METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· DOWN (usa) - Re…
· OCEAN (FRA) - G…
· SMOHALLA (FRA) …
· EPYSODE (be) - …
· STICKY BOYS (FR…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· RHAPSODY OF FIR…
· HARSH TOKE (usa…
· SCORPIONS (de) …
· WE ARE THE ENEM…
· SUICIDAL TENDEN…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 122 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

ROBERT PLANT (uk) - Le Paleo à Nyon-Suisse (23/07/11)


Groupe Présent au concert : ROBERT PLANT and BAND OF JOY
Date du Concert : samedi 23 juillet 2011
Lieu du Concert : Paleo Festival (Nyon, Suisse)

Je vais profiter de l’acheminement d’une valise de billets, grosses coupures, en Suisse pour faire le live report de Robert Plant qui se produit à Nyon sur les bords du lac Léman, accompagné de BAND OF JOY.
Séjour, tous frais payés par le site Metal-Impact. Je plaisante, vous ne connaissez pas notre Webmaster… farouche défenseur des oursins.
Robert Plant revient sur le site du Paléo 4 ans après son 1er passage. Si en 2007, on évoquait une possible reformation du LED ZEP avec Jimmy Page dans le prolongement de l’album solo, les fans de la première heure nourrissaient quelques espoirs. Il faut avouer que rien n’est impossible, exemple, qui aurait parié sur un nouvel album de YES en juillet 2011!
Robert Plant déclarait sur France Info en octobre 2010 avoir découvert depuis 5 ans de nouvelles inspirations, comme celle des Appalaches, des goûts plus éclectiques. Ses compositions sonnent plus blues, folk, americana.
Le combo BAND OF JOY, quant à lui, baigne dans l’ambiance de Nashville, y séjournant et ça se ressent lors de leurs prestations. Le nom du groupe trouve son origine dans les années 60, c’est l’un des premiers groupes de Robert PLANT, jouant avec John Bonham, qui deviendra le batteur du LED ZEP, la naissance d’un groupe culte.
C’est à 21h30 que le set commence devant un public nombreux malgré la pluie menaçante et qui a bien contrarié les organisateurs, ces jours précédents.
C’est sous une ovation qu’apparait Robert Plant à sa crinière blonde avec toujours ce chic so british, à 63 ans sonné. Il faut rappeler que sieur Plant a été fait commandeur de l’ordre de l’Empire Britannique par la reine Elisabeth II en 2008.
Le concert est introduit, comme le veut la tradition, par le célèbre « Black Dog » assaisonné à la sauce au Plant. Le public nostalgique est déjà conquis par la reprise de ce titre du LED ZEP. Et ce ne sera pas le dernier…
Les fans qui ont suivi la carrière solo de Robert Plant auront le plaisir, tout comme moi, d’entendre le titre « Down To The Sea » de l’album Fate Of Nations. Un album de 1993 bien engagé écologiquement.
Ce concert nous permettra aussi de réentendre le titre « Please Read The Letter » issu de l’album de 98 enregistré par Jimmy Page et Robert Plant.
Nous sommes nombreux à être touchés par le titre « Monkey » du dernier album BAND OF JOY sur une interprétation éthérée, aérienne, avec les voix de Robert Plant et de Patty Griffin en parfaite harmonie. Surtout que le son, ce soir, est de bonne qualité à l’image de la pureté des eaux du Lac Léman. A noter toutefois, un petit souci en fin de set pour Buddy Miller.
Pour conjurer le sort et s’attirer les faveurs des Dieux, Robert Plant fait brûler des encens sur le devant de la scène, ce qui ajoute à sa démarche mystique.
Revenons sur Buddy Miller, cet homme à tout faire, country singer, compositeur, guitariste et producteur. On a le plaisir de constater lors de ce concert, que l’attaque cardiaque de 2009 n’a diminué en rien ses capacités et son énergie, pour preuve les soli qu’il saura enchaîner au fil des morceaux, sa casquette bien visée sur la tête.
La complicité de tous les membres du combo s’explique par le fait qu’ils se connaissent bien, pour avoir travaillé et tourné ensemble, ces dernières années, avec Emmylou Harris’s et Linda Ronstad.
Sur le titre « Satan Your Kingdom Must Come Down » l’interprétation est très dépouillée sur des notes orientales, la voix unique et incomparable de Robert Plant fait merveille.
L’accompagnement trouve également son originalité par le jeu de Darrell Scottjouant tantôt de la guitare acoustique, tantôt de la mandoline ou du banjo.
Sur les premières notes de « Bron-Y-Aur Stomp » le public se met à taper dans ses mains, créant une belle osmose avec notre guest star.
« Rich Woman » est un des titres remuants du set, il permet à chacun des musiciens de se lâcher, plus particulièrement la rythmique avec Marco Giovino, batterie, et Byron House, qui alterne basse et contrebasse.
Si Robert Plant a une volonté de prendre du recul avec sa période LED ZEP, il ne perd pas de vue que son public est là pour ça, avec tout le respect qu’on lui doit pour sa carrière solo.
C’est donc avec « Houses Of The Holy », le public est aux anges, ainsi qu’avec « Misty Moutain Hop » et « Ramble on » que le concert se termine.
Pour répondre aux applaudissements appuyés du public, amassé devant la scène principale de ce festival, méritant avec la pluie qui s’invite à nouveau, Robert Plant revient sur les planches avec son groupe BAND OF JOY pour nous interpréter « Gallows Pole », un bien beau cadeau.
Il est 23h, on se sépare, ravi d’avoir assisté à un set bien équilibré entre nostalgie et curiosité satisfaite par les dernières compositions de Robert Plant à l’image du titre « Monkey ».
Les techniciens envahissent la scène pour préparer la prestation de MIKA, ce qui prouve bien le côté éclectique de ce festival. Mais ma mission s’arrête là…
Je tiens à rajouter que pendant la prestation de Robert PLANT se murmurait entre festivaliers « Amy WINEHOUSE est décédée » aujourd’hui 23 juillet 2011, jour de sa programmation au Paléo, annulée en juin pour les raisons que l’on sait.



Ajouté :  Vendredi 05 Août 2011
Live Reporteur :  Le Patriarche
Score :
Lien en relation:  Robert Plant website
Hits: 12701
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Live Reports ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 25/4/2018 à 18:09:55 en : 0,1582 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar