METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· GURKKHAS (FRA) …
· BLOOD STAIN CHI…
· MERCURY RAIN (F…
· STOLEN MEMORIES…
· STRATOVARIUS (f…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· WINGER (usa) - …
· SHINING (se) - …
· FREAK KITCHEN (…
· ANGRA (br) - El…
· PARADISE LOST (…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 90 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

IMPERIAL SODOMY (FRA) - Orifist (Déc-2004)


Imperial Sodomy refait surface après 3 ans d’absence avec un deuxième album « Demolished » et un line-up presque totalement changé. Dans ces conditions, le groupe n’a pu qu’évoluer et ce dans le bon sens vers une musique plus carrée et brutale. Rencontre avec le nouveau batteur, Orifist…

Line-up
: Mordrir (guitare), Bleuargh (guitare), Mordred (chant), Orifist (batterie), Blasphomet (basse)

Dicographie : Tormenting the Pacifist (Album - 2001), Demolished (Album - 2004)




Metal-Impact. Peux-tu nous expliquer ce quasi total changement de line up car il ne reste plus qu'un seul membre fondateur du groupe (Bleuargh) ?
Orifist. Et bien tu n'es pas le premier qui me le demande ! Il n'y a pas d'explication unique qui puisse justifier ces changements. Les départs se sont multipliés mais au fil du temps le groupe s'est stabilisé que depuis 2003. Imperial Sodomy tient le line-up le plus stable depuis sa création, un line up au sein duquel aucun tabou ne règne, aucune gène non plus et nous nous entendons plus que bien même s'il existe des tensions parfois !
Je peux t'expliquer qu'en règle générale les raisons des départs ont été semblables : La perte de motivation ou le stress trop important en sont les causes principales. Personne ne s'est fait viré comme une merde, on ne s'est disputé avec personne.

MI. Avec tout ces changements, on comprend mieux votre nouvelle orientation stylistique avec ce côté plus rentre dedans avec un Death plus old school et carré. Comment vois-tu votre évolution ?
Orifist. Les morceaux de « Demolished » sont mieux travaillés, plus carrés, tout en ayant gardé je trouve l'esprit guerrier du premier. Le côté agressif se présente sous une autre forme avec plus de changements de beat, plus de double grosse caisse, riffs de guitares plus tordus parfois, une basse et un chant carré. Bref, cette évolution s'explique de par deux faits : le changement de line-up, et les trois années qui séparent les deux albums.

MI. Penses-tu que vous avez cette fois le bon line up pour assurer l'avenir du groupe ?
Orifist. Oui, je ne vois pas un seul des membres partir, pour le moment en tout cas, car on ne sait jamais ce qu'il peut se passer mais je souhaite que le line up reste longtemps celui là !

MI. Quels sont les concepts et messages de "Demolished" ?
Orifist. Torchez vous la gueule, mettez à bloc et écoutez l'album d'un seul trait.
Les concepts pour résumer l'album sont la mort, le viol, l'autodestruction, le suicide, la régression.

MI. Comment s'est passé l'enregistrement, qui s'est déroulé chez vous, il me semble ?
Orifist. « Demolished » a été enregistré dans notre local : Je me suis d'abord enregistré seul chez moi les parties de batterie en deux jours. Le reste a été enregistré également au local assez vite et Mordrir s'est occupé du mixage puis du mastering.
Nous n'avions pas beaucoup de moyen donc du petit matos, et quand on entend le cd, on n'en revient toujours pas nous même, l'ingé son chez qui on devait enregistrer au départ (donc dans un studio) n'en croyait pas ses oreilles.
Notre objectif, c'est que le public beigne dans une ambiance chaotique lors de nos concerts. A vous de jugez, je n'en dirai pas plus.

MI. Qui a eu l'idée de la pochette qui est, entre nous, pas top ?
Orifist. L'idée était de mettre une image d'après destruction, une vision de ruines. Et c'est moi qui ai fait la cover et je l'adore, chacun ses goûts ! Na ! Tu es un des premier à me dire ça.

MI. Comment en êtes vous venu à choisir Diamond Productions comme label ?
Orifist. Nous connaissions Jérôme depuis peu et il nous a proposé une sortie rapide de l'album ce qui nous arrangeait après tant de temps de galère.
Les gros labels n'ont soit rien donné, soit réponses vagues, soit trop de temps bref toujours une raison qui nous a fait plutôt pencher vers diamond, je pense qu'il faut de la bouteille pour signer sur une grosse boite et pas seulement un disque qui butte !
Nous avons tout d'abord envie de jouer le plus possible et nous sommes en train de prévoir une petite tournée vers le moi de mars dans toute la France. Nous avons par ailleurs pas mal de dates en perspective et cela est encourageant, mais il est vrai que nous connaissons les galères des petits groupes et ce n'est pas facile.

MI. Quelle est pour toi LE batteur (Metal ou non) ?
Orifist. « Le batteur » n'existe pas ! Ce sont des tas de batteurs excellents pour différentes raisons qui attirent mon attention. Pas un unique gars, ça n'aurait aucun sens comme le type de base qui dit « ce batteur est le meilleur. » ça veut dire quoi ? Dave weckl est techniquement monstrueux (jazz rock fusion), Derek Roddy est ultra rapide aux pieds particulièrement (Hate Eternal.), Dave weckl ne fait pas des doubles croches à 250 aux pieds, Derek Roddy n'a pas la technique de Dave Weckl, pourtant je les mets au même niveau.

MI. Quelle est ta formation musicale ?
Orifist. J'ai fait à peu près 8 ans de conservatoire donc 8 ans de solfège parallèlement aux cours de batterie, 2 années de fac de musicologie (plus pour la théorie musicale en générale), et beaucoup de travail tout seul avec l'influence de mes groupes préférés que je ne peux citer par manque de place !
J'ai commencé tout ça à douze ans. Mon but est de sans cesse progresser en technique, rapidité, feeling. L'expérience est le meilleur atout, cela fait donc 11 ans que je joue.

MI. Selon toi, les triggs sont-ils nécessaires dans le Metal ? Et pour ceux qui ne savent pas encore ce que c'est, peux-tu expliquer en quelques mots ?
Orifist. Bon ok ! Le trigg fonctionne avec un module (similaire s'il on peut dire à un rack d'effets pour une guitare)et des capteurs qui se positionnent sur les fûts de la batterie. Le capteur, ainsi collé à la peau au bord du fût, va retransmettre chaque coup en signal électrique sous forme d'impulsion qui va ainsi jusqu'au module. Le module, suivant les nombreux réglages qu'on lui établit, fait sortir ce signal en son (celui de votre choix). Ainsi, parmi les réglages, on choisit le son du fût (si vous voulez mettre un son de caisse claire alors que votre capteur est sur la grosse caisse c'est évidemment possible), la sensibilité qui va déterminer l'intensité du son suivant l'intensité de votre coup (par exemple, si vous mettez la sensibilité haute, lorsque vous tapez doucement, le coup sort quand même fort !) etc .Le trigg remplace ou s'additionne à la prise de son acoustique (micros), sachant que le micro retranscrit réellement le son naturel alors que le trigg utilise un son midi (programmé). Les micros retranscrivent donc le feeling du jeu, tandis que le trigg robotise le jeu. Dernière chose, le trigg donne l'impression d'intensité stable et de coups égaux, de plus avec une sensibilité réglée haute, l'effort est moindre car les coups joués faibles sortent en coups forts et égaux et donc ne restituent pas réellement le geste naturel. Je suis pour utiliser le trigg dans le metal, surtout pour les grosses caisses. Il permet de mieux entendre tous les coups en live par exemple, un roulement aux pieds à tempo élevé nécessite le trigg je trouve qu'il donne bien l'incision de chaque coup donc plus d'attaque. Et puis à la vitesse du death metal, le trigg aux grosses caisses me paraît indispensable contrairement aux autres éléments de la batterie, mais c'est une question de goût, ça dépend de pleins de choses !

MI. Quelle est pour vous la meilleure chose, composer, enregistrer ou faire des concerts ?
Orifist. TOUT !!!

MI. Que penses-tu des clivages au sein de la scène Metal française ?
Orifist. A vrai dire, je n'écoute plus beaucoup de musique, quand tu passes beaucoup de temps à jouer, et à travailler, tu écoutes moins de musique. Je ne connais pas assez bien les groupes français pour te répondre.

MI. Quelle est la question à laquelle tu en as marre de répondre et quelle est celle à laquelle tu aimerais répondre (avec les réponses s'il te plaît) ?
Orifist. En ce qui concerne les line up, je dois expliquer dans chaque interview et je trouve ça laçant mais d'un autre côté j'aime bien éclaircir les metalleux là-dessus !
La question que j'aimerais qu'on me pose : « Comment faites vous pour supporter Mordred dans la voiture ? » Mordred est inépuisable pendant les trajets.Une fois il a pris un acide et il était pareil qu'à l'état normal !!! Sacré phénomène…

MI. Arriveras-tu à concilier tous tes projets parallèles et quel groupe est ta priorité ?
Orifist. Oui, j'arrive largement à gérer sachant que je répète régulièrement seulement avec Imperial et Belef (black brutal). Pour Agressor, Alex est sur Lille et le reste du groupe est dans le sud donc nous ne répétons qu'avant une session studio ou une date. En ce qui concerne Disharmony, il s'agit d'un projet studio et nous sommes sur le point de mixer le premier album, donc nous ne répétons plus pour l'instant. Quant aux occasions que j'ai pour diverses sessions studio pour les groupes intéressés, elles ne sont pas fréquentes jusque là.
Ma priorité reste Imperial Sodomy, et je m'occupe de tout au sein du groupe, ceci dit je n'exclue pas la possibilité de répondre positivement à une proposition de poste au sein d'un groupe bien rôdé, ce qui ne me fera cependant pas stopper Imperial !

MI. Si tu as un message à faire passer, je te laisse tribune libre.
Orifist. Je regrette un peu, voire beaucoup, les tendances du moment qui consistent à créer une concurrence autour de la brutalité, de la vitesse d'un batteur ou bien de la « guturalité » d'un chanteur ! Je le vois sur beaucoup de forums metal. Et ça m'exaspère que certains pensent indirectement que je cherche à aller plus vite que x ou y, c'est débile !!! Chaque groupe est comme il est, alors ne faites pas les américains, la musique véhiculée par un groupe lui est propre et la comparaison doit être sujet de discussions, non de polémiques.

MI. Je te laisse conclure en te remerciant de m'avoir répondu...
Orifist. Il n'est parfois pas évident de ne pas baisser les bras, dans des moments de dépression suite aux difficultés que connaît ton groupe ou de perte de moral suite à un concert raté, ou un évènement négatif, mais il n'y a que le temps qui répare les cicatrices...
Je suis quelqu'un de très négatif, et pour moi rien n'est jamais réussi.


Ajouté :  Mercredi 22 Décembre 2004
Intervieweur :  Blasphy De Blasphèmar
Lien en relation:  Imperial Sodomy Website
Hits: 20252
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 19/10/2018 à 17:30:53 en : 0,0994 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar