METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· KLONE (FRA) - G…
· ABYSSE (FRA) - …
· THE DEVIANT (no…
· BEHEMOTH (pl) -…
· CHAOS MAGIC (cl…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· BLAZE (uk) - Af…
· TONY MACALPINE …
· TRUST (FRA) - Z…
· ICED EARTH (usa…
· W.O.A WACKEN OP…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 66 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

A FAILING DEVOTION (FRA) - A Failing Devotion (2012)






Label : Auto-Production
Sortie du Scud : 7 avril 2012
Pays : France
Genre : Metalcore
Type : EP
Playtime : 4 Titres - 16 Mins





Quoi d’neuf dans le cinq-neuf ? Rien de bien fringant, des pédophiles, des chômeurs, des consanguins. Eh, parigo, on connaît ta chanson. Mais fais gaffe à ton cul, un groupe de Dunkerque en cache un autre. Après KARNYSERA récemment, c’est au tour des Nordistes d’A FAILING DEVOTION de faire leur carnaval. Et aussi récent que peut l’être un groupe de Metalcore (formation en 2009), celui-là a du jus plein les couilles. Ce n’est forcément pas un hasard d’ouvrir pour BLACK BOMB A. Ça l’est encore moins d’aller taper un gang-bang fluorescent en rase campagne avec PUNISH YOURSELF. Les mecs d’A FAILING DEVOTION, ils ont fait tout ça. Mieux encore, il y a ce premier EP éponyme qui jalonne leur parcours. Juste histoire que la France d’en bas réalise à quel point ça va faire mal.

Tu es familier avec CALIBAN, AS I LAY DYING et toute cette clique ? Sombre con. A FAILING DEVOTION, ça y ressemble drôlement, mais c’est un peu plus technique. Genre le Summon In Thunder d’HIMSA. Tu connais pas HIMSA ? Sombre con. Ces mecs font, je cite, dans le « Metal / Hardcore progressif ». Pour faire bref, « Metalcore » ça passe aussi. Mais pas n’importe lequel. Le vrai, le beau, le bon. Avec un vocaliste au chant rugueux qui a l’air plutôt issu de la scène Hardcore, ce quintet est une nuée d’insectes qui traverse le ciel à une vitesse éclair. Une plaie très égyptienne qui fait seize minutes, trois morceaux, un interlude. Il n’en faudra pas plus. Après un « Destiny » sonique qui s’occupera des présentations et des petits-fours, on tombe sur « Summer’s Gone ». Si ça rappelle le « Caliban’s Revenge » de CALIBAN, ce n’est pas non plus un hasard. Même vitesse, même « technicité », même rage, voilà une référence flatteuse. Avant que ne débarque de la cambrousse un chant clair. Je vais te la faire courte. C’est pas l’idée du siècle, mais c’est pas dégueu. On a déjà entendu tellement pire dans le genre que ces quelques intonations mielleuses n’auront aucun effet tue-l’amour. De plus, le coming-out final entre Max et Fred qui se rendent coup pour coup derrière les micros est d’un bel effet. Structurellement, on dirait FOREVER IN TERROR en mieux et HIMSA en pire. C’est une musique assez simple, assez moderne, assez accessible mais burnée, qui réserve son lot de mosh-parts inspirés. Alcaline sans pour autant être insipide, elle est correctement agencée par des mecs qui n’ont pas forcément l’expérience comme principal atout. Mais ils ont la fougue et le culot. D’ailleurs, on retrouve ce dernier sur « Catharsys » qui propose un petit break jazzy façon Post-Hardcore très sympa, bien que devenu cliché par la faute des WAR FROM A HARLOTS MOUTH et compagnie. Allez les gars, on se dit les choses clairement ? Vous êtes bons et votre Metalcore sonne diablement bien à mes oreilles qui en ont pourtant bouffé. De là à dire que vous êtes l’avenir de notre scène française, il n’y a qu’un pas que je ne franchirais pas, votre démo étant tellement expéditive qu’elle donne au final trop peu de renseignements pour pouvoir se prononcer. Vous nous en faites baver, même si le sentiment d’avoir vite fait le tour n’est jamais bien loin.

Séchez donc vos larmes, ce travail reste encourageant. Il y a dans votre musique un petit quelque chose de technique et de créatif qui lui confère tout de suite une belle originalité quand on connaît la linéarité actuelle de ce style musical. En vérité, je vous le dis, vous n’avez pas à rougir, parce que d’autres se croyaient intouchables et qu’ils ont finalement chu. Aujourd’hui, amis nordistes, vous tenez peut-être une revanche. La sacro-sainte scène parisienne doit faire de grands yeux en présence de pédo-consanguins si talentueux.



Ajouté :  Jeudi 25 Octobre 2012
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  A Failing Devotion Website
Hits: 5476
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 16/9/2019 à 10:28:38 en : 0,0647 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar