METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· TASTERS (it) - …
· FIVE FINGER DEA…
· CLAWFINGER (se)…
· MASACHIST (pl) …
· DAATH (usa) - E…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· ICED EARTH (usa…
· NIGHTWISH (fi) …
· APOCRYPHE (FRA)…
· SHAKA PONK (FRA…
· DORO (de) - Hof…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 35 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

TEQUILA SUNRISE (sp) - Nasty Habits (2015)








Label : Infernö Records
Sortie du Scud : mai 2015
Pays : Espagne
Genre : Hard Rock
Type : EP
Playtime : 4 Titres - 18 Mins





Alors, quelle est votre recette ? Eau gazeuse, jus de citron crème de cassis ou bien jus d'orange et grenadine pour préparer ce fameux cocktail à base de Tequila ? En fait, c'est comme vous voulez, moi je le buvais version moderne, avec ces jolies couleurs et cette douceur nuancée du piquant de l'alcool de base.
Et sinon, vous étiez plutôt Mel Gibson ou Kurt Russell ? Moi j'ai toujours eu du mal à choisir, et puis Michelle était tellement belle...
Pourquoi je vous parle de ça ?
Regardez le nom du groupe qui orne l'en-tête de cette chronique, vous comprendrez mieux...

Les TEQUILA SUNRISE sont quatre madrilènes passionnés de Hard Rock des années 80, avec déjà un lourd passé de musiciens de session derrière eux. Leur chemins individuels s'étant croisé à de si nombreuses reprises au fil de collaborations, que Cecilio Sanchez-Robles (guitare, ANKHARA), Ramon Blein (guitare, groupe de scène de Lorena, gagnante d'Operacion Triunfo, comédie musicale Grease), Ruben Santos (batterie, comédie musicale Hoy No Me Puedo Levantar) et Jorge Cortes (chant, STEEL HORSE) ont décidé d'unir leurs forces au sein d'un combo commun, pas piqué des vers et versant dans la nostalgie énergique. Cette année, chance leur fut donner de graver sur support leurs vues sur le Hard Rock US des années 80, et voici donc le résultat de l'association, sous la forme d'un EP, Nasty Habits.

Quelles peuvent donc être les mauvaises habitudes de ce quatuor somme toute très sympathique ? Une passion pour le Hard Rock racé et mélodique des sacro saintes 80's ? Un look sobre et des visages avenants ? Une technique instrumentale sans faille rodée sur les scènes espagnoles et européennes ? Un don certain pour accoucher de compositions simples et accrocheuses, empruntes d'une nostalgie touchante ? Un peu tout ça en fait, et à l'écoute des quatre morceaux de ce premier EP, on se dit qu'on aurait bien trempé un peu plus nos lèvres dans ce cocktail frais et épicé.
Les influences sont notables, en gros, toute la clique du Heavy/Hard/AOR US d'il y a trente ans, RATT, DOKKEN, WINGER en tête de liste, et en tendant l'oreille sur ces chansons directes et brillamment exécutées, on aurait presque le sentiment d'entendre le filtrage des énormes enceintes du Sunset Strip ou du Roxy de 87/88, en faisant la queue sur le trottoir.

L'originalité n'est pas de mise ici, mais la nostalgie n'est pas non plus envahie par une fixette passéiste inflexible. Le but du jeu étant de proposer des morceaux énergiques et mémorisables, il faut frapper fort et vite. Cette carte de visite est donc versatile mais homogène, et aborde tous les aspects du Hard Rock ricain en l'adaptant aux standards européens en vigueur de nos jours. On pense rapidement à RATT ("Face The Truth", son mid tempo et son riff à la DeMartini et Crosby), à VAN HALEN/Mr BIG ("The Are No Heroes", qui virevolte sur une rythmique Anthony/Van Halen, quoique la basse volubile et agile soutienne la comparaison avec Billy 'Winery Dogs' Sheehan), à WINGER/DOKKEN ("Too Late" et ses harmonies d'intro, qui s'évanouissent sur une mélodie typique de la vague Hair/Heavy de 87/88) ou à une synthèse Glam/Heavy tendant autant vers BLACK N'BLUE que KISS ("Nasty Habits", efficace et percutante).

En gros, le meilleur d'une décade qui nous manque à tous, pour un hommage personnel joué avec le coeur et d'une technique irréprochable. Chaque musicien est le meilleur à son poste, que ce soit dans les interventions en solo (Cecilio Sanchez-Robles/Ramon Blein ont bien retenu la leçon et restent pertinents et précis, tout en citant Malmsteen ou Jake E Lee sans trop en rajouter), ou dans le rôle de soutien rythmique solide (une basse ronde et brillante qui n'hésite pas à se donner quelques libertés). Mais au delà de ces considérations personnelles, c'est la cohésion d'ensemble qui représente la véritable force de ce groupe, mené par un frontman/chanteur de première classe, à la voix chaude et profonde.

On sent une réelle entente de groupe, qui apporte aux compositions la fermeté et l'enthousiasme dont elles ont besoin pour vraiment éclater, et écouter jouer TEQUILA SUNRISE sur disque, c'est presque les voir sur scène tant le mordant dont ils font preuve sur galette est presque palpable en 3D.

Avec une production parfaitement adaptée au style, adoptant les rondeurs de celles de l'époque, Nasty Habits représente une sacrée carte de visite pour un groupe qui n'hésite pas à modérer l'enivrement Hard & Heavy par une sobre touche de sirop FM/AOR, sans tomber dans l'excès de sucre.

Et en fait, leur premier EP ressemble beaucoup à ce cocktail qui leur sert de nom, puisqu'il est aussi coloré, aussi rafraîchissant mais non dénué d'une forte dose d'alcool qui vous sert de grisant... Et une fois avalé par petites gorgées chaudes, vous n'aurez plus à choisir entre Mel et Kurt. Vous partirez avec Michelle, au bout d'une jetée, pour regarder les étoiles et les voir briller, sous le ciel espagnol...



Ajouté :  Samedi 04 Juin 2016
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Tequila Sunrise Website
Hits: 2286
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 15/7/2020 à 19:59:28 en : 0,0556 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar