METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· KORUM (FRA) - T…
· IRREPRESSIBLE W…
· SATYRICON (no) …
· FIVE FINGER DEA…
· MELTED SPACE (F…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· MOTÖRHEAD (uk) …
· PITBULLS IN THE…
· BRYAN ADAMS (ca…
· CALIBAN (de) - …
· MOONSPELL (pt) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 104 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

AGUA DE ANNIQUE (nl) - Anneke Van Giersbergen (Oct-2009/VF-EV)


Une rencontre avec Anneke…Possible ? Oui possible ! Le tout dans un restaurant très classe, en présence d’un patron très Metal et de Rose, attachée de presse adorable. Toutes les conditions étaient donc réunies pour faire une interview parfaite, ce qui fut évidemment le cas ! Tout au long de cette conversation, la belle Anneke s’est montrée charmante, volubile, et très impliquée dans sa promo. Je me suis retrouvé face à une musicienne passionnée et très confiante dans l’avenir de son nouveau groupe. Nous avons bien sur parlé de son nouvel album, « In Your Room », certes très éloigné des considérations Metal de notre site bien aimé, mais tellement attachant avec sa Pop-Rock soignée, de son nouveau groupe, de son départ de THE GATHERING, et des femmes vocalistes dans le Heavy. Un peu plus d’une demie heure, mais une seconde à suffit pour tomber sous le charme…

Line-up
: Anneke van Giersbergen (Chant), Joris Dirks (Guitare & Vocals), Jacques de Haard (Basse), Rob Snijders (Batterie)

Discographie : Air (2007), Pure Air (2009), In Your Room (2009), Live In Europe (2010), EveryThing Is Changing (2012), Drive (2013)

M-I Interviews du groupe : Anneke Van Giersbergen (Oct-2009/VF-EV), Anneke Van Giersbergen (Sept-2013 / ITW-VIDEO)



Metal-Impact. Bonjour à toi Anneke. Le son de ton album est très orienté Pop-Rock. Est-ce là le vrai visage d’Anneke ou bien une autre de tes facettes ?
Anneke Van Giersbergen. Oui, c’est ça, c’est un autre aspect de ma personnalité ! Chaque être humain a plusieurs côtés en lui et moi aussi bien sur, en tant que femme et musicienne. Je ne suis pas toujours déprimée, il m’arrive d’être euphorique, heureuse, triste…Alors chaque chanson de cet album correspond à un état d’esprit à un moment donné !

MI. C’est en quelque sorte un cliché d’Anneke en 2009 ?
Anneke. Tout a fait ! Chaque album d’un artiste est un cliché de lui-même et de ses envies au moment où il le compose ! J’aime la Pop, le Rock, le Metal, j’ai plusieurs dimensions, comme chaque musicien !

MI. Justement, comment te situes tu par rapport à la scène Metal en général, et aimes tu toujours cette musique ?
Anneke. J’ai fait partie du monde du Metal pendant de longues années, et j’en suis fière ! J’aime bien sur toujours le Heavy et le Hard Rock en général, car c’est une musique qui offre une palette d’émotions si large ! C’est une musique très puissante et qui sait rester mélodique, et c’est ça que j’aime. Selon moi, c’est le seul style musical à oser aborder des émotions aussi différentes ! Le Heavy peut parler de la mort et de sujets très sombres, mais aussi de l’amour, de la violence, des relations humaines. Il n’y a aucun style musical qui propose une approche aussi étendue de la vie. Alors oui, je suis fière d’appartenir à cet univers !

MI. Est-ce que pour cet album, tu as ressenti le besoin d’être plus spontanée, de revenir aux sources en quelque sorte ?
Anneke. Oui, je voulais que cet album soit naturel, authentique, moi quoi ! La musique et les paroles sont très personnels et me touchent directement. Même si ce sont des histoires qui ne me sont pas arrivées directement, et il y en a quelques unes sur In Your Room. Quand tu fais un album, tu prend du recul par rapport à lui, et cette vue d’ensemble de permet de savoir exactement où tu vas. C’est bien sur ce qui s’est passé avec In Your Room.

MI. La pochette est vraiment magnifique. Peut on la voir comme une métaphore, comme si la musique et les mots avaient le pouvoir d’entrer dans l’intimité des gens ?
Anneke. Oui, bien…Tu as une très bonne façon d’interpréter cette pochette ! Je pense que ça peut être ça, mais tout le monde peut avoir sa propre interprétation de la pochette, du titre…Mais pour moi, In Your Room, c’est très intime, j’étais dans ma propre chambre, dans ma tête…Cette grosse tête sur la pochette en fait me représente, j’essayais d’avoir une vue d’ensemble sur ma vie, d’aller voir ce qui se passe à l’intérieur.

MI. Un genre d’introspection ?
Anneke. C’est le cas ! Et je me suis rendue compte que j’avais besoin de clarté, pas de blabla…

MI. « Just Fine » a été écrite et composée avec Devin Townsend. Qui a eu l’idée de ce duo, et comment était ce de travailler avec Devin, qui n’a pas la réputation d’être facile ?
Anneke. Oui c’est ce que l’on dit souvent de lui, qu’il est très dur de travailler avec ce mec si génial…J’étais au courant de ces rumeurs, mais nous connaissions nos groupes respectifs depuis très longtemps, car nous étions sur le même label, Century Media, il y a déjà pas mal de temps. La manière dont les choses se sont faites tient du miracle, car je faisais une reprise de « Hyperdrive » d’un album de Devin, et je voulais qu’il regarde sur Youtube, style « Eh regarde, je reprends une de tes chansons ! ». Et comme je travaillais sur cet album, je me suis dit que je pouvais peut être lui demander d’y participer, en chantant, en jouant ou en m’écrivant un titre…Je lui ai donc laissé un message sur Myspace, mais pas de réponse pendant une semaine…De plus, nous n’avions qu’une connaissance en commun, un ami allemand, à qui j’ai envoyé un e-mail en lui disant que je voulais travailler avec Devin, et savoir s’il pouvait lui demander ! Il m’a répondu le lendemain en me disant qu’il était en Norvège, et qu’il avait vu Devin la veille, lui, un canadien, comme quoi parfois les coïncidences géographiques ! Il lui a donc parlé de moi, et Devin lui a répondu « Anneke ? Oh super, je suis en train de faire un album, elle pourrait peut être y participer ! ». On a donc fini par travailler sur nos albums respectifs, sans vraiment savoir où nous allions, et j’ai fini par chanter sur neuf titres de son album, auxquelles s’ajoutent quatre morceaux que nous avons composés ensemble, dont un bien sur figure sur « In Your Room ». Devin est un génie, bien sur, mais il déteste qu’on le considère comme ça, il se voit comme quelqu’un de tout à fait normal qui compose de la musique ! Mais il est vraiment fantastique, et si drôle…j’ai failli me faire pipi dessus plusieurs fois par jour tellement il est drôle…Mais il a aussi un côté très sérieux, il est passionné par le concept de la vie, du cosmos, de l’espace, et nous avons eu de longues discussions sur ces sujets. Ca n’était donc absolument pas difficile de travailler avec lui, nous étions très concentrés, et je pense que ce souvenir sera encore très présent quand j’aurai 80 ans et que j’en parlerai à mes petits enfants !

MI. As-tu écouté son dernier album, « Ki », et qu’en penses tu, car il est très introspectif aussi ?
Anneke. Oui c’est sur, mais son prochain album sera très Heavy, très énergique ! Mais « Ki » est très « ombrageux », très personnel, assez effrayant même parfois ! Les ambiances s’entrechoquent, il est assez menaçant…Mais je suis vraiment impatiente de savoir comment son prochain album va sonner !

MI. « Wonder » est une magnifique chanson, qui me rappelle K’S CHOICE. Peux tu nous en dire plus sur les paroles ?
Anneke. Merci, je prends la comparaison comme un compliment, car K’S CHOICE est un très grand groupe ! Mais c’est une bonne question…Je n’aime pas parler des paroles de mes chansons, car tout le monde peut avoir sa propre interprétation, comme nous en parlions tout à l’heure à propos de la pochette. Chacun peut appliquer les mots à sa propre vie, c’est juste une chanson d’amour en fait…Mais pas la chansonnette genre « tra la la, je t’aime… », à propos d’un flirt, non, la cela parle du grand amour, l’amour profond…

MI. Dans quel sens est utilisé le mot « wonder », car c’est un terme très fort s’il s’agit d’une chanson d’amour ?
Anneke. C’est « wonder » dans le sens de réfléchir en fait…Ca n’est pas comme un miracle. C’est une chanson très ouverte qui parle d’une personne qui aime une autre personne à tel point qu’elle se demande ce qu’elle va faire une fois cette personne partie…Une autre journée de solitude, il faut repenser sa vie, la réorganiser…L’amour est une chose très importante dans la vie, que ce soit l’amour de tes parents, celui que tu portes à tes enfants…Nous avons besoin d’amour ! Alors j’ai écrit cette chanson qui parle de tous les types d’amour en fait !

MI. A propos nous parlions de tes textes, je sais que tu n’aimes pas ça, mais est ce que tu peux nous parler des différents thèmes que tu as abordés dans cet album, à part l’amour bien entendu ?
Anneke. L’amour est un sujet phare…La vie en général aussi, ses petits tracas et gros problèmes…J’ai aussi écrit de petites histoires, sur l’amour inaccessible…Il y a un morceau assez rigolo, « Sunny Side Up », qui parle d’une fille qui tombe amoureuse du présentateur du JT…Elle est devant la télé, tous les matins à 8h pour le voir…Mais non, en fait, c’est « Pearly » qui parle de ça, désolée ! C’est quand même une histoire assez drôle, bien que le fait de se lever tous les matins à 8h pour voir le présentateur et se demander si un jour on finira avec lui soit un peu triste…

MI. Est-ce que toi aussi tu es tombée amoureuse d’un présentateur télé ?
Anneke. Non, pas du tout ! Tout le monde se demande si c’est autobiographique mais pas du tout ! Mais j’ai aimé l’histoire, car moi aussi j’avais mes présentateurs préférés. Mais je me demandais ce que l’on pouvait ressentir lorsque l’on connaît quelqu’un à ce point, sans vraiment le connaître…C’est juste…waouh !

MI. Est-ce plus facile pour un chanteur d’interpréter ses propres chansons plutôt que de chanter du matériel composé par d’autres, je veux bien sur parler de ta façon de chanter dans THE GATHERING ?
Anneke. Bonne question ! Je pense que c’est la même chose, mais dans THE GATHERING je participais déjà à l’écriture, j’écrivais déjà des lignes vocales et des textes…Dans un groupe tu as ta propre place, alors que là, j’écris tout et je demande aux musiciens de jouer…Je leur demande d’améliorer ce que je leur propose, c’est une autre façon de voir les choses…Cette manière est plus rapide d’une certaine façon, car je fais les choses comme je l’entends, alors je peux m’exprimer de bien des façons. C’est un sentiment agréable, après les musiciens améliorent mes compos, car ils sont de bien meilleurs instrumentalistes que moi ! Ils ont de très bonnes idées qu’ils mettent en place très rapidement, ils construisent la chanson, alors c’est un peu travailler dans le sens contraire à mon implication dans THE GATHERING.

MI. Tu peux nous parler de tes musiciens d’ailleurs ?
Anneke. Avec plaisir ! Il y a Rob, mon mari à la batterie…Ce qu’il y a de bien, c’est que tous mes musiciens ont leur propre groupe en dehors du mien, ils composent leur propre musique, ce qu’il fait qu’ils sont très créatifs. Rob est mon mari, mais en plus c’est le meilleur batteur que je puisse trouver ! J’ai beaucoup de chance, nous travaillons beaucoup ensemble, tous les jours en fait, ce qui me rend très heureuse ! Il y a Joris à la guitare, qui est aussi un des meilleurs chanteurs que je connaisse ! Il a d’ailleurs beaucoup chanté sur cet album. Je voulais qu’il chante encore plus d’ailleurs mais nous manquions de temps…Il y a aussi Jacques à la basse, le plus vieux du groupe, mais pas forcément le plus sage, au contraire (NDI : en français dans le texte !) ! Il est très drôle, et il est aussi ingénieur du son, c’est lui qui a enregistré l’album…Ils ont tous de très fortes personnalités, je suis vraiment heureuse de les avoir dans le groupe !

MI. Ca n’est pas difficile parfois de travailler avec son mari, car vous êtes évidemment très liés ?
Anneke. Pas du tout! J’adore ça! Je connais des couples pour qui c’est parfois très dur, Car ils sont sans arrêt ensemble, au boulot et à la maison…Mais Rob et moi nous entendons parfaitement sur le plan musical et privé. La chose cruciale est que nous nous comprenons parfaitement. Nous sommes très honnêtes l’un envers l’autre, si je ne trouve pas la solution, il va m’aider, et inversement. On peut se reposer l’un sur l’autre et c’est très important. Je suis toujours un peu dans la lune, dans mes pensées, c’est de là que me viens mon inspiration, alors Rob, toujours très cartésien, me ramène sur terre !

MI. Désolé pour cette question, mais je voudrais savoir pourquoi tu as quitté THE GATHERING et est ce que tu es toujours en lien avec les membres du groupe ?
Anneke. Je suis partie à cause de tout ça, pour faire ma musique et mes albums, pour être un peu plus avec Rob et mon fils…Il y a de nombreuses raisons dont l’envie de changement, après 13 ans…C’est la raison principale…Nous ne sommes plus en contact pour le moment…

MI. Ce qui est amusant comme coïncidence, c’est que deux gros groupes ont perdu leur chanteuse pratiquement en même temps, THE GATHERING avec toi et NIGHTWISH avec Tarja. Que penses tu de NIGHTWISH ?
Anneke. Je pense que le changement est bénéfique la plupart du temps, tu sais, THE GATHERING a existé bien avant que je rentre dans le groupe et je suis très fière dans avoir fait partie. Et même si nous avions du succès quand je suis partie, je pense que le changement est préférable au fait de tourner en rond et de proposer toujours la même chose, même si cela reste la plus dure décision que j’ai eue à prendre dans ma vie. C’est la même chose pour NIGHTWISH, ils se sont très bien remis du départ de Tarja et ont trouvé une excellente chanteuse. En plus elle est adorable…Les gens l’adorent et peu importe si le groupe est meilleur ou moins bon qu’avant, au moins il change ! Mais certaines personnes détestent le changement, ils préfèrent s’accrocher à quelque chose qui est mort…

MI. Quand tu as quitté le groupe, tu ne penses pas que cela a été plus facile pour toi que pour eux ?
Anneke. Je pense….c’est moi qui suis partie, avec de nouveaux projets, mais c’est différent selon les groupes. En tant que chanteuse, c’est plus facile pour moi de rebondir, car tu es l’image du groupe en quelque sorte.

MI. Parlons des femmes dans le Rock en général qui ont toujours fait face au même problème. Soit elles étaient belles et donc, pas considérées comme des musiciennes, soit affreuses et pas considérées comme des femmes…Que penses tu de ça, et n’es tu pas fatiguée de devoir répondre à des questions comme « Quand auras tu un bébé », « C’est pas dur de jouer de la musique quand tu es une femme », ou encore « Arrives tu à combiner ta vie privée avec ta carrière ? », le genre de questions qu’un journaliste ne poserait pas à un homme ?
Anneke. Je pense qu’il y a des questions évidentes, « Est-ce que tu souhaites avoir un enfant » en fait partie ! Et je pense que « Est-ce que tu arrives à combiner ta vie privée et ta carrière ? » est une bonne question ! Ce sont des questions logiques quand tu as affaire à une femme, selon moi. Je suis fière d’avoir été une des premières femmes dans le Metal, car il y en a de plus en plus de nos jours…Il y a beaucoup de différences entre un musicien et une musicienne, et il vaut mieux parler de ces différences que de les combattre.

MI. Nous parlions des femmes dans le Metal, et du fait qu’il y en ait de plus en plus, que penses tu des Metal Ladies des 80’s, Lee AARON, Lita FORD ou Doro PESCH ?
Anneke. C’était les premières c’est sur, mais elles avaient une image très dure ! Aujourd’hui elles incarnent plus le côté mélodique du Metal. Il y a une grosse différence entre les 80’s et les 90’s, et c’est bien que Lita ou Doro aient été là à ce moment précis. J’aime vraiment une artiste comme Doro, qui savait ce qu’elle voulait, il n’y avait aucune sensualité dans le Metal avant qu’elles n’arrivent. Je suis fière de ces femmes, même si elles n’avaient pas ce côté romantique…Mais à notre époque, il y a aussi de plus en plus de femmes dans le public, et c’est une bonne chose. Ca change beaucoup !

MI. Je pense qu’une tournée est prévue suite à cet album, comment cela va-t-il se passer ?
Anneke. Nous avons déjà booké 4 gros concerts en Hollande, pour présenter l’album et se chauffer, mais j’aimerais vraiment venir en Europe, surtout à Paris où je n’ai joué qu’une seule fois avec AGUA de ANNIQUE, un concert fantastique. Et peut être d’autres concerts en Hollande en février.

MI. Quelles sont les réactions des fans lorsque tu joues live, en partant du principe que beaucoup devaient être des fans de THE GATHERING ?
Anneke. Il y a beaucoup de réactions différentes, mais globalement positif. C’est vrai que ça a été un grand changement, spécialement en concert, mais les gens réagissent bien, car les concerts sont carrés, et nous aimons avoir un message clair et positif. Pour moi, jouer live est la meilleure chose au monde, alors je partage cette énergie avec le public, et cet échange est très important pour moi, nous sommes tous la, au même endroit, peu importe le style de musique que tu joues. Lorsque tu es dans la même pièce avec plusieurs personnes tu as envie qu’ils t’aiment pour ce que tu es, et qu’ils soient heureux d’être là. C’est cette unité que je cherche, et j’adore ça. Et si un jour nous rencontrons tant de succès que cette unité en pâtisse, il sera temps de redevenir plus intime, une fois de plus…



==================== ENGLISH VERSION ====================



Metal-Impact. Hi Anneke. The global sound of your album, « In Your Room », is very Pop Rock orientated. Is it the true Anneke or just another side of yourself?
Anneke Van Giersbergen. Yes, obviously. Every human being has more than one dimension, so am I, as a woman, and as a musician. I’m not always depressed, I can also be euphoric, happy, sad, bored…Every song of this album is like a state of mind at a certain point in time of my life!

MI. It’s a kind of picture of Anneke in 2009?
Anneke. Right! Each album of an artist is a picture of himself at the time he did it. I like Pop, Rock, Metal, I’ve got several dimensions, like any musician!

MI. How do you feel about the Metal scene in general? Do you still like Heavy sounds, Heavy music?
Anneke. I’ve been playing a part in the Metal scene for many years, and I’m still proud of it! I still like it, because Heavy music offers a wide range of emotions. It’s a bombastic style, which can be very melodic too, and I love this mix. To me, it’s the unique musical genre that deals with so varied feelings. Heavy Metal lyrics can deal with death, love, human relationships, and there is no other style that is so broad. So, yes, I’m proud to be a part of it!

MI. Did you feel like exploring more spontaneous grounds, back to basics, the real nature of music?
Anneke. Yes, I wanted this album to sound natural, “authentic”! The lyrics and the music are very personal. Even if there are on this album some stories I was not directly involved in. When you’re making an album, you just have to get on top of yourself, and look over it, to know exactly where you’re going. And obviously, that’s what happened with “In Your Room”!

MI. The cover is really beautiful. Can we see it as a metaphor, as if music and words had the power to enter anybody’s intimacy?
Anneke. Great…You have a great way of seeing it! I guess so, but everybody has its own interpretation of the album cover, and the title, but any room to me is a very intimate thing. I was in my own room, my head, trying to oversee, but also trying to go back inside, to see what’s important, you know, that kind of stuff.

MI. Actually, it’s a kind of introspection?
Anneke. It is! And I found I need clarity, no nonsense.

MI. “Just Fine” was written and composed with Devin Townsend. Who had the idea for such a duet and how was it to work with Devin, who is known to be very hard to work with?
Anneke. I know there are a lot of stories about him, being a difficult guy, this genius difficult guy, I knew all these stories, but we knew of each other bands for quite a long time, in the old days, when we were label mates on Century Media, and it’s a small miracle how this happened, because I was doing a cover of “Hyperdrive” a Devin song, and I wanted to email him, just like “watch Youtube, cauz’ we’re doing a cover of you”, and then I thought as I was working on this album, maybe can I ask him if he wants to do something for me, maybe he can sing something or play something, or write something for me. So I emailed him on his myspace, but he didn’t check his emails for a week…I only knew one person, who knew him, so I emailed the guy, he was a German guy, and I told him “I want to work with Devin, so can you ask him?” He emailed me back the next day, saying “I am in Norway, in Oslo, and I just saw Devin, and he’s Canadian! It was very odd!” He told him about me, and Devin said “Oh, that’s cool, I am working on my album, maybe she can do something for me?” So we ended up working on each other album, but we didn’t know exactly what to do, So I went to him for four days, I sang on nine songs, and we wrote four songs together, one of course is on my album. Devin is a genius, but he doesn’t like to be called that way, he thinks of himself as a normal man, making music! But he’s absolutely fantastic, and he’s so funny, and I have peed my pants everyday from laughter, because he’s so funny, but he’s really serious as well, he thinks about life, cosmos and space, we could really talk, it was not difficult at all, because we were very focused on the stuff we were doing…I think I will remember this quite vividly when I’m eighty and telling this to my grandchildren, because it’s fantastic!

MI. Have you listened to his last album “Ki”? And what do you think of this album, because it is very introspective too?
Anneke. Yeah indeed, and his next one is gonna be very Heavy and energetic, and “Ki”, is very moody but at the same time there’s a lot of stuff…Sometimes I think it’s very threatening too…It’s moody and then the atmospheres collapse, but I’m very curious about how his next album will be!

MI. “Wonder” is a very beautiful song, it reminds me a lot of K’S CHOICE. Can you tell us more about the lyrics?
Anneke. It’s great I take it as a compliment, because I love this band, thanks! That’s a good question! I don’t talk about lyrics a lot because people have their own interpretation of it, like you with the cover of the album! It’s just a love song you know, you got love song that are, just like “Woh, I love you, hey hey!”, and you have songs about deep love, deep rooted love…

MI. Wonder is a very strong term for a love song…
Anneke. It’s wonder in the sense of “It makes me wonder…” you know. So not like a miracle. It leaves an open end, like, this person loves another person so much she doesn’t know what to do with her life if he’s gone. And he’s gone…Another lonely day…People have to change if they spend lonely days, they have to change their lives, so it makes you wonder…You know love is a big thing in life. The love of your parents or the love of your children…You need it! So I tried to write down a song about love, of any kind!

MI. By the way, what are the general themes treated in “In Your Room”, except love?
Anneke. Love is a big chunk…But just life in general, the small and big things in life, that’s always the case, but as I said, I wrote some more stories, about unreachable love….A funny one for instance is “Sunny Side Up”, which is about a girl falling in love with the anchorman on television, she’s every morning at 8 watching him…Oh non, sorry, that’s “Pearly”! It’s kinda funny, but then again, if somebody watches the TV every morning at 8, just to watch the guy on the news, it’s a bit sad too…

MI. Did you also fell in love with a man on television?
Anneke. No, not really! Everybody is asking, thinking it was autobiographic, but it’s not! I liked the idea, because obviously I had my favourite television news anchormen, but I was just thinking “If you really fall in love with a guy like that, and you don’t know him, but you know him so well at the same time because every morning you watch him, it’s like…Waou!

MI. Is it easier for a singer to sing on its own material, I refer in this question on the way you were singing with THE GATHERING?
Anneke. Good question…I think it’s as easy, because in THE GATHERING I had my own chunk in the writing process, I wrote vocal lines and lyrics…You have your own thing in a group, but it’s as easy when you’re doing everything yourself, I ask the guys in the band to make it better…So that’s the other way…It’s different…This way is faster as well, because I can do all the things I wanna do in a song, I come up with the rhythm or the guitar, I can come out myself in more way than one! So that’s a nice feeling…And then the guys just make it better, because they are better instrumentalists, than I am. And they have really good ideas, and they’re working fast, so…they build up the songs. It’s the opposite way of working!

MI. Can you talk about the guys in the band?
Anneke. Yeah, gladly! We have Rob, my husband, on drums. Actually, the nice thing is that the three members have their own band, and they make their own music, so that’s really nice, and that makes them really creative. Rob is my husband but he’s also the best drummer I could find. I’m really lucky, and we work a lot together, every day. There is Joris on guitar, who’s also the best singer I’ve ever known in our country, I’m happy he sang on this record, I wanted him to sing even more, but there was no time…But he’s a great guitar player and a really nice guy…And Jacques, the bass player, he’s the oldest member of the band, but not the wisest! Au contraire! He’s a very funny guy, but he’s also an engineer so he recorded the album. They all have great personalities, and I like it, I’m extremely happy with them!

MI. Isn’t it hard sometimes to work with your husband?
Anneke. Not at all! But I know that sometimes for some couples it can be rough, because you are always on top of each other, at home, at work…But we have no problem on that ground…We understand each other, we’re honest, if I don’t see it clearly, he helps me, and when he doesn’t see it clearly, I help him…That’s the main thing…If you have the same problems and fall together, there’s no way of picking each other up! I’m always flying high, and dreaming, I’m always up in the sky, I got my own view, my own inspiration, but Rob is very earthly, down to the ground, and brings me back!

MI. Sorry to talk about that, but I need to…Why did you leave THE GATHERING, and are you still in touch with your former partners?
Anneke. I left the band to do my own thing, and to be with Rob and my son, there are a lot of reasons, but change is the main one, after 13 years, sometimes you just can’t explain it, it’s just a feeling, a need for change…We’re not in contact at the moment…

MI. It’s funny because two main bands with female vocalists lost their front girl at the same time, THE GATHERING and NIGHTWISH, with the departure of Tarja. What do you think of NIGHTWISH, because it’s another band with a female on vocals?
Anneke. In general I think change is good, so even though THE GATHERING was already in activity before I joined The Band, I am very proud to have been a part of it, but sometimes change is better than doing something over and over again. Even if it was the most difficult decision in my life. I think that a band like NIGHTWISH recovered very well, and found a very good vocalist, very nice too. People just follow a band, and don’t care if it’s better or not, if she’s a better singer or worse. But some people don’t like change! They can hang on to a thing that’s already dead…But I like moving, being like a fish in the sea…

MI. When you left the band, don’t you think it was easier for you than for the rest of THE GATHERING?
Anneke. I guess so, because I’m the one who left, I had all these new plans and I think it’s always different with any band, maybe it’s easier when you’re the singer, because you’re in a kind of way the “face” of the band.

MI. Women in music have always faced the same problem. Whether they were beautiful women, and so, not considered as musicians, or they were pretty ugly, and not considered as women. What do you think about that, and aren’t you fed up with some questions like “When will you have a baby?’, ‘Isn’t it hard to play Rock when you’re a woman?”, or “Can you combine your private and public lives?”, these kind of questions a journalist will never ask to a male musician?
Anneke. I think there are obvious questions, and “Can you combine your private and musical lives” is a good question. It’s a challenge, and I can talk about it. I’m a woman, so I can answer to these kinds of questions, it’s absolutely logical to me. I’m actually proud to have been one of the first ladies in Metal, there are a lot of ladies in Metal nowadays, and they’re quite proud too, you know. There are significant differences between men and women, and to discuss these differences is more interesting than denying them.

MI. What do you think of the Metal ladies of the 80’s, Lita FORD, Lee AARON or Doro PESCH?
Anneke. They were the very firsts indeed, but they represented the tough side of the ladies in Metal. In our generation, the melodic softer side is more important…There were big differences between the 80’s and the 90’s, so it’s good they were there at the time, I like women like Doro, because they really stood their ground when nobody else did. There was no sensitivity in Metal before them. So I’m quite proud of all these ladies! Even if they’re tough, compare to a more romantic leader, like Sharon of WITHIN TEMPTATION…It showed that everything was possible. But even in concerts now, there are a lot more girls coming. And it’s great!

MI. I guess a tour is billed after the release of this album. How is it going to be?
Anneke. We planned four big gigs in Holland, to present the album, and to warm up, and we would love to come back to Paris, because we played here with AGUA DE ANNIQUE only once, and it was really great. Maybe some more shows in Holland in February.

MI. What are the fans reactions when you play live, considering the fact that some of them were surely THE GATHERING fans?
Anneke. A lot of mixed reactions. It’s a big change, especially live, and we want to present something positive. People react generally really well, because the show is well prepared. For me the best thing in the world is to be on the stage, and I share this energy with the audience. Just share, being there, together, is a big thing. Ultimately it doesn’t matter what kind of music you make. When you’re in a room you try to be loved by the other people, and I love that unity. If it ever changes, if we become too big, and unity disappears, then it will be the moment to start again…


Ajouté :  Jeudi 15 Octobre 2009
Intervieweur :  Mortne2001
Lien en relation:  Anneke Van Giersbergen & Agua De Annique Website
Hits: 17832
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 20/11/2018 à 20:37:15 en : 0,125 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar