METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· KAMELOT (usa) -…
· KATAKLYSM (ca) …
· JACK DOUGLAS (u…
· T.A.N.K (FRA) -…
· OIL CARTER (FRA…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· PARIS METAL FRA…
· PITBULLS IN THE…
· THE DILLINGER E…
· PRIMUS (usa) - …
· ANNEKE VAN GIER…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 38 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

TERROR (usa) - The 25th Hour (2015)








Label : Century Media Records
Sortie du Scud : 7 août 2015
Pays : Etats-Unis
Genre : Hardcore Metal
Type : Album
Playtime : 14 Titres - 23 Mins





Septième album pour les angelinos de TERROR, qui perpétuent une certaine vision du Hardcore Californien depuis plus d'une dizaine d'années.
Avec toujours à la barre les indéfectibles Scott Vogel (chant) et Nick Jett (batterie), les seuls survivants du line-up d'origine (2002), TERROR continue d'avancer sans se soucier des modes, fidèles à une éthique, et à un label de qualité made in LA.
Que dire alors de cette vingt cinquième heure dont nous aimerions tous pouvoir disposer de temps en temps ? La même chose. Ce nouvel album ne surprendra personne, puisqu'il étale de beaux arguments Core très métallisés, et ça, le temps n'y changera rien.

TERROR c'est un peu l'enfant bâtard de BIOHAZARD et AGNOSTIC FRONT. La vélocité et la hargne des seconds, couplées à la harangue fédératrice et du crossover Metal/Core des premiers, c'est une machine de guerre qui broie tout sur son passage, sans se poser de questions.

Une fois de plus, la mécanique est bien huilée. Plus les années passent et plus le propos du groupe est concis, tout comme la durée de leurs albums raccourcie. Nous étions déjà passé des presque quarante minutes de Keepers Of The Faith aux vingt six de Live by The Code, et nous en perdons encore trois sur ce nouvel album. Si ça continue, la huitième livraison des pitbulls sera un simple EP !
Mais peu importe la longueur, du moment que ça rentre et que ça fasse mal. De ce côté là, rien à craindre, les quatorze morceaux de The 25th Hour frappent fort, vite, et sans prendre de gants. Peu de titres dépassent les deux minutes, et niveau lyrics, les thématiques restent les mêmes. Injustices, pauvreté, inégalités, vie dans la rue... Scott déclarait lui même à propos de "The Solution", lancé en avant garde :

"C'est la chanson la plus percutante que nous ayons composé depuis longtemps. Elle parle d'enfants qui grandissent dans un environnement négatif et violent, qui détruit leur innocence. ET le cycle continuera après, et ils deviendront aigris et agressifs à leur tour"

Le morceau en question, est symptomatique de la démarche générale. Des riffs simples, une rythmique explosive qui remplit tout l'espace, et surtout des vocaux qui s'égosillent sans interruption, soutenus par des coeurs qui vitupèrent avec hargne. En gros, la recette du Hardcore depuis les années 80, adapté aux standards de production actuels. Celle ci d'ailleurs est énorme, ample, graisse les guitares qui s'épanchent en toute férocité, astique la basse pour que chaque note percute et brille, et soigne la batterie pour que chaque coup de caisse claire et de grosse caisse résonne dans la pièce. Le chant de Scott est largement mis en avant, mais avec un tel équilibre derrière, il peut se laisser aller à ses lignes vocales sans retenue.
En dehors de ces considérations techniques, et de la brièveté de ce disque, vous ne trouverez pas grand chose d'inédit ici. En revanche, vous ferez le plein de pamphlets lapidaires, striés de guitares assassines et de punchlines typiquement Core. Mais TERROR a il un jour prétendu faire autre chose ?
Alors oui, ce n'est QUE du Hardcore fortement métallisé, mais je ne crois pas qu'on demande autre chose au groupe.

The 25th Hour n'est pas le meilleur album du gang, qui restera pour longtemps pour nombre de fans Keepers Of The Faith, mais il est solide, compact, exécuté avec hargne et fort en adrénaline et testostérone. Le tempo général oscille entre le battage d'enclume appuyé et les fuites en avant modérées, TERROR se veut lourd, très lourd parfois ("Mind At War", qu'on croirait presque passé au ralenti sur certains passages, "Both Of You", suintant de haine comme un posse préparant sa revanche), mais aussi véloce et agile ("Bad Signs", "Snap", "Sick And Tired"), joue parfois avec les percussions pour perdre l'auditeur au détour d'une ruelle louche ("Why?" et son "Why the fuck are you here???" hurlé à plein poumons), s'autorise quelques mid tempo qui percutent comme un poing dans la face ("Blinded By The Lights", hyper efficace et presque groovy), et termine même sa course avec un morceau qui à des airs d'hymnes en devenir ("Deep Rooted", aux guitares déliées cannibales).

En gros, vous l'aurez compris, l'affaire est pliée avant même d'avoir commencé. The 25th Hour, septième album de TERROR ne fera pas tâche dans leur discographie maintenant assez conséquente, ne révolutionnera pas le petit landerneau du Hardcore moderne, mais procurera à ses acquéreurs une bonne dose de puissance et de mâchoires serrées, comme on en trouve dans certains quartiers de South Central.
Il est bon de savoir que certains groupes restent fidèles à une démarche, et ne recherchent que l'efficacité, sans essayer de transcender un genre qu'on apprécie direct et carré. TERROR fait partie de ces groupes fiables, qui s'ils ne transcendent que très rarement, ne déçoivent jamais, et c'est très bien comme ça.

Un album parfait pour piquer une crise de nerf en rentrant du boulot, volume à fond, et gros "fuck" à l'intention des voisins qui râlent.



Ajouté :  Lundi 07 Décembre 2015
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Terror Website
Hits: 2138
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 04/7/2020 à 23:25:37 en : 0,0585 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar