METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· DO OR DIE (be) …
· ANDI DERIS AND …
· TANK (uk) - Cli…
· CHAOS MAGIC (cl…
· SUBLIME CADAVER…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· PROG ROCK FEST …
· HACRIDE (FRA) -…
· KREATOR (de) - …
· KATATONIA (se) …
· SCORPIONS (de) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 157 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

RITUAL CARNAGE (jp) - I, Infidel (2005)








Label : Osmose Productions
Sortie du Scud : 20 juin 2005
Pays : Japon
Genre : Death Metal
Type : Album
Playtime : 12 Titres - 35 Mins





Un brin de nostalgie avant de commencer cette chronique.
Parce qu’au delà de l'intérêt géographique que représentait cette formation elle était surtout pour moi le signe d'un renouveau Thrash au début des années 2000. Les trois premiers albums ont tournées en boucle sur les platines de mes diverses demeures et véhicules. Le combo ne s'est jamais trahit en tapant toujours là où ça faisait mal et en nous servant un brulot à chaque offrande de 1998 à 2002.
Mais voilà bizarrement j'ai tout de même jeté l'éponge avant eux et je n'avais strictement jamais jeté une oreille sur leur dernier méfait. Étant donné la qualité des trois premiers opus je n'avais aucun doute sur la baffe que j'allais me prendre avec une joie non feinte. Je gardais encore un mémoire le rouleau compresseur qui m'était passé dessus en 2000 avec le probable meilleur Lp jusqu'à présent, et c'est donc sans aucun apriori que j'appuie sur la touche play de ma chère Kenwood.
L'intro respecte les ambiances robotiques des premiers émois, les riffs plombent directement ma face dans le fond de mon canapé avec cette puissance destructrice qui leur est propre. La production est soignée et plus propre que ce que je leur connaissais et chacun est libre de se faire sa propre opinion. D'un côté les pros-cradingues (True) et de l'autre les adeptes du modernisme tranché et rassurez vous tout le monde peut se retrouver dans ce phonème propre mais qui arrache tout sur son passage.
Quand tout à coup le mentor Danny CARNAGE ouvre sa grande gueule et nous pousse un miaulement digne des Aristochats. Mais qu'est ce que c'est que cette chose ? S'est coincé l'appareil génital dans un tiroir caisse avant d'enregistrer, ou pire encore un crabe lui a bouffé cette fameuse partie anatomique à la baguette ou aux pinces.
Non, je ne veux pas y croire et j'insiste jusqu'au bout du Cd, cela n'est peut être qu'un essai sur un morceau.
Et les titre s'enchainent avec chacun une influence reconnaissable comme ANNIHILATOR, SLAYER, EXODUS ou FORBIDDEN et je suis probablement en train de prendre connaissance de la plus belle livraison instrumentale de la formation depuis ses débuts, mais que dire de cette nouvelle direction vocale ?
Malheureusement seules des insultes que la déontologie journalistique m'interdit d'inscrire sur ces quelques lignes me viennent à l'esprit.
Pour te donner un ordre d'idée tu dois t'imaginer en train de partir dans les bras de Morphée bien calé au fond de tes draps lorsqu'un félidé nu comme un ver et portant fièrement une crête de chine se met à miauler à plein poumon avec la pleine lune en arrière plan. Tu prends en premier lieu ton vieux chausson éventré et tu te dis qu'en lui jetant en pleine face cela le ferra probablement fuir. Après avoir dit adieu à ta charentaise tu prends acte de la déclaration de guerre et tu vas chercher le fusil à plomb de Papa. Mais cet engin est tellement vieux que rien n'y fait tu tires systématiquement à côté. Alors dans un dernier élan de bonne volonté tu décides de faire abstraction et de tout de même t'endormir en n'écoutant que ta respiration calme et posée.
Mais ce vénérable animal continue à te pourrir l'existence avec ses hurlements de châtré. Et le lendemain ta mère gueule parce que tu te lèves de plus en plus tard, mais comment lui expliquer que tu n'as pas fermé l'œil de la nuit.
Passes lui « I, Infidel » !



Ajouté :  Vendredi 29 Avril 2011
Chroniqueur :  Oncle Machin
Score :
Hits: 5364
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 16/12/2019 à 01:12:46 en : 0,0549 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar