METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· METALIUM (de) -…
· ADX (FRA) - Phi…
· IN ARKADIA (FRA…
· ESSENCE OF SORR…
· VORKREIST (FRA)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· THE DILLINGER E…
· SAXON (uk) - El…
· ARENA (uk) - La…
· SAXON (uk) - El…
· HARSH TOKE (usa…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 122 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

INEVITABLE END (se) - The Severed Inception (2009)








Label : Relapse Records / Pias
Sortie du Scud : 23 mars 2009
Pays : Suède
Genre : Death / Grind Metal Technique
Type : Album
Playtime : 9 Titres - 34 Mins





MODERN DEATH METAL ASSAULT ! Rien que ça ! C’est un peu en ces termes élogieux que j’avais découvert ZONARIA il y’a bien deux années de cela. Aujourd’hui, l’histoire semble avoir envie de se répéter avec INEVITABLE END, un patronyme qui veut à la fois tout et rien dire. A l’instar de la bande à Simon Berglund, ce quatuor vient également de Suède et possède une conception du Death Metal similaire et ma foi, patriotique. On notera aussi une similitude dans la trajectoire des enregistrements, puisque comme ZONARIA, INEVITABLE END a fait paraître un lot de démos avant de défoncer en force les portes capitonnées de la scène nordique. C’est donc sous le signe de l’impertinence et de l’effronterie que The Severed Inception est lâché dans l’arène.
L’opus démarre en trombe avec la piste éponyme et dès les premiers instants, c’est une avalanche de brutalité et de violence qui s’abat sur nous. Les garçons, et ça se sent, ont déjà une perception bien claire et définie de leur Metal. Chaque musicien urine sur une parcelle de terre fertile pour mieux marquer son territoire. Par ailleurs, le changement de tempo après deux minutes et trente-quatre secondes est un signe fort. Il permet à la basse de s’exprimer clairement et de montrer, oh surprise, qu’il faudra aussi compter sur elle. Ce n’était pas encore limpide mais de toute évidence, elle va avoir bien plus d’importance que d’ordinaire comme l’atteste le magistral solo sur « Persevering Incitement ». Elle participe également à la richesse de cette piste où les guitares se font très techniques et où le chant d’Andreas Gerden constitué de grognements porcins ingénieux s’immisce intelligemment entre deux growls. Etrangement, The Severed Inception se veut revigorant. Il y’a bien longtemps qu’une telle osmose entre Death suédois et Grind américain n’avait plus été atteinte. Retrouvons avec joie ENTOMBED et OPETH pour les références scandinaves et DYING FETUS et MORTICIAN pour leurs homologues outre-Atlantique. Pourtant, si le démarrage est en fanfare, la finalité s’avère plus nuancée. INEVITABLE END à l’air de caler sur des complaintes telles « Distorted » ou « The Art Of Corruption » (en dépit d’un malin dialogue de sourds qui oppose basse et batterie). Entre les deux, « Firstborn Of All Death » relève la barre avec un final mélodique probant et « Apprentice Luminous Acquaintance » fait parler sa lourdeur hippopotamesque. Une baisse de régime sans grave conséquence, contrairement à un mixage un peu déficient surtout sur les sections chantées Deathcore qui sonnent trop « roots » et la batterie qui a troué sa caisse claire, tellement elle sonne en décalage avec les autres éléments.
Ne vous y trompez pas, INEVITABLE END fait en ce moment le même buzz que ZONARIA il y’a deux ans. Et quand on écoute le monceau de coliformes fécaux qu’est The Cancer Empire, on peut légitimement savourer l’instant présent sans trop se réjouir pour la suite, dont les chances d’être désastreuse ne relèvent pas que de la simple supposition. C’en deviendrait presque une affaire de statistiques… Alors profitez tant que possible de ce très bon assaut de Modern Death Metal, car il risquerait bien de ne pas s’éterniser.

P.S : mettre un reptile dans un bocal de formol, LOWDOWN (entre autres) l’a déjà fait. Cover à revoir.



Ajouté :  Jeudi 16 Avril 2009
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Inevitable End Website
Hits: 6929
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 23/1/2019 à 04:26:05 en : 0,0964 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar