METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· FREEDOM CALL (d…
· GUN (uk) - Dant…
· ANTAEUS (FRA) -…
· CUB3 (FRA) - To…
· HIMINBJORG (FRA…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· BEHEMOTH (pl) -…
· IRON MAIDEN (uk…
· FESTIVAL DE CHA…
· ANGRA (br) - El…
· KLONE (FRA) - G…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 18 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

RHAPSODY OF FIRE (it) - Legendary Tales (1997)






Label : Limb Music
Sortie du Scud : 27 octobre 1997
Pays : Italie
Genre : Fantasy Metal
Type : Album
Playtime : 10 Titres - 46 Mins





Italie, 1995, ville de Trieste. Deux amis, Luca Turilli (guitares) et Alex Staropoli (claviers) décident d’allier leur force et montent le projet THUNDERCROSS, aidés en cela par le batteur Daniele Carbonera. Après deux démos, Land Of Immortals et Eternal Glory, THUNDERCROSS qui entre temps a été rebaptisé RHAPSODY et a recruté le chanteur Fabio Lione (ex-LABYRINTH), commence à sérieusement intéresser plusieurs labels. C’est finalement Limb Music qui obtient la signature de ce nouveau combo à la réputation grandissante, et ce pour plusieurs raisons.
La première, c’est que RHAPSODY pratique un style jamais vraiment exploité jusqu’ici dans le Metal, une sorte de croisement entre le Speed Metal d’HELLOWEEN époque Keeper Of The Seven Keys Part II (exemple parfait : « Eagle Fly Free »), des orchestrations épiques s’étalant sur de longues plages instrumentales, un niveau technique largement au dessus de la moyenne, une influence classique voire baroque clairement revendiquée, et des chœurs grandioses qui ajoutent ce côté grandiloquent à la chose. En bref, RHAPSODY incarne à la perfection la B.O. ultime du chevalier grimpé sur sa monture, parti combattre les ennemis du Royaume et autres dragons maléfiques.
Ensuite, pour illustrer le propos, RHAPSODY ne fait pas dans la demi-mesure et imagine une histoire aussi fouillée que complète, digne des meilleures sagas d’Héroïc Fantasy. Ainsi, Legendary Tales représente le premier chapitre de la Saga de l’Epée d’Emeraude, cette épée là que recherche le Guerrier de Glace. A travers cette quête fantastique, notre Guerrier va croiser la route du Prince Arwald, rescapé du massacre de la ville d’Ancelot par les sbires d’Akron le Seigneur Noir. Persuadé que la Princesse Airin a également péri à Ancelot, le Guerrier, ivre de vengeance, se met en route vers la cité Elnor pour trouver la fameuse Epée.
Si la Saga en elle-même peut évoquer l’univers de Tolkien (le livret fourni renferme même une carte !), Luca Turilli tombe dans la provocation un peu facile : « je n’ai jamais lu Le Seigneur des Anneaux … Tolkien ? Je laisse ça à BLIND GUARDIAN ! ». Mauvaise langue ? A coup sûr. Là où BLIND GUARDIAN maîtrise son sujet à la perfection, avec des arrangements subtils et une finesse rarement égalée, RHAPSODY donne dans le Metal un brin pompeux, Legendary Tales étant la risée de toute la presse spécialisée à sa sortie, qui n’hésite pas à le comparer à du Rondo Veneziano … Rien que la pochette donne à Legendary Tales ce côté kitch avant l’heure … Il faut pouvoir supporter l’ambiance médiévale, toujours à la frontière du ridicule, notamment sur « Forest Of Unicorns » et les premières mesures du long titre éponyme (presque huit minutes).
Néanmoins, RHAPSODY a un don pour pondre des hymnes typiques de son Hollywood Metal : comment résister à « Warrior Of Ice », « Flames Of Revenge » et « Land Of Immortals » ? Comment rester de marbre face à ces rythmes haletants, ces refrains fédérateurs, ces interludes instrumentaux (énormes sur « Rage Of The Winter ») ? La mélodie tragique de « Flames Of Revenge » rappellera aux plus assidus un certain « Equinoxe IV » de Jean-Michel Jarre, une similitude peu étonnante quand on sait aujourd’hui que Turilli est fan du compositeur français. Le travail effectué sur les chœurs de « Warrior Of Ice » et « Echoes Of Tragedy » est juste époustouflant. Et sans sa lourdeur propre au folklore russe, « Lord Of The Thunder » aurait aussi pu devenir un classique de RHAPSODY.
Dans sa démarche, RHAPSODY peut compter sur le soutien et le métier d’un Sascha Paeth (guitariste d’HEAVEN’S GATE) de plus en plus demandé, lui qui a produit le prodigieusement riche Holy Land d’ANGRA l’année précédente. Forcément, qui d’autre que Paeth (aidé par le clavier Michael « Miro » Rodenberg) pouvait donner autant de cohésion à ces chœurs, violons, flûtes et autres mandolines ? Et en plus, le bonhomme se permet de jouer les intérimaires à la basse pour compléter le line-up de RHAPSODY. Voilà donc le groupe et son Guerrier de Glace bien armés pour donner une suite logique à Legendary Tales

Discographie Complète de RHAPSODY OF FIRE :
Legendary Tales (Album - 1997), Symphony Of Enchanted Lands (Album - 1998), Dawn Of Victory (Album - 2000), Rain Of A Thousand Flames (Album - 2001), Power Of The Dragonflame (Album - 2002), Symphony Of Enchanted Lands Part II : The Dark Secret (Album - 2004), Triumph Or Agony (Album - 2006), Live In Canada 2005 (The Dark Secret) (Album - 2006), The Frozen Tears Of Angels (Album - 2010), The Cold Embrace Of Fear (Album - 2010), From Chaos To Eternity (Album - 2011), Into The Legend (Album - 2016)

MI Bonus :
RHAPSODY (it) - Fabio Lione (Juil-2004), RHAPSODY OF FIRE (it) - Luca Turilli (Mars-2010), LUCA TURILLI'S RHAPSODY (it) - Luca Turilli (Mai-2012), RHAPSODY OF FIRE (it) - Alex Staropoli (Oct-2013),



Ajouté :  Lundi 28 Mars 2011
Chroniqueur :  NicoTheSpur
Score :
Lien en relation:  Rhapsody Website
Hits: 8147
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 16/9/2019 à 06:51:11 en : 0,0774 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar