METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· TRAMP’S WHITE L…
· BATTLE OF BRITA…
· VANDENBERG'S MO…
· ROYAL HUNT (dk)…
· MNEMIC (dk/FRA)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· MORBID ANGEL (u…
· KILLERS (FRA) -…
· ULVER (no) - Tr…
· QUEEN (uk) - Zé…
· PITBULLS IN THE…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 101 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

BUFFALO GRILLZ (it) - Marco "Cinghio" Mastrobuono (Nov-2012/VF-IV)


J’ai bien l’impression que le retour annoncé de Silvio « Bunga-Bunga » Berlusconi sur le devant de la scène politique est un fait de jeu qui excite tout le monde. C’est d’autant plus néfaste pour la tension quand on s’appelle BUFFALO GRILLZ, qu’on est italien, qu’on fait du Grind et que la « Shitaly » fédère en musique un esprit de révolte. Croisement improbable entre BRUJERIA et NAPALM DEATH, ces Romains sont revenus récemment perturber l’actualité avec Manzo Criminale, un deuxième album qui se moque ouvertement du monde. A grands renforts de tubes glaçants et cyniques comme « Pig Floyd », « Dimmu Burger » ou « Linkin Pork », les Transalpins titillent les égos. Alors forcément, on a voulu en savoir plus en compagnie de Cinghio, guitariste de la bande, qui s’est laissé aller à d’étonnantes et franches confessions. Entretien avec les nouveaux génies du Grind italien.

Line-up
: Enrico "Tombinor" Giannone (chant), Marco "Cinghio" Mastrobuono (guitare), Luciano "Gux" Robibaro (basse), Massimo "Mastino" Romano (batterie)

Discographie : Grind Canyon (Album - 2010), Manzo Criminale (Album - 2012)



Metal-Impact. Salut Cinghio ! Je suis Stef pour le webzine français Metal-Impact. Merci de nous accorder un peu de votre temps. Pour commencer, excusez mon italien s’il est hésitant, je ne pratique plus beaucoup (rires). Comment ça va chez vous ? La vie est belle ?
Marco "Cinghio" Mastrobuono. Salut Stef ! La vie n’est jamais belle et on ne fera jamais rien pour la rendre meilleure. Au moins, les gens ne pourront pas dire qu’ils n’étaient pas au courant. Pour ton italien, ne t’inquiètes de rien, nous ne parlons pas très bien non plus (rires).

MI. Tu peux présenter un peu BUFFALO GRILLZ au public français ? Et pourquoi ce nom ?
Cinghio. BUFFALO GRILLZ est un groupe qui n’a aucune limite. On veut faire du Grind. Si les gens pensent qu’on fait pas de Grind mais plutôt du Death, de la Pop ou de la Polka, ça nous va aussi. On cherchera toujours à aller le plus vite possible et à faire un maximum de bruit. Le nom est directement tiré de votre steakhouse « Buffalo Grill ». On est de grands amateurs de viande et ça nous a beaucoup plu en tant que nom pour un groupe de Grind.

MI. Votre deuxième album, Manzo Criminale est sorti il y a maintenant quelques petits mois. Qu’est ce que tu peux me dire sur cet album ? Dans quelle mesure est-il une progression pour vous, vis-à-vis de Grind Canyon ?
Cinghio. C’est assurément un pas en avant ! Les morceaux en eux-mêmes ne sont pas forcément plus complexes, mais ils sont plus travaillés, plus matures. On est satisfaits à 100% de notre travail. Je n’ai jamais apprécié les groupes qui sortaient un premier album génial et qui enchaînaient sur de grosses merdes. Je préfère quand un groupe grandit album après album.

MI. Quels ont été les premiers retours de la presse internationale, des webzines, des fanzines, etc… ?
Cinghio. Ils ont été géniaux. Toutes les chroniques ont été très positives et mêmes meilleurs que celles de Grind Canyon. Ça ne peut que nous faire plaisir. Le public a également apprécié ainsi que les personnes qui nous suivent depuis longtemps, depuis la naissance de BUFFALO GRILLZ en fait. Merci, un très grand merci à tous.

MI. Je peux te dire qu’en France, une grande partie des webzines a adoré ce disque. Je l’ai fait écouter à plusieurs amis et on est tous d’accord pour dire que Manzo Criminale est génial. A ton avis, pourquoi votre musique rencontre t’elle une belle popularité en France ?
Cinghio. Parce que vous avez de très bons goûts musicaux (rires) ! Non, sérieusement, je ne sais pas pourquoi mais incontestablement, c’est quelque chose qui nous rend très fiers. On espère venir jouer de par chez vous le plus vite possible. Y a un groupe français que j’adore tout particulièrement, c’est BLOCKHEADS. Ils ont joué cet été à l’Obscene Extreme Festival avec nous et je peux te dire avec certitude que c’était le meilleur groupe de ces trois journées.

MI. Sur cet album, il y a des titres extrêmement moqueurs du style « Linkin Pork », « Pig Floyd », « Dimmu Burger ». Tu peux nous expliquer leur présence dans la tracklist ?
Cinghio. Tu sais, on se prend pas au sérieux. Avant tout, on veut s’éclater et divertir les gens. Ça nous a plu de nous foutre de groupes qui se prennent trop au sérieux. C’est très certainement un autre point fort de BUFFALO GRILLZ et tu sais quoi… on en est fiers !

MI. J’aimerais revenir avec toi sur « Dimmu Burger » un moment. Je trouve cette composition très cynique, j’ai adoré les claviers qui font très « parodie », ça m’a éclaté. C’est parce que vous adorez ce groupe que vous avez écrit ce morceau ?
Cinghio. En vrai, c’est un saxophone et j’en profite pour remercier Luca Mai, alias Zu de MOMBU, pour avoir participé. On a écrit ce titre simplement pour se foutre d’un groupe qu’on n’adore absolument pas, je peux te le garantir (rires).

MI. Un petit mot aussi sur « Delitto Al Blue Grind » ? Pourquoi un passage aussi Funky dans votre CD et pourquoi avoir fait appel à Riccardo Gioggi ?
Cinghio. Riccardo est un de mes amis depuis plusieurs années et un guitariste incroyable, avec un talent que peu de guitaristes ont en Italie. On a absolument tenu à cette collaboration sur le disque. J’aime avoir comme « invités » de grands musiciens sur nos albums et si l’occasion se présente, je n’hésiterai pas à faire appel à eux.

MI. Je crois savoir que vous êtes allés jusqu’en Pologne, au Hertz Studios, pour le mixage de votre disque ?
Cinghio. Le Hertz Studios, c’est assurément une référence pour les productions de Metal extrême en Europe. Des groupes comme VADER, DECAPITATED, BEHEMOTH, DEAD INFECTION ont enregistré là-bas et ça se sent ! Il y a une vraie qualité dans le travail analogique. Hélas, pour des raisons économiques, on n’a pas pu enregistrer le disque là-bas donc on a fait toutes les prises dans mon studio puis je suis parti en Pologne une semaine. Les mecs ont fait un travail fantastique, ils ont exactement compris ce qu’on voulait et quel niveau on voulait atteindre avec Manzo Criminale.

MI. A mon avis, la voix d’Enrico ressemble beaucoup à celle de Barney de NAPALM DEATH dans l’hystérie et dans l’intensité. Ce groupe est-il une référence pour toi ?
Cinghio. Si tu fais du Grind, NAPALM DEATH se doit d’être pour toi une référence et bien sûr, Barney en est une pour Enrico.

MI. D’une façon plus générale, de quels groupes te sens-tu proche ? Tu écoutes d’autres styles musicaux que le Grind ?
Cinghio. Je suis depuis toujours un grand fan de la scène Grind nord-européenne. Un groupe comme NASUM a changé ma manière de percevoir la musique et j’ai commencé à apprendre la guitare en écoutant leurs morceaux.

MI. Etes-vous un groupe engagé, politiquement parlant, comme le sont pas mal de groupes de Grind ? Ou êtes-vous au contraire à prendre uniquement au second degré ?
Cinghio. On ne s’est jamais alignés. En Italie, la politique, c’est de la merde et dans le reste du monde, ce n’est surement pas mieux. Le Grind, c’est la protestation. Le Grind, c’est la rébellion. Le Grind est né pour délivrer un message bien précis, qui cherche à rompre les schémas préétablis, que ce soit d’un point de vue musical et social. Nous, on veut continuer à suivre ce message.

MI. Vous jouez tous dans différents groupes comme TSUBO, DR. GORE, UNDERTAKERS et THE ORANGE MAN THEORY. Il y avait même MAX qui à l’époque jouait dans NATRON. Etes-vous un « all-star band » de Grind (rires) ?
Cinghio. En réalité, Luciano ne joue plus dans TSUBO et on a changé de batteur donc il n’y a plus de membres de DR. GORE dans le groupe. Et les UNDERTAKERS se sont arrêtés… donc nous ne sommes plus un « all-star band » (rires).

MI. J’aimerais, si tu me le permets, sortir un peu des demandes purement musicales. Quel est ton opinion sur l’actuelle « Shitaly » ? Comment juges-tu la situation de ton pays ?
Cinghio. C’est la merde totale. Nos politiciens volent notre argent et prétendent que tout le pays ne fait rien d’autre que de regarder sans rien faire. Avec l’argent de nos taxes, ils vont aux putes et s’achètent des bagnoles. On est en train de détruire un pays dans lequel il faisait bon vivre il y a encore quelques années. C’est aussi la raison pour laquelle nous avons choisi de ne pas avoir de textes. Nous ne voulons pas parler pour ne rien dire, il suffit d’ouvrir la fenêtre, d’aller sur le balcon et d’hurler.

MI. Vous êtes de Rome donc… forza AS Roma ou forza Lazio ?
Cinghio. FORZA NAPOLI !

MI. En France, nous avons une chaine de fast-food spécialisée dans les grillades qui s’appelle « Buffalo Grill », un peu comme votre « Autogrill » en Italie. Si BUFFALO GRILLZ pouvait choisir une personnalité, groupe, acteur, sportif, politique, à faire rôtir sur le grill, qui choisiriez-vous et pourquoi ?
Cinghio. On les choisirait tous ! Tant que c’est de la viande, on la bouffe.

MI. A propos de bouffe justement, on sait tous que la cuisine française est la meilleure du monde. Ton avis là-dessus ?
Cinghio. Tu dis un gros mensonge et le pire, c’est que tu en es conscient !

MI. Pour finir, avec ton Dimmu Burger, tu prendras un Cradle Of Frites et un Metallicoca (rires) ?
Cinghio. Un triple Dimmu Burger pour moi !

MI. Nous arrivons à la fin de l’interview, je te remercie pour le temps que tu nous as accordé. J’espère que tu as pris du plaisir à y répondre, autant que j’en ai pris en écoutant Manzo Criminale. Les derniers mots sont pour toi et comme on dit chez vous, forza BUFFALO GRILLZ ! Merci !
Cinghio. Merci, merci beaucoup pour la tribune que tu nous as consacré et pour tes questions. On espère venir vous voir le plus vite possible en France pour vous offrir un petit peu de notre Grind ! Salut !



==================== ITALIAN VERSION ====================



Metal-Impact. Ciao Cinghio ! Sono Stef per il webzine francese Metal-Impact. Grazie mille per accordarci del vostro tempo. Per prima cosa, scusatemi se il mio italiano non è perfetto, è da tanto che non ho parlato (risi). Comunque, come stai ? La vita è bella ?
Marco "Cinghio" Mastrobuono. Ciao Stef, la vita non e' mai bella, noi non faremo mai nulla per migliorarla ma almeno lo facciamo pesare alla gente. Per l'italiano non preoccuparti, non lo parliamo bene neanche noi (risi).

MI. Puoi presentare un po BUFFALO GRILLZ al publico francese ? E perché questo nome ?
Cinghio. : I BUFFALO GRILLZ sono un gruppo, senza se e senza ma, vogliamo fare Grind, se la gente pensa che non siamo Grind o siamo più Death o più Pop o più Polka a noi va bene lo stesso, cercheremo sempre di andare più veloci e a fare più rumore. Il nome e' preso spunto appunto dalla vostra nota steakhouse “Buffalo Grill”, siamo grandi amanti della carne, e ci piaceva moltissimo come nome per un gruppo grind.

MI. Il vostro secondo album, Manzo Criminale, è uscito un mesetto fa. Che cosa puoi dirmi su questo disco ? In quel modo è una progressione per voi, rispetto a Grind Canyon ?
Cinghio. Sicuramente e' una progressione in Avanti. Non necessariamente i pezzi sono più complessi ma sicuramente sono più lavorati, sono più maturi. Siamo soddisfatti al 100% del nostro lavoro. Non ho mai apprezzato del tutto i gruppi che facevano il primo disco ottimo e gli altri una merda. Preferisco seguire la crescita del gruppo disco dopo disco.

MI. Quali sono stati i primi ritorni della stampa internazionale, webzines, fanzines, etc ?
Cinghio. Sembrano ottime. Tutte le recensioni sono state molto positive, anche meglio di Grind Canyon, e la cosa non può' farci che piacere. Anche il pubblico ha apprezzato e anche persone che ci seguono da prima della nascita dei BUFFALO GRILLZ. Grazie, grazie veramente a tutti.

MI. Posso dirti che in Francia, la maggior parte dei webzine hanno adorato questo disco. Lo fatto ascoltare a qualche amici e siamo tutti d’accordo per dire che Manzo Criminale è stupendo ! Secondo te, perche la vostra musica incontra una bella popolarità in Francia ?
Cinghio. Perché' avete ottimi gusti musicali (risi). No seriamente, non so perché' ma e' indubbiamente un altro motivo per andarne fieri. Speriamo di venire a suonare dalle vostre parti il prima possibile. C'e' un gruppo francese che adoro particolarmente, i BLOCKHEADS, hanno suonato quest'estate all'Obscene Extreme Festival con noi e posso dirti che sono stati sicuramente il miglior gruppo di tutti e tre i giorni.

MI. Su questo album, c’è qualche titoli estremamente beffardi tipo "Linkin Pork", "Pig Floyd", "Dimmu Burger." Puoi spiegare la loro presenza nella tracklist ?
Cinghio. Non ci piace mai prenderci sul serio. Prima di tutto noi vogliamo divertirci e far divertire la gente, e ci piace prendere in giro i gruppi che si prendono troppo sul serio. Questa e' sicuramente un altro punto di forza dei BUFFALO GRILLZ di cui andiamo fieri.

MI. Voglio tornare con te su « Dimmu Burger » un momento. Questa canzone, la trovo molto cinica, ho adorato le tastiere che sono veramente parodiche, mi sono divertito. E perché adorate questo gruppo che avete scritto quelsta canzone ?
Cinghio. In realtà' e' un sassofono ! E ringraziamo Luca Mai (Zu & MOMBU) per aver partecipato. Il titolo e' semplicemente per prendere in giro un gruppo che non adoriamo minimamente te lo assicuro (risi).

MI. Una piccola parola anche su « Delitto Al Blue Grind » ? Perché un pezzo così Funky nel vostro CD ? E perché avete chiamato Riccardo Gioggi ?
Cinghio. Riccardo e' un mio amico da moltissimi anni, e' un chitarrista incredibile con un talento che pochi hanno in Italia. Volevo una sua collaborazione sul disco. Amo avere "ospiti" grandi musicisti sui nostri dischi e se ne ho l'occasione li chiamo immediatamente.

MI. Credo sapere que siete andati fino in Polonia per il mix di vostro disco ?
Cinghio. Gli Hertz Studios studios sono sicuramente un punto di riferimento per le produzioni Metal estreme europee, gruppi come VADER, DECAPITATED, BEHEMOTH, DEAD INFECTION hanno registrato li, e si sente, la qualità' vera di un lavoro analogico. Purtroppo per motivi economici non potevamo anche registrare li il disco quindi tutte le riprese sono state fatte nel mio studio, poi sono partito li una settimana e i ragazzi hanno fatto un lavoro fantastico, hanno capito esattamente quello che volevo e dove volevo arrivare con il sound di Manzo Criminale.

MI. Secondo me, la vocce d’Enrico sembra a qualla di Barney dei NAPALM DEATH nell’isteria è l’intensita. Questo gruppo è un riferimento per voi ?
Cinghio. Se fai grind i Napalm Death DEVONO essere un tuo punto di riferimento, e sicuramente Barney lo e' per Enrico.

MI. Ed in un modo più generale, di quale gruppi vi sentite vicini ? Ascoltate altri stili musicali che il Grind ?
Cinghio. Per quanto mi riguarda sono stato sempre un grande fan della scena nordeuropea del Grind. I Nasum hanno cambiato il mio modo di vedere la musica, e sicuramente ho iniziato a suonare la chitarra ascoltando i loro pezzi.

MI. Siete un gruppo impegnato, politicamente, come lo sono molti gruppi di Grind ? O siete al contrario, piuttosto a prendere al secondo grado ?
Cinghio. Non ci siamo mai apertamente schierati. In Italia la politica e' una merda e nel resto del mondo non e' sicuramente migliore. Il Grind e' protesta, il Grind e' ribellione, il Grind e' nato per un messaggio ben preciso cercando di rompere schemi prefissati sia musicalmente che socialmente. Noi vogliamo continuare a seguire quel messaggio.

MI. Giocate tutti in gruppi diversi come TSUBO, Dr. GORE, UNDERTAKERS e THE ORANGE MAN THEORY. C'era anche nel gruppo Max che giocava per NATRON. Siete un "all-star band" di Grind (risi) ?
Cinghio. In realtà' Luciano non suona più' con gli TSUBO, abbiamo cambiato batterista quindi non ci sono più membri dei DR. GORE. Gli UNDERTAKERS sono fermi… non siamo più una “all-star band” (risi) !

MI. Voglio, se lo permetti, estrarre un po delle domande musicali. Quale è il tuo parere sull'attuale "Shitaly" ? Come giudichi la situazione del tuo paese ?
Cinghio. Una merda totale. I nostri politici rubano i nostri soldi e pretendono che tutto il paese stia zitto a guardare. Con i soldi delle nostre tasse vanno a puttane e comprano auto, stiamo distruggendo un paese dove fino a qualche anno fa era bello vivere. Anche per questo non abbiamo scelto mai di avere testi. Non vogliamo parlare di nulla, ci basta aprire la finestra per salire su un palco e voler solo urlare.

MI. Siete di Roma dunque… forza AS Roma o forza Lazio ?
Cinghio. FORZA NAPOLI !

MI. In Francia, abbiamo una catena di fast food specializzata nelle grigliate che si chiama "Buffalo Grill", tipo "Autogrill" in Italia. Così BUFFALO GRILLZ poteva scegliere una personalità (gruppo, attore, sportivo, politico) a fare arrostire sulla griglia, chi vi sceglierebbe e perché ?
Cinghio. Tutti ! Se c'e' carne la mangiamo.

MI. Sempre a proposito di mangiata, sapiamo tutti che la cucina francese è la migliore al mondo. Il tuo parere ?
Cinghio. Stai dicendo una bugia, e lo sai !

MI. E per finire, col tuo Dimmu Burger, prenderai un Cradle Of Fries ed un Metallicoca (risi) ?
Cinghio. Triplo Dimmu Burger per me !

MI. Arriviamo alla fine del intervista. Ti ringrazio per il tempo che ci hai accordato. Spero che hai preso piacere a rispondere a questa intervista, tanto che io ho preso ad ascoltare Manzo Criminale. Le ultime parole sono per te. Grazie mille e forza BUFFALO GRILLZ !
Cinghio. Grazie mille, grazie mille per lo spazio concesso e per le domande. Speriamo di venire a trovarvi presto in Francia e portare un po' di Grind anche li ! Ciao !


Ajouté :  Vendredi 08 Mars 2013
Intervieweur :  Stef.
Lien en relation:  Buffalo Grillz Website
Hits: 8597
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 20/11/2018 à 20:36:59 en : 0,0889 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar