METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· THE MIDNIGHT GH…
· ANGRA (br) - Fe…
· X-VISION (FRA) …
· THE CNK (FRA) -…
· AUDREY HORNE (n…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· HATE ETERNAL (u…
· HELLFEST OPEN A…
· PAIN OF SALVATI…
· IN FLAMES (se) …
· ENSIFERUM (fi) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 104 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

FEAR FACTORY (usa) - Soul Of A New Machine (1992)








Label : Auto-Production
Sortie du Scud : 8 septembre 1992
Pays : Etats-Unis
Genre : Death Metal Industriel
Type : Album
Playtime : 17 Titres - 55 Mins





Contrairement à ce que l’on a longtemps cru, Soul Of A New Machine n’est pas vraiment le premier album de FEAR FACTORY. En fait, il s’agirait plutôt d’une version 1.2. Mécontent du travail d’un Ross Robinson alors tout jeune producteur, le groupe avait décidé de réenregistrer son premier album sous la houlette de Colin Richardson pour lui donner le son froid et industriel qu’il recherchait. Un caprice de star avant l’heure en quelque sorte… et la naissance d’un nouveau style musical, à la croisée des chemins entre MINISTRY et DEICIDE. Du Death industriel donc, avec à l’époque une nette dominante Death caractérisée par l’abondance de compos ultra-rapides au chant guttural et une utilisation parcimonieuse des machines. En fait, l’aspect Indus se résume alors à quelques samples vocaux ça et là, parfois associés à des rythmiques plus ou moins martiales. On peut notamment entendre sur "Crisis" un sample de Apocalypse Now utilisé comme élément rythmique et un extrait savoureux du film Full Metal Jacket. Cela peut sembler rudimentaire en comparaison avec les albums à venir, mais à l’époque cela suffit à distinguer ce nouveau combo de la déferlante Death qui s’abat sur les USA au début des années 90.
Et ce ne sera pas la seule innovation apportée par cet album : pour la première fois dans l’histoire du Metal, une alternance de couplets growls et de refrains en voix claire est employée sur certains titres (« Scapegoat » et « Scumgrief » en particulier). Les interventions mélodiques de Burton C. Bell sont encore assez basiques et approximatives mais c’est alors du jamais entendu et 20 ans après, on ne compte plus les groupes qui usent et abusent de cette géniale recette.
Pour cette raison, on pardonnera à cet album ses gros défauts. A commencer par la production, finalement décevante pour un album ré-enregistré : une batterie faiblarde, un son de guitare et une voix Death presque aussi irritants que le crissement d’une craie sur un tableau et quelques « coquilles » parfaitement injustifiables : écoutez la batterie au début de « Big God / Raped Souls » : on dirait que l’ingé-son a appuyé sur Rec en retard… Ensuite, sur les 17 titres que compte l’album, les seuls à sortir du lot sont ceux qui ont recours au chant clair. Le reste est d'une austérité typique du Death tel qu'il se pratiquait aux USA en 1992 : pour rester poli, disons que ça a mal vieilli... Une sélection plus rigoureuse des morceaux pour n'en retenir qu'une douzaine n'aurait vraiment pas fait de mal!
Pris dans sa globalité et hors de son contexte historique, Soul Of A New Machine n'a donc rien de bien transcendant malgré quelques très bonnes compos. Sa note élevée s'explique surtout pour son caractère hautement précurseur qui en fait aujourd'hui un pur album-culte.



Ajouté :  Lundi 30 Janvier 2012
Chroniqueur :  Cyco_Nico
Score :
Lien en relation:  Fear Factory Website
Hits: 5554
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 22/8/2018 à 03:15:58 en : 0,103 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar