METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· APOCALYPTICA (f…
· FM (uk) - Steve…
· LORD BELIAL (se…
· EVIDENCE ONE (d…
· MAGIC KINGDOM (…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· NINE INCH NAILS…
· CALIBAN (de) - …
· PAGANFEST 2010 …
· PITBULLS IN THE…
· KREATOR (de) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 87 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

# # XML_node.objet # # This object is an XML node representation # # /- name (string) # xml_node --- attributes (array) # \- children (array) or value (string) class xml_node { var $name; var $attributes = array(); var $children = array(); var $value = ""; function xml_node($name,$attributes,$children=array(),$value="") { $this->name = $name; if (is_array($attributes)) { $this->attributes = $attributes; } $this->children = $children; $this->value = $value; } } # # xml_tree class # # This object parses an XML stream and offers a tree composed by xml_nodes # class xml_tree { var $xml_stream; var $current_node; var $root_node; var $index; var $value; function xml_tree() { $this->root_node = new xml_node("__ROOT_NODE",array()); $this->current_node = $this->root_node; } function add_tree($xml_stream) { # Managing the parser $this->xml_stream = $xml_stream; $xml_parser = xml_parser_create(); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_CASE_FOLDING,0); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_SKIP_WHITE,1); if (!xml_parse_into_struct($xml_parser,$this->xml_stream,$this->value,$this->index)) { xml_parser_free($xml_parser); die("XML Parse error"); } xml_parser_free($xml_parser); # Now, $this->value and $this->index are informed, we can use the get_node methode. $tab_result = $this->get_node(0,count($this->value) - 1); $this->root_node->children[] = $tab_result[0]; $this->current_node = $this->root_node; } function get_node($index_start,$index_stop) { #echo "


\n"; #echo "GET-NODE($index_start,$index_stop)
\n"; # What we are going to return is an array of xml_nodes $return_tab = array(); # depth is only here to check if everything is all right $tab_node = $this->value[$index_start]; $depth = $tab_node["level"]-1; # Now we have to be sure we do not forget a single node for ($index = $index_start;$index <= $index_stop;$index++) { #echo "\$index = $index
"; # get the current node $tab_node = $this->value[$index]; # what type of node is it ? switch($tab_node["type"]) { case "complete" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth+1) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud complet $index, niveau $depth + 1 au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Noeud complet trouvé position $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n"; # Easy one, no children to manage, only a value... $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],"",$tab_node["value"]); break; case "open" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth +1 ) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud ouvert $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } # Open tag, we re-use this methode to return its children # Where is the correspondong close tag ? $node_index = $this->index[$tab_node["tag"]]; $flipped_node_index = array_flip($node_index); #echo "This ".$tab_node["tag"]." is at coords ".$flipped_node_index[$index]."
"; $i=1; do { $next_index = $node_index[$flipped_node_index[$index] + $i++]; $next_tag=$this->value[$next_index]; } while ($next_tag["level"]!=$tab_node["level"]); #echo "Ouverture de noeud détectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n   Parcours jusqu au $next_index
\n"; # good, we can now instanciate our node $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],$this->get_node($index+1,$next_index),""); # As we called the get_node methode, we are sure that nodes have been parsed to the corresponding close tag $index = $next_index; break; case "close" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth ){ die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud fermé $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Fermeture de noeud detectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."

\n"; # This ugly thing is useless because reaching a close tag means that $index==$index_stop but who knows ? =) # it will be skipped soon $index = $index_stop; break; default: die("Erreur de type de TAG non déterminé :'".$tab_node["type"]."'"); } } # We are out ... returns the array with collected children... return ($return_tab); } # this function browse the xml tree and set the current node to the selected node function give_node($path) { if ($path[0]=="/") { $current_node=$this->root_node; $path=substr($path,1); #echo "ABSOLUTE PATH GIVEN=$path
"; } else { $current_node = $this->current_node; } #echo "PATH GIVEN=$path
"; $tab_path = split("/",$path); foreach ($tab_path as $node_expr) { #echo "STUDYING EXPR='$node_expr'
"; $node = $current_node; $expr_tab = split("\?",$node_expr); $node_name = $expr_tab[0]; $attr_tab = 0; if (count($expr_tab)>1) { ##echo "TROUVE AU MOINS UNE CONDITION SUR LES ATTRIBUTS...
"; $attr_expr_tab=split(",",$expr_tab[1]); $attr_tab=array(); foreach($attr_expr_tab as $attr_expr) { $attr_split_expr=split("=",$attr_expr); $attr_tab[$attr_split_expr[0]]=$attr_split_expr[1]; } } $last=0; foreach ($node->children as $children) { #echo "COMPARING WITH '$children->name'
"; if ($children->name == $node_name) { ##echo "TROUVE NOEUD CORRESPONDANT $node_name
"; if (is_array($attr_tab)) { $node_attributes = $children->attributes; foreach ($attr_tab as $key=>$value) { if ($node_attributes[$key] == $value) { #echo "ATTRIBUTE & CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last = 1; } } } else { ##echo "CHILD=".$children->name."
"; #echo "CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last=1; } } if ($last) { break; } } if (!$last) { #echo "PATH ERROR $node_name
"; #die("MMmmmh It seems that this file is not a DIA XML format...sorry..."); return 0; } } return $current_node; } function browse_tree($path) { $node = $this->give_node($path); if (is_object($node)) { $this->current_node = $node; return 1; } return 0; } # this method dumps an html representation of the xml tree function xml_show($node = "",$level=0,$last=0) { if ($node=="") { $node=$this->root_node; } if (!is_object($node)) { die("ERROR : node is not an object"); } $line=""; for($i=1;$i<=$level;$i++) { if ((i==$level-1) and ($last)) { $line.="      "; } else { $line.="     |"; } if ($i==$level) { $line.="`-"; } } $line.=$node->name; #echo $line; $line.="".count($node->children).""; if (count($node->children)==1) { $line.=" (".$node->value.")
\n"; echo "$line"; } else { $line.="
\n"; echo "$line"; $i=1; foreach($node->children as $children) { if ($i==count($node->children)) { $this->xml_show($children,$level+1,1); } else { $this->xml_show($children,$level+1); } $i++; } } } #END_CLASS }

METAL CHURCH (usa) - The Dark (1986)






Label : Elektra
Sortie du Scud : octobre 1986
Pays : Etats-Unis
Genre : Véritable Heavy Metal
Type : Album
Playtime : 10 Titres - 42 Mins





1986 fut décidemment une année charnière pour le petit monde du Heavy Metal. MTV daignait enfin regarder de notre côté, les ondes US inondaient le pays de décibels, et les fans se comptaient désormais en millions. Il n’était plus marginal de faire partie de cette caste, et on pouvait sans crainte arborer un T-shirt de notre combo préféré sans risquer de se faire jeter des cailloux.
Le Metal devenait « fréquentable » contrairement à ce chantait SATAN JOKERS, à raison d’ailleurs. Un peu trop même. On ne pourrait compter les groupes qui par opportunisme ont rejoint le train en marche, on a même assisté à des retournements de veste assez incroyables, catégorie que THE CULT et Andrew Ridgeley (oui, celui de WHAM !) ont illustré à merveille.
Outre le Thrash, né quelques années plus tôt, on assistait à l’explosion du Hard FM, à la naissance du Death, et même aux prémices de la fusion.
Mais quid du Heavy Metal, le seul, l’unique ? Et bien sa fortune fut trouble. Beaucoup de groupes estampillés « Heavy pur jus » commençaient à intégrer des sonorités plus légères, et à tenter des expérimentations au synthé pour s’ouvrir aux techniques de production modernes. Les plus beaux exemples restent le Ultimate Sin d’Ozzy, le Turbo de JUDAS, ou le Somewhere In Time de MAIDEN. De très bons album certes, mais pas vraiment coulés dans l’acier.
Et il est assez paradoxal de constater qu’il faille encore de nos jours aller chercher le meilleur album de Heavy Metal de cette époque dans un autre créneau.
METAL CHURCH, dès ses débuts, a été faussement catalogué. Avec leurs dégaines jeans, baskets et cuirs, leurs tronches franchement patibulaires, il est vrai que l’affiliation était aisée. Mais mettons les choses au point une bonne fois pour toutes. METAL CHURCH n’a jamais été un groupe de Thrash, mais bien un groupe de Heavy Metal ! Et si vous en doutez encore, écoutez The Dark pour en être persuadés.
La même méprise fut commise à l’égard du phénoménal SATAN, pour un simple choix de patronyme hasardeux. Dommage.
Signés sur une major bien avant METALLICA, ils ont prouvé en deux albums que composer un album quasiment parfait de bout en bout exigeait deux qualités primordiales. Etre de redoutables instrumentistes, et savoir composer une vraie chanson, et pas seulement un vague riff répété à l’infini.
Et à peine l’album entamé, c’est le choc frontal. Une tonne de briques sur la gueule, même en 1986, ça faisait déjà mal. « Ton Of Bricks » est l’intro parfaite. Avec ses presque trois minutes pile, son riff contagieux, et son tempo speed juste ce qu’il faut, c’est l’invitation au headbanging sans fioritures.
Allez, je défie quiconque de me trouver plus Heavy que « Start The Fire », et meilleur vocaliste que David Wayne. Celui que ses musiciens surnommaient « La sorcière », à cause des notes incroyables qu’il était capable d’atteindre, enterrait Rob « Macho Man » Halford dans son propre cimetière. Et à part Robert Plant, je ne vois guère de concurrence…
« Method To Your Madness » n’est rien de moins qu’un titre parfait. Guitares sombres, mélodie inquiétante, rythme soutenu, le tout enrobant un pré refrain qui aurait du faire école, c’est une des plus franches réussites de The Dark.
Vous n’avez jamais remarqué la similitude entre « Watch The Children Pray » et « Welcome Home (Sanitarium) » de METALLICA ? Alors écoutez bien leurs intros respectives. Pas pour rien que les deux groupes étaient copains comme cochons…Une power ballad comme on en fera sans doute plus, moule en plomb sur lequel même TESTAMENT se sera cassé les dents. Clippé à l’époque, il est vrai que ce titre, sans être commercial, était fantastique, rien que pour les modulations de David.
Pour faire plaisir aux critiques, on déballe le tempo speed sur « Over My Dead Body ». Ils détestent se tromper, alors autant leur donner un peu raison... Mais même en mode Thrash, METAL CHURCH plane encore à dix bornes au dessus des potes, et anticipe les fioritures mélodiques d’un ANNIHILATOR encore en gestation.
Mais quand le groupe décide d’anticiper de quelques années le durcissement général du ton chez ses homologues (on pense notamment au JUDAS PRIEST de Painkiller), il devient évident qu’il s’agit d’une question de nature et non de clairvoyance. Ainsi, « The Dark », avec son ambiance délétère, génère une palette d’émotions allant de l’inquiétude à l’anxiété, tout en restant extrêmement Heavy.
Le rythme facétieux de « Psycho » est un modèle de malice. Inutile de préciser qu’un batteur inventif restera toujours dix fois plus intéressant qu’une centaine de batteurs purement techniques, mais je pense qu’il est de fort bon ton de rappeler tout de même que Kirk Arrington a joué un rôle très important de par son jeu dans la construction inventive des morceaux.
Tandis que « Line Of Death » revient faire un tour sur les rivages du speed de bon aloi, « Burial At Sea » se veut mid tempo écrasant. Mais ces deux titres sont sans conteste les plus faibles de l’album. Relativement peu inspirés, sentant le réchauffé avec leurs riffs fatigués, ils affaiblissent cette seconde face de leur présence dispensable.
D’autant plus que The Dark se termine comme il a débuté, avec un morceau énergique et contagieux, « Western Alliance » et son solo central de toute beauté combiné à des arrangements bizarroïdes…
En un mot comme en cent, la catégorisation d’un groupe peut avoir des conséquences désastreuses pour la suite de sa carrière. Si METAL CHURCH avait dès le début été considéré, et à juste titre, comme un véritable groupe de Heavy Metal, ils n’auraient pas du se contenter de rester dans l’ombre dans laquelle METALLICA les a plongés (involontairement s’entend).
Mais les critiques ont parfois le raccourci trop facile…Combien de groupes sont tombés à cause de quelques épithètes mal choisis ?
Essayons de rétablir l’ordre des choses.
Ecoutez The Dark, et si je me trompe, n’hésitez pas.
Jetez moi le premier badge !



Ajouté :  Mardi 14 Septembre 2010
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Metal Church Website
Hits: 9898
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 16/4/2021 à 09:23:22 en : 0,1277 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar