METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· DEMONS & WIZARD…
· LITHAM (dz) - R…
· BRAINSTORM (de)…
· MELTED SPACE (F…
· ANDI DERIS AND …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· MORBID ANGEL (u…
· NASUM (se) - No…
· MADINA LAKE (us…
· FESTIVAL TAMACO…
· ALICE COOPER (u…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 23 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

JASMINE CAIN (usa) - White Noise (2015)








Label : Auto-Production
Sortie du Scud : 24 juillet 2015
Pays : Etats-Unis
Genre : Hard Rock
Type : Album
Playtime : 11 Titres - 40 Mins





JASMINE CAIN, ce sont qui en parlent le moins qui l'écoutent le plus.

Voilà, je peux ainsi fêter mon accroche la plus pathétique depuis des années. Car même si les chansons de White Noise donnent la frite, ce trio mené de voix de velours par la belle Jasmine mérite bien plus qu'une harangue publicitaire légumière.
Car oui, de groupe il s'agit, de trio plus précisément. Nous retrouvons donc Jasmine à la basse et au chant, avec ses complices Zach Ballard à la batterie et Benjamin Johnson à la guitare. Et les trois instrumentistes ne bricolent pas, vous pourrez vous en rendre compte assez vite.
Doté d'une production parfaite, smooth mais légèrement râpeuse, White Noise est dominé par une batterie énorme, au son qui trouve écho dans chaque parcelle d'espace, grâce à une frappe sèche et solide, car Zach ne fait pas semblant et agresse littéralement ses peaux ! Il est bien sur soutenu par le jeu de basse très puissant et coulé de Jasmine, et sur une telle rythmique, Benjamin n'a plus qu'à appliquer ses riffs tantôt hargneux, tantôt plus soft, pour aboutir à une osmose parfaite...

Un peu d'histoire quand même puisque cette livraison est le cinquième album du combo. JASMINE CAIN s'est formé en 2003 à Nashville, Tennessee, et depuis, aligne les concerts, les récompenses, et les albums impeccables. Régulièrement honoré par le Music City Mayhem, concours de talents non signés, le trio propose en effet un Hard Rock radiophonique tout ce qu'il y a de plus américain, avec son cocktail de titres hauts en énergie et d'autres plus abordables, dans la grande tradition du Rock FM US des années 80/90. Vous aurez donc droit à votre quota de mélodies travaillées, de mid tempos appuyés, de ballades estampillées Nashville City, le tout joué par des professionnels qui le laissent rien au hasard.
On sent à l'écoute de ce nouvel LP que les musiciens ont traîné leur bosse sur pas mal de scènes. D'ailleurs, l'impression globale de l'écoute exsude d'une sensation très live, et pour peu que l'on rajoute les bruitages d'un public en délire, on s'y croirait.
Rien n'est laissé au hasard, et chaque chanson à des airs de hit potentiel. On sent l'héritage d'artistes comme Richard Marx, Henry Lee Summer, Don Henley et autres chantres d'un Rock FM qui ne crache pas sur une bonne dose de Hard Rock de temps à autres, et il est impossible pour tout fan de ce style qui se respecte de ne pas trouver chaussure à son pied.

Pour en arriver là, outre leur talent individuel, Jasmine, Zach et Benjamin ont pu compter sur le soutien d'invités de premier choix. Jugez par vous mêmes, puisqu'on retrouve des interventions et coups de main de Kevin Bebout (FULL DEVIL JACKET), du batteur Christopher Williams (ACCEPT), des guitaristes Jeff LaBar (CINDERELLA), Gerry Finn (OF KILLER DWARFS), Jeff Caughron (FULL DEVIL JACKET/EVERY MOTHER’S NIGHTMARE), Kenny Greenberg (Gretchen Wilson/Kenny Chesney) et du Péruvien Charlie Parra (M.A.S.A.C.R.E./KOBRA AND THE LOTUS), et même un duo avec Michael Starr, des inénarrables STEEL PANTHER.
Ce fameux duo, placé en clôture de l'album éloigne ce bon vieux Starr de ses obsessions habituelles, et propose un Hard Rock bluesy très sombre et concentré, sur lequel la combinaison de la voix rauque du chanteur et la basse lourde de Jasmine fait merveille... Une vraie surprise !

Le reste ? Du taillé sur mesure, pour faire headbanger ou sombrer dans une ambiance douce et caressante, selon les humeurs. Jasmine admet s'inspirer de la vie pour écrire ses chansons, et de toutes les musiques et artistes qu'elle peut écouter, et ça se sent.
Nous avons donc droit à de solides pavés Rock comme l'ouverture "Coming In Hot", qui riffe carré, avec un phrasé vocal assuré, des choeurs étincelants et un refrain convaincant, ou l'up tempo "1995", très Bryan Adams dans l'esprit mais traité Hard Rock chromé, comme une Chevrolet roulant plein pot sur les highways.
"White Noise" et son mid tempo solide est aussi une valeur sure, et une fois de plus, l'association entre la guitare et la voix de Jasmine est parfaite et très équilibrée.

Mais de temps à autres, la tendresse pointe le bout de son nez, et les mélodies se font plus appuyées alors que la rythmique laisse de l'espace. "Hole" rappelle les grandes heures d' ALANNAH MYLES mâtinées de la gravité d'ALICE IN CHAINS, et se pose en power ballad puissante et racée.
Le Soft Rock est bien évidemment représenté, au travers de morceaux aux harmonies plaisantes comme "Into The Grey", aussi alternatif 90's que Pop Rock 80's, ou encore "Fool's Gold", mordant mais pas trop, avec encore une fois en exergue la voix chaude et légèrement voilée de Jasmine.

Si la température descend parfois, elle peut aussi remonter brutalement et friser la fournaise, lorsque le groupe verse dans le Heavy pur jus, "Any Given Sunday" peut en témoigner avec son refrain syncopé et démarqué, qui rappelle encore la scène de Seattle, mais c'est lorsque tous les ingrédients sont le mieux équilibrés que la machine parait le mieux huilée, et "Nightingale" de se poser en hit définitif de l'album. Grosse guitare, solo qui brille, chant plein de conviction, c'est de la belle ouvrage, sans aucun doute.

"J'aimerais que les gens voient cet album comme un déclic. J'aimerais qu'ils apprécient mes compositions et qu'ils comprennent que je suis au sommet de ma forme aujourd'hui. C'est vraiment notre meilleur album, et c'est celui pour lequel j'ai vraiment le mieux joué. J'en suis pleinement satisfaite".

Ainsi parle Jasmine de White Noise pour le site Review Fix. Et je me vois mal la contredire, même si le concept de "bruit blanc" est à l'opposé de ce cinquième album. Ici, rien n'est froid, bien au contraire, et il est impossible de ne pas s'imaginer écouter ce disque au volant d'une voiture avalant les kilomètres, sous le soleil, à bonne allure.

De la musique, simple, honnête, de très grande qualité. Vous ne trouverez que ça. Alors je crois qu'il est temps d'appliquer ma ridicule accroche initiale et d'arrêter de parler pour réécouter White Noise.



Ajouté :  Mardi 01 Décembre 2015
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Jasmine Cain Website
Hits: 2210
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 16/7/2018 à 18:23:28 en : 0,1046 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar