METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· ONE WAY MIRROR …
· KORUM (FRA) - T…
· NIGHTRAGE (se) …
· REVAMP (nl) - F…
· AMARTIA (FRA) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· MORTUARY (FRA) …
· ALCEST (FRA) - …
· NIGHTWISH (fi) …
· PROG ROCK FEST …
· AIRBOURNE (au) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 328 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

# # XML_node.objet # # This object is an XML node representation # # /- name (string) # xml_node --- attributes (array) # \- children (array) or value (string) class xml_node { var $name; var $attributes = array(); var $children = array(); var $value = ""; function xml_node($name,$attributes,$children=array(),$value="") { $this->name = $name; if (is_array($attributes)) { $this->attributes = $attributes; } $this->children = $children; $this->value = $value; } } # # xml_tree class # # This object parses an XML stream and offers a tree composed by xml_nodes # class xml_tree { var $xml_stream; var $current_node; var $root_node; var $index; var $value; function xml_tree() { $this->root_node = new xml_node("__ROOT_NODE",array()); $this->current_node = $this->root_node; } function add_tree($xml_stream) { # Managing the parser $this->xml_stream = $xml_stream; $xml_parser = xml_parser_create(); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_CASE_FOLDING,0); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_SKIP_WHITE,1); if (!xml_parse_into_struct($xml_parser,$this->xml_stream,$this->value,$this->index)) { xml_parser_free($xml_parser); die("XML Parse error"); } xml_parser_free($xml_parser); # Now, $this->value and $this->index are informed, we can use the get_node methode. $tab_result = $this->get_node(0,count($this->value) - 1); $this->root_node->children[] = $tab_result[0]; $this->current_node = $this->root_node; } function get_node($index_start,$index_stop) { #echo "


\n"; #echo "GET-NODE($index_start,$index_stop)
\n"; # What we are going to return is an array of xml_nodes $return_tab = array(); # depth is only here to check if everything is all right $tab_node = $this->value[$index_start]; $depth = $tab_node["level"]-1; # Now we have to be sure we do not forget a single node for ($index = $index_start;$index <= $index_stop;$index++) { #echo "\$index = $index
"; # get the current node $tab_node = $this->value[$index]; # what type of node is it ? switch($tab_node["type"]) { case "complete" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth+1) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud complet $index, niveau $depth + 1 au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Noeud complet trouvé position $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n"; # Easy one, no children to manage, only a value... $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],"",$tab_node["value"]); break; case "open" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth +1 ) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud ouvert $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } # Open tag, we re-use this methode to return its children # Where is the correspondong close tag ? $node_index = $this->index[$tab_node["tag"]]; $flipped_node_index = array_flip($node_index); #echo "This ".$tab_node["tag"]." is at coords ".$flipped_node_index[$index]."
"; $i=1; do { $next_index = $node_index[$flipped_node_index[$index] + $i++]; $next_tag=$this->value[$next_index]; } while ($next_tag["level"]!=$tab_node["level"]); #echo "Ouverture de noeud détectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n   Parcours jusqu au $next_index
\n"; # good, we can now instanciate our node $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],$this->get_node($index+1,$next_index),""); # As we called the get_node methode, we are sure that nodes have been parsed to the corresponding close tag $index = $next_index; break; case "close" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth ){ die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud fermé $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Fermeture de noeud detectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."

\n"; # This ugly thing is useless because reaching a close tag means that $index==$index_stop but who knows ? =) # it will be skipped soon $index = $index_stop; break; default: die("Erreur de type de TAG non déterminé :'".$tab_node["type"]."'"); } } # We are out ... returns the array with collected children... return ($return_tab); } # this function browse the xml tree and set the current node to the selected node function give_node($path) { if ($path[0]=="/") { $current_node=$this->root_node; $path=substr($path,1); #echo "ABSOLUTE PATH GIVEN=$path
"; } else { $current_node = $this->current_node; } #echo "PATH GIVEN=$path
"; $tab_path = split("/",$path); foreach ($tab_path as $node_expr) { #echo "STUDYING EXPR='$node_expr'
"; $node = $current_node; $expr_tab = split("\?",$node_expr); $node_name = $expr_tab[0]; $attr_tab = 0; if (count($expr_tab)>1) { ##echo "TROUVE AU MOINS UNE CONDITION SUR LES ATTRIBUTS...
"; $attr_expr_tab=split(",",$expr_tab[1]); $attr_tab=array(); foreach($attr_expr_tab as $attr_expr) { $attr_split_expr=split("=",$attr_expr); $attr_tab[$attr_split_expr[0]]=$attr_split_expr[1]; } } $last=0; foreach ($node->children as $children) { #echo "COMPARING WITH '$children->name'
"; if ($children->name == $node_name) { ##echo "TROUVE NOEUD CORRESPONDANT $node_name
"; if (is_array($attr_tab)) { $node_attributes = $children->attributes; foreach ($attr_tab as $key=>$value) { if ($node_attributes[$key] == $value) { #echo "ATTRIBUTE & CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last = 1; } } } else { ##echo "CHILD=".$children->name."
"; #echo "CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last=1; } } if ($last) { break; } } if (!$last) { #echo "PATH ERROR $node_name
"; #die("MMmmmh It seems that this file is not a DIA XML format...sorry..."); return 0; } } return $current_node; } function browse_tree($path) { $node = $this->give_node($path); if (is_object($node)) { $this->current_node = $node; return 1; } return 0; } # this method dumps an html representation of the xml tree function xml_show($node = "",$level=0,$last=0) { if ($node=="") { $node=$this->root_node; } if (!is_object($node)) { die("ERROR : node is not an object"); } $line=""; for($i=1;$i<=$level;$i++) { if ((i==$level-1) and ($last)) { $line.="      "; } else { $line.="     |"; } if ($i==$level) { $line.="`-"; } } $line.=$node->name; #echo $line; $line.="".count($node->children).""; if (count($node->children)==1) { $line.=" (".$node->value.")
\n"; echo "$line"; } else { $line.="
\n"; echo "$line"; $i=1; foreach($node->children as $children) { if ($i==count($node->children)) { $this->xml_show($children,$level+1,1); } else { $this->xml_show($children,$level+1); } $i++; } } } #END_CLASS }

CROTCHDUSTER (usa) - Big Fat Box Of Shit (2004)






Label : Willowtip Records
Sortie du Scud : 5 octobre 2004
Pays : Etats-Unis
Genre : Metal
Type : Album
Playtime : 9 Titres - 42 Mins





Si j'étais amené à mourir demain, j'aimerais que deux chansons se succèdent pour couvrir d'un discrédit mon éloge funèbre : "Through Corridors Of Oppression" de SHINING (en réalité une réinterprétation de la "Marche Funèbre" de Chopin) et "Mammal Sauce". Comme un bon gros doigt d'honneur tiré en total irrespect pour les gens qui auront fait le pénible déplacement, cette deuxième chanson sera ma manière de dire au revoir, comme CROTCHDUSTER a dit jadis au revoir à sa légitimité sur Terre pour s'enterrer aux confins de l'hystérie. Il y a comme ça des albums qu'on aura l'occasion de n'entendre qu'une fois dans sa vie, et Big Fat Box Of Shit fait déjà partie des meubles. En totale roue libre, ce disque est unique. Je dis souvent ça, mais pour une fois, c'est au sens littéral et en plus, je le pense vraiment. Ils auraient voulu le faire exprès qu'ils n'y seraient pas parvenus. Ils, c'est donc CROTCHDUSTER, de bons Floridiens mais de mauvais pères de famille. Et si vous avez la moindre once d'admiration pour le producteur des stars Jason Suecof, démontez votre autel à sa gloire, car c'est bien lui qui performe ici sous le pseudo de Fornicus "Fuckmouth" McFlappy, accompagné de Slippery Jim et de Cain, un batteur en poils et fan d'os. Non, c'est loin d'être une blague, CROTCHDUSTER prétend depuis toujours que son batteur (en réalité un boite à rythmes) est un clébard surdoué. Ambiance.

Je ne peux même pas dire qu'on est en présence du pendant américain de GRONIBARD, car c'est tellement plus absurde (et aussi meilleur techniquement) que ce duo mettrait une pâtée monstrueuse à ces exhibos plus très rigolos. De la pochette aux paroles délicieusement scatophiles, l'extravagance est assumée avant même le démarrage du full-lenght.

Drinking beer out of your ass,
Fuck your mom with broken glass.


Si le vocabulaire est à la portée du premier débile qui a choisi anglais LV1 au collège, la musique quant à elle se limite aux airs de jeux ludiques et colorés d'une maternelle. Rentrer les ronds dans les ronds, les carrés dans les carrés... tout ça est représentatif du niveau métabolique de CROTCHDUSTER. Pour autant, la performance frôle le magistral. Car il faut avoir le string bien accroché et une passion solide pour la merde en boîte pour enchaîner avec autant de vitesse et sans aucune transition des passages Grind, Rap, Death, Pop, Reggae, Heavy, Dance et Country. Sans déconner, on trouve sur les titres les plus courts ("Jogging In Hell Forever" ou "Cain Sings The Blues") pas moins d'une dizaine d'ambiances différentes en quelques 120 secondes, le tout entrecoupé de samples d'un goût plus que douteux, de vannes turbocacaprout et d'opérations mathématiques improbables (bagel + poulet = vagin). Alors je ne vous parle pas de "Mammal Sauce", de "Big Top Williams" et son finish SLAYER-ien, de "Crotchopus" qui accueille un certain John Tardy (OBITUARY) au micro, de "Let Me Into Starfish Land", entre flegme à l'américaine et grosse sodo Black-Evil-Norvegian-Way-Of-Life qui accouche d'une apologie gourmande de l'anulingus sans lavage préalable. Assurément, Big Fat Box Of Shit est d'une nullité profonde, et c'est ce qui le rend si bon. Car contrairement à tant de formations qui jouent la carte du grotesque mais avec une subtilité inadaptée, CROTCHDUSTER revendique sa vulgarité, son humour vaseux, sa perversité. On est vraiment embarqué dans un univers au jusqu'au-boutisme écœurant, une véritable diarrhée musicale chaude qui n'a aucun mérite, si ce n'est celui de déloger bien des balais des culs des bien-pensants. Rien que pour ça, cet opus mérite ce petit hommage.

Dix ans après cette sortie, on ne peut pas dire que la carrière de CROTCHDUSTER fut couronnée de gloire. L'intérêt de Big Fat Box Of Shit est donc strictement limité et strictement assumé. C'est un éclair, une fulgurance, une envie précise et tacite, concrétisée comme il se devait par un artiste qui n'a plus à prouver son professionnalisme. Quant aux pauvres âmes égarées qui mettront le nez dans ce seau d'étrons fumants, ils n'en ressortiront pas indemnes. L'art de la déconne bien faite se confond avec nos pulsions les plus perverses, et l'envie de chopper la dinde dans le frigo à maman pour dégorger dedans au rythme de la fanfare sur "Mr. Indignant Erection" n'est jamais très loin.

Je soupçonne Cain, le batteur-canin, d'être derrière tout ça. Car qui d'autre qu'un chien peut se montrer aussi inhumain ?



Ajouté :  Lundi 16 Février 2015
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Crotchduster Website
Hits: 4664
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 28/11/2022 à 19:03:16 en : 1,2063 secondes
| © Metal-Impact since 2001 | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar