METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· ELUVEITIE (ch) …
· HEADCHARGER (FR…
· GRIMFIST (no) -…
· GRAVITY (FRA) -…
· KISSIN' DYNAMIT…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· NINE INCH NAILS…
· AVANTASIA (de) …
· MANIMAL (FRA) -…
· STEVE VAI (usa)…
· JOHN GARCIA (us…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 98 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

TRUST (FRA) - Zénith de Paris (11/12/06)


Autre Groupe Présent au concert : AQME (FRA)
Date du Concert : lundi 11décembre 2006
Lieu du Concert : Zénith (Paris, France)

Près de 10 ans après la tournée "Europe et Haines", je retourne voir le fleuron du Hard Rock contestataire des débuts 80s : TRUST. Un live que je décide d'aller voir sur Paris un peu au dernier moment, dans un Zénith très bien rempli en ce lundi soir pluvieux.
Honnêtement, je m'attendais pas à grand chose, au pire même dois je avouer. Autant la tournée suscitée qui était passée par Marseille fut bonne, autant les démêlées judiciaires, reformations, séparations, les "je t'aime moi non plus", "lâche moi tu me déchire", entre membres du groupe, le mauvais "Ni dieu ni maître", leur ont fait perdre à mes yeux beaucoup de crédibilité sur l'honnêteté de la démarche artistique récente...
Mais bon, dans l'espoir d'entendre quelques vieux hymnes hargneux, je me suis dit que ça valait pas grand chose de faire le déplacement, au mieux une bonne surprise, au pire la confirmation de mes craintes.
Et au final, le bilan se rapproche plus du mieux que du pire, même si quelques bémols entachent la prestation longue de 2h15.
Tout d'abord, et cette fois je laisserai mon ouverture d'esprit tolérante de coté (ça fera plaisir à certains), que venait foutre ce Dj scratcheur placé en surplomb de la batterie ?! Il était certainement bon dans son domaine, passe encore certaines rares interventions dans des titres récents, mais franchement, sur la globalité du set, il a servi à rien, si ce n'est à combler l'espace sonore de fond pendant les pauses parlées de Bernie, sans oublier quelques scratchs ou samples déplacés sur des classiques qui n'en ont vraiment pas besoin (même sur "Antisocial", si si !). D'ailleurs, pendant la présentation des musicos, il a été pour majorité sifflé... Pas très cool sur le fond, mais c'est pour le public sa façon d'exprimer son désaccord je pense. Pour ma part je trouve sa présence totalement superflue, bien wesh wesh comme qui dirait. Ce qui n'est pas l'avis de Bernie apparemment, très fier du monsieur.
Ensuite, les nouveaux titres... Euh... Ce n'est pas fameux du tout à mon humble appréciation... Pas mal de titres de "Europe et haines" sont joués, alors qu'on est beaucoup, au vu des échos après concert, à regretter des brûlots comme "Bosser huit heures","Darquier", "Le matteur" ou encore "Les brutes"...
Enfin, j'ai trouvé Nono très en dedans, avec quelques pains à son actif, plus concentré sur sa gratte qu'enthousiaste. Et le bassiste, il a autant de charisme qu'une plante verte. Même si ce n'est pas l'instrument le plus valorisé chez TRUST, il aurait pu faire un effort !
Mais à part ça, il n'y a pas grand chose de vraiment critiquable. Pour continuer avec les zicos, j'ai trouvé Bernie bien plus hargneux et sympa qu'il y a 9 ans, très en voix, lançant quelques piques contre certains politiques, avec en point d'orgue: "ce soir deux bonnes nouvelles! La première (...), et la deuxième : Pinochet est MORT !" Bien vu sur ce coup Bernie. Il m'a fait une excellente impression. Tout comme Vivi, enthousiaste à mort, bougeant sans cesse, balançant quelques soli tranchants, et faisant pas mal de choeurs. De ce coté, une bien belle surprise ! Même si pour les nouvelles chansons ou certaines un peu adaptées, Bernie scande et déclame plus qu'il ne chante.
Je râlais un peu sur la setlist, mais force est de reconnaître que quand le groupe arrive sur "Le mitard/Palace/Au nom de la race/Fatalité..." ben ça dégage sévère, et ça le fait vraiment ! Les anciens morceaux sont parfaitement exécutés, en plus ils me font ma favorite, une chanson que je considère toujours comme un hymne d'actualité, et que je m'époumone à cracher : "Préfabriqués". J'en suis bien heureux, et rien que pour ce moment intense, le déplacement valait le coup !
"Instinct de mort", "L'élite", "Police Milice", "Saumur"... Tous ces classiques sont chantés par une foule hétéroclite (ou hétérogène, selon que les linguistes viennent du nord ou du sud !) dans l'accoutrement, mais ne faisant plus qu'une quand il s'agit de transformer le Zénith en karaoké géant. Le point d'orgue étant bien sur atteint avec le "Antisocial" final, dont Bernie dit qu'à présent il nous appartient. Dommage qu'au milieu de ces bombes, certains titres fassent retomber l'ambiance quelque peu (dont un "Surveille ton look" assez horripilant et long !). M'enfin, on chipote, et comme le dit mister Bonvoisin, on peut pas contenter tout le monde, on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a. Et mine de rien, ces 2h15 sont passées bien vite.
Le très bon son, et le très bon public (des parents aux enfants, en passant par les metalleux, les punk et les "têtes de fonctionnaires") rajoutant à ces retrouvailles une saveur très agréable.
Un bien bon live dans sa globalité finalement, pour un groupe qui s'est déchiré par le passé, et qui approche de la cinquantaine, une certaine rage toujours présente.

Setlist:
Le mitard
Palace
Au nom de la race
Fatalité
Fais ou on te dit
Chaude est la foule
On lèche on lâche on lynche
Le temps efface tout
Sarkoland (La France On L'Aime Ou On La Quitte)
Saumur/Le dernier acte
Les templiers
Préfabriqués
Surveille ton look
Certitudes solitudes
Police milice
Tous ces visages
Instinct de mort
L'élite

Rappels:
La Mort Rôde
Tout ce qui est bon
Antisocial


Ajouté :  Jeudi 14 Décembre 2006
Live Reporteur :  Gandalf
Score :
Lien en relation:  Trust website
Hits: 34150
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Live Reports ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 20/8/2018 à 09:19:40 en : 0,1041 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar