METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· MAROON (de) - T…
· THIS ENDING (se…
· MALÉDICTION (FR…
· SOLEKAHN (FRA) …
· MASACHIST (pl) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· BARONESS (usa) …
· BLACK SABBATH (…
· MASTERPLAN (de)…
· FREAK KITCHEN (…
· W.O.A WACKEN OP…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 64 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

JUDAS PRIEST (uk) - Ram It Down (1988)








Label : Columbia Records
Sortie du Scud : 1988
Pays : Angleterre
Genre : Heavy Metal
Type : Album
Playtime : 10 Titres - 44 Mins





Il est toujours difficile de parler d’un album qui passerait quasi inaperçu dans une discographie aussi féconde, hétérogène et réussie que celle de JUDAS PRIEST. En plus de 30 ans de carrière, Rob Halford (ce Metal God de chanteur), K.K. Downing (guitares), Glenn Tipton (guitares) et Ian Hill (basse) se sont essayés au Heavy/Thrash (l’énorme Painkiller), au Heavy/Blues (« Evil Fantasies » sur Killing Machine), au Heavy/Rock (Point Of Entry), au Heavy/Big Rock FM (Turbo), au Reggae/Metal (« The Rage »), et bien sûr au Heavy Metal pur et dur (Screaming For Vengeance, British Steel). Le tout, il faut le dire, avec plus ou moins de succès, que ce soit en termes artistique ou commercial.
Du coup, au milieu d’une multitude de disques à l’identité propre, Ram It Down fait figure d’OVNI. Certes, JUDAS sort d’une tournée triomphante aux Etats-Unis, ayant touché un public plus large avec Turbo. Le groupe ne l’a jamais caché, conquérir les USA était un objectif. Seulement voilà, revers de la médaille, les fans die-hard reprochent aux natifs de Birmingham d’avoir tourné le dos à leurs racines et au Metal qui a fait leur renommée. Trop gentil, trop aguicheur, trop … commercial. Pour la seconde fois de sa carrière (après Point Of Entry), JUDAS PRIEST, en mathurin du Metal lourd, ambitionne de ramener ses premiers fans au bercail. Avec pour navire de guerre, ce Ram It Down, véritable arche qui devra rassembler les amoureux de Turbo et préparer tout ce beau monde au tonitruant Painkiller.
Outre « Ram It Down », titre éponyme aux faux airs de « Freewheel Burning », une grosse partie du disque évoque un groupe désireux de revenir aux choses sérieuses. « Heavy Metal » et son solo introductif où Tipton nous joue son « Eruption » à lui. Le speedé « Hard As Iron » qui n’aurait pas fait tâche sur l’album suivant. Et comment douter encore des convictions métalliques du grand Rob quand il chante « I’m A Rocker », ce mid-tempo accrocheur que le groupe a enfin rajouté à sa setlist en 2007 ? Normal, il s’agit d’un des meilleurs titres du PRIEST, où chacun fait preuve de son talent avec classe. Quant à Rob, il persiste dans l’expérimentation des effets de voix : criarde, robotique, douce, résonnante, ou multipliée par divers échos, tout y passe, et passe même très bien.
Au rayon des innovations, JUDAS PRIEST tente même une reprise osée du « Johnny B. Goode » de Chuck Berry, qui serait presque méconnaissable … On préfère quand même voir le PRIEST revenir en terrain connu, même s’il nous rappelle Turbo, comme sur ce « Come And Get It » mené par un riff ultra-rock et une batterie omniprésente (aux futs : Dave Holland). Et même si les mauvaises langues accusent nos cinq Anglais d’utiliser des titres non retenus en 1986 (Turbo aurait du sortir sous la forme d’un double album, si la volonté d’Halford et consorts avait été respectée), notons que l’on trouve ici deux œuvres totalement épiques : le progressif « Blood Red Skies », huit minutes au total, débuté en douceur avec quelques arpèges et la voix plaintive d’Halford, avant de se muer en hymne Heavy et mélodique sur fond de clavier presque symphonique ; le très lourd « Monsters Of Rock », manowaresque, tellement fidèle à la puissance que dégage le PRIEST.
Malheureusement, il y a du moins bon : « Love Zone », presque ennuyeux à vouloir être trop langoureux, et « Love You To Death », sans intérêt. Sans compter que les bonus live « Night Comes Down » et « Bloodstone », sur la version remasterisée, ne cassent pas trois pattes à un canard …
Il n’empêche, il serait injuste de continuer à sous-estimer Ram It Down, qui a eu le mérite de remettre le PRIEST dans le droit chemin, et de servir d’ébauche, si l’on peut dire, à l’un de ses disques majeurs, j’ai nommé Painkiller.

Discographie Complète de JUDAS PRIEST : Rocka Rolla (Album - 1974), Sad Wings Of Destiny (Album - 1976), Sin After Sin (Album - 1977), Stained Class (Album - 1978), Hell Bent For Leather (Killing Machine) (Album - 1979), Unleashed In The East (Live - 1979), British Steel (Album - 1980), Point Of Entry (Album - 1981), Screaming For Vengeance (Album - 1982), Defenders Of The Faith (Album - 1984), Turbo (Album - 1986), Priest ... Live! (Live - 1987), Ram It Down (Album - 1988), Painkiller (Album - 1990), Metal Works '73-'93 (Best-Of - 1993), Jugulator (Album - 1997), Meltdown (Live - 1998), Demolition (Album - 2001), British Steel (DVD - 2001), Live In London (DVD - 2002), Live In London (Live - 2003), Electric Eye (DVD - 2003), Angel Of Retribution (Album - 2005), Rising In The East (DVD - 2005), Nostradamus (Album - 2008), A Touch Of Evil: Live (Live - 2009), British Steel - 30th Anniversary Deluxe Edition (Album - 2012), Redeemer Of Souls (Album - 2014), Battle Cry (Live - 2016)



Ajouté :  Samedi 08 Mars 2008
Chroniqueur :  NicoTheSpur
Score :
Lien en relation:  Judas Priest Website
Hits: 13915
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 17/12/2017 à 05:02:56 en : 0,1326 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar