METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· LYNCH MOB (usa)…
· SVART VOLD (it)…
· IAMFIRE (se) - …
· I-MACHINE (FRA)…
· KORUM (FRA) - T…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· BEHEMOTH (pl) -…
· HORRESCO REFERE…
· PROG ROCK FEST …
· LE MONDIAL DU T…
· THE ARRS (FRA) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 14 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

OMNIUM GATHERUM (fi) - Markus Vanhala (Avril-2011/VF-EV)


OMNIUM GATHERUM n’est pas un nouveau venu sur la scène Death Mélodique, cela va faire quinze ans que le groupe finlandais est en activité, et sa discographie est chargée en conséquence. Pourtant, ils sont rarement pris comme une référence quand l’on aborde les discussions sur le genre, faute à un Metal qui ne parvient guère à sortir du lot, bien que la maîtrise soit présente et que le combo se plaise à jouer sur les atmosphères de ses albums, faisant toujours plus évoluer ses sonorités ; mais même The Redshift et son optique Rock accrocheuse avait eu du mal à convaincre. Puis, le départ d’un des fondateurs et compositeurs a pris le combo de court, et laissait entrevoir un avenir plutôt sombre pour la formation. Eh bien, c’est exactement de cela qu’il s’agit sur le petit dernier, New World Shadows ; un opus à l’atmosphère mélancolique, d’une qualité bluffante. Le quintette établit ainsi un revirement de haute volée, ressourcé par son unité nouvellement gagnée grâce à la présence d’un compositeur unique, et présente, désormais, sa musique comme du Death Metal mature. Plus d’explications avec Markus, la tête pensante du combo.

Line-up
: Jukka Pelkonen (Chant), Markus Vanhala (Guitare), Aapo Koivisto (Claviers), Toni Mäki (Basse), Jarmo Pikka (Batterie)

Discographie : Forbidden Decay (démo - 1997), Omnium Gatherum (démo 1998), Gardens, Temples… This Hell (démo - 1999), Wastrel (démo - 2001), Steal The Light (EP - 2002), Spirits And August Light (album - 2003), Years In Waste (album - 2004), Stuck Here On Snake’s Way (album - 2007), The Redshift (album - 2008), New World Shadows (album - 2011)



Metal-Impact. Salut, je suis Antoine (alias CyberIF.) du webzine français Metal Impact. Je viens juste de terminer ma critique de New World Shadows, et il n’en ressort que du positif. L’instrumentation est riche et bien balancée, et les atmosphères envoûtantes. Sur votre site, vous décrivez cet album comme du Metal pour adultes. Quelle vision portez-vous maintenant sur les précédents ?
Markus Vanhala. Hell'o Antoine ! Eh bien, sur New World Shadows nous avons réussi à obtenir un bon équilibre entre mélodicité épique, agressivité, touche progressive, accords accrocheurs, et ouverture d’esprit ; ce qui reflète bien mieux nos propres influences, variées et grandissantes, au lieu d’être limités aux structures de référence, que ce soit dans la musique ou la vie elle-même. Par exemple, le fait de mêler de l’AOR ("Rock pour adulte") au Death Metal, c’est un peu le sens de la plaisanterie dans la désignation de notre style. Lis également les paroles, et essaie de vivre à l’écart du rythme surchargé de cette vie moderne et de profiter de ce que tu as déjà.
Et on dirait que les critiques et les fans aiment l’album aussi, donc tout le monde est gagnant et c’est un bon premier point pour NWS !

MI. Comment avez-vous fait face au départ de Harri Pikka ? Prévoyez-vous de le remplacer par un membre définitif à l’avenir ?
Markus. Bien sûr, c’était triste de le voir partir après treize années de fraternité "Metallique" mais, dans un sens, sa décision de s’écarter du groupe fut également un grand soulagement, et une opportunité musicale, puisque nous avions vraiment des points de vue différents sur la direction d’OMNIUM GATHERUM. Du coup, j’ai eu la bénédiction et malédiction de composer la totalité de du disque tout seul, mais ça m’a motivé pour donner le meilleur de moi-même et je suis sûr que l’ensemble de l’album est plus cohérent maintenant.
Nous avons Joonas Koto (MALPRACTICE, ex-TO/DIE/FOR), en tant que remplaçant stable, qui joue l’autre guitare depuis un an maintenant, et on va l’intégrer officiellement au groupe parce que c’est vraiment un type sympa et pro.

MI. La pochette est superbe. Le fait qu’Olli Lappalainen soit présent depuis le début lui permet-il de comprendre directement où vous voulez en venir ?
Markus. Ouais, je pense la même chose, il s’améliore à chaque fois ! Olli est un peu mon frère spirituel, on fait ça depuis le début de notre adolescence et on partage la même imagination, et les mêmes émotions ; donc c’est vraiment important de l’avoir encore avec nous pour illustrer la musique du groupe. C’est une des choses essentielles dans la musique : avoir de superbes illustrations d’album qu’on peut regarder pendant des heures en écoutant le disque. En tout cas, c’est que je faisais quand j’étais jeune !

MI. A propos de votre musique, il y a eu une nette évolution musicale en faveur de la mélodie et l’ambiance semble également plus sombre que jamais auparavant. Comment en êtes-vous arrivé là depuis les albums précédents ? Que cela représente-t-il pour vous ?
Markus. Hmmh, je n’ai pas trouvé qu’il était plus sombre que les albums précédents, mais il est certainement plus mélodique et épique. Peut-être que la sombre mélancolie finlandaise a eu une meilleure emprise sur nous, à cause des longs hivers froids, ainsi que de toute la neige, qui sont revenus sur le pays, après pas mal d’années où la saison était restée grise et chaude. Mais nous sommes sur la bonne voie quant à notre style, et on continuera sûrement dans cette optique puisque nous sommes, en quelque sorte, avec New World Shadows, revenus à la direction, et l’idéologie, que le groupe s’était fixé à ses débuts.

MI. Votre approche musicale sur ce dernier album me fait penser à INSOMNIUM pour les grosses textures mélancoliques menées par de sublimes guitares. Qu’en pensez-vous ? Avoir tourné avec eux a-t-il pu influencer la composition ?
Markus. Les gars d’INSOMNIUM sont de très bons amis, et j’ai même déjà joué sur des dates avec eux, comme guitariste remplaçant ; donc, en effet, c’est possible qu’on retrouve un peu de leur influence. Mais je dirai que c’est davantage car nous tous (OG, INSOMNIUM, et les autres deatheux mélodiques finlandais), on a adoré les vieux AMORPHIS et SENTENCED, et c’est ce qui a posé nos racines ! C’est un peu la musique traditionnelle finlandaise ici.

MI. Sur cet album, Jukka n’utilise plus de voix claire, est-ce pour mieux coller à l’ambiance ?
Markus. En fait Jukka chante encore en clair sur l’album, mais il y a aussi des chœurs somptueux de Dan Swanö en soutien.

MI. Comme sur The Redshift, j’ai vraiment apprécié la qualité de la basse qui est clairement audible. Comment s’est intégré Toni au sein du groupe ? A-t-il participé à la composition de l’album ?
Markus. Toni est un fêlé intrépide, et chauve, avec d’incroyables capacités à la basse ; du coup il s’accorde parfaitement au groupe ! Et bien qu’il n’ait pas trop participé à la composition, il était présent lors du processus d’adaptation. D’ailleurs, ça a eu lieu sur une île, dans un cabane en plein milieu d’une forêt dense, bouuuhouuu - une vraie fiesta Metal maléfique !

MI. Avoir Dan Swanö et Niilo Sevänen en invités sur l’album, ça fait quoi ?
Markus. J’ai été un fan de Swanö depuis le début de mon adolescence quand j’ai écouté, pour la première fois, The Spectral Sorrows d’EDGE OF SANITY. Alors, évidemment, c’est hyper-méga-super cool de l’avoir avec nous, chantant, mixant, et headbangant sur notre musique ! Il a fait un travail remarquable sur ce nouvel album, peu importe sur quoi c’était ! Ensuite, Niilo est un ami proche vivant dans la même ville que moi, donc c’était sympa d’avoir des growls d’un célèbre pote hardos en bonus. Bravos à eux deux !

MI. Que pourrais-tu me dire à propos de « Everfields » et « Deep Cold », les deux plus longs titres de votre discographie, et « Watcher Of The Skies », un pur délice instrumental ?
Markus. Ils font partie des meilleurs titres que nous ayons faits, donc la taille compte ! « Everfields » a été, d’abord, écrite en tant que clôture épique de l’album, mais je l’ai gâchée et ai accidentellement composé une fin encore meilleure et plus épique (« Deep Cold »), donc nous avons dû faire quelques ajustement et pris cette piste colossale en tant qu’ouverture, un peu comme une déclaration, pour faire pressentir que quelque chose de spécial va se passer sur cet album !
« Watcher Of The Skies » poursuit la saga instrumentale, de la même manière que « Song For December », sur The Redshift, le précédent album. Elle représente une mer bleue et des étoiles s’affaiblissant entre les notes. « Watcher Of The Skies » est également le nom d’un titre de GENESIS, et il y a effectivement le même son d’orgue sur la dernière moitié de notre titre. Une sorte d’hommage ? Oui, bien sûr ! Phil Collins déchire, en ce qui concerne son poste de batteur en tout cas…

MI. Qu’est-ce qui vous a poussé à partir de chez Candlelight Records et aller chez Lifeforce Records ?
Markus. Le président de Lifeforce nous a acheté un plus grand palais, et puis ils sont allemands comme THE SCORPIONS, Derrick, Jens Weissflog und bratwurst, alors pourquoi pas ?

MI. En étudiant les dates de sorties des précédents albums, le prochain devrait sortir fin 2012, non ?
Markus. Tout à fait, c’était notre plan provisoire en fait, mais nous verrons si ça arrive et si des riffs divins (ou maléfiques) voient le jour d’ici-là. Avant le 21 décembre 2012, ce serait cool, encore un coup avant l’Armageddon Maya et la planète X, Nibiru.

MI. Que peut-on attendre du groupe pour 2011 ?
Markus. Il y a beaucoup de tournées relatives à New World Shadows de prévues. On vient juste d’en terminer une en Finlande et nous allons en faire une en Europe avec ROTTING CHRIST pendant avril/mai. Ensuite, il y aura les festivals d’été (première partie d’OZZY !!) et, en automne, nous retournons en Finlande en tant que tête d’affiche, puis nous rejoindrons DARK TRANQUILLITY, DEATH ANGEL, ELUVEITIE, etc… pour la magistrale tournée "Neckbreakers Ball 2011" en Europe, durant octobre/novembre 2011, et cette expédition passera par la France donc suivez les news pour remuer vos cervicales ! En parallèle de ces dates, on rassemblera aussi quelques nouveaux riffs par-ci par-là.

MI. Qu’écoutes-tu en ce moment ? Quels albums attends-tu pour 2011 ?
Markus. Night Is The New Day de KATATONIA tourne actuellement pendant cette interview, vraiment un album génial - « Departer » est un des meilleurs morceaux qu’ils aient jamais composés ! J’attends impatiemment les nouveaux disques de JOURNEY, RUSH et DEVIN TOWNSEND pour cette année ; le nouveau GHOST BRIGADE aussi. Ceux de WHITESNAKE et BURZUM ont bien démarré 2011 pour l’instant !

MI. Nous arrivons à la fin de l’interview, j’espère sincèrement que New World Shadows gagnera la reconnaissance qu’il mérite et vous aide à devenir plus important hors de l’Europe. Merci encore pour tes réponses, tu as maintenant la parole...
Markus. Merci et à bientôt sur la tournée de New World Shadows 2011/2012, horns up and crosses down les gars !



==================== ENGLISH VERSION ====================



Metal-Impact. Hello, I'm Antoine (a.k.a CyberIF.) from the French website Metal Impact. I have just reviewed New World Shadows and all is very positive. The instrumentation is abundant and well-balanced, plus the atmospheres are really enchanting. On your website, you describe this album as adult oriented Metal. What about the previous ones, what is your point of view now you've achieved New World Shadows?
Markus Vanhala. Hell'o Antoine! Well, we've achieved a fine balance between epic melodicness, aggression, progressive touch, catchy tunes and the open mind on New World Shadows, and it reflects better our own growing versatile influences and not to be strictly limited to your learnt structures, both in music and life itself. Like to mix that now-to-be famous AOR (=adult oriented Rock) thing to Death Metal, that's the joke here in our "genre term". Read the lyrics too and learn to live your live outside the box of this modern busy life rhythm and enjoy what you have here already. It seems that the media and fans like the album too, so everybody won and that's a good first achievement for NWS!

MI. How did the band deal with Harri's departure? Will you ask for a definitive member to replace him in the future?
Markus. Of course it was sad to see him leaving after 13 years of Metal brotherhood, but in a way it was a big relief and musical opening that Harri decided to step aside, as he had really different views of the OG's direction. So I had the blessing and curse to compose the whole album by myself now, but it boosted me to give my really best for this album and I'm sure the wholeness on the album is more coherent now. We've had a "permanent session" dude, Joonas Koto (from MALPRACTICE, ex-TO/DIE/FOR), playing the another guitar on the gigs about a year now and we'll be taking him officially on board now too because he is a professional nice hippie.

MI. The artwork is amazing. Does having Olli Lappalainen since the very begining help him to quickly grasp what the ideas behind texts and music are to create an adequate cover?
Markus. Yeah, I think so too, he gets better and better! Olli is my "spiritual brother" and we've been doing this together since our early teens and share the same visions and emotions, so it's really important to have him still here illustrating the music of OG. It's one of the important things in music to have cool album cover illustrations that you can stare hours'n'hours during listening the music. At least that's what I did in my childhood.

MI. Now, about the music. There is a strong melody enhancement, and the mood seems darker than ever before. How did you get there from previous album? What does this achievement represent to the band?
Markus. Hmmh, haven't thought that the new album is much more darker than previousness, but it's more melodic and epic for sure. Maybe the Finnish brooding melancholy have taken a better grasp from us because the long and cold winters with lots of snow have came back to Finland again, after many years with black warm winters. But we're on the right track style wisely and this concept will be continuing for sure, as we took kind of a step back to the "original" direction and ideology with New World Shadows to where this band came from in the beginning.

MI. Your musical approach on New Worlds Shadows remembers me of INSOMNIUM, with these huge melancholic textures lead by wonderful guitars. What do you think? Might the tour with these guys have influenced the songwriting?
Markus. INSOMNIUM dudes are our really good friends and I've been even playing gigs as a session guitarist in INSOMNIUM, so of course it might have a lil' influence here an' there. But more surely it's because we all, OG's and Inso etc. melodic Finnish deathsters, have everybody loved old AMORPHIS and SENTENCED and that's where the roots come! It's more like Finnish traditional music there.

MI. On the new album, Jukka does not sing clear anymore, is that to fit the mood better?
Markus. Well, Jukka in fact sings still also clean vocals on the new album, but there's too some majestic background clean choirs by Dan Swanö.

MI. Like I did with The Redshift, I really appreciated the bass quality here, which is clearly audible. How does Tony fit into the band? Did he take part in songwriting?
Markus. Toni is a bold and bald crazy weirdo with incredible bass skills, so he fits the band perfectly well! Even though he didn't participate much for the songwriting he was present in the arrangement process. That was held in a cabin surrounded a deep forest on an island, buuuhuuu - the true and evil Metal fiesta!

MI. What is it like having Dan Swanö and Niilo Sevänen as guests?
Markus. I've been a Swanö fan since my early teenage when I first heard The Spectral Sorrows by EDGE OF SANITY, so of course that's extra-hyper-super cool to have Dan on board singing and mixing and banging his head for our stuff! He did a really good job on the new album, whatever he did for it! Niilo then is a close friend of ours and living in the same city than me, so it was nice to get some bonus-growls from a majestic heavy buddy sir Sevänen. Thumbs up for both of them!

MI. What could you tell me about "Everfields" and "Deep Cold", the two longest tracks you have ever written, and about "Watcher Of The Skies", which is just pure instrumental delight?
Markus. They're one of the best songs we've ever done, so the size really matters! "Everfields" was composed to be an epic ending for the album in the first place, but I just ruined it and accidentally composed an even better and more epic closer for the album, so we had to do some strict adjustments and put another dinosaur song for the first song for a statement, to sense that something special is happening on this album! "Watcher Of The Skies" then continues the instrumental saga in same way than "Song For December" on the previous The Redshift album. Some blue sea and diminishing stars between the notes there. There's a quoted name on that song too, "Watcher Of The Skies" can be also found from the band called GENESIS and there indeed is a same organ sound on the latter half of our song. So, some sort of a tribute? Yes of course! Phil Collins rocks, at least in the drum throne.

MI. Why did you move off from Candlelight Records and sign in with Lifeforce Records?
Markus. Lifeforce president bought a bigger palace for us and they're from Germany like THE SCORPIONS, Derrick, Jens Weissflog und bratwurst so why the hell not?

MI. Studying previous albums release dates, the next one should come by the end of 2012, shouldn't it?
Markus. Well yeah, that's been our tentative plan in fact but we'll see if it happens and (un)heavenly riffs are born until that. Before the 21.12.2012 would be cool, still one shot before the Mayan armageddon and Nibiru planet-X!

MI. What is the schedule for 2011?
Markus. There's lots of NWS touring lined up for now. We just finished our Finnish tour and are heading to European tour with ROTTING CHRIST for April/May, then there's the summer festivals (opening for OZZY!!) and in autumn we're having another Finnish headlining tour and after that we'll be joining forces with DARK TRANQUILLITY, DEATH ANGEL, ELUVEITIE, etc. for a big "Neckbreakers Ball 2011" European tour in October/November, and this trek will be coming to France too so stay tuned to bang your heads! Gathering some new riffs & melodies too here and there aside the touring.

MI. What are you currently listening to? Which album of 2011 are you eager to get?
Markus. Night Is The New Day by KATATONIA is playing at the moment during this interview, what a great album indeed - "Departer" is one of the best tracks ever by them! I'm really looking forward the new albums by JOURNEY, RUSH and DEVIN TOWNSEND for this year, and new GHOST BRIGADE too. WHITESNAKE and BURZUM albums have been a good start for the album year for now!

MI. We have reached the end of the interview, I sincerely hope New World Shadows will get the recognition it deserves and help you become bigger out of Europe. Thank you for your answers, you have now free speech.
Markus. Thank you sir and see ya all during the touring for the New World Shadows '11-'12, horns up and crosses down folks!


Ajouté :  Lundi 02 Mai 2011
Intervieweur :  CyberIF.
Lien en relation:  Omnium Gatherum Website
Hits: 10415
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 19/9/2018 à 11:36:59 en : 0,0784 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar