METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· IN ARKADIA (FRA…
· AWACKS (FRA) - …
· NIKOLAS SCHRECK…
· YET (FRA) - Luc…
· SINBREED (de) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· MESHUGGAH (se) …
· GAMMA RAY (de) …
· SHAKA PONK (FRA…
· SEPTICFLESH (gr…
· G3 (usa) - Pala…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 95 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

OESTRE (FRA) - Mathieu (Nov-2007)


Inconnu encore il y a de cela quelques années, OESTRE est parvenu à se hisser au niveau des groupes les plus prometteurs de la scène française du Metal à forte consonance électronique et atmosphérique. S’ils n’ont certes pas les moyens de leurs ambitions, le combo originaire de Limoges parvient pour autant à envouter l’auditeur et à nous intéresser à leur univers si particulier ! Voici ainsi la première interview du groupe pour Metal- Impact.

Line-up
: Rémi (chant), Mathieu (guitares/Samples), Yannick (guitares), Olivier (basse), Pascal (batterie)

Discographie : Génération Spontanée (Demo - 2004), Biotope (Demo - 2005), Nature Morte (Demo - 2006), La Piste Des Larmes (Album - 2007)



Metal-Impact. Tout d’abord, merci à vous de prendre le temps de répondre à nos questions! Pour ceux qui ne vous connaissent pas encore, peux-tu vous présenter de manière succincte auprès de nos lecteurs ?
Mathieu. Le groupe a vu le jour en 2003. Ce projet commençait à germer dans nos têtes depuis un moment déjà. Après de nombreux changements de membres assez pénibles, le groupe s'est stabilisé et nous avons commencé à répéter sérieusement. Nous sommes tous des amis de longue date avec des influences musicales diverses, mais nous avions très envie de proposer une musique originale. Nous sommes tous très amateurs de Metal moderne, des groupes comme MESHUGGAH sont des influences indéniables. Nous aimons également beaucoup d'autres styles de musique. L'apport de machines et d'éléments samplés a toujours été un élément indispensable et un terrain d'investigation sans fin. Cinq ans d'existence, 3 démos, de nombreux concerts, un premier album et une envie restée intacte, voilà où nous en sommes.

MI. As-tu quelques anecdotes à nous confier à propos du début de carrière de votre groupe ?
Mathieu. Ben pas spécialement... A part les problèmes classiques que tous les groupes rencontrent! Trouver les membres prêts à s'investir dans le projet, arriver à créer un style... Les premiers essais avec le séquenceur étaient loin d'être évidents, mais ceci nous a permis de progresser en tant que musicien! Nous avons longtemps cherché quelqu'un qui serait capable d'envoyer les samples en direct, mais on ne l'a jamais trouvé! Nous avons commencé à composer tout naturellement. Les débuts étaient un peu chaotiques car tout le monde voulait s'exprimer en même temps! C'est souvent le cas pour les groupes qui débutent. Nous avons peu à peu appris à nous soustraire au service de la musique, ce qui témoigne de notre évolution.

MI. Pourrais-tu nous expliquer la référence au mot «Oestre» et son concept ?
Mathieu. Le mot « oestre » désigne une mouche qui pond ses larves dans les naseaux des animaux. Celles-ci se nourrissent d'éléments organiques du cerveau poussant les animaux à la folie. Métaphoriquement parlant, nous pondons notre son dans les cerveaux des humains, les rendant fous par le biais de notre musique qui doit finalement les amener à ne plus suivre la masse. Pour notre patronyme, nous mettons en avant notre rejet de "faire comme des moutons de Panurges", aussi bien dans la vie que dans notre recherche musicale.

MI. Ainsi, quels sont les messages et les thèmes diffusés dans «La Piste des Larmes» ?
Mathieu. Les thèmes abordés dans cet album sont très variés mais certains vecteurs communs peuvent être dégagés. L'angoisse du temps qui passe, la peur de la mort, la destruction des éléments naturels, nos rapports aux autres... Ces thèmes, relativement tabous et bien présents malheureusement dans nos sociétés actuelles, soulèvent des interrogations et engendrent un certain malaise. Ils mettent l'Homme en face de son avenir et de ce qu'il deviendra à très court terme.

MI. D’où vous vient votre inspiration en général ?
Mathieu. Pour ce qui est des textes, les thèmes développés ont été choisis par Rémi... ce sont des sujets pour lesquels chacun possède son lot de questions et qui sont inhérents au type de société dans lequel on vit. Chacun pourra s'y retrouver ou s'y projeter. J'aime beaucoup l'éloquence de Rémi, la manière qu'il a d'amener l'auditeur à penser.
Musicalement parlant, on veut surtout essayer de surprendre, même si on a nos limites évidemment. Nous nous inspirons de tout ce que nous écoutons... au delà du simple aspect musical, nous sommes toujours épatés par les démarches artistiques construites et réfléchie, y compris dans le mode de vie... qui vivent ce qu'ils font parce que ca ne peut pas être autrement, le génie artistique de certains. Tout ca nous inspire évidemment.

MI. Qui se charge de la composition et de l’écriture des morceaux dans le groupe ?
Mathieu. Tout le monde participe à la composition. Disons que j'amène une trame. Je propose des idées de riffs, avec un lien rythmique plus ou moins évident. J'essaie proposer l'ambiance qui peut coller. Pascal (batteur) et Olivier (Basse) ont un esprit critique sur l'enchainement du morceau, ils ont une vue d'ensemble que je n'ai pas, et sont perfectionnistes dans le détail. Yannick amène sa touche mélodique indispensable au son d'OESTRE. Rémi amène ses textes. C'est en général comme ca que se passent les choses.

MI. Quelles sont vos influences en général ? De quels groupes vous réclamez-vous ?
Mathieu. On écoute beaucoup de musiques. Je te citerai MeshUGGAH, SOILWORK, GOJIRA, SCARVE, TEXTURES, IMMOLATION, HACRIDE pour le Metal.... Les orchestrations proposées par des groupes comme DIMMU BORGIR ou ANOREXIA NERVOSA sont géniales. Nous écoutons beaucoup d'autres styles de musique.

MI. N’écoutez-vous que du Metal ou bien vous intéressez-vous à d’autres genres musicaux ? Si oui, lesquels ?
Mathieu. En dehors du Metal, APHEX TWIN, AUTECHRE, AMON TOBIN sont des artistes de la scène électronique nous aimons beaucoup. LA RUMEUR est un excellent groupe de Rap français. Je passe enfin beaucoup de temps à écouter des BO de films...

MI. Sur scène, comment parvenez-vous à reproduire et retranscrire toutes vos sonorités atmosphériques ?
Mathieu. Toutes nos ambiances sont séquencées et le batteur est au clic. Nous sommes contraints d'apporter le PC à chaque concert, ceci n'a évidemment pas que des avantages. Le métronome impose un tempo fixe, ce qui interdit les accélérations inhérentes au live.

MI. C’est peut-être trop tôt pour en parler, mais avez-vous de la matière pour un prochain album, celui-ci nous ayant fait forte impression ?
Mathieu. On a déjà commencé à composer. Deux compositions sont nées depuis "La Piste des Larmes". On a réellement l'impression d'avoir trouvé notre style! On aime de plus en plus nos passages aériens et cela se sentira sur le prochain album. J'ai déjà commencé à travailler de nouveaux passages de samples. Le seul ingrédient qui nous pose problème aujourd'hui, c'est le temps... Nous avons beaucoup plus de mal à nous retrouver en répèt' aussi fréquemment. C'est une nouvelle façon de travailler, nous échangeons des idées différemment. On compose plus vite et plus de manière plus efficace.

MI. Comment vois-tu la scène Metal actuelle de nos jours dans son ensemble ?
Mathieu. Il y a actuellement une émergence de groupes talentueux et créatifs, et c'est très encourageant. Le Metal est en train d'évoluer à grande vitesse, en se nourrissant d'autres courants musicaux. Certains groupes puisent dans jazz, dans l'electro, dans l'expérimental. La fusion des différentes musiques donnent des mélanges intéressants qui contribuent à créer d'autres formes d'expression musicale. Et c'est tant mieux. Quand tu prends le temps de réfléchir à l'évolution de ce style, je me demande parfois comment ca va sonner dans 20 ans. Les groupes démontrent de plus en plus de facultés techniques, le son est de plus en plus énorme avec les progrès technologiques. Il y a comme dans tout courant musical quelques groupes novateurs et d'autres qui évoluent dans leur sillage, c'est ainsi et c'est tant mieux!

MI. Que penses-tu des webzines et autres supports musicaux sur Internet ?
Mathieu. Les moyens de communication des passionnés du Metal sont maigres et sont uniquement véhiculés par le net. Les webzines sont des mines d'or pour se tenir au courant des dernières sorties et sont tenus à bout de bras par des chroniqueurs bénévoles pour la plupart. Ces webzines sont le meilleur outil de promotion pour les groupes, en dehors des concerts bien sûr. Myspace permet aujourd'hui de véhiculer sa musique à grande vitesse. On ne peut souhaiter qu'une chose : que ces supports continuent d'exister pour la survie de cette scène.

MI. Si tu veux parler de ton instrument, c’est le moment propice…
Mathieu. Ben à vrai dire je ne suis pas quelqu'un qui est passionné par son instrument. Je n'aime pas ca mais je trouve ca génial que certains vouent un véritable culte à leur instrument. Ma gratte est une Ibanez Sabre pleine de trous et de souvenirs de concerts...

MI. Que préfères-tu : composer, enregistrer ou bien être sur scène ?
Mathieu. C'est marrant mais plus le temps passe plus nous apprécions les moments de composition et de travail au local de répèt’... Enfin c'est mon point de vue! Le live est toujours l'occasion d'une décharge d'adrénaline. C'est très différent, un instantané, devant un public que l'on ne connait pas forcément. C'est aussi très excitant. Cela dit, le travail de composition est tellement passionnant! Parvenir à agencer des idées, avoir une trame, créer des ambiances.... C'est un autre état d'excitation.

MI. Si tu as quelque chose à ajouter, la parole est à toi...
Mathieu. Merci à Metal Impact pour votre interview et longue vie à votre webzine! Nous espérons qu'un maximum de gens prendront le temps de nous écouter, que notre musique suscitera leur intérêt. A bientôt sur les dates de concerts et continuez à défendre cette scène méritante!


Ajouté :  Jeudi 20 Décembre 2007
Intervieweur :  Loki
Lien en relation:  Oestre Website
Hits: 13490
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 18/11/2017 à 07:29:42 en : 0,1262 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar