METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· GRYMT (FRA) - E…
· DIE APOKALYPTIS…
· RATOS DE PORAO …
· BON JOVI (usa) …
· THE DEVIANT (no…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· GAMMA RAY (de) …
· WALDROCK (nl) -…
· SCEN'ART METAL …
· WALL SOUND FEST…
· SIX FEET UNDER …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 71 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

HEADWAY FESTIVAL (nl) - P60 à Amstelveen (03-04/04/04)


Autres Groupes Présents au Festival : XENOBIA, TEXTURES, MISTER KITE, DEATH MACHINE, LABERINTO, WATCHTOWER, KARMA, ANAND, BIOMECHANICAL, EPHEL DUATH, ICE AGE, SIEGES EVEN
Date du Concert : Samedi 03 et dimanche 04 avril 2004
Lieu du Concert : P60 (Amstelveen, Hollande)
Crédit Photo : Didi

Après un coup d’essai en 2003 qui m’aura contenté au delà de toute attente, c’est le retour obligé à Amstelveen cette année, pour la seconde édition du Headway, petit festival Metal convivial – soi disant progressif - qui a toujours lieu au P60, très belle salle sur trois étages. Rarement une affiche Metal européenne n’aura semblé si inédite puisque comportant seulement deux ou trois noms prestigieux ou qui ont déjà eu l’occasion de circuler, la grande majorité des groupes étant totalement inconnue !! On compte donc sur le bon goût des organisateurs pour nous surprendre…

C’est parti pour la première journée avec XENOBIA, une très jeune formation néerlandaise qui va nous réjouir d’un bon petit Heavy où les bonnes idées se retrouvent surtout dans les rythmiques. Une des particularités du groupe est d’avoir troqué le claviériste pour une violoniste, qui même si elle tient bien son rôle, n’apporte toutefois pas grand chose d’extraordinaire aux compos. Des compos qui demandent encore pas mal de maturité pour être plus convaincantes ! Mais ne faisons pas la fine bouche : ce n’est pas si mal pour une entrée en matière ! (6/10)

La suite, c’est TEXTURES qui l’assure ! Encore un groupe hollandais, cette fois un peu plus connu, surtout parmi les français puisqu’il vient de sortir son premier album « Polars » chez Listenable Records. Et emmené par un batteur impressionnant de feeling, le groupe va nous balancer une prestation hautement convaincante, puissante et maîtrisée ! Niveau style, on a affaire à du Metal Hard Core, très influencé par Meshuggah, comprendre que le groupe ré-utilise à foison les ingrédients des américains, à savoir rythmiques saccadées et autres plans et solos torturés. Attention ! Ce n’est pas non plus du clonage, et Textures possède aussi une indéniable personnalité, incorporant également pas mal de passages atmosphériques et d’autres encore plus aventureux (mention spéciale à l’apparition d’un saxophoniste soprano sur le morceau « Transgression »). Et sur scène, c’est très efficace !!! En prime, le groupe s’est déjà trouvé un « hit » avec l’irrésistible « Swandive »… Ca dépote et je suis conquis ! (9/10)

Je n’en dirai pas autant du groupe suivant, MISTER KITE, qui pratique lui un Heavy mid tempo qui se veut certainement à la fois puissant et mélodique, mais beaucoup trop de morceaux présentés ce soir manque d’accroche et de personnalité… L’interprétation n’est pas franchement à la hauteur non plus. Bref, je n’en retiendrai pas grand chose de positif… (2/10)

Après une bonne petite pause, DEATH MACHINE investit la scène. Je connais déjà la plupart des membres de ce groupe pour les avoir vus l’année dernière dans le cadre de ce même festival au sein de Zero Hour… Je me rappelais surtout du guitariste, qui m’avait un poil agacé à nous sortir toujours les mêmes plans de gammes en sweeping à tort et à travers… Eh bien le bougre n’aime visiblement pas varier son style ! Bref, il va pour moi gâcher en grande partie la prestation de ce groupe de Death technique. Comme autres défauts, je signalerai un chanteur pour le moins limité et qui manque cruellement de coffre, et surtout un style beaucoup trop répétitif pour être efficace sur la longueur ! Pour relever le niveau, signalons un bassiste aussi remarquable techniquement que visuellement (le bougre arbore un saillant déguisement de diablotin et bouge comme un sauvage pendant toute la prestation !). Ce ne sera toutefois pas suffisant pour vraiment me convaincre… (6/10)

Nettement plus efficaces seront les hollandais de LABERINTO qui vont réveiller le public avec une musique brutale et groovy à souhait !! L’attrait principal du groupe réside dans sa section rythmique, composée d’un batteur tentaculaire, doublé d’un percussionniste et d’un bassiste à la carrure et au talent on ne peut plus imposants ! Les compos, si elles ne sont pas spécialement originales et intéressantes, se révèlent sur scène percutantes à souhait, les musiciens (et leur groupie improvisée !) assurant l’énergie et le spectacle ! (7/10)

Enfin, la journée se clôture avec WATCHTOWER, LE groupe de l’affiche cette année, sachant que les américains semblent plutôt avares en visites sur notre continent, et ont donc savamment cultivé leur statut de groupe culte ! Affublés d’un bassiste extra-terrestre (grand homme vert expert es-grimaces et matraquage d’instruments à quatre cordes), les américains ne vont décevoir personne, nous servant une prestation tonitruante, très carrée et on ne peut plus réjouissante musicalement, grâce à des compos abouties de style « Thrash à tiroirs », survolées de hurlements impressionnants du chanteur ! Excellent en tous points !! (9/10)

Après une nuit agitée et une demi-journée de triste errance, occasionnés par un ****** de voleur qui nous a allégés d’une vingtaine de CD chacun, c’est peu motivés qu’on revient, avec une bonne demi-heure de retard, pour le second jour du festival… Autant dire que nous ne sommes pas spécialement dans de bonnes conditions pour apprécier des concerts mais passons tout de même en revue le programme du jour…

Quand on débarque dans la salle, c’est KARMA, toujours des hollandais, qui termine son set. Le groupe évolue dans un style Heavy mélodique avec une chanteuse (soit dit en passant, la sœur de Floor Jansen, déjà vue à ses côtés dans Star One). Pas mauvais du tout, bien interprété, mais trop banal pour me faire regretter de n’en avoir vu que la fin. (6/10)

Vient ensuite ANAND, un groupe instrumental mené par un guitariste virtuose et inspiré, qui a eu la bonne idée de s’entourer de musiciens de grand talent, notamment Barend Courbois, remarquable bassiste qui aura le droit à tous les honneurs une heure plus tard au cours d’un clinic, et l’inénarrable Joost Van den Broek, jeune claviériste génial de Sun Caged et du sus-cité Star One. Eh bien figurez-vous qu’Anand va se révéler être une excellente surprise, mêlant adroitement mélodies, atmosphères prenantes et envolées techniques pour une fois plus impressionnantes que pompeuses ! Un bon moment donc ! (8/10)

Malheureusement, le niveau va retomber bien bas avec BIOMECHANICAL, un groupe anglais qui essaie en vain de délivrer une musique puissante. Je n’en retiendrai pas grand chose si ce n’est un guitariste particulièrement pas dans le coup (jamais carré, son horrible) et une reprise de Metallica (« Creeping Death ») joliment bâclée… Place aux suivants !!! (2/10)

Après la pause et le clinic évidemment très démonstratif de Barend Courbois, ceux sont les très attendus (au moins par moi) italiens de EPHEL DUATH qui prennent possession de la scène, pour une prestation… pas mal mais en dessous de mes attentes ! Trop propre, pas assez folle mais surtout la diversité des sonorités du génial « The Painter’s Palette » est ce soir rendue par des samples (j’aurais au moins bien vu un saxophoniste sur scène, comme pour Textures), et – scandale – les voix claires ont tout bonnement disparu !!! Restent un chanteur beugleur ni mauvais ni spécialement très bon, et – fort heureusement – le reste de la formation qui maîtrise parfaitement les compositions complexes du dernier album, alternant avec brio parties puissantes et jazzy. J’ai bien aimé donc, mais j’attends de les revoir dans une formation plus ambitieuse ! (8/10)

On approche de la fin, ce qui est peu dire vu la prestation insipide au possible que vont nous présenter les américains de ICE AGE, qui iront même jusqu’à nous donner une furieuse envie de nous enfuir loin, très loin… Ice Age a tous les atouts pour représenter LE cliché de ce qu’on appelle du « prog chiant » (qui a crié au pléonasme, qui ???) Bref euh… Imaginez un Spock’s Beard ou Flower Kings (deux groupes que j’aime beaucoup !) dont on aurait ôté toute trace de talent et vous pourrez vous faire une idée de ce à quoi ressemble Ice Age… Totalement inintéressant donc ! (1/10)

SIEGES EVEN, tête d’affiche de cette seconde journée, n’aura donc aucun mal à faire mieux, même si son Metal Prog ne va guère me captiver. Même si ce groupe allemand comporte un chanteur, la plus grande partie de ses compos est souvent instrumentale. Sieges Even a le savoir-faire pour nous pondre des plans torturés et relativement intéressants, mais dans l’ensemble j’ai trouvé leur prestation bien trop timide pour vraiment m’accrocher et je dois avouer que j’ai fini par m’endormir dans un coin de la salle… Une façon comme une autre de terminer un festival en douceur ! (7/10)

Voilà donc pour ces deux jours qui m’auront, vous l’aurez compris, assez déçu dans l’ensemble, même si j’en retiendrai au moins deux excellentes prestations : celles de Textures et Watchtower, et quelques groupes dont on ré-entendra peut-être parler d’ici quelques années… Les organisateurs ont pris le parti de présenter une affiche inédite, et ont mené à bien ce festival, ce qui force le respect… Mais je crois que je me renseignerai un peu plus sur les groupes de l’affiche avant de me déplacer à nouveau l’année prochaine !


Ajouté :  Mercredi 14 Avril 2004
Live Reporteur :  Didi
Score :
Lien en relation:  Headway Festival website
Hits: 17364
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Live Reports ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 19/9/2019 à 00:06:51 en : 0,0517 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar