct($xml_parser,$this->xml_stream,$this->value,$this->index)) { xml_parser_free($xml_parser); die("XML Parse error"); } xml_parser_free($xml_parser); # Now, $this->value and $this->index are informed, we can use the get_node methode. $tab_result = $this->get_node(0,count($this->value) - 1); $this->root_node->children[] = $tab_result[0]; $this->current_node = $this->root_node; } function get_node($index_start,$index_stop) { #echo "


\n"; #echo "GET-NODE($index_start,$index_stop)
\n"; # What we are going to return is an array of xml_nodes $return_tab = array(); # depth is only here to check if everything is all right $tab_node = $this->value[$index_start]; $depth = $tab_node["level"]-1; # Now we have to be sure we do not forget a single node for ($index = $index_start;$index <= $index_stop;$index++) { #echo "\$index = $index
"; # get the current node $tab_node = $this->value[$index]; # what type of node is it ? switch($tab_node["type"]) { case "complete" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth+1) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud complet $index, niveau $depth + 1 au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Noeud complet trouvé position $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n"; # Easy one, no children to manage, only a value... $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],"",$tab_node["value"]); break; case "open" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth +1 ) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud ouvert $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } # Open tag, we re-use this methode to return its children # Where is the correspondong close tag ? $node_index = $this->index[$tab_node["tag"]]; $flipped_node_index = array_flip($node_index); #echo "This ".$tab_node["tag"]." is at coords ".$flipped_node_index[$index]."
"; $i=1; do { $next_index = $node_index[$flipped_node_index[$index] + $i++]; $next_tag=$this->value[$next_index]; } while ($next_tag["level"]!=$tab_node["level"]); #echo "Ouverture de noeud détectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n   Parcours jusqu au $next_index
\n"; # good, we can now instanciate our node $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],$this->get_node($index+1,$next_index),""); # As we called the get_node methode, we are sure that nodes have been parsed to the corresponding close tag $index = $next_index; break; case "close" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth ){ die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud fermé $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Fermeture de noeud detectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."

\n"; # This ugly thing is useless because reaching a close tag means that $index==$index_stop but who knows ? =) # it will be skipped soon $index = $index_stop; break; default: die("Erreur de type de TAG non déterminé :'".$tab_node["type"]."'"); } } # We are out ... returns the array with collected children... return ($return_tab); } # this function browse the xml tree and set the current node to the selected node function give_node($path) { if ($path[0]=="/") { $current_node=$this->root_node; $path=substr($path,1); #echo "ABSOLUTE PATH GIVEN=$path
"; } else { $current_node = $this->current_node; } #echo "PATH GIVEN=$path
"; $tab_path = split("/",$path); foreach ($tab_path as $node_expr) { #echo "STUDYING EXPR='$node_expr'
"; $node = $current_node; $expr_tab = split("\?",$node_expr); $node_name = $expr_tab[0]; $attr_tab = 0; if (count($expr_tab)>1) { ##echo "TROUVE AU MOINS UNE CONDITION SUR LES ATTRIBUTS...
"; $attr_expr_tab=split(",",$expr_tab[1]); $attr_tab=array(); foreach($attr_expr_tab as $attr_expr) { $attr_split_expr=split("=",$attr_expr); $attr_tab[$attr_split_expr[0]]=$attr_split_expr[1]; } } $last=0; foreach ($node->children as $children) { #echo "COMPARING WITH '$children->name'
"; if ($children->name == $node_name) { ##echo "TROUVE NOEUD CORRESPONDANT $node_name
"; if (is_array($attr_tab)) { $node_attributes = $children->attributes; foreach ($attr_tab as $key=>$value) { if ($node_attributes[$key] == $value) { #echo "ATTRIBUTE & CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last = 1; } } } else { ##echo "CHILD=".$children->name."
"; #echo "CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last=1; } } if ($last) { break; } } if (!$last) { #echo "PATH ERROR $node_name
"; #die("MMmmmh It seems that this file is not a DIA XML format...sorry..."); return 0; } } return $current_node; } function browse_tree($path) { $node = $this->give_node($path); if (is_object($node)) { $this->current_node = $node; return 1; } return 0; } # this method dumps an html representation of the xml tree function xml_show($node = "",$level=0,$last=0) { if ($node=="") { $node=$this->root_node; } if (!is_object($node)) { die("ERROR : node is not an object"); } $line=""; for($i=1;$i<=$level;$i++) { if ((i==$level-1) and ($last)) { $line.="      "; } else { $line.="     |"; } if ($i==$level) { $line.="`-"; } } $line.=$node->name; #echo $line; $line.="".count($node->children).""; if (count($node->children)==1) { $line.=" (".$node->value.")
\n"; echo "$line"; } else { $line.="
\n"; echo "$line"; $i=1; foreach($node->children as $children) { if ($i==count($node->children)) { $this->xml_show($children,$level+1,1); } else { $this->xml_show($children,$level+1); } $i++; } } } #END_CLASS }

HYPNO5E (FRA) - Shores Of The Abstract Line (2016)






Label : Pelagic Records
Sortie du Scud : 19 février 2016
Pays : France
Genre : Hypnotic Post Music
Type : Album
Playtime : 8 Titres - 61 Mins





"Toujours en colère, et enveloppé de misère, le voici."

Comment appréhender la musique ? L'art permet-il de s'affranchir des pesantes constantes de la réalité que d'aucuns appelleraient routine ? Est-il un voyage au fond de soi, vers les autres, ou en plein milieu de nulle part, sur des terres fantastiques qu'on foule d'un pas léger ? Les trois à la fois sans doute...
Alors, chacun l'appréhende comme il le souhaite. C'est un plaisir assurément, celui de partager une passion, avec d'autres musiciens, un public, une audience, et au premier degré, on en demande pas davantage. Ni d'avantages d'ailleurs. Juste celui de jouer pour les premiers, et d'écouter pour les seconds.
Mais pour peu que la musique ne soit qu'une composante d'un tout, le puzzle devient plus complexe, et disons le, humain.
Mais au delà de l'humanité, les rêves se posent, en notes, en vers, en images, en perspectives. Les perspectives qu'HYPNO5E avaient dessinées jusqu'à présent étaient pluri dimensionnelles. La plume et l'épée n'étaient que mots, empruntés ou créés, mélodies, noires, lumineuses ou tamisées, et rythmiques, stables, cassées, ondulantes. Et alors que les mémoires sont encore agitées des soubresauts de Acid Mist Tomorrow, le quatuor revient, avec son prolongement, son parallèle, son extension. Comme vous voulez.

Quatre ans, pile. Février 2012/février 2015, ce sont les quarante huit mois qui vont bientôt séparer les deux albums, et pendant ce laps de temps, des concerts, beaucoup, des voyages, internes et externes, et de la réflexion, de la spontanéité, et Shores Of The Abstract Line.

"Et au moment du départ, il me venait des vilaines pensées, des sensations bien sinistres."
(Céline, Mort à crédit)

On peut en effet acheter la mort à crédit, mais la vie elle se paie en cash/clash d'émotions et de ressenti. Acid Mist Tomorrow nous les avait étalées au grand jour, ces réactions aussi contraires que complémentaires, et Shores ne change en rien leurs dualité.
Ils voient leur musique comme une dichotomie, ce besoin viscéral et bipolaire de pousser au bout la violence pour atteindre enfin l'apaisement suprême. Et une fois de plus, aussi ardue et absolue soit cette entreprise, ils ont réussi.
Alors oui, la trame est restée la même, les tics, les réflexes, les poussées d'adrénaline, les cassures zen. Ils n'ont pas changé leur nature, ils l'ont juste laissé parler à un moment T, enfin plusieurs. Shores, dans son pèlerinage emprunte plus d'une fois les chemins de son aîné, mais le pas est plus tranquille peut être, puisqu'au bout du troisième album, on sait.

Ou on croit savoir.

Les influences latines sont toujours présentes ("Tio", magnifique et échappant à toute volonté de libellé), témoins d'autant de périples en terre étrangère, les accès de rage et de colère aussi, et structurellement, Shores respecte peu ou prou les schémas de Acid Mist, avec sa succession de morceaux longs, aux ambiances travaillées.
Découpé en huit mouvements, ce nouvel album ne surprendra pas les fans de la première heure, ceux qui comme moi ont découvert un jour Des Deux L'une Est L'autre, mais il leur permettra de continuer l'histoire en y retrouvant des personnages virtuels et musicaux qu'ils affectionnent. Ces guitares qui se noient constamment dans un flot d'humeurs inversées, parfois ascétiques et mélodiques, parfois emphatiques et destructrices, ce chant qui subit le même dilemme émotionnel, et cette rythmique unique, tandem soudé qui guide autant qu'il ne suit.

Certains morceaux pourraient d'ailleurs passer pour une continuité parfaite, comme ce "The Abstract Line" qui ressemble à s'y méprendre à des passages de "Acid Mist", et l'utilisation de ces lignes vocales en formes de samples qui animent les ondulations musicales pour les faire se rapprocher des oscillations cinématographiques, ou de la valse des mots romanesque.

Et comme d'habitude, sans parler de concept, le tout est concret et s'écoute comme on regarde un long métrage, ce que Shores est, sans conteste.
Un film en musique, une fois de plus, et si cette fois-ci les entrées ne sont pas découpées en chapitres numérotés, les transitions permettent de les rattacher entre elles, comme cette suite si logique "The Abstract Line"/"Sea Made Of Crosses", cohérente et accolée.
Progressif, Metal, Core, Industriel même parfois dans certaines répétitions, Shores Of The Abstract Line est tout ça, oui. Mais il est surtout une pièce musicale libre, comme un esprit. Le notre ou le leur, les deux. Si la frontière entre la folie et la lucidité absolue est mince, c'est un album qui se pose en équilibre, et qui observe, retranscrit, noircit des pages mais ne porte aucun jugement.
Aussi violent qu'il peut être doux, mais jamais complaisant, c'est un disque qui ne s'apprivoise pas, et qui se prend tel qu'il se présente.
Qu'il montre les dents ou caresse, parfois les deux en même temps comme lors de ce gigantesque final "Blind Man's Eye" qui parvient encore à nous étonner par ses trouvailles sonore inédites (ce chant plus caverneux que d'habitude, ces tics de guitare suraigus qui surprennent), Shores va plus loin, et atteint en quelque sorte une perfection dans l'exception. Puisqu'il faut bien le dire, HYPNO5E est une exception.

Une fois de plus, le traitement sonore est sans égal. Les fréquences sont poussées à leur maximum, les graves grondent et les aigus brillent, et si les samples font partie intégrante de la musique du groupe depuis ses débuts, de nouvelles trouvailles émaillent ce troisième album, permettant une écoute en forme de paysage qui se déroule sous nos oreilles.
Les harmonies sont en phase avec le passé, mais HYPNO5E reste avant tout un groupe tourné vers l'avenir. Et après tout, qui a dit qu'un artiste devait être en prise avec les affres du temps qui passe ?

Les années passent elles, mais ce groupe reste le même. Une somme d'individualités et de performances, d'identités et de rôles à jouer.
Shores Of The Abstract Line pourrait être l'horizon qu'on aperçoit au loin, lors de l'ultime étape d'un voyage qui n'existerait peut être que dans nos souvenirs. Un horizon qu'on regarde avec notre âme, notre coeur, nos yeux, et qu'on écoute aussi.

"Doucement, avec amour"

Ou violemment, d'une saine colère qui exècre la facilité.



Ajouté :  Jeudi 03 Mars 2016
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Hypno5e Website
Hits: 4750
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 23/9/2019 à 13:24:57 en : 0,1056 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar