METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· BEYOND THE STYX…
· THE DEVIANT (no…
· SPACE ODYSSEY (…
· MELTED SPACE (F…
· AGNOSYS (FRA) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· RAMMSTEIN (de) …
· YNGWIE J. MALMS…
· MANIGANCE (FRA)…
· PSYKUP (FRA) - …
· SLAYER (usa) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 95 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

METALMANIA 2007 (2008)





Label : Metal Mind Productions
Sortie du DVD : 11 février 2008
Pays : Pologne
Genre : Gros qui tâche et local qui fâche












Le festival Polonais Metalmania, quoique le moins connu peut être des grands rassemblements Metal de la planète, fête ses 22 ans d’existence, et s’accorde toujours à proposer une affiche mêlant groupes locaux et vedettes internationales. Lors de sa première édition en 1986, la part belle était faite aux groupes du cru, mais depuis longtemps les organisateurs peuvent s’offrir des têtes d’affiches alléchantes, ainsi que des premières parties de choix. Depuis 2003 d’ailleurs, une Side-Stage est proposée, avec des groupes de moindre envergure leur offrant ainsi la chance de s’exprimer dans un cadre relativement favorable.
L’édition 2007 ne s’éloigne pas de la ligne de conduite initiale, puisque le courant majeur reste assez brutal, avec en headlining un TESTAMENT d’origine, et des featuring de luxe, comme PARADISE LOST, ou bien SEPULTURA.
En moyenne, chaque artiste a le droit à 3 titres sur ce DVD, sauf la bande à Chuck, avec 5 morceaux, et PARADISE LOST un seul.
Le concert débute sous les pires auspices, avec KORPIKLAANI, et son Heavy champêtre de base, constellé de riffs convenus et pitoyables. La présence d’un accordéoniste, d’un joueur de cornemuse et d’un violoniste ne viennent pas sauver la prestation du désastre, tant on a l’impression de voir une reformation de SPINAL TAP, époque STONEHENGE, avec la peau de bête du chanteur et les bois de renne en guise de pied de micro. Risible et à prendre au 10ème degré.
CRYSTAL ABYSS ne fera guère mieux avec son Black-Metal de pacotille, et son chanteur mauvais sosie d’IMMORTAL, version Halloween pour pauvres. Le faciès de la claviériste résume assez bien la performance, avec son air de s’ennuyer comme à une fête de charité Amish. De plus la batterie ultra triggée ne vient guère enjoliver les choses.
Les choses s’améliorent sensiblement avec DARZAMAT, et son duo chanteur/chanteuse, développant un Heavy-Black assez intéressant et homogène. Certes, pas de révolution à attendre, mais depuis leur ouverture du festival il y à deux ans, de gros progrès ont été accomplis, et il faudra désormais compter sur eux à une échelle européenne. Et mon Dieu que NERA est belle…
ZYKLON débarque avec son patronyme du meilleur goût, et ils font ce qu’on attend d’eux, du bruit ! On pourrait les comparer à DEICIDE de part les similitudes musicales et leur présence sur scène. Un charisme évident, mais des compos trop linéaires pour susciter une adhésion de masse. Le public commence à bien réagir, tout du moins pour les premiers rangs, sans doute du au fait de l’apparition du premier groupe vraiment important. Par contre, le son des cymbales est parfaitement insupportable !!
Le premier point fort de ce festival sera offert par VITAL REMAINS, toujours aussi décapants sur scène, avec un chanteur qui se démène comme un beau diable et un guitariste/choriste qui à la haine ! Les trois titres de pur Brutal-Death ne laissent aucun répit à l’audience, et on reste sur sa faim, tant on aurait aimé en déguster un peu plus ! Un groupe culte qui mérite son statut !
ENTOMBED sera par contre un peu décevant, les morceaux interprétés sont pourtant de qualité, mais le groupe donne l’impression de revenir du camping du coin, manquent juste les tongs et le parasol. On sait pertinemment qu’on a plus affaire au monstre qui a un jour accouché de Left Hand Path et Clandestine, mais on était en droit d’attendre un peu plus de pêche de la part des inventeurs du son froid nordique. Et à l’occasion de « Revel In Flesh », on se dit qu’il aurait mieux valu voir le groupe il y a 15 ans…
DESTRUCTION fait figure de patriarche, mais seulement de réputation, parce qu’on-stage, c’est la furie. Leur Thrash en live n’a pas pris une ride, et on se retrouve plongés dans les jours bénis de Live Without Sense, avec en guise de final, un « Bestial Invasion » des familles, qui nous rend aussi nostalgiques qu’heureux. 24 ans d’existence pour un groupe aussi insipide à ses débuts, c’est quand même un exploit. Justifié lorsqu’on y regarde d’un peu plus près !
On se dit que le gorille Blaze BAYLEY va avoir bien du mal à maintenir la foule en haleine, c’est sans compter sur le talent et l’expérience du bonhomme qui, sitôt le micro en main, hurle comme profession de foi « N’écoutez pas ceux qui vous disent que Blaze est mort, il est bien vivant ! ». Comment en douter après une prestation pareille, de Heavy pur jus, avec un front-man qui assure comme 10 ! Et lorsque son backing band entame les premières notes de « Sign Of The Cross », le concert prend des allures de communion, et franchement, Blaze n’a rien à regretter de son passage dans MAIDEN, et n’a pas à rougir de son parcours depuis.
SEPULTURA se la joue Hard-Core bien sur, et même si le Predator est un sacré bout de viande, sans Max, ça n’est plus la même soupe. Je suis désolé, mais la mayonnaise ne prend pas, le répertoire post ROOTS est chiant, et quand résonne l’intro de « Dead Embryonic Cells », on pense que la magie va opérer l’espace d’un titre, mais le chant manque raisonnablement de nuances, et cette chanson culte d’un album hors du temps prend des allures de catastrophe. Alors oui, Igor est toujours aussi bon, Andreas toujours aussi mobile, mais non, la Sépulture aurait du fermer ses portes et passer à autre chose. Désolé !
L’intermède PARADISE LOST permet de se calmer un chouïa, avec le hit « Say Just Words », mais le contexte de brutalité générale ne permet pas aux anglais de s’imposer, surtout sur un seul titre. Certes, Nick HOLMES a quelque chose de christique dans l’attitude, et la version proposée est plus musclée que d’habitude, mais il est évident qu’on attend autre chose…
Et cet autre chose, c’est bien sur la tête d’affiche, un TESTAMENT ressuscité, revigoré, avec un Chuck BILLY démoniaque et un Alex SKOLNICK volubile. Bien sur, le groupe choisi de tailler dans le gras, l’option The New Order/The Legacy est choisie, et quel bonheur de pouvoir headbanger sur des classiques comme « The Preacher », « The New Order » ou « The Haunting ». Les hommes sont en forme, et le caméraman ne s’y trompe pas, puisque les ¾ des plans sont faits sur les 2 personnages précités. Ce qui nous permet d’affirmer une bonne fois pour toutes que The Legacy est certainement un des trois meilleurs albums de Thrash de tous les temps, et TESTAMENT une bête de scène qu’il faut avoir vue dans sa vie…

Coté technique, le son est excellent, avec des variantes d’un groupe à l’autre, les jeux de lumières sobres, mais efficaces, et le montage aurait gagné à être un peu plus rapide.

Quant au CD, il n’offre que peu d’intérêt, et on navigue de l’excellent Black Progressif de DEIVOS et du très efficace Thrash Hard-Core à la OVERKILL/HATESPHERE de HORRORSCOPE, au pitoyable Heavy-Power ringard avec chanteuse à euthanasier de CIRYAM, et la tentative de Heavy-Rap nullissime de WU-HAE.
En passant par un bon titre de BENEDICTION, et le feeling très IMPALED NAZARENE de ROOT.
Le reste est tout juste moyen, et ne vaut pas la peine d’être développé dans ces lignes.

Au final, un produit d’assez bonne qualité pour un festival régulier qui offre des conditions techniques qu’on aurait osé rêver en Pologne il y a 15 ans. En tout cas, un investissement honnête que vous ne regretterez pas, si toutefois les styles proposés font partie de votre paysage musical !

Tracklisting:
Main Stage Concert (138’)
KORPIKLAANI – Tuli kokko
KORPIKLAANI – Pellonpekko
KORPIKLAANI – Wooden Pints
CRYSTAL ABYSS – Darkness Awakes
DARZAMAT – Labyrinth Of Anxiety
DARZAMAT – The Burning Times
ZYKLON – Underdog
ZYKLON – Wrenched
ZYKLON – Psyklon Aeon
VITAL REMAINS – Intro-Let The Killing Begin
VITAL REMAINS – Dechristianize
VITAL REMAINS – Infidel
ENTOMBED – When In Sodom
ENTOMBED – Carnage
ENTOMBED – Revel In Flesh
DESTRUCTION – Nailed To The Cross
DESTRUCTION – Total Disaster
DESTRUCTION – Bestial Invasion
BLAZE BAYLEY – Alive
BLAZE BAYLEY – Kill & Destroy
BLAZE BAYLEY – Sign Of The Cross
SEPULTURA – Convicted In Life
SEPULTURA – False
SEPULTURA – Dead Embryonic Cells
PARADISE LOST – Say Just Words
TESTAMENT – The Preacher
TESTAMENT – The New Order
TESTAMENT – The Haunting
TESTAMENT – Electric Crown
TESTAMENT – D.N.R

Interviews (70’)
Bands Info
Slide-show
Goodies

Tracklisting CD:
CARNAL – My Salvation
HORRORSCOPE – Killers Breeding
TYR – Brother’s Bane
WITCHKING – Flame Of Udun
SPHERE – Next Morning’s Mass
DEIVOS – Blackness Incarnate
BENEDICTION – Suicide Rebellion
FOREVER WILL BURN – It Ends In Darkness
ROOT – And They Are Silent
CIRYAM – Lowcy Swiattla
WU-HAE - Pacan


Ajouté :  Mercredi 28 Mai 2008
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Metalmania Website
Hits: 31627
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des DVD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 16/12/2017 à 06:16:29 en : 0,1435 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar