METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· DROWNING (FRA) …
· SEBASTIEN GRENI…
· IMPALED NAZAREN…
· BLACKRAIN (FRA)…
· ANNIHILATOR (ca…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· KAMELOT (usa) -…
· WITHIN TEMPTATI…
· BOLT THROWER (u…
· IN FLAMES (se) …
· SISTER (se) - M…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 107 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

NIGHTMARE (FRA) - Insurrection (2009)








Label : AFM Records / Underclass
Sortie du Scud : 11 septembre 2009
Pays : France
Genre : Power Metal
Type : Album
Playtime : 10 Titres - 54 Mins





NIGHTMARE ... S'il y a un groupe qui peut se vanter de brandir bien haut l'étendard du Heavy Metal made in France, c'est bien celui-là. Comment résumer la carrière de NIGHTMARE ? Une naissance pleine d'espoirs en 1979, un premier split arrivé assez vite, puis une reformation en 1999 ... Divers changements de line-up, un batteur qui décide de prendre le micro pour enfin révéler sa superbe voix au public, un ancien chanteur qui décède bien trop tôt ... Des premières parties mémorables (pour BLIND GUARDIAN notamment), des tournées avec d'autres pointures (AFTER FOREVER), deux participations au Hellfest, sans compter que NIGHTMARE est allé jouer en Amérique du Nord, où peu de groupes français se sont produits ces dernières années ... Des collaborations enrichissantes (avec le producteur Terje Refsnes, et surtout avec Fredrik Nordström pour Genetic Disorder), des invités prestigieux sur disque ou sur scène (Floor Jansen et Sander Goomans sur The Dominion Gate) ...
Et aujourd'hui les faits sont là : malgré plusieurs années sans activité, cela fait 30 ans que NIGHTMARE a fait son apparition dans le paysage métallique. Son nouveau brûlot, Insurrection, ne réitère pas la performance de Genetic Disorder car franchement cet album trouait le cul (passez moi l'expression), non on n'attendait pas NIGHTMARE à un tel niveau de perfection et oui la surprise était de taille. Mais là, point de surprise. Plutôt une confirmation. Le départ d'Alex Hilbert (guitares) a permis à J.C. Jess d'intégrer un NIGHTMARE encore plus fort. Au delà du fait que David Amore (batterie) massacre tout sur son passage et livre une prestation incroyable (quel batteur !), que Joe Amore chante de mieux en mieux et se classe parmi les grands chanteurs de Metal, c'est l'intensité d'Insurrection qu'il faut souligner : voilà un album qui ne faiblit à aucun moment, l'album d'un groupe qui sait où il va avec une grande maturité.
Insurrection, c'est le Power Metal puissance dix : des voix doublées et presque hystériques ("Insurrection"), des putains de refrains avec des choeurs magnifiques ("Target For Revenge", "Angels Of Glass"), des riffs qui tuent avec la précision d'un scalpel ("Decameron", "Eternal Winter"), le Heavy Metal empruntant au Death ("The Gospel Of Judas" qui va tout péter en live) ou au Thrash ("Cosa Nostra"), un chanteur qui se plaît à évoluer parfois dans un registre plus sombre, une production absolument énorme donnant aux titres prétendus simples une toute autre dimension ("Cosa Nostra" en est l'exemple parfait), en bref un album à la hauteur de nos espérances. Alors bien sûr on note quand même une certaine baisse de tension, sur un "Three Miles Island" teinté de Metal progressif, mais ces quelques secondes permettent de souffler un peu et de repartir de plus belle.
Dans la chronique du précédent album, le Compte de la Crypte disait "décidemment la scène Metal française n'a aucun complexe à avoir". C'est exactement ça. Il faut entendre Joe chanter de sa plus belle voix les dernières lignes de "Eternal Winter" avec seulement quelques arpèges pour l'accompagner ... Frisson garanti ! Bravo les mecs, on est fiers de vous !

Tracklisting :
1 - Eternal Winter
2 - The Gospel Of Judas
3 - Insurrection
4 - Legions Of The Rising Sun
5 - Three Miles Island
6 - Mirrors Of Damnation
7 - Decameron
8 - Target For Revenge
9 - Cosa Nostra
10 - Angels Of Glass



Ajouté :  Mercredi 16 Septembre 2009
Chroniqueur :  NicoTheSpur
Score :
Lien en relation:  Nightmare Website
Hits: 14805
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 20/11/2019 à 18:26:12 en : 0,0681 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar