METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· DIE APOKALYPTIS…
· CANNIBAL CORPSE…
· SOILWORK (se) -…
· DETONATION (nl)…
· 6:33 (FRA) - Di…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· AVANTASIA (de) …
· SCORPIONS (de) …
· SOULFLY (br) - …
· PAIN (se) - Div…
· SOIREE M & O OF…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 37 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

BOLT THROWER (uk) - La Loco à Paris (30/01/06)


Autres Groupes Présents au concert : NECROPHAGIST (de), NIGHTRAGE (se), MALEVOLENT CREATION (us)
Date du Concert : Lundi 30 janvier 2006 à 19h30
Lieu du Concert : La Loco (Paris, France)
Photos du concert sur Ludopix.com

Cela faisait cinq longues années que les Anglais de BOLT THROWER n’avaient pas foulés le sol de la capitale Française. La nuit étant relativement fraîche, c’est un véritable troupeau de Metalmaniacs qui se retrouvent devant ce lieu de pèlerinage du Metal qu’est la Locomotive.
Autant vous dire que l’attente se fait sentir, nombreux sont ceux qui souhaitent revoir et surtout découvrir le quintet Britannique sur les planches françaises où ils s’étaient fait trop rares ! Le froid n’empêche pas la foule de patienter et c’est aux alentours de 19h30 que les portes s’ouvrent et que la plèbe commence à envahir les lieux.
Une première question se pose à nous :
Est-ce que les quatre groupes de ce soir vont jouer sur la scène principale ? Rien n’est sûr. En raison d’une astreinte d’horaires, les groupes ne doivent commencer à jouer sur la scène du premier étage qu’à partir de 22h00 pour des raisons de voisinage avec un théâtre et selon les jours (dates de représentation) ! Ayant au préalable remarqué des flèches en direction de la salle du dessous, on était en droit d’imaginer que NECROPHAGIST et NIGHTRAGE (les 2 groupes d’ouvertures) allaient déclarer les hostilités au sous-sol !
Bref, nos doutes sont vite dissipés lorsque NECROPHAGIST investit les planches et nous délivrent son Death technique. Une grosse demi-heure qui nous permet de réaliser à quel point le Death technique n’est pas un genre adapté pour la scène. Là où les albums studios nous gâtent avec des envolées de solis, des changements de riffs, rythmiques et autres accélérations ou décélérations etc…, ici on se rend vite compte des limites du genre qui n’est pas vraiment taillé pour être restitué en live. Avec en prime un son des plus médiocre, le groupe se démène tant bien que mal et délivre un set certes carré et sympathique, avec un batteur enfant qui martèle ses fûts à tout va et un géant en guise de bassiste. Manquant cruellement de charisme, les Allemands parviennent cependant à capter l’attention de la foule, surtout du mosh pit qui se révèle parfois bien bourrin mais toujours bon enfant ! On verra par la suite qu’il n’en sera pas toujours de même… Un set de mise en bouche et d’ouverture pas trop mal mais que l’on ne retiendra pas pour autant…
Passons à la suite du menu avec NIGHTRAGE. Les Suédois, pratiquent un Death/Thrash de bonne facture. N’ayant environ qu’une demi-heure pour convaincre l’assistance, celle-ci ne semble au départ pas très réceptive à leur musique qui tranche avec celui délivré par les Teutons. Le public dans la fosse n’était pas vraiment au rendez-vous alors que le frontman faisait pourtant des pieds et des mains pour chauffer le pit… peine perdue, même si sur la fin, la timidité, la fatigue ou je ne sais quelles raisons se sont estompées pour laisser place à plus de fougue et de fureur. Même conclusion, un show honorable mais qui manquait d’affirmation pour retenir l’attention du public. Dommage, car du talent, les Suédois n’en manquent certainement pas !
Passons maintenant aux choses sérieuses avec l’entrée en scène de MALEVOLENT CREATION. Les Américains roulent leur bosse depuis un moment déjà et c’est injustement qu’ils ont toujours été considéré comme des sous CANNIBAL CORPSE alors que leur style est nettement moins gore que celui de nos amis équarrisseurs Floridiens. Peut-être est-ce dû au fait que l’ancien guitariste de CANNIBAL CORPSE Rob Barrett est fait ensuite parti de la cause maléfique ou bien la proximité géographique de ces deux monstres du Death Metal made in America.
En dépit de cet état de fait, le quintette livre une prestation nettement plus carrée dans tous les compartiments, que ce soit au niveau du son (on sent la différence entre un groupe confirmé et des formations plus récentes), ou au niveau du lightning et des effets de scène avec fumée, effets sur les voix etc…Le son de batterie, énorme, apporte un côté bien lourd aux compositions, alors que la section rythmique des guitares assure de main de maître le thrashage de bûcheron. Malheureusement, la basse est encore délaissée, à croire que l’instrument ne sert pas à grand chose ! Avec un leader qui préconise un chant un peu plus démarqué (on aurait dit un chanteur de Thrash basique avec des passages un peu plus gras et des vois claires), son style vocal fait scission avec ces deux coreligionnaires passé à la trappe avant lui. Il en ressort que les Américains n’ont rien perdu de leur puissance ni de leur hargne.
En somme, une très bonne conclusion avant de passer au clou de la soirée, BOLT THROWER ! Et autant vous dire, c’était la baffe totale. Tel un pèlerin devant son lieu de culte, nous voici tous devant les Anglais de BOLT THROWER, telle une armée devant leurs Maîtres de Guerre ! Et de guerre, c’est de cela dont il s’agit avec eux.
Enorme cadeau, les Britanniques font la part belle à leurs morceaux issus de l’album phare …For Victory. Une tracklist de la mort qui traduit bien le sens du riff et de la rythmique du combo. Bien en place, la section rythmique assure et assoie de manière définitive le tempo des titres tandis que les riffs tranchants et lourds déclenchent des mouvements de foule d’une rare violence dans le mosh-pit, toujours bon enfant mais avec quelques énergumènes pitoyables de brutalité gratuite toujours présents pour promouvoir la bêtise humaine et l’absence de raison ;bref, des animaux !
Le son énorme, mais quand on dit énorme, est gigantesque, à tel point que les riffs font très mal ! Heureusement, le son perd un peu en intensité, pour le plus grand bonheur des puristes qui peuvent apprécier les compositions à leur juste valeur.
Bénéficiant en prime d’effets en tout genre, l’ensemble participe à la mise en place d’une ambiance du tonnerre avec un chanteur visiblement heureux d’être sur scène et nous faisant partager ses quelques bribes de mots français ! Un moment d’une rare intensité (surtout pour ceux qui connaissent leur titres sur le bout des doigts !).
Un superbe show qui restera ancré dans nos mémoires ! Big up to BOLT THROWER !


Ajouté :  Mercredi 01 Février 2006
Live Reporteur :  Loki
Score :
Lien en relation:  Bolt Thrower website
Hits: 39199
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Live Reports ]


Transmis par Minus actif 01 Fév 2006 @ 21:06
Mon score :

Pfiou......... 2 jours pour se remettre de la marmite en pleine tronche - Y'a pas à dire BOLT THROWER RULESSSSSSS
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 20/1/2018 à 21:45:48 en : 0,1392 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar