METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· BRAND NEW SIN (…
· SEBASTIEN GRENI…
· NOCTURN DEAMBUL…
· ZOE (FRA) - Fre…
· SPACE ODYSSEY (…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· AVANTASIA (de) …
· LA ROTONDE FEST…
· AMORPHIS (fi) -…
· BLACK SABBATH (…
· EVERGREY (se) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 115 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

MIDWINTER (FRA) - Pierre Chauty (Sept-2004)


Midwinter est un jeune groupe nantais évoluant dans un style Metal symphonique avec chant féminin. Sans parler de clonage, on sent de fortes similitudes avec des groupes comme Nightwish et consorts. Malgré ce constat, on sent un certain potentiel chez ce groupe et c'est ce pourquoi nous avons voulu on savoir un peu plus sur ce combo. Entretien avec le claviériste Pierre Chauty...

Line-up
: Joackim Ménard (guitare), Pierre Chauty (claviers, chant), Mylène Genoux (chant), Pierre Garcia (batterie), Manu Chauty (basse, chant)

Dicographie : Fountain of Youth (Album - 2004)



Metal-Impact. Passage presque obligé, présentes nous Midwinter avec le commencement, le pourquoi du comment du nom etc...

Pierre Chauty. Le groupe s'est formé durant l'année 2000 sous l'impulsion de mes deux frères Luc et Manu, que j'ai rejoint peu de temps plus tard. Nous nous appelions alors Nutshell et officions dans un style plutôt rock. Petit à petit le style s'est modifié et affiné et il s'est avéré qu'au final nous faisions du heavy metal symphonique ! Afin de mieux correspondre à notre nouveau style, nous avons changé de nom en septembre 2002 et avons opté pour une chanteuse lyrique, Astrid, avec qui nous avons enregistré 'Fountain Of Youth'. Ce nom, Midwinter, vient tout simplement du dictionnaire, alors que je le feuilletais pour une recherche quelconque ! Il se trouve qu'il correspond très bien à l'ambiance véhiculée par nos paroles et notre musique, qu'il est facilement prononçable, même pour les non-anglophones, et qu'il est agréable à l'oreille ! Après quelques démos de qualité plus que moyenne, nous sommes rentrés en studio durant l'été 2003 avec Pierre-Emmanuel Pélisson pour réaliser notre premier album, qui sort ce mois-ci chez Thundering Records. Nous avons subi plusieurs changements de line-up, dus à divers événements, notamment le décès de notre guitariste Luc, mais dorénavant tout est fixé !

MI. Vos morceaux sont très orientés Nightwish et consort, pourquoi ce coix et comment vois-tu votre musique ?

Pierre. La comparaison avec un groupe comme Nightwish est forcément évidente, car en ce moment un véritable raz-de-marée de groupes de ce style voit le jour, et le groupe finlandais en est la tête de file. C'est aussi le plus connu et le plus ancien. Ceci dit, je ne pense pas qu'il s'agisse d'un 'choix' ! Nous faisons ce que nous aimons, voilà tout. Ce premier album est très influencé par Nightwish, c'est un fait, nous ne nous en cachons pas, mais je pense que c'est un peu réducteur de se limiter à cela. Je trouve que notre album est varié, ajoutant des éléments absents de la musique de Nightwish, comme par exemple les vocaux death et black, ainsi que proposant une ambiance relativement différente, plus sombre, plus "gothique" je serais tenté de dire, même si je n'aime pas ce terme que je trouve aussi trop réducteur, trop cliché.

MI. Est-ce dû à votre jeune âge, le besoin de se rattacher fortement à un groupe dans son style et peut-on esperer que dans vos prochains albums vous trouviez votre propre voie ?

Pierre. Tu as tout à fait raison, c'est quelque chose à ne pas négliger. Le fait que nous soyons jeunes, la moyenne d'âge ne dépassant pas 20 ans, et le groupe existant depuis fort peu longtemps, est évidemment significatif de notre rattachement à des groupes existants. J'aime toujours prendre comme exemple un groupe qui aujourd'hui fait partie des plus respectés, malgré ses détracteurs : Sonata Arctica. Leur premier album est énormémement influencé par Stratovarius, cela n'empêche pas qu'il en reste très bon. Même Iron Maiden était traité de copieur de Deep Purple à ses débuts ! Je n'y étais pas ceci dit (rires)... Il est normal pour un premier album que des influences très nettes soient perceptibles, on le remarque à chaque nouveau groupe. Et comme tu le soulignes très justement, il est évident que Midwinter essaiera de trouver sa propre voie, son propre style, dans son prochain album, en attendant la suite. J'ai personnellement soif d'originalité et je me ferai un plaisir de proposer quelque chose de neuf, du moins je l'espère !

MI. Quels sont les concepts et messages de cet album "Fountain of Youth" ?

Pierre. Il n'y a pas de concept à proprement parler sur ce premier album, tant au niveau musical que textuel. Il y a juste des thèmes qui reviennent, une ambiance qui est véhiculée et suivie par tous les titres. Cette ambiance est relativement sombre, avec des thèmes comme la mort, l'amour, la déchéance, l'innocence perdue, etc. Tous ces thèmes profèrent à l'album une mélancolie certaine, surtout au niveau des textes, car au niveau musical je trouve qu'il est varié, entre mélodies tantôt entraînantes tantôt mélancoliques.

MI. Pourquoi votre chanteuse a t'elle décidé de quitter Midwinter ?

Pierre. Nora, qui a officié dans le groupe de septembre 2003 à juillet 2004, a quitté le groupe car elle pensait ne plus avoir assez de temps à consacrer au groupe, entre ses études et son travail supplémentaire. Nous avons donc cherché activement une remplaçante, trouvée en la personne de Mylène Genoux, jeune chanteuse de 17 ans qui nous vient de région parisienne. Elle est très talentueuse et bénéficie d'un timbre de voix très différent, mais aussi plus varié, moins lyrique. Nous avons hâte de nous produire en live avec elle, et à plus long terme d'enregistrer un nouvel album qui devrait se révéler 'différent' de ce que l'on fait actuellement, grâce à sa voix entre autres.

MI. Comment s'est passé la collaboration avec Pierre Emmanuel Pelisson (Heavenly) qui était sa première production ?

Pierre. Tout d'abord, le contact avec Pierre-Emmanuel s'est fait par internet : j'ai commencé à faire connaissance avec lui, et il s'est avéré qu'il aurait été intéressé par enregistrer et mixer notre album si nous n'habitions pas si loin, lui étant dans l'est de la France. Peu de temps après je lui ai donc proposé de venir avec tout son matériel jusqu'à Nantes pour pouvoir mettre à exécution son idée, et il a accepté ! C'était fin 2002. Durant l'été 2003 nous nous sommes donc retrouvés pour l'enregistrement ! Ce fut une expérience formidable. Pierre-Emmanuel nous a beaucoup apporté, de par son expérience et ses qualités musicales qui nous ont permis de proposer un son de qualité professionnelle, puissant et précis. Nous pensons qu'il est extrêmement important de réussir à trouver une production à la hauteur, et surtout qui tienne la route par rapport aux autres groupes de ce style. Le résultat est là, et nous en sommes évidemment très satisfaits ! Pierre-Emmanuel est également quelqu'un de très sympathique, avec qui nous avons passé des moments formidables. Je suis très heureux de pouvoir compter dorénavant parmi mes amis quelqu'un comme lui ! Enfin, et je terminerai par ça, je souhaite signaler aux groupes qui sont à la recherche d'une production de qualité professionnelle et très accessible, peuvent contacter P-E via notre site officiel.

MI. Comment en êtes vous venu à choisir Thundering Records comme label ?

Pierre. Grâce à la démo 4 titres que nous avions enregistré chez nous, de qualité plus que moyenne, nous avions eu quelques contacts de la part de labels français, dont Brennus Records et Thundering Records. C'est Alain Ricard de chez Brennus qui nous a lui-même conseillé de nous tourner vers Thundering, car plus ancré dans notre style musical que Brennus, qui reste plus heavy metal traditionnel (Killers, etc). Après avoir enregistré l'album, nous l'avons envoyé à Laurent de Thundering, qui a accroché et nous a donc proposé un contrat pour deux albums. Voilà, rien de plus simple [rires] !

MI. Quelle est pour vous la meilleure chose, composer, enregistrer ou faire des concerts ?

Pierre. Personnellement, je considère ces trois éléments comme un tout; l'un ne peut être dissocié de l'autre. Composer, trouver des mélodies, des arrangements, est un travail passionnant, qui demande énormément de temps et d'énergie, mais qui relève un côté magique et parfois frustrant. Néanmoins, c'est l'essence même de la musique. L'enregistrement est également quelque chose de fort intéressant, car c'est là que l'on peut mesurer ses capacités, mettre au point certaines touches finales aux chansons, et surtout construire son identité sonore, qui est une chose presque aussi importante que la composition en elle-même. Enfin, jouer en live est l'accomplissement de tout ce processus, qui permet de jauger en direct l'impact des compositions face à un public, amateur ou non de notre musique, qui permet également de se faire connaître de beaucoup de personnes, et aussi de montrer ce que l'on sait faire, mais également de pouvoir se déchaîner et faire passer aux gens un agréable moment, du moins on l'espère ! Ces trois phases sont toutes aussi enrichissantes les unes que les autres, j'aurais du mal à me passer de l'une d'elles. Personnellement, faire uniquement de la scène ne m'intéresse pas, comme faire uniquement du studio.

MI. Que penses-tu des clivages au sein de la scène Metal française ?

Pierre. J'avoue ne pas bien saisir de quels clivages tu parles. Tout ce que je peux dire c'est que je trouve que la scène française est très variée mais qu'elle a un manque évident de moyens, en comparaison aux autres scènes européennes, notamment scandinaves et allemandes. C'est aux groupes et aux structures rattachées de tout faire pour développer notre scène, en essayant de progresser petit à petit, tant au niveau musical qu'au niveau de l'organisation de concerts, etc. Ensuite, je pense que le manque de contact entre les groupes français est évident. Notre scène manque d'identité propre, et je pense qu'il serait possible d'améliorer cela en favorisant la rencontre de groupes du même style lors de petits festivals par exemple. Cela est en train de se mettre en place petit à petit, je pense percevoir quelques changements, et il faut donc continuer dans cette voie-là.

MI. Quel est votre pire et meilleur souvenir au sein de Midwinter ?

Pierre. Hum, je pense que pour moi le meilleur souvenir pour l'instant reste l'enregistrement de l'album et les nombreux fous rires que nous avons eu avec P-E ! Et oui, on a beau travailler dans des conditions pro, ça empêche pas de déconner de temps en temps, et c'est même nécessaire pour éviter la crise de nerfs [rires] !
Quant au pire souvenir, hum... Sans doute la fois où nous avons fait un concert dans un pauvre petit bar miteux de Nantes, devant à peine une quinzaine de personnes ! Je peux vous dire que ça reste un petit peu en travers de la gorge sur le coup... Enfin, ça nous aura servi de séance de répétition, en espérant ne plus avoir à faire ça !

MI. Quelle est la question à laquelle tu en as marre de répondre et quelle est celle à laquelle tu aimerais répondre (avec les réponses s'il te plaît) ?

Pierre. Je suis obligé de ne dire qu'une seule question à laquelle j'en ai marre de répondre ? [rires]. Bon, par exemple, présenter le groupe à chaque début d'interview a quelque chose d'un peu fastidieux ! Mais au fond je réponds toujours avec plaisir aux questions que l'on me pose, du moment que cela reste courtois !
Maintenant, celle à laquelle j'aimerais répondre est la suivante : "Ca fait quoi de jouer devant 500 000 personnes ?". Dans le cas où ce serait vrai évidemment [rires]. Plus sérieusement, avoir une question sur autre chose que la musique pourrait me plaire je pense, sur par exemple ce que je fais dans la vie. Ah, je dois répondre aussi... Et bien je suis en première année de fac de médecine à Nantes, et euh... c'est dur ! [rires]

MI. Si tu as un message à faire passer, je te laisse tribune libre...

Pierre. Je souhaite dire aux fans français de Metal qu'il faut soutenir notre scène, et tout faire pour qu'elle se développe et qu'elle arrive au même niveau que celles des autres pays d'Europe du Nord. Cela semble un pari impossible, mais tout comme Midwinter j'ai de l'ambition, je crois en l'espoir et j'aime affirmer que "quand on veut, on peut" !

MI. Pensez-vous déjà à votre prochain album et si oui, peux tu nous fournir quelques détails ?

Pierre. Nous pensons bien entendu à la suite, et je peux te dire que la composition a débuté depuis pas mal de temps. En ce moment elle est un peu ralentie car nous préférons nous concentrer sur la préparation des prochains concerts, mais nous avons de nombreuses ébauches de futures chansons et aussi beaucoup d'idées qu'il nous reste à concrétiser ! En tout cas, je pense que les prochains titres seront significatifs de l'évolution musicale du groupe, qui devrait trouver grâce à ce prochain album une identité propre. Je suis pour l'instant très satisfait de la tournure que prend notre musique au travers de ces premiers jets et nous espérons pouvoir proposer un prochain album qui soit à la hauteur de ce que l'on attend de nous, maintenant que le premier est sorti.

MI. Je te laisse conclure en te remerciant vivement de m'avoir répondu...

Pierre. Je souhaite conclure en espérant que notre premier album "Fountain Of Youth" plaira aux amateurs de notre style de musique mais aussi à un public plus large, car le metal est un style qui gagnerait à être beaucoup plus connu et reconnu qu'il ne l'est actuellement dans notre pays.
Enfin, pour terminer, c'est moi qui te remercie de nous avoir accordé cette interview !


Ajouté :  Vendredi 24 Septembre 2004
Intervieweur :  Blasphy De Blasphèmar
Lien en relation:  Midwinter Website
Hits: 22481
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 17/12/2018 à 13:05:29 en : 0,1006 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar