METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· SAXON (uk) - Bi…
· XIANOSYS (FRA) …
· TAD MOROSE (se)…
· ACCEPT (de) - W…
· AWACKS (FRA) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· JAMES LABRIE (c…
· KAMELOT (usa) -…
· RAMMSTEIN (de) …
· MANIGANCE (FRA)…
· ENTOMBED (se) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 110 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

MERCY BROWN (usa) - Tout le groupe (Nov-2015/VF-EV)


A histoire étrange, groupe étrange et musique étrange... J'ai découvert MERCY BROWN sous les conseils avisés de notre Blasphy de Blasphèmar préféré, et même si je connaissais l'histoire d'origine de cette pauvre femme, rien ne m'avait préparé à affronter une telle débauche de violence organisée... Pour un groupe somme toute encore jeune, le quatuor sait déjà ce qu'il veut et comment l'obtenir. Pour ça, ils ne sont pas prêts à faire trop de compromis, et préfèrent prendre leur temps et laisser les choses évoluer naturellement. Indépendance farouche au service de musiciens très capables, et notamment d'une vocaliste extraordinaire à la palette vocale impressionnante qui va justement vous en dire plus sur ses influences et son parcours. Et beaucoup d'autres choses aussi, mais à l'image du fait divers dont ils se sont inspirés, MERCY BROWN est décidemment un cas à part que les générations futures risquent de déterrer pour en comprendre le fonctionnement !

Line-up
: Sera Hatchett (chant), Chris Tanaka Canwell (guitare), Lunden Herndon (batterie), Josh Schultz (basse)

Discographie : Mercy Brown EP (Indépendant - 2012), Mercy Brown (Birdhouse Squirrel Recordings - 2015)



Metal-Impact. Bonjour les MERCY BROWN, je vous laisse vous présenter, et nous raconter un peu l'histoire de MERCY BROWN... Pourquoi avoir choisi ce nom lié à une tragédie ?
Lunden Herndon. Je m'appelle Lunden et je joue de la batterie.
Chris Tanaka Canwell. Je m'appelle Chris et je suis guitariste... J'ai fondé MERCY BROWN avec Josh et Sera en 2010 et on continuera de jouer ensemble tant qu'on y prendra du plaisir.
Josh Schultz. Je m'appelle Josh, je vais très bien, et je joue de la basse et de la bière ! En ce qui me concerne, le passé de MERCY BROWN était bien velu, et il est encore plus velu maintenant. Nous sommes ensemble depuis 5 ans, et tout va de mieux en mieux, les concerts, les enregistrements, et tout le parcours...
Sera Hatchett. Je m'appelle Sera et j'aime chanter aux arbres et aux gouttes de pluie... Chris, Josh, et moi avons formé MERCY BROWN alors que nous jouions déjà ensemble dans un autre groupe, et ça marche plutôt pas mal en fait.

MI. Votre étonnant album vient juste de sortir, racontez nous un peu comment se sont passés la composition et l'enregistrement... Parlez nous des textes, de la direction musicale et artistique, des anecdotes enfin tout ce qui vous passe par la tête. Et n'oubliez pas la pochette !
Chris. Josh et moi voulions faire un très bon album depuis notre enfance, et lorsque nous avons rencontré Sera, tout s'est mis en place logiquement... Ça n'est pas arrivé comme par magie, ça a pris un certain temps, mais nous attendions que tout soit parfait pour tenter le coup.
Josh. Le fait d'enregistrer un véritable album est un piège et un travail de longue haleine... Chris et moi nous voulions que la dynamique de la musique soit souple, et que tous les morceaux se complètent. Quelques morceaux ont été écrits avant que nous commencions le travail en studio, et le reste à été terminé sur place. Il n'y avait pas vraiment de point précis dans la direction artistique, nous nous sommes juste basé sur notre expérience, et nos influences, laissant les chansons s'exprimer d'elles mêmes et rentrer dans le contexte global. Nous avons tous des influences personnelles, il était donc facile de composer des morceaux originaux et uniques. La tâche la plus ardue a été d'agencer tout ça, de manière à ce qu'aucune chanson ne sonne déplacée dans la globalité, c'est pourquoi nous avons écrit des intro, des fins de morceaux ou des transitions dans le but de tout rendre homogène.
Quant à la pochette, nous avions déjà bossé avec Travis Smith pour notre logo, puisque nous sommes fan de son travail. Comme il n'était pas disponible, nous avons cherché quelqu'un au style similaire, nous voulions quelque chose de sombre, d'étrange, puisque l'album sonne un peu comme ça... Nous sommes tombé sur Scott Shellhamer par hasard sur le net, nous l'avons contacté et il était d'accord. Je pense que la pochette est très réussie, il peint d'abord sur une toile avant de numériser pour que ça cadre avec le format d'un album, il ajoute le texte, le logo... Ce qui donne un résultat très brut et unique.
Il s'est basé sur la tragédie de Mercy Brown, du point de vue vampirique, se concentrant sur ce docteur qui essayait de soigner la tuberculose à cette époque, ce qui explique la présence de la Croix Rouge, la colonne vertébrale, et quelques autres petits éléments.
Sera. L'enregistrement fut long et complexe. Christ et Josh se sont occupé du plus gros du boulot, tout ce qui me restait à faire était d'écrire les textes, les harmonies vocales, et de chanter. Les textes sont basés sur des poésies que j'ai écrites par le passé, mais la plupart ont été rédigés à la dernière minute.
Lunden. Les trois autres se sont occupé de tout, et ils cherchaient un batteur qui puissent coller à leur projet. Je suis ravi que tout se soit passé comme ils le souhaitaient.

MI. Qui compose et qui écrit les textes ? J'ai cru comprendre que l'album avait été enregistré "à la maison", sans doute parce que c'est plus simple et moins coûteux... Vous avez joué et enregistré sur quel matériel ?
Chris. Josh et moi écrivons la musique même si Sera a ramené quelques parties elle aussi, et elle a écrit tous les textes une fois que les structures étaient carrées. Il aurait été plus facile et rapide d'enregistrer ailleurs, mais comme j'ai mon propre studio, autant en utiliser toutes ses capacités !
Josh. Chris t'a tout dit... Il a son propre studio et son expérience d'ingénieur du son Metal, nous avions donc tout ce qu'il fallait pour produire, enregistrer et mixer l'album nous mêmes. C'est définitivement moins cher, mais beaucoup plus stressant et beaucoup plus long... Mais je suis ravi qu'on ait procédé comme ça (pour cette fois au moins...). Nous avons utilisé nos propres instruments et amplis, et tout le matos du studio de Chris...
Lunden. Je n'ai rien écrit du tout... Du coup, je suis encore plus impatient de ce qui va se passer ensuite !


MI. Votre musique est très difficile à cerner, mais essayez quand même de le faire. Quelles sont vos influences ?
Lunden. Le moyen le plus simple serait de parler de Metal Progressif ou Alternatif... Il y a aussi du Death avec des nuances et des changements de tonalité sur tout l'album... Ou alors juste du Metal, avec un petit plus.
Sera. Je pense que nous avons tous été influencé par beaucoup d'artistes et de courants différents, il est donc difficile de se cantonner à un seul style... Dans mon cas, Mike Patton a eu une énorme influence sur ma manière de chanter. J'ai toujours adoré le chant classique, la technique et ses capacités. J'adore QUEEN ADREENA, BATTLE OF MICE, les DEFTONES, CHELSEA WOLFE, PORTISHEAD, les MELVINS, comme tu vois c'est assez varié. Quand j'entends les riffs que composent les gars, ça me rappelle parfois une autre chanson que j'ai entendue, alors j'essaie de la reproduire dans un style différent, ce qui fait vraiment ressortir mes influences.
Josh. Merde, j'ai toujours beaucoup de mal à nous situer... Non que l'on soit super bizarres ou quoi que ce soit, nous jouons juste ce que nous ressentons sur le coup, alors évidemment beaucoup de choses se mélangent... Mes influences ? A la base, DEVIN TOWNSEND, NINE INCH NAILS, OPETH, MESHUGGAH, DECAPITATED, et MASSIVE ATTACK.

MI. Cet album a pris quelques années à voir le jour... Que s'est il passé depuis votre premier EP ? Vous avez été enlevés ou un truc dans le genre ?
Chris. Le complexe de la page blanche et des Troubles Obsessionnels Compulsifs.
Sera. J'ai été enlevée par des Aliens.
Josh. Je suis devenu accro au porno et à l'alcool, alors je me suis éloigné du stress de la composition en m'enfermant dans la chambre, en buvant comme un trou, et en regardant des vidéos d'Alexis Texas... Non je déconne, je fermerais même pas la porte en fait ! N'importe qui pourrait entrer et constater ma pathétique déchéance, alors je les inviterais à rester !
Lunden. J'habitais au Texas lorsqu'ils ont composé l'album, alors autant dire que j'étais sur une autre planète !

MI. Je suis certain qu'une tournée de promotion est en préparation, si elle n'a pas déjà commencé... Vous pouvez nous en parler, avez vous déjà joué en tête d'affiche, en première partie ?
Sera. Nope. Nada.
Chris. Nous n'avons rien fait... Nous avons fait quelques concerts de chauffe et un genre de mini tournée dans le Nord Ouest des USA, ici et ailleurs, mais nous n'avons pas encore les moyens de faire une vraie tournée.
Josh. Oui voilà, quelques concerts locaux, en première partie ou pas, rien de plus.
Lunden. Comme Chris l'a dit quelques concerts sur place mais nous avons eu de très bons retours, ce qui est encourageant pour la suite... Je suis dans ce groupe pour du long terme, alors tant mieux !

MI. Dites m'en plus sur votre avenir... Des concerts, des vidéos, autre chose ?
Chris. Plus de clips, plus de concerts, et plus d'albums évidemment.
Josh. Pour l'instant on économise pour améliorer nos concerts, proposer plus de merchandising, et être capable de faire une vraie tournée. Nous avons fait un clip pour le morceau "New Complaint", et du coup, nous avons vraiment envie d'en faire d'autres.
Lunden. Moi je vais juste jouer jusqu'à ma mort en espérant qu'il se passe des trucs entre les deux.

MI. L'industrie musicale à beaucoup changé depuis les années 2000... Les ventes s'écroulent, le format CD est quasiment mort, et on constate un retour en grâce du vinyle. Quel est le futur d'un groupe dans ce marasme ? Est ce que le Do It Yourself est la seule solution viable ? Quelle est votre position là dessus ?
Lunden. Chris et Josh s'occupent d'un tas de choses dont le merchandising et tout ce qui touche au marketing... Tout ce que nous avons est de très bonne qualité, et ils ont beaucoup épargné pendant l'enregistrement en faisant les bons choix.
Chris. Je ne peux pas te dire à quoi va ressembler l'Industrie dans l'avenir, mais nous nous sommes débrouillé pour sortir un produit professionnel par nous mêmes sans l'aide d'un label et sans emprunter une tonne de fric, donc je pense que notre futur est plus ou moins rassurant ! Evidemment ce serait parfait qu'une structure externe s'occupe de tout ce qui est business, comme ça nous pourrions nous concentrer sur la musique et faire une vraie tournée, avec de plus gros concerts, mais je ne veux pas sacrifier notre musique sur l'autel du succès, alors j'évite de trop y penser.
Josh. Oui je pense qu'il vaut mieux se concentrer sur le fait de composer une musique vraiment efficace et laisser le reste se faire de lui même. Ca serait cool d'avoir le soutien d'un label ou d'une agence pour le booking et les tournées, mais tout comme l'avenir de l'Industrie, je ne m'en préoccupe pas trop...

MI. Quel regard portez-vous sur la presse underground, sur les webzines particulièrement ? Pensez vous que ça soit aussi utile qu'avant, et que la flamme brûle encore ?
Josh. Nous avons eu quelques papiers dans la presse spécialisée, et plutôt de bons retours. En termes de promotion, c'est difficile de juger de la pertinence des webzines, mais ils sont selon moi les mieux placés pour parler de groupes indépendants comme nous.
Lunden. Ils sont les seuls à qui il reste des couilles. Les canards de Metal sont géniaux, mais je n'ai pas lu un exemplaire de Rolling Stone depuis des années.
Sera. Nous avons eu des chroniques de la part de webzines et autres, ce qui est vraiment cool parce que ça va nous faire gagner des fans là où nous n'en avions pas avant.

MI. Allez, chacun de vous me donne cinq noms d'artistes, d'albums, de chansons ou de groupes qui ont changé leur vie, et pourquoi.
Sera. FAITH NO MORE, "Epic" était mon initiation au mélange des genres vocaux, et des techniques de chant, j'ai du l'écouter des milliers de fois, mais je l'aime toujours autant... Après je me suis intéressé à NIGHTWISH quand j'avais 12-13 ans, c'est ce qui m'a poussé à étudier le chant classique. Quand je suis arrivée au lycée, on m'a fait découvrir OPETH, et j'ai compris que c'était exactement ce que je recherchais. J'adorais cette façon qu'ils avaient de passer d'un chant éthéré et magnifique à quelque chose de terrifiant. J'ai même décidé de copier Mikael Akerfeldt. Une fois que j'ai rencontré Chris et Josh, ils m'ont fait écouter les DEFTONES, et je suis tombée amoureuse des textes, et de l'émotion derrière les parties vocales de Chino, avec ses choix de notes étranges. Et bien sur, je pense que CHELSEA WOLFE à eu le plus gros impact récemment, je l'ai vu deux fois en live, c'était énorme... Dark, Ambient, et bourré d'émotion, alors que sa musique est somme toute assez simple, mais c'est quelque chose que j'apprécie.
Chris. KORN fut le premier groupe Heavy que j'ai aimé, et plus tard, j'ai accroché au staccato et à la double grosse caisse de FEAR FACTORY. J'ai du découvrir TYPE O NEGATIVE à peu près en même temps, ce qui m'a ouvert à des choses différentes en termes de structures, et d'arrangements éclectiques. STRAPPING YOUNG LAD et DEVIN TOWNSEND ont relié le tout pour moi, et m'ont aidé à découvrir de nouvelles possibilités, quant à KARNIVOOL, ils m'ont appris qu'on pouvait avoir une technique démente sans pour autant passer pour un prétentieux.
Josh. KORN et TOOL ont été les premiers à me convertir au Metal, tout à commencé avec eux. STRAPPING YOUNG LAD et BEHEMOTH m'ont emmené vers le Metal extrême, alors on peut dire que ce sont eux qui ont eu la plus grosse influence sur ma façon de composer. Andrew WK fut mon premier concert, une énergie incroyable et une sensation de chaos, et j'ai toujours cherché à reproduire ça live. NINE INCH NAILS est quand même ma plus grosse influence en ce qui concerne la création et les concerts. Il a toujours été mon préféré en live, avec ses visuels incroyables, qui collent si bien à la musique, et mon but est plus ou moins d'arriver à recréer ça pour les shows de MERCY BROWN.
Lunden. Je me suis mis à la batterie à cause de John Bonham, de LED ZEP. j'ai écouté les pionniers du Heavy pendant longtemps, jusqu'à ce que je découvre PANTERA. C'était le premier truc typiquement Heavy Metal que j'écoutais. Et à partir de là, c'est devenu de plus en plus Heavy. j'ai découvert des groupes pas particulièrement techniques, et d'autres qui au contraire se lâchaient dans une brutalité outrancière juste parce qu'ils pouvaient se le permettre... Je pense à MESHUGGAH, STRAPPING YOUNG LAD, et FLESHGOD APOCALYPSE.

MI. Quelques mots pour les lecteurs de Metal Impact ? Essayez de les convaincre d'acheter votre album par n'importe quel moyen !
Sera. Peut être que vous l'aimerez.
Josh. Hum si vous achetez notre album, vous mettrez fin à ma dépendance à l'alcool et au porno... En fait non, ça pourrait même aggraver les choses, puisque j'aurai plus d'argent. Et merde...
Lunden. Rien ne pourrait forcer les gens à l'acheter... Si vous aimez, achetez le, personne n'a d'obligation. Je suis toujours content quand des gens achètent des billets pour nous voir, comme ça ils peuvent me dire en face à quel point je suis arrogant.

MI. Le dernier mot est pour vous !
Josh. Poils pubiens
Lunden. Je n'échangerai ma place contre rien au monde. J'espère que beaucoup de musiciens pourront dire la même chose.



==================== ENGLISH VERSION ====================



Metal-Impact. Hi how are you guys? Feel free to introduce yourself personally and artistically in your own words, and tell us more about the past and present of Mercy Brown. Why this name linked to a terrible story?
Lunden Herndon. My name is Lunden and I play drums.
Chris Tanaka Canwell. My name's Chris and I play guitar in the band... I started Mercy Brown with Josh and Sera back in 2010 and we'll be making music together until it's not fun anymore.
Josh Schultz. I'm Josh, I'm doing fucking great, and I play bass and beer in the band! As far as the past and present of MB, the past was badass and the present is even more badass. We've been around for 5 years and keep churning out music, shows, and getting better and better in the process.
Sera Hatchett. I'm Sera and I like to sing to trees and rain drops. Chris, Josh, and I started Mercy Brown together after playing in a band together previously and so far it's been working out.

MI. Your amazing eponymous album just came out, try to explain it's conception and recording process. Tell us more about the lyrics, the musical direction, some fun facts, everything you need to say actually. And don't forget the artwork!
Chris. Josh and I have been wanting to make a great album together since we were kids and once we met Sera everything started to finally come together. It didn't happen overnight but we took our time and made sure that all the right pieces were in place before we started trying to really make it happen.
Josh. The process of making an actual "album" was a tricky and very lengthy one. Chris and I really wanted to focus on making the music and dynamic it flow perfectly and allow each song to complement each other on the album. A handful of the tracks were written before we started recording, while 6 or 7 were written/finalized in the studio. There wasn't really any main focal point in musical direction, other than writing based on our musical influences and allowing all the songs to still fit with each other and fit in with the overall vibe of the album. Naturally we all have diverse musical influences between all the band members, so it wasn't extremely difficult to come up with interesting and unique tracks. The most difficult part was sequencing everything and allowing everything to fit together without a song seeming out of place or ruining the flow of the album. Some song endings, intros and transitions were written just for this purpose. To allow for better album flow.
As far as artwork goes, we reached out to Travis Smith a while back to do our logo, since we have been big fans of his work. He wasn't available to do the album artwork, so we wanted to find someone who had a similar style to his. Something fairly dark and bleak looking, since the album has a pretty dark/tense vibe to it. We found Scott Shellhamer just by searching miscellaneous artists online, got a hold of him and he agreed to do it. I think the artwork turned out really well. He paints his art on canvas before digitalizing it in order to fit it to the album template and add text/logo etc...so it has a very unique and raw element to it.
He used the Mercy Brown vampire incident as an influence, focusing on the doctors attempts to cure tuberculosis at the time, which is why you see the Red Cross theme, the spinal cord, and some of the other imagery on the album.
Sera. The recording process was long and tedious. Chris and Josh took care of a good portion of the process, all I really had to do was write the lyrics and vocal melodies. The lyrics are of some poetry I've had written in the past and a lot was written last minute.
Lunden. The other three took care of everything else and then looked for a drummer that could actually pull off what they had created. I'm grateful everything came out the way it did.

MI. Who's in charge of the composition duties? The lyrics? I know it was recorded "at home" so to say, is it easier and cheaper? What was the material used?
Chris. Josh and I write most of the songs, although Sera came up with quite a few of the instrumental parts on the album, and she writes all the lyrics after we get the song structures dialed in. It definitely would have been easier and faster to record it somewhere else but I have my own studio so we utilized it to its full potential!
Josh. What Chris said. Chris has a professional studio and a lot of experience with engineering and mixing metal, so we were well equipped to produce/record/and engineer the album ourselves. It definitely made it a bit cheaper, but it did add a lot of stress and draw the whole album creation process out a lot longer. But I'm glad we did it that way! (At least this time). We used our own amps/instruments and all of Chris' studio gear as far as the material goes.
Lunden. I haven't written anything yet. I'm even more stoked about what lies ahead because of that.

MI. It's pretty hard to define your music, but let's try it in your own words. Admitted influences?
Lunden. The easiest classification would be alternative or progressive metal. There's death metal with an array of atmosphere and tonal shifts across the entire album. Or just metal with something else going on.
Sera. I think we are each influenced by many different artists and genres, so it's hard to want to stick to one style. For me personally, I think Mike Patton has had some kind of influence on me vocally. I've always been a fan of classical singing and the skills and techniques. I love Queen Adreena, Battle of Mice, Deftones, Chelsea Wolfe, Portishead, Melvins, it's really all over the grid for me. When I hear a riff that one of the guys wrote, it might remind me of another song I've heard and so I'll try to try a different vocal style and that for me is really where the influences come out.
Josh. Shit, I always struggle with categorizing our stuff. Not that it's super weird or anything, we just run off what were feeling like playing at the time, so there's a lot of different things always going on at once. Admitted influences for me are primarily Devin Townsend, Nine Inch Nails, Opeth, Meshuggah, Decapitated, and Massive Attack.

MI. It took several years to release it. What happened since your first EP? Were you abducted or something like that?
Chris. Writer's block/OCD.
Sera. I was abducted by aliens.
Josh. I became addicted to porn and alcohol, so I would distract myself from the stress of album creation by locking myself in my room, binge drink, and watch Alexis Texas clips. Just kidding, I wouldn't even lock the door. People could literally walk in on me in my pathetic filth and I would invite their company.
Lunden. I was living in Texas while Mercy Brown was writing this album, so that was like living on another planet.

MI. I'm sure there will be a tour to support this last album, and I'm pretty sure it even started early this year. Can you tell us more about it? Some headlining? Supporting?
Sera. Nope. Nada.
Chris. We've got NOTHING. We do a few one-off shows and mini-tours around the northwest US here and there but we don't have the resources to do a real tour at the moment.
Josh. Yeah, just local NW shows at the moment, both headlining and supporting.
Lunden. Like Chris said, we've done a few small scale things but the feedback we've been getting shows a lot of promise for the future. I'm in this thing for the long run.

MI. Tell us about the future of the band... Any video in sight? More live shows?
Chris. More videos, more live shows, more new albums.
Josh. Right now we're building up our resources (money) to enhance our live show, get new merch and be able to tour. We have one video for the track News Complaint, but we'll definitely start looking at doing more in the future.
Lunden. I'm just going to play until I'm dead and hopefully something will happen between now and then.

MI. The music industry has changed a lot since the early 00's. Sales are constantly slumping, the CD is almost dead, and vinyl seems to hit the spot once again. What's the future of a band in this whole mess? Is the DIY business the only solution? What's your position over all this facts?
Lunden. Chris and Josh took care of a ton of stuff as far as merchandise and marketing for this album. Everything we have is high quality and they saved a lot in the process by being tactful and recognizing current trends.
Chris. I can't predict how the industry will change with any certainty, but we managed to release a professional looking and sounding album ourselves without the help of a outside label or having to borrow a bunch of money, so in that sense our future is looking pretty secure! Eventually it would be nice to have all the business stuff taken care of by other people so that we can release material more quickly and play bigger shows, but I don't want the pursuit of success to influence our music so I try not to worry too much about what's ahead.
Josh. Yeah I think we have the mindset of just writing badass music and letting the rest take care of itself. It would be nice to have label support or something or another to manage the booking/tour aspect of everything but as far as the future of the industry, I don't really worry about it.

MI. What's your look upon the underground press nowadays, especially the webzines. Do you think they're still reliable? Is the faith still alive?
Josh. We've done some press through a bunch of underground outlets and it seems like we get good feedback from them. As far as promotional traffic, it's hard to tell how reliable they are but they are usually the best and most thoughtful when reviewing independent bands like ourselves.
Lunden. They're some of the few outlets with any balls left. Metal mags are still awesome, but I haven't touched a copy of Rolling Stone in years.
Sera. We've gotten some reviews from webzines and things of that sort which is super cool and I think from those we have gained some fan base in places we wouldn't have before.

MI. Each of you name five bands/artists/albums/songs that changed your life, and try to explain why...
Sera. Faith No More's song "Epic" was one of my first introductions to switching vocal styles and techniques I listened to it on repeat over and over and I still love that song. Later on I got really into Nightwish when I was about 12-13 and that's when I decided I wanted to learn to sing Classical. Then when I got into high school, I was introduced to Opeth and I thought that this was exactly what I was looking for. I loved how the vocals and music would change from ethereal and beautiful to all of a sudden terrifying.That's when I decided I was going to try to mimic Mikael Akerfeldt. Once I met Chris and Josh, they got me into Deftones, and I fell in love with the lyrics, the emotion behind Chino's voice and the odd note choices. Last, I think Chelsea Wolfe made a good impact on my more recent years, I've seen her play live twice now and both times has been amazing. Dark and ambient and packed with emotion but yet her music is somewhat simple and that's something I strive for.
Chris. KoRn was the first heavy band that I really got into, and years later Fear Factory got me into the staccato riffing/double kick... around that same time I discovered Type O Negative which opened my mind up to different song structures and strange twists on classic techniques... Strapping Young Lad/ Devin Townsend tied everything together for me and helped me discover new sonic possibilities, and Karnivool showed me that you can do crazy technical stuff without the songs sounding arrogant or flashy.
Josh. KoRn and Tool were the first bands to lure me into the metal realm, so it really starts there for me. Strapping Young Lad and Behemoth we're the first bands that really got me into extreme metal so they probably have the largest influence on me as far as my current song writing mindset. Andrew WK was one of the first shows I saw that had an insane amount of energy and sheer chaos associated with it, and I've always wanted to be able to replicate that energy live in some way. Nine Inch Nails is probably my largest influence as far as musical creation and live performances. They've always had my favourite live shows, with incredible visuals to match the music and it's always been one of my goals to be able to do something like that with Mercy Brown.
Lunden. The reason I got so into drums was because of John Bonham from Led Zeppelin. I listened to the forerunners of heavy metal for a while before I discovered Pantera, the first true heavy metal band I'd really wanted to listen to. It just got heavier from there. I discovered bands that have no competition on a technical level as well as artists wielding monumental brutality just because they can. Meshuggah, Strapping Young Lad, and Fleshgod Apocalypse come to mind.

MI. Some words you'd like to say to your fans and the readers of Metal-Impact? And try to convince them to buy your album by any means possible!
Sera. Maybe you'll like it.
Josh. Ummm, if you buy our album you'll contribute to ending my alcohol/porn binge addiction! Actually that might not be true. It might make it worse, since I'll have more money to buy more alcohol... Fuck.
Lunden. Nothing said can convince people to buy our stuff. If y'all like it, buy it. No one should feel obligated to do anything. I'm happy if someone buys a ticket just so they can call me an arrogant prick in person.

MI. The last word is for you, feel free to say whatever you want!
Josh. Pubes!
Lunden. I wouldn't trade being part of this band for anything. I hope that's something that the many other musicians get to experience.


Ajouté :  Jeudi 12 Novembre 2015
Intervieweur :  Mortne2001
Lien en relation:  Mercy Brown Website
Hits: 3386
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 12/12/2018 à 10:45:16 en : 0,1024 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar