METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· IMMOLATION (usa…
· HAMMERFALL (de)…
· DUNKELNACHT (FR…
· BLOOD STAIN CHI…
· RESURRECTURIS (…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SIX FEET UNDER …
· AMPLIFIER (uk) …
· LUCA TURILLI'S …
· ANATHEMA (uk) -…
· FRAKTUR (FRA) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 49 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

CRUCIFIED BARBARA (se) - Klara Force (Juil-2014)


Depuis quelques temps, les CRUCIFIED BARBARA semblent avoir mis les bouchées doubles. Tous les potards sont dans le rouge, les princesses ont mis le turbo, une manière à elle de battre le fer tant qu'il est chaud suite au succès de leur dernier méfait. Alors qu'elles nous avaient habitués à un rythme plutôt tranquille au niveau des sortis d'albums, nos belles suédoises sont depuis quelques temps plus que déchainés comme si elles étaient plus que pressées de repartir sur les routes. Alors que leur dernier méfait The Midnight Chase est sorti il y à peine deux ans, les voilà de retour avec un brulot brut de pomme sans compromis fait dans l'énergie brute à 100%. Ici, on est dans le brutal et pas dans la subtilité ou si peu. Pas de surprise, nos bougresses pratiquent toujours un Hard Rock à tendance Punk survitaminé de haute volée et n'ont peur de rien. Fort du très bon accueil qui a été fait à The Midnight Chase, nos séduisantes musiciennes ont pu écumer l'Europe et pour la première fois les USA en compagnie des CRASHDIET. De retour de ce périple intensif, le gang s'est enfermé dans la foulée une fois de plus dans les studios Music-A-Matic à Gothenburg accompagné de leurs producteurs fétiches Chips Kiesbye et Hennryk Lipp. Fidèle à leur devise : on ne change pas une équipe qui gagne. Le résultat s'avère être dans la continuité du précédent opus et ne surprendra aucuns fans du combo même si In The Red est nettement plus puissant et linéaire que The Midnight Chase. In The Red est devenu leur nouvelle philosophie de vie et leur sied à merveille tant cette nouvelle pépite des plus brutale est taillée pour la scène. Pas de surprises exceptionnelles, ni de changement de cap radical mais une sérieuse volonté de se diversifier au niveau des thèmes abordés dans les morceaux. Les belles ont cette fois-ci décidé de s'engager sur des sujets qui leur tiennent à cœur et auxquelles elles sont très sensibles. Il est plus qu'évident que les textes de In The Red sont nettement plus engagés, les filles n'hésitant pas à traiter de thématiques aussi diverses et variées que le viol (Kill A Man), la condition animale dans notre société (Follow The Stream) ou les vicissitudes d'un Rock Band féminin dans le milieu musical (Sell My Kid For Rock'n'Roll). MI se devait d'en savoir un peu plus sur In The Red, rendez-vous était pris dans un bar parisien afin de découvrir l'alchimie de cette nouvelle offrande. Entretien avec Klara Force, la charmante et discrète guitariste quelque peu fatigué par le voyage mais toujours prête à s'investir dans le jeu des questions/réponses ! Un vrai régal ! Magnéto Klara, c'est à toi !

Line-up
: Mia Coldheart (chant et guitare), Clara Force (guitare), Ida Evileye (basse), Nicki Wicked (batterie)

Discographie : In Distorsion We Trust (Album - 2005), 'Til Death Do Us Party (Album - 2009), The Midnight Chase (Album - 2012), In The Red (Album - 2014)

M-I Interviews du groupe : Mia Coldheart (Mai-2012), Klara Force (Juil-2014)

Retranscription / Traduction : Laurent Machabanski



Metal-Impact. Bonjour, c'est vraiment un plaisir de te rencontrer Klara à Paris. Quel souvenir gardes-tu du concert à Paris en mai au Divan du monde ?
Klara Force. Oui, nous avons fait un super concert. Le show était complet et la salle pleine à craquer. Il y avait une bonne ambiance avant que nous jouions. C'était une expérience magnifique.

MI. J'ai entendu dire que vous aviez envie de sortir un DVD ? Est-ce que le concert de Paris a été filmé ?
Klara. Non, mais nous avons eu l'idée de le faire. Si nous avons la possibilité de le faire nous le ferons en France définitivement. Vous avez le meilleur public et les shows sont drôles.

MI. Tu as quelques anecdotes amusantes à nous raconter ?
Klara. Les shows en France sont super car le public supporte le groupe depuis le début. Il y a toujours énormément d'énergie entre nous et le public. Nous aimerions filmer un concert en France et le sortir en dvd.

MI. Est-ce que vous allez sortir prochainement un DVD ?
Klara. Oui nous en avons déjà parlé. Le fait de faire un dvd. On a rien de prévu pour le moment mais on a toujours pensé que ce serai super d'enregistrer un concert en live.

MI. Est-ce que vous filmez beaucoup de shows ?
Klara. Pas trop. Mais comme tout le monde on aime bien faire des photos de nous sur scène. Il y a plus de photos que de vidéos. Mais on essaie de filmer quelquefois. On l'a fait lorsque nous étions en studio. Peut-être que ce sera réutilisable à l'avenir.

MI. Votre quatrième album s'appelle In the Red ? Pourquoi avoir choisi ce titre ?
Klara. En tant que musicienne, nous sommes toujours dans le rouge ; économiquement parlant. Tu ne deviens pas riche si tu choisis de faire de la musique et surtout du Metal. Mais nous jouons toujours fort et nous sommes toujours dans le rouge au niveau du mixage. La pointe est toujours au maximum au niveau des leds. Toujours plus fort. C'est comme MOTÖRHEAD mais en pire ! [Rires]

MI. Comment s'est passée l'écriture pour ce nouvel album ? Est-ce que ça a été plutôt facile cette fois-ci ?
Klara. Ce n'est jamais facile d'écrire un album et d'être créatif. Nous n'avons pas attendu d'avoir de l'inspiration. Nous avons travaillé très dur tous les jours depuis un an et demi. Nous avons écrit les chansons ensembles. Il y a eu beaucoup de travail et de pression mais aussi beaucoup d'amusement. Nous avions beaucoup d'idées pour ce nouveau disque au final.

MI. Vous avez choisi de travailler avec les mêmes personnes et d'enregistrer dans le même studio, est-ce parce qu'on ne change pas une équipe qui gagne ?
Klara. Nous aimons bien travailler avec ces personnes. Ce sont des gens supers avec de grandes personnalités et qui sont sages à la fois. Il y a toujours un bon feeling dans les studios et on apprécie toujours la façon dont le travail est organisé. On ne fait pas trop d'effets via les ordinateurs car nous travaillons principalement en analogique. Nous faisons du travail protool avant d'entrer en studio, et nous ne retravaillons pas les morceaux par la suite avec les ordinateurs. Nous avons effectué cette fois-ci un retour à la base au niveau de l'enregistrement. C'est une façon plus simple d'enregistrer : on capte d'abord la batterie, la guitare rythmique, la basse. Nous avons enregistré toutes les trois ensembles pour cet opus. Le fait de se retrouver ensembles nous a permis d'avoir de grandes sensations !

MI. Le premier single s'appelle "To Kill a Man", vous avez réalisé une vidéo très forte et sophistiquée. Quel message important souhaitiez-vous faire passer ?
Klara. C'est un message très important pour nous que nous voulons faire passer. Nous nous sentons très fortes par rapport à ça. Le message clé concerne la violence physique des hommes par rapport aux femmes. Au départ, c'est un fait divers qui nous a inspiré. Il s'agit d'un chef de police qui faisait bien son travail et le montrait aux yeux de tous. Mais en réalité c'était un porc. Il violait des jeunes filles, profitant des femmes les plus faibles. Il a été en prison pendant sept ans pour ses crimes. Lorsque nous avons entendu parler de l'histoire, nous étions dégoutées. La première attitude est un état de frustration car tu entends tout le temps parler de viol. Nous ressentons beaucoup de colère vis-à-vis de ce genre d'attitude. Alors nous avons écrit une chanson sur ce sujet.

MI. Est-ce que qu'il y a une forme d'identification ?
Klara. Je pense que oui. C'est quelque chose que tout le monde peut raconter. Même si ça ne t'es pas arrivé, tu connais fatalement une personne qui a été abusée ou violée. C'est un grand problème mondial. Toutes les classes sociales et toutes les cultures sont concernées.

MI. Il y a des textes qui traitent aussi de la misogynie. Est-ce que tu ressens cela dans le monde du Rock ?
Klara. Malheureusement c'est partout. Dans la vie, en entreprise et dans l'industrie de la musique aussi. Cet aspect social est partout. C'est un sujet important pour nous. Nous sommes tellement en avance sur la détérioration de la société. La société devrait pouvoir faire mieux.

MI. Est-ce que tu penses qu'on a évolué depuis trente ans ?
Klara. Oui, bien sûr. Je pense qu'on va dans la bonne direction mais que ça va beaucoup trop lentement pour tout le monde. C'est trop lent. Tout le monde devrait bénéficier d'une société équitable et pas seulement les femmes. Les hommes aussi.

MI. Vous traitez aussi de votre rapport aux animaux !
Klara. Pour nous c'est clair concernant notre choix de vie, la vie animale nous intéresse. Nous avons choisi de ne pas manger les animaux. Nous sommes végétariennes. Il y a une chanson dont j'ai écris les paroles et qui s'intitule "Follow the Stream". Dans les chansons, on parle du massacre des animaux mais du point de vue de l'animal. C'est important d'en prendre conscience.

MI. C'est important de protéger les animaux ?
Klara. Je pense que si tu es une personne privilégiée, tu devrais partager tes connaissances. Tu devrais travailler pour la justice et l'équité ainsi que de prendre soin de ton weekend. Les personnes qui font leur devoir de citoyen ont une bonne vie.

MI. Souhaiterais-tu participer ou créer une association de protection de la race animale ?
Klara. Nous avons déjà participé à ce genre d'événement. Mia a déjà travaillé pour une organisation suédoise qui travaille sur les droits des animaux. Elle est apparue dans leurs calendriers. Nous supportons définitivement cette cause.

MI. Vous avez changé de maison de disques récemment, vous avez signé avec Despotz records ! Pourquoi ce changement ?
Klara. Nous avons eu une offre intéressante de Despotz Records. Ils sont situés à Stockholm. Nous les avons rencontrés et ils semblent avoir du cœur en plus d'être des amateurs de musique. Nous avons fait une bonne transaction avec eux. C'est sympa de travailler avec des gens qui sont proches de chez nous.

MI. Tu n'étais pas satisfaite par votre ancienne maison de disques ?
Klara. Non, ce n'est pas le fait d'être satisfaite ou pas. Etre dans le business de la musique nécessite de trouver toujours le meilleur apport pour ton groupe. Ce n'est pas le fait d'être insatisfaite.

MI. Il y a une chanson qui s'intitule "Sell My Kids For Rock n' Roll" ? Ferais-tu ça ?
Klara. Non... je ne veux pas. Surtout dans le monde de la musique. Il y a de nombreuses années, une maison de disques suédoise ne voulait pas travailler avec nous parce que nous étions des filles. Il disait que dans quelques années, nous serions mariées et qu'ensuite nous aurions des enfants. Tout ça parce qu'on était des filles. Aujourd'hui, nous n'avons toujours pas de familles ni d'enfants. Maintenant cette maison de disques nous dit que nous sommes trop vieilles ! [Rires] ... On ne sera jamais assez bien pour eux.
MI. Trop vieille ? Tu as l'air d'avoir dix-huit ans !
Klara. Non... [Rires]
MI. Est-ce que c'est la musique qui te rend si jeune ?
Klara. Je ne peux pas te dire. Je n'ai pas de truc ni de conseil à donner.

MI. L'année dernière vous avez effectué votre première tournée aux USA avec CRASHDIET, comment s'est passée cette virée aux USA ?
Klara. Cela a été grande expérience pour nous. Nous avons effectué six semaines de tournée allant d'Ouest en Est et du Nord jusqu'au Canada. On a joué tellement de shows. C'était beaucoup de boulot mais on a pris beaucoup de plaisir aussi. C'est chouette de jouer aux USA et nous sommes ravies de voir que nous avons des fans là-bas. C'était sympa de voir les gens de New York, des villes comme le Minnesota, des gens d'un peu partout en fait.

MI. Qu'est ce qui t'as le plus impressionné aux USA ?
Klara. En ayant visité plein de villes lors de la tournée, ce qui m'a le plus surpris est cette pauvreté. Ce n'est pas aussi glamour que ce que nous imaginions. Dans notre esprit nous avions une image qui ne correspond pas à la réalité. On a visité des villes où il n'y avait personne car il n'y pas de travail. Ce sont comme des villes fantômes. Les gens ont des problèmes parce qu'ils n'ont pas d'assurance pour se protéger. Je ne m'imaginais pas ça comme ça. Tout du moins il y a un peu plus de misère que je pensais. Sinon, on a vu des paysages magnifiques, des déserts états par états et lorsqu'il y a de la neige ou quand le soleil donne en plus la beauté des paysages est accentuée. Des grandes villes aux petits bleds, nous avons des superbes souvenirs.

MI. Est-ce que il y a un concert qui vous a marqué durant cette tournée aux USA ?
Klara. Nous avons plusieurs souvenirs de concerts exceptionnels. Le show à New York était magique. Véritablement une grande expérience. Nous avons joué avec le groupe CRASHDIET. Plusieurs groupes jouaient aussi avec nous. Nous étions heureux de voir que tout le public était là pour nous voir. Ce fut des sensations énormes. Lorsque nous étions sur scène, c'était fantastique pourtant nous n'avions même pas eu le temps de faire un soundchek avant de monter sur scène. En tous les cas, le show a été superbe. Tu es sur scène et tu te demandes si le son va être bon. Tu te dis : "Est-ce que ça va marcher comme je le souhaite !". Lorsque tu es sur scène, c'est super. Nous avons joué aussi dans l'Iowa et j'ai rencontré des types qui conduisait des motos qui n‘avaient pas de casques. J'ai pris la moto qu'ils m'ont prêté et j'ai roulé les cheveux dans le vent. C'était superbe comme un sentiment de liberté.

MI. Vous avez donné un concert dans un festival en tête d'affiche...
Klara. Oui, je suis un peu nerveuse quand je suis en tête d'affiche. Si je m'en souviens bien, nous avons fait un bon show. En tant que tête d'affiche, tu joues plus longtemps et donc tu interprètes plus de chansons.

MI. Est-ce que tu te prépares physiquement pour la prochaine tournée européenne que vous allez effectuer ?
Klara. Oui, nous nous préparons physiquement quand nous faisons des longues tournées. Ce qui est bien, c'est que nous voyageons en bus et qu'on prend nos propres équipements (amplis, kits de batteries, matériel de guitares). Si tu prends l'avion, tu ne peux pas le faire. Nous sommes plus en confiance lorsque nous avons notre propre matériel pour jouer. Ça te donne une meilleure estime de soi car tu as ton propre son. Tu ne dépends pas du matériel des autres. Tu n'as pas à t'en soucier. Alors tu donnes encore plus d'énergie qu'auparavant car tu connais les limites du matériel. Tu n'as plus à te soucier des détails techniques.

MI. Quand tu repenses à ton premier show en France il y a 15 ans, quelle est la différence entre avant et maintenant ?
Klara. Nous avons plus confiance en nous et nous avons encore plus d'énergie et de puissance. Tu pourrais penser que nous sommes plus vieilles et donc que nous sommes plus fatiguées mais c'est tout le contraire. Nous avons gagné à tous les niveaux sur toutes ces années. Nous avons beaucoup pratiqués et nous avons de l'expérience. On sait vraiment ce qu'on fait.

MI. Vous faites souvent une reprise de MOTÖRHEAD "Killed by death". Est-ce que dans le futur vous allez faire de nouvelles reprises ?
Klara. Qu'est-ce que tu en penses ? As-tu une idée pour la prochaine reprise ?
MI. Des chansons de NIRVANA ou d'ALICE IN CHAINS ?
Klara. J'y penserai la prochaine fois. On ne sait jamais. Je garde ton conseil en mémoire [Rires] ...

MI. Aimes-tu faire des reprises ?
Klara. Pas trop. Nous aimons jouer des vieilles chansons. Occasionnellement, ça peut être marrant de faire une reprise mais nous préférons jouer notre propre répertoire.

MI. Appréciez-vous de jouer avec CRASHDIET ?
Klara. CRASHDIET, on les connaît depuis longtemps. Ils ont commencé en même temps que nous à Stockholm. Ce sont des amis. C'était un peu comme sortir avec de vieux amis.

MI. La pochette de In The Red est différente de ce que vous aviez l'habitude de faire, comment s'est passée votre collaboration avec Erik Rovanpera (le dessinateur) ?
Klara. Il vit aussi à Stockholm. C'est un grand artiste et nous le connaissons depuis longtemps. Nous aimons toutes ce qu'il fait. Il fait des pochettes pour beaucoup de groupes et a fait beaucoup d'art. On en avait parlé entre nous, nous avions envie de travailler avec lui. Finalement, c'est arrivé et nous sommes très contentes. Il a fait un travail magnifique.

MI. Tu lui as donné des directives ?
Klara. On lui a donné des mots clés de manière basique et des idées du style que nous aimerions avoir. Par exemple, s'il pouvait mettre un oiseau sur la pochette ou non. Mais il avait les mains libres pour faire ce qu'il voulait.

MI. Vous a-t-il proposé plusieurs pochettes ?
Klara. Non, juste une. Après, on s'est attaché à travailler sur les petits détails. Il est venu avec une idée et on a tout de suite adhéré.

MI. Quelles réactions attends-tu suite à la sortie de In The Red ?
Klara. J'espère que les gens prendront le temps d'écouter l'album. C'est un magnifique opus du début à la fin. De nos jours, les gens écoutent la musique en ligne et en streaming. Ils n'écoutent qu'une ou deux chansons. Je pense que In The Red est un bloc. Il y a un fil rouge. Tous les morceaux sont connectés ensemble. Ça fonctionne bien et nous en sommes fiers. C'est de loin le meilleur que nous ayons fait. C'est un peu différent. Plus Heavy, plus sérieux et plus sage. Mais il y a aussi des mélodies plus fortes, sombres et directes. C'est pour cela que nous avons spécialement travaillé avec Mia qui est une grande chanteuse, pour qu'elle fasse ressortir sa voix sur In The Red. Nous avons beaucoup travaillé l'écriture des chansons, nous voulions que ce que ce soit mélodique et sombre.

MI. Est-ce que c'est difficile de faire un choix pour déterminer les titres qui, au final, seront sur l'album ?
Klara. Oui, c‘est très dur. Le plus difficile est de trouver l'enchainement idéal. C'est pourquoi nous avons eu l'idée de faire comme sur les vinyles ou il y avait deux faces, choisir un titre fort pour chaque faces. Pour la face A, ça commence par "Sell My Kids For Rock n' Roll" et la face B débute par " In the red". C'est une bonne chanson pour ouvrir la face B.

MI. Pour finir, quel est le plus beau compliment qu'on puisse te faire ?
Klara. J'adore entendre les gens dirent qu'ils aiment nos disques et qu'ils ont aussi aimés venir nous voir en concert. C'est le plus beau compliment que l'on puisse me faire.

MI. Merci Klara. On te verra bientôt sur scène à Paris...
Klara. C'est maintenant que je dois faire mon choix pour la reprise ! [Rires]


Ajouté :  Samedi 13 Septembre 2014
Intervieweur :  The Veteran Outlaw
Lien en relation:  Crucified Barbara Website
Hits: 9567
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 22/3/2019 à 01:13:06 en : 0,1061 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar