METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· DECIBELS STORM …
· BLOOD DUSTER (a…
· BLAZE BAYLEY (u…
· BLACK SPIDERS (…
· MUSINK by Metal…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· PARIS METAL FRA…
· FREAK KITCHEN (…
· WASP (usa) - Ro…
· LOFOFORA (FRA) …
· VANDEN PLAS (de…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 21 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

VANDEN PLAS (de) - Andy Kuntz (Avril-2006)


Après quatre ans d'absence, le célèbre groupe de prog allemand VANDEN PLAS revient enfin, avec un nouvel album « Christ O » au concept prometteur, puisqu'il s'agit de l'adaptation de l'œuvre d'Alexandre Dumas, "Le comte de Monte Christo". L'attente n'aura pas été vaine, car le contenu de l'album s'avère très efficace et de grande qualité ! Le groupe n'a toutefois pas chômé pendant ces 4 années, multipliant concerts et projets au théâtre, avec succès d'ailleurs, comme vous pourrez le découvrir au cours cette interview avec Andy, le chanteur.
Lorsque j'arrive à l'hôtel où l'interview a lieu, on m'annonce qu'il y a du retard, et ce n'est qu'une heure plus tard que je m'installe face à un Andy fatigué par une journée complète d'interviews. Andy se prête néanmoins au jeu avec bonne humeur et gentillesse et se montre assez bavard, bien que parfois, je sens qu'il cherche ses mots et qu'il a dû mal à se concentrer…

Line-up
: Andy Kuntz (chant), Stefan Lill (guitare), Andreas Lill (batterie), Torsten Reichert (basse), Günter Werno (clavier)

Discographie : Color Temple (Album – 1994), AcCult (Album acoustique – 1996), Des Hauts Des Bas (CD 2 titres – 1996), The God Thing (Album – 1997), Far Off Grace (Album – 1999), Inside of your Head (CD 3 titres – 1999), Spirit of Live (Album live – 2000), I don't miss you (CD 4 titres – 2000), Beyond Daylight (Album – 2002), Christ-O (Album – 2006)



Metal-Impact. Bonjour Andy! Avant de rentrer dans le vif du sujet, j'ai une première question technique... comment doit-on prononcer le titre de votre nouvel album ? "Christo" ou bien "Christ zéro" ?
Andy Kuntz. Tu peux dire les deux en fait! Car "Christ O" c'est l'adaptation de l'histoire du Comte de Monte Christo, mais on peut aussi prononcer "Christ zero", qui en anglais voudrait dire "sans Christ".

MI. Ton dernier album avec VANDEN PLAS remonte à il y a quatre ans déjà. Quel effet cela fait-il d'être de retour avec un nouvel album avec le groupe ?
Andy. C'est très agréable! Nous sommes très fiers de ce que nous avons écrit pendant ces 4 années. Ce que la plupart des gens ne savent pas, c'est que pendant ces 4 ans, entre les engagements que nous avons au théâtre avec le groupe, tous les spectacles que nous avons faits ainsi que les tournées et les festivals, nous avons au final fait plus de 400 concerts ! Et entre temps, nous avons écrit, depuis la sortie de notre dernier album, nous avons commencé à écrire de nouveaux morceaux. Nous avons en fait écrit 25 nouvelles chansons, toutes basées sur l'histoire de Dumas, et après 3 ans, nous avons dû choisir lesquelles seraient produites en studio... C'est assez difficile de devoir choisir les bons morceaux parmi 25 chansons, mais c'est toujours mieux d'avoir le choix, que de n'avoir que 9 morceaux, qui doivent alors obligatoirement être tous bons. Mais nous en avons beaucoup discuté, chaque membre du groupe a eu des influences différentes, et nous sommes parvenus à une bonne solution, en j'en suis très content. Ca fait du bien d'être de retour !

MI. Ce nouvel album est donc un concept-album. J'ai pourtant lu que tu n'aimais pas vraiment les concept-albums, alors pourquoi, avoir décidé de revenir après 4 ans avec encore un concept-album ?
Andy. Oh! (Andy se met à rire). Oui, c'est vrai, j'ai dit cela, mais c'était il y a peut-être 10 ans! A cette époque, chaque nouveau groupe qui sortait tentait de produire un concept-album à tout prix, mais sans réel concept derrière. C'est cela que je n'aimais pas en fait. Les "concept-albums" qui n'ont que le nom de conceptuel, mais qui ne le sont pas...
En ce qui nous concerne, j'ai réalisé que j'avais des difficultés à transposer mes idées de récits pour des morceaux de 6 ou 7 minutes seulement. Ce n'était pas suffisant pour raconter mes histoires. Alors je me suis dit qu'il était mieux d'avoir un fil conducteur sur 70 minutes, et que chaque idée dans les différentes chansons s'y rapporte, pour obtenir à la fin une seule grande histoire. C'est pour moi une bien meilleure façon de m'exprimer. J'ai ressenti cela il y a 4 ou 5 ans seulement, lorsque nous avons commencé à écrire "Beyond Daylight", et encore une fois, quand je disais que je n'aimais pas les concept-albums, c'était il y a très longtemps, depuis, j'ai changé d'avis!
MI. Et tu en as parfaitement le droit, tu n'as pas à te justifier !
Andy. Et je changerai encore d'avis demain!... (rires)

MI. Peux-tu préciser un peu plus comment est né cet album ? Est-ce que vous avez tout de suite décidé du concept de l'album, avant d'écrire les morceaux ? Si oui, d'où est venue cette idée ?
Andy. Eh bien, nous avons d'abord décidé d'écrire cette adaptation du classique de Dumas. Un de mes amis m'a donné cette idée. Il voulait à l'origine produire une pièce de théâtre avec nous, et c'est pour cela que nous avons écrit autant de chansons. En fait, ces morceaux supplémentaires, qui ont été laissés de côté, serviront peut-être un jour pour un opera-rock. Ils seront plus adaptés en tous cas. Mais l'idée de base est donc venue de cet ami. J'ai ensuite regardé 3 ou 4 films du Comte de Monte Christo, et j'ai lu le livre, afin d'essayer de m'approprier le récit. Mais j'ai réalisé pendant l'écriture que cette vieille histoire ne va pas avec la manière dont nous pensons au sein du groupe. J'aime cette écriture mystique et sombre de Dumas, mais je n'aime pas cet aspect trop optimiste, et je n'aime pas la fin du roman. Pour moi, quelqu'un qui a tué 4 ou 5 personnes ne peut pas être le héros de l'histoire. Il ne peut pas être le martyr au final, pas de nos jours en tous cas. Dans le temps, cela pouvait aller, et je le comprends, j'aime beaucoup cet aspect quand je regarde le film, j'aime aussi quand cet homme revient et tue tous ces gens, c'est en nous, tout le monde à ça en soi, l'esprit de la vengeance. Mais au bout du compte, il s'agit en fait de voir ce que l'amour peut faire – car c'est de l'amour dont il s'agit, l'amour et la passion étant remplacés par l'amour et la haine dans cette situation. Je pense que c'est la signification principale du roman de Dumas, et j'ai essayé de sortir cela de l'histoire, et de le placer dans cette nouvelle manière de penser. Une sorte de mélange entre "Le silence des Agneaux" et "Seven".

MI. Tu disais que vous aviez écrit 25 chansons. Pourquoi ne pas avoir fait un double album, plutôt que d'en éliminer 16 ?
Andy. Nous n'étions pas sûr que 8 ou 9 chansons supplémentaires auraient été vraiment utiles. Je pense que ces chansons laissées de côté sont très bonnes, mais elles ont vraiment été écrites pour le théâtre. Peut-être pour un retour au Pfalztheater! (ndlr: le théâtre où est joué l'opera-rock "Abydos" d'Andy) .
Si nous avions pu sortir tous les ans un nouvel album, peut-être aurions-nous pu avoir une telle histoire, et les gens auraient dit "oh, ils osent faire quelque chose de différent – cette chanson-là ça ressemble à de l'opéra, et celle-là, là c'est du VANDEN PLAS...". Mais après 4 ans, nous avons décidé de revenir avec un album pour les fans de VANDEN PLAS, et ils vont adorer !

MI. Quand "Beyond Daylight" est sorti, vous avez affirmé que c'était un album de transition entre 2 périodes de VANDEN PLAS. Christ O est-il donc le premier album d'une nouvelle ère pour VANDEN PLAS ?
Andy. C'est difficile à dire, j'en suis trop proche encore en ce moment. Je n'ai pas de distance vis-à-vis des chansons. Quand j'écoute d'anciens morceaux que je n'ai pas écouté depuis leur sortie, je suis parfois surpris par ces chansons qui étaient vraiment bonnes. Ce que je veux dire, c'est que je ne peux pas trop parler des nouvelles compositions, et dire si c'est une nouvelle ère ou non. J'ai besoin d'avoir un peu plus de distance. Quand tu décortiques chaque morceau petit bout par petit bout chaque jour, à la fin bien sûr tu sais que c'est une bonne chanson, mais tu ne peux pas analyser ce qui va faire vibrer les gens.

MI. Ce nouvel album est soi-disant votre composition la plus violente à ce jour...
Andy. Tu as trouvé ?
MI. Euh, eh bien il y a en effet pas mal de guitares assez heavy...
Andy. Oui, Stefan avait une nouvelle idée de riff pour cet album, et j'aime beaucoup, je pense que c'est une guitare très heavy, qui va très bien avec nos arrangements d'orchestre et les chœurs. C'est ce que j'aime beaucoup sur cet album je dois dire.
MI. Et tu pense également que c'est votre album le plus violent ?
Andy. Oui, je le pense. Cela fait partie du concept aussi, car pour moi ce personnage, notre Monte Christo, il est beaucoup plus violent que le personnage du livre.

MI. J'ai lu dans une interview que tu ne croyais pas en Dieu. Pourtant, nombre de vos titres d'albums ou de morceaux ont des connotations religieuses ou mystiques ("Colour Temple", "The God Thing","Christ O","Postcard to God"..) Alors que représente Dieu pour toi ?
Andy. Où est-ce que tu as lu que je ne croyais pas en Dieu ?
MI. Dans une interview que j'ai trouvé sur internet... pourquoi ? Ce n'est pas vrai ? Tu crois en Dieu en fait ?
Andy. Oui, je suis croyant.
MI. Mince, c'est vraiment bizarre ça! Pourtant je te jure que j'ai lu ça dans une de tes interviews! Mais je comprends mieux maintenant les titres des albums!
Andy. Eh bien je peux t'assurer que je n'ai jamais dit ne pas croire en Dieu! Je suis un croyant. Je n'ai pas de religion particulière, j'essaie de trouver ma propre religion, je prends un peu par-ci par-là ce qui m'intéresse dans les différentes religions, ça du catholicisme, ça du bouddhisme, et j'essaie d'avoir ma propre religion. Mais Dieu, oui, pour moi c'est un symbole, je crois qu'il y a quelque chose là-haut qui nous regarde, qui nous surveille... (Andy s'interrompt à ce moment pour arrêter son portable qui vibrait).
MI. Et comment se traduit cette facette spirituelle dans ce nouvel album ?
Andy. Je pense que dans chaque histoire, même s'il s'agit d'une adaptation, il y a une grande part de toi. Ce n'est pas le but en soi que mettre un peu de soi-même, mais je ne pense pas qu'on puisse le nier. Ici, c'est ma manière de penser, car je crois en Dieu bien sûr, mais je connais aussi les doutes, l'autre aspect de la foi...

MI. J'aurai voulu parler un peu de la pochette de l'album: je sais que c'est toi qui est à l'origine du concept, alors que représente-t-elle ?
Andy. Eh bien c'est Monte Christo dans sa nouvelle version. Nous avons essayé de réaliser une créature qui s'approche bien de l'idée que j'avais de cet homme. Nous en avons discuté avec 3 artistes professionnels, et nous avons conclu que c'est à cela que ce personnage devait ressembler sur la pochette de l'album. J'en suis très content, il a l'air sauvage, comme un monstre, ça ressemble aussi à une affiche de cinéma...
MI. Je trouve qu'il fait aussi penser à un personnage de théâtre...
Andy. Oui, et il à l'air à la fois moderne, mais il est vêtu d'habits anciens...

MI. Pour revenir à l'album, quelle chanson fut la plus difficile à écrire ?
Andy. C'est difficile à dire, car je n'écris pas toutes les chansons. En ce qui concerne les paroles, pour moi le plus difficile fut "January Sun", car c'est la chanson la plus longue, et c'est la que tout l'histoire se dénoue.
MI. Vraiment ? Mais pourtant ce n'est pas le dernier morceau de l'album...
Andy. Oui, c'est vrai, mais cette histoire est un drame, et le drame est à son apogée après les 2 tiers du récit, alors cette chanson fut très étrange à écrire. Ce fut difficile car c'est dans ce morceau que se trouve la clef de toute l'histoire.

A ce moment, comme Andy cherchait ses mots, je lui propose de parler un peu en allemand s'il le souhaite, puisque je comprends assez bien cette langue. Il me remercie, et m'explique que cela ne changerait pas grand-chose, car il est très fatigué et il a dû mal à se concentrer pour savoir ce qu'il veut dire, que ce soit en anglais ou en allemand...

MI. Quelle chanson penses-tu que les fans vont le plus apprécier ?
Andy. Je dirais "Postcard to God".
MI. Pourquoi?
Andy. Dur à dire. C'est une de mes préférées, mais je ne sais pas pourquoi. En fait tu ne sais jamais vraiment pourquoi tu aimes quelque chose ou pas. Mais je pense que ce morceau a une certaine ligne qui contient toutes les "marques de fabrique" de VANDEN PLAS, et le résultat est excellent. Je mise sur cette chanson!

MI. En ce qui me concerne, je n'ai pas pu écouter l'album suffisamment de fois pour dire quel morceau je préfère, mais je sais que j'aime beaucoup "Wish you were here". Que peux-tu me dire sur ce morceau ?
Andy. Eh bien, c'est un morceau assez doux, que j'aime beaucoup, et je pense que c'est un chef-d'œuvre. Ce n'est pas vraiment une chanson d'amour, comme on pourrait le croire: dans le premier couplet, il souhaite que la fille soit là, mais ensuite, il souhaite que tous les hommes qui l'ont trahis soient là pour pouvoir les tuer... Ce morceau parle à la fois d'amour et de vengeance...

MI. Je sais que vous avez un lien spécial avec la France, vous avez beaucoup de fans ici... Tu avais déclaré avoir écrit 2 chansons en français pour "Beyond Daylight", mais que vous n'aviez pas eu le temps de les enregistrer pour la sortie de l'album. Il n'y a pas de chanson en français sur "Christ O" non plus... Est-ce que vous avez abandonné ce projet ?
Andy. En fait, il s'agit juste de 2 chansons. Nous avions solliciter l'aide à nos fans français sur notre site internet : nous leur avons demandé de nous traduire des paroles de l'allemand en français, et nous nous sommes inspiré des réponses que nous avons eu... Pour répondre à ta question, nous n'avons pas abandonné l'idée de les enregistrer un jour, mais elles n'auraient pas été avec le concept de cet album.
MI. Pourquoi ne pas les sortir en single ?
Andy. Non, je ne pense pas que ce soit possible. Pour sortir un morceau en single, il faut que ce soit un titre fort, et ces 2 chansons ne sont pas assez fortes pour les sortir toutes seules, il faut qu'elles fassent partie d'un album.

MI. Vous faites des choses assez inhabituelles pour un groupe metal: théâtre, album accoustique... est-ce que vous envisagez de sortir "AcCult 2" bientôt ?
Andy. Oui, oui, c'est toujours prévu! Cela fait longtemps que nous en parlons, mais nous n'avons pas eu le temps encore de nous y mettre. J'espère que ce projet verra le jour bientôt.

MI. En ce qui concerne vos projets au théâtre, l'opera-rock "Abydos" est semble-t-il l'accomplissement d'un rêve de longue date, et ce spectacle a été acclamé par la presse... Qu'as-tu ressenti ?
Andy. Eh bien, en effet, j'ai été très surpris par les réactions de la presse, et par la manière dont le public a accueilli le spectacle... Tu sais, c'est plein tous les soirs, et pourtant, le théâtre se trouve dans une petite ville d'environ 100 000 habitants, il contient entre 6 000 et 8 000 places, et c'est complet tous les soirs! Ce qui veut dire qu'il y a des gens qui viennent de tous les milieux, pas seulement des personnes qui adorent le théâtre ou des fans de VANDEN PLAS – on touche visiblement un large public, et c'est génial, c'est un succès inattendu !
MI. Est-ce que tu envisages de faire une tournée de ce spectacle ?
Andy. Non, malheureusement ce n'est pas possible, il y a trop de monde impliqué dans le spectacle – il s'agit de 800 personnes environ, ce serait trop compliqué de partir avec tout ce monde, et puis, il y a les décors, tout le matériel technique... ce serait impossible! En revanche, il est possible que nous vendions les droits du spectacle à une autre ville, et qu'ils mettent en scène leur propre version, mais ça ne serait pas avec nous.
MI. Envisages-tu de faire un opera-rock dans ce genre pour "Chris O" ?
Andy. Oui, c'est tout à fait possible! Comme je te le disais, nous avons beaucoup de compositions de côté qui pourraient servir à cela...
MI. Au théâtre, l'improvisation est un exercice très commun... Est-ce que cela vous arrive d'improviser sur scène avec le groupe ?
Andy. Oui, tout à fait! On se laisse toujours quelques endroits où l'improvisation est possible, on aime beaucoup cela...

A ce moment là, c'est moi qui dû improviser, car je me suis aperçue que mon enregistreur numérique ne fonctionnait plus depuis quelques minutes. Le temps impartit étant de toutes façons quasiment écoulé, nous avons du coup écourté cette interview, et après l'avoir remercié pour m'avoir accordé un peu de temps, il me remercie également pour cette interview, puis en conclusion, me dit qu'il espère que tous leurs fans français apprécieront leur nouvel album! J'en profite alors pour lui parler 2 minutes en allemand, lui expliquant que j'aurai aimé lui poser mes questions en allemand, mais que je n'avais pas eu suffisamment de temps pour pouvoir les préparer dans cette langue, que je maîtrise un peu moins bien que l'anglais... Me répondant en allemand également, Andy se met alors à parler à une vitesse impressionnante! Je pense que si nous avions fait l'interview dans sa langue natale, il se serait probablement montré bien plus bavard... mais vu son débit de paroles, j'aurai certainement eu beaucoup plus de mal à retranscrire l' interview !!!


Ajouté :  Mercredi 03 Mai 2006
Intervieweur :  Eowyn
Lien en relation:  Vanden Plas Website
Hits: 22638
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 21/9/2018 à 02:20:57 en : 0,0805 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar