METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· APOCALYPTICA (f…
· VISIONS OF ATLA…
· DEAFENING SILEN…
· THE ARRS (FRA) …
· BLOCKHEADS (FRA…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· BLACK ARTS CERE…
· CANNED HEAT (US…
· NASHVILLE PUSSY…
· BIDACHE METAL 1…
· MESHUGGAH (se) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 14 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

CANNIBAL CORPSE (usa) - The Wretched Spawn (2004)








Label : Metal Blade Records
Sortie du Scud : 24 février 2004
Pays : Etats-Unis
Genre : Brutal Death Metal
Type : Album
Playtime : 13 Titres - 44 Mins





La Genèse selon CANNIBAL CORPSE, chapitre un ; verset neuf.
- Et CANNIBAL CORPSE, fatigué de son œuvre, s’assoupit longuement. Durant ce temps, une femme pénétra dans le jardin des haines. Elle était fascinée par la beauté de l’arbre central. Ses fruits brillants contrastaient avec la laideur de ses semblables. C’est alors qu’un serpent descendit le long du tronc. Il interrogea la femme sur l’interdiction de toucher au fruit défendu. Le plus rusé de tous les animaux lui rappela le nom de la plante ; l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Il l’embarqua dans des phrases doucereuses. Pourquoi l’Homme n’avait-il pas le droit à son tour, d’être un Dieu ? Elle croqua le fruit, en fit goûter à son partenaire. Le ciel se couvrit de nuages d’un noir d’ébène. CANNIBAL CORPSE s’était réveillé.
Ils sont de retour ! Ils se sont réveillés ! Pas à leur meilleur niveau, certes, mais ils ont décidé de se reprendre en main. Presque deux ans jour pour jour après le médiocre Gore Obsessed, nos américains repartent sur la route, le baluchon rempli d’intentions louables et de bonnes idées.
La première est de renouer avec une imagerie crade et sanguinolente. Nous revoilà gratifiés d’une pochette barbare et explicite, comme au bon vieux temps. Seul un gynécologue mort-vivant peut s’enthousiasmer de voir des bébés goules sortir de la bouche, des entrailles et de l’utérus de ses patientes. Alors on se dit que « bon, heureusement qu’ils sont dans le coin, ils pourront aider cette pauvre fille qui accouche de monstres dans la souffrance et qu’on avait plus vu une si bonne idée depuis Tomb Of The Mutilated, ce qui, non d’une cicatrice purulente, remonte à déjà douze ans ». On se dit aussi en écoutant le palet que « non d’une ablation d’un furoncle gangréné, ça doit aussi bien faire douze ans que les bouchers n’ont plus été aussi performants ». En effet, pourquoi ne pas commencer par l’incroyable performance de George Fischer qui nous envoie dès le début un coup de rangers dans le bide sur « Severed Head Stoning » avec un flow hallucinant et une profondeur vocale encore inégalée. Mais quel est le génie qui lui a versé trente gouttes d’extrait de gingembre dans son Cacolac au lieu de trois ? Le monsieur a l’air d’avoir été pris d’une gaule phénoménale, tant son chant est malsain, puissant et guttural. Autre grande nouvelle, on a retrouvé le petit Alex Webster. Notre agneau s’était égaré au rayon sex-toys de son hypermarché Carrefour. Après quelques jours en cellule de dégrisement, il a retrouvé goût à son grand amour : la basse. Il le fait d’ailleurs bien comprendre sur des plages comme « The Wretched Spawn » ou « Nothing Left To Mutilate ». Monsieur Mazurkiewicz (batterie) est aussi de retour. Fidèle au poste, il semble avoir bu quelques lampées dans la fameuse fontaine de jouvence. Ses frappes sont à nouveau intelligentes et précises. Et puis bien sûr, gros coup de chapeau à Pat et Rob (guitares) qui s’éclatent à nouveau. Les riffs sont des plus tranchants et tous effectués dans un esprit médical. Le travail doit être à la fois minutieux et bien fait. Objectif atteint ! Attention, je ne vais pas jusqu'à dire que cet album est très bon. Ça reste du Brutal Death de décérébré, sans foi ni loi ni réelle surprise sur la valeur intrinsèque de l’opus. Mais on ne peut que s’en réjouir. Cela faisait trop longtemps que la formation stagnait.
Il va de soi que le concept ne vole toujours pas bien haut, mais CANNIBAL CORPSE à le mérite de faire les efforts nécessaires à sa survie. Le deal était connu depuis longtemps : « cette fois ci, ça passe ou ça casse ». Ils ont réagi juste à temps, et c’est tout à leur honneur. Qui sait, peut-être même que les américains entament avec The Wretched Spawn, une seconde vie ? Sur ce coup, papy fait clairement de la résistance.


Discographie Complète de CANNIBAL CORPSE : Eaten Back To Life (Album - 1990), Butchered At Birth (Album - 1991), Tomb Of The Mutilated (Album - 1992), The Bleeding (Album - 1994), Vile (Album - 1996), Gallery Of Suicide (Album - 1998), Bloodthirst (Album - 1999), Gore Obsessed (Album - 2002), The Wretched Spawn (Album - 2004), Kill (Album - 2006), Evisceration Plague (Album - 2009), Torture (Album - 2012)



Ajouté :  Lundi 02 Février 2009
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Cannibal Corpse Website
Hits: 11759
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 12/11/2019 à 21:55:51 en : 0,0488 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar