METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· OMNIUM GATHERUM…
· PRIDE OF LIONS …
· OBITUARY (usa) …
· MASS HYSTERIA (…
· THE OLD DEAD TR…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· ALCEST (FRA) - …
· AIRBOURNE (au) …
· NINE INCH NAILS…
· PRIMUS (usa) - …
· GAMMA RAY (de) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 20 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

U.D.O (de) - Rail Théâtre à Lyon (5/05/02)


Autre Groupe Présent au concert : CYBERYA (http://www.cyberya.de)
Date du Concert : Dimanche 5 mai 2002
Lieu du Concert : Rail Théâtre (Lyon)

Eh bien voila un concert surprise comme ça fait plaisir à voir !
Pourquoi surprise me demanderez-vous un peu ironiquement ? D'abord parce qu'à la base, il n'était pas prévu que j'y aille, mais un événement heureux étant survenu dans un couple d'amis de la région lyonnaise, je fus invité à y prendre part le samedi. Et sachant le "grand petit bonhomme" sur place ou presque le lendemain, je ne pouvais pas décemment rater sa prestation, même si j'avais quelques doutes sur sa forme actuelle... Ben cela fait quand même 20 ans que les premiers brûlots d'Accept nous ont atomisé les esgourdes, et je pensais l'homme un peu vieilli, pour pas dire fatigué... Et c'est là, que la surprise prend toute son ampleur : le Nain blond et son groupe plus qu'expérimenté nous ont mis une sacrée baffe en travers de la tronche !!!

Un concert dans la plus pure tradition 80s. Du Heavy-Metal pur et dur, et rien que ça ! Pas de chœurs démultipliés, point d'orchestrations samplées complexes, non, seulement 5 musiciens qui s'éclatent sur la petite scène du Rail et qui nous font partager leur passion. Et putain que ça fait du bien !!! Avec en plus ZE gros son ! A la limite du supportable parfois, mais franchement, ce n'est pas mieux que certains concerts ou le volume n'est même pas assez fort pour couvrir les deux râleurs de derrière qui trouvent la chanteuse pas assez ci, ou le gratteux pas assez ça...

Là, on en a pris plein les oreilles, plein la tête et plein le coeur ! Et on a même bien rigolé quand Udo est arrivé sur scène vêtu de son costume mi Dune mi Robocop, sur Man and Machine, title track de son dernier album. Mais on s'est pas marré longtemps, car croyez moi, le Udo il est pas grand mais il sait vous faire headbanguer comme personne !

Pendant une heure et demi les classiques d'Accept et les meilleurs titres de sa carrière solo se sont enchaînés, avec une petite démonstration du cogneur de fûts au passage (à noter la double grosse caisse, qui même si elle fait plus gadget qu'autre chose, reste impressionnante).
Je ne suis pas un pro de sa carrière post Accept, donc je ne vous donnerai pas une set list exacte, mais j'ai reconnu le terrible Holy en premier rappel, et rien que ça, cela valait le déplacement !

Et que dire du fabuleux Metal Heart, avec ses ohohoh repris comme un seul homme par le public en harmonie parfaite avec la guitare de Stefan Kaufman (lead & rythm guitar) toujours aussi impérial, du mythique Balls to the wall surpuissant, de ce Princess of the Dawn atomique, de ce I'm a Rebel très happy (une bonne occasion de faire une farandole avec les gars du groupe Revenge d'ailleurs! Ben quoi ? C'est pas parce qu'on écoute du Metal qu'on peut pas faire les cons, non ?). Et de cet ultime Fast as a Shark, véritable hymne du heavy-speed ! Les musiciens n'ont pas fait un pain, ils cisèlent leurs parties au scalpel, on sent l'expérience derrière. Igor (Gianola, lead & rythm guitar) à toujours le sourire et cela aussi ça fait plaisir à voir.

Non vraiment, un tel concert ça vous met une patate incroyable, même si proportionnellement ça vous met la nuque out pour quelques jours !
Et comme d'habitude dans les concerts Metal, le public joue un rôle important dans l'ambiance générale de la soirée. Juste un exemple pour ceux qui y étaient à titre de comparaison : le festival Music Division en novembre 2001 à Lyon avec Edguy en tête d'affiche : vous vous rappelez avoir jamais vu un tel public ??? Amorphe, ne réagissant que très peu, même aux exhortations de Tobias ? Ca a de quoi dégoûter le groupe de se donner a fond pour un tel public... Eh bien là c'était tout le contraire, on était bien moins, ça c'est certain (les absents ont toujours tort, c'est encore une fois vérifié !), mais il vaut mieux être moins et a fond dedans comme le fut l'audience de ce soir la ! Evidemment, Udo n'est pas médiatisé à outrance, donc pour connaître les refrains par coeur et entonner les hymnes ultimes du groupe, faut être un peu plus âgé que la moyenne (je dénigre pas les plus jeunes qui découvrent le Metal depuis peu, mais je suis réaliste c'est tout). En effet, la population tournait plutôt autour des 30 ans. Et ça se mélangeait les poils dans la joie et la bonne humeur, et ça se prenait par les épaules, et ça s'époumonait... Une vraie ambiance 80s, c'est assez rare à voir de nos jours, tout simplement parce que les groupes du cru ont tendance à disparaître ou à s'essouffler. Et c'est bien dommage parce que du Bonheur en barre comme ça, cela vaut plus que de l'or !

Et un petit mot pour rendre hommage au groupe Cyberya ayant assuré seul la première partie, Mike Tramp s'étant défilé au dernier moment sans raisons véritables (pas glop ça ?).
Cyberya est un groupe allemand que j'ai déjà eu l'occasion de voir en support de Kamelot et Axxis quelques mois auparavant en Espagne. Et même si ce n'est pas révolutionnaire, ça frappe pas mal, un mélange d'Angel Dust et de Rammstein je dirai. De gros riffs biens lourds avec une batterie samplée (y en a qui sont allergiques, je le sais, mais dans leur cas le son était tellement bon que ça ne m'a pas gêné un brin). Les musicos sont tout fadas, ultra sympas, et défendent leur album avec plaisir et conviction. Ils ont d'ailleurs reçu un accueil chaleureux, même si ce n'était pas l'hystérie des grands soirs non plus !

Voila donc un "petit grand concert" qu'il ne fallait pas manquer, foi de métalleux !


Ajouté :  Mercredi 04 Septembre 2002
Live Reporteur :  Gandalf
Score :
Lien en relation:  U.D.O Website
Hits: 17929
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Live Reports ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 21/7/2018 à 00:26:49 en : 0,1009 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar