METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· ACT OF GODS (FR…
· MASTERPLAN (de/…
· CARNAL LUST (FR…
· ADX (FRA) - Tou…
· ENTHRONED (be) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· HYPNO5E (FRA) -…
· CRUCIFIED BARBA…
· WALL SOUND FEST…
· RAMMSTEIN (de) …
· CALIBAN (de) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 104 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

BETRAYING THE MARTYRS (FRA) - Victor Guillet (Sept-2011)


Un an et demi s’est écoulé depuis ma dernière discussion avec Victor Guillet, chanteur, claviériste et fondateur de BETRAYING THE MARTYRS. Depuis, le buzz est retombé mais le garçon est toujours fidèle au poste. Place désormais aux choses sérieuses avec Breathe In Life, un premier album très attendu et qui recentre le débat sur l’essentiel : la musique. Victor a accepté de revenir avec nous sur la création du nouvel opus, son contenu, ses ambitions et nous offre l’exclusivité de quelques infos croustillantes (tournée US, second album en préparation…). Entretien.

Line-up
: Aaron Matt (chant), Victor Guillet (chant et claviers), Lucas d'Angelo (guitare), Baptiste Vigier (guitare), Valentin (basse), Antoine Saline (batterie)

Discographie : The Hurt, The Divine, The Light (EP - 2009), Breathe In Life (Album - 2011)

M-I Interviews du groupe : Victor et Eddie (Fév-2010), Victor Guillet (Sept-2011), Aaron Matts (Juin-2013/ITW VIDEO)



Metal-Impact. Je suis heureux de pouvoir échanger quelques mots avec toi à l’occasion de la sortie de Breathe In Life. Comment allez-vous ?
Victor Guillet. On est extrêmement impatients ! Ça fait plusieurs mois qu'on est sortis de studio, qu'on connait les chansons de l'album par cœur. On a plus que hâte de partager cet album avec notre public et d'entendre leurs réactions. On vient de sortir un clip vidéo avec un nouveau titre (ndlr : pour la chanson « Man Made Disaster »), les gens ont adoré, ça donne déjà un avant goût !

MI. Vous avez beaucoup tourné depuis votre premier EP, notamment à travers l’Europe (Angleterre, Belgique, Luxembourg…) mais également en Russie. Ton ressenti par rapport à ces expériences ?
Victor. Oui, durant notre dernière tournée nous avons fait toute l'Europe de l'Est, en tout plus de 10 pays en 26 dates, c'était assez incroyable ! Incroyable de jouer si loin de chez soi et de recevoir autant d'amour, ça fait vraiment plaisir ! Partout où on allait l'accueil des organisations et du public était fantastique ! Et puis humainement c'est une expérience hors du commun, on pourrait presque en faire un reality-show (rires) !

MI. Rencontrer des gens, partager des émotions, c’est un peu le crédo de BETRAYING THE MARTYRS alors dans quel pays trouve t’on le plus d’adhérents à cette philosophie de vie ?
Victor. Je dirais que la Russie et l'Ukraine ont été tout particulièrement incroyable… Des pays qui ne reçoivent que très rarement des groupes venus d'ailleurs, de par la barrière de leur alphabet, les difficultés a obtenir un Visa, les distances, l'état de leurs routes, etc... Alors c'est vrai que quand ils reçoivent des français, ça devient tout de suite une expérience pour eux, et ça a été très enrichissant pour nous.

MI. Le line-up a évolué depuis The Hurt The Divine The Light, pourquoi en être arrivé à ces changements ?
Victor. Fabien, notre ancien guitariste, a pris une orientation musicale différente. Eddie nous a quitté parce ce que c'est le genre de mec qui est doué dans pleins de choses, qui voudrais pouvoir tout faire mais c'est impossible.

MI. Comment s’est déroulé le départ d’Eddie qui, je crois, reste très proche du groupe ?
Victor. Très bien. On a discuté entre nous, on en a conclu qu'en effet, Eddie n'était plus à 100 % dans le groupe étant donné ses autres projets artistiques. Mais Eddie reste très proche de nous en effet. Personnellement, c'est mon meilleur ami, je le vois très régulièrement et puis il reste très impliqué dans le projet BTM.

MI. Vous avez mis beaucoup de monde sur le cul en intégrant au chant un mec comme Aaron, qui a fait ses preuves outre-manche. Comment s’est passé son intégration ?
Victor. Nous avions tourné avec son groupe FOR UNTOLD REASONS en Angleterre au printemps 2010. On avait beaucoup sympathisé avec eux. Quand on a dû se séparer d'Eddie, on a tout de suite pensé à lui. Il a été ravi, on l'a beaucoup aidé dans son arrivée à Paris, et pour lui c'était une occasion inespérée de tout reprendre à zéro dans sa vie.

MI. Un mot sur Lucas qui a également intégré le line-up ?
Victor. Lucas était en fait notre ingé son depuis le tout début du groupe. Il faisait déjà partie du projet depuis longtemps, et en plus il est guitariste lead dans le side-project de Baptiste, BLACK CURTAINS. Quand on a dû trouver un autre guitariste, le choix de Lucas est devenu évident !

MI. Tu m’avais dis lors de notre précédente interview que tu n’aimais pas trop les étiquettes, alors comment définirais-tu aujourd’hui BETRAYING THE MARTYRS, d’un point de vue musical et d’un point de vue plus « spirituel » ?
Victor. Musicalement, je ne sais pas trop… On mélange beaucoup d'influences et ça fait du BTM. Un Deathcore symphonico-melo-technico-atmosphérique (rires) ! Spirituellement, je dirais juste qu'on fait un Metal avec un message positif. La chrétienté est quelque chose de plus personnel.

MI. Comment s’est passé votre signature sur Listenable et Sumerian et quelles possibilités nouvelles vous offrent ces labels ?
Victor. Nous étions déjà distribués par Listenable en Angleterre sur l'EP. Ils nous suivaient depuis un long moment. Quand ils ont su qu'on préparait un album, ils nous ont signé avant même d'avoir entendu un seul titre (rires) ! Pour Sumerian, eh bien sans rire, on a envoyé un mail et on nous a répondu. Listenable va nous apporter tout l'apport physique et promotionnel dont nous avons besoin pour l'Europe, va nous appuyer pour nos tournées européennes et Sumerian va nous aider à internationaliser encore plus le groupe et a conquérir l'Amérique !

MI. J’en viens maintenant à Breathe In Life, quels sont les premiers retours pour ce full-lenght ?
Victor. Les chroniqueurs ont vraiment l'air d'apprécier, ça fait vraiment plaisir ! Plusieurs webzines et magazines nous ont couverts de compliments sur cet album. On en est extrêmement fiers et on trépigne d'impatience à l'idée de vous le faire écouter !

MI. Comment s’est déroulé l’enregistrement et la composition du disque ? Vous aviez déjà certaines maquettes avant l’intronisation d’Aaron et Lucas ?
Victor. Oui bien sûr ! La quasi-totalité des chansons étaient déjà écrites. Aaron a écrit ses paroles, Lucas a apporté quelques riffs et il a composé ses solos de guitares.

MI. Votre premier EP flirtait parfois étrangement avec le Black Metal. Ici, à part quelques descentes de claviers à la DIMMU BORGIR, on s’oriente plutôt vers un Death brutal et massif. Le chant d’Aaron y est pour beaucoup. Est-ce vous qui vous êtes adaptés à lui ou l’inverse ?
Victor. Je ne pense pas que la voix d'Aaron ait changé quoi que ce soit dans notre manière de composer. Avec un autre chanteur, on aurait surement fais les mêmes chansons. Aaron a peut-être ajoute quelques idées, des détails, mais nous n'avons pas modifié notre manière d'écrire en fonction de lui.

MI. Quels sont les thèmes abordés dans ce disque, y’a-t-il un concept comme pour l’EP ? Et qui rédige les paroles ?
Victor. L'album s'appelle Breathe In Life, « respire la vie ». Ça résumait bien les thèmes abordés dans l'ensemble des chansons. Nous parlons de la vie, du fait qu’elle est précieuse, qu'il faut en prendre soin, en profiter sans la détruire, il appartient à chacun de faire en sorte que sa vie vaille la peine d'être vécue. Aaron écrit principalement les paroles, moi aussi, ainsi que Valentin qui participe beaucoup a l'écriture.

MI. Un mot sur l’artwork. Qui est l’auteur de ce cliché et que représente-t-il ?
Victor. La pochette fait partie en fait d'une série de photos appartenant à un photographe. Nous avons adoré cette photo, nous trouvions que ça illustrait bien le message de l'album, et nous avons décidé de l'acheter pour notre album. Elle représente une fille se noyant à moitié mais tentant de garder la tête hors de l'eau. C'est ce message positif dont nous parlons dans l'album : n'abandonne jamais, positive et continue à croire en toi !

MI. Te concernant, tu fais en sorte d’entretenir ta voix ? Ton chant clair me rappelle beaucoup celui de Ben Bruce d’ASKING ALEXANDRIA…
Victor. Oui bien sur, ça fait un petit moment qu'on commence à prendre conscience avec Aaron que notre voix devient un outil professionnel et qu'on doit en prendre soin. C'est très important d'avoir une hygiène de vie assez stricte.

MI. Cites moi un des morceaux de l’album dont tu es le plus fier et pourquoi ?
Victor. Difficile... Je suis tellement fier de la totalité de cet album. Je dirais « Man Made Disaster » parce que je l'ai entièrement écrite, que c'est une chanson qui regroupe un peu tout ce que je veux retrouver dans un titre de BTM, et puis parce je prends énormément de plaisir à jouer le morceau de piano !

MI. Une petite anecdote, THE DEVIL WEARS PRADA, sur son album With Roots Above And Branches Below avait créé un avant-dernier morceau beaucoup plus planant, fait uniquement de claviers et d’un chant clair qui s’appelait « Louder Than Thunder ». « Azalée » possède exactement les mêmes caractéristiques, de sa place dans la tracklist à son exécution. Pure coïncidence ou hommage dissimulé à TDWP ?
Victor. On voulait faire une balade de ce style, c’était quelque chose que nous nous étions dis dès le début. C'est vrai qu’après ça, avoir THE DEVIL WEARS PRADA qui sort ce genre de balade, on ne pouvait pas éviter de s'en influencer.

MI. Pourquoi avoir choisi Charles J. Wall (WHITECHAPEL) pour le mixage et comment s’est déroulée votre collaboration ?
Victor. On voulait absolument ne pas faire le mixage en France, c'était important pour nous de ne pas sonner "français". On pensait aux USA ou à la Scandinavie. WHITECHAPEL, KING CONQUER et les autres groupes que Charles a mixé étaient des références en terme de son pour nous. On l'a tout de suite contacté et il a répondu avec tellement d'enthousiasme, il était tellement heureux de bosser avec un groupe venant de l'autre côté de l'océan… Ça a été un plaisir incroyable de bosser avec Charles !

MI. La composition d’un second album est-elle à l’ordre du jour ou faudra t’il s’armer de patience avant de revoir BETRAYING THE MARTYRS dans les bacs ?
Victor. Nous, l'album, ça fait bientôt 6 mois qu'on l'a terminé ! Donc oui, une partie du deuxième album est déjà composée. On ne veut pas se reposer sur nos lauriers, on sait maintenant le temps que ça prend de sortir un album et on veut s'y prendre plus à l’avance pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Vous pouvez vous attendre à un deuxième opus de BTM d'ici début 2013 je pense.

MI. Vous allez effectuer une Release Party le 30 septembre 2011 au Nouveau Casino de Paris. Un mot sur cette soirée ?
Victor. On est très excités mais en même temps, on se met beaucoup la pression ! On tient absolument à ce que tout soit absolument parfait ! On bosse énormément, on prépare plein de surprises et je promets aux gens qui seront présents qu'ils ne regretteront pas d'être là !

MI. Vous êtes également en lice sur Facebook pour ouvrir le Thrash And Burn Tour aux côtés de WINDS OF PLAGUE et CHELSEA GRIN ce serait une belle occasion de vous confronter à votre public américain mais la compétition s’annonce serrée…
Victor. De toute façon, sur cette tournée ou sur une autre, nous irons aux USA avant la fin de l'année, donc ce n’est pas très grave (sourire).

MI. Le groupe s’appelle BETRAYING THE MARTYRS. Qui sont ces martyrs auxquels votre nom fait référence ?
Victor. BETRAYING THE MARTYRS veut dire « trahir les martyrs ». Il existe des milliers de personnes qui quotidiennement, essayent de faire de ce monde un monde meilleur. Des bénévoles, des gens solidaires, des associations… Ils essayent, ils font ce qu’ils peuvent sans jamais rien demander en retour et surtout malgré toute l'adversité que peut opposer notre société à ce comportement, ils continuent à y croire. Se comporter comme le font la plupart des gens, de manière égoïste, égocentrique, sans penser aux autres, sans vouloir ne serait-ce qu’aider une personne dans le besoin pour nous, c’est trahir l’action de ces « martyrs ». Il ne s’agit même pas forcément d’argent ou de moyens, mais des fois, un simple sourire, une simple présence peut faire beaucoup de choses. Nous pensons de moins en moins aux autres et c’est bien triste…

MI. Quelle est la question à laquelle tu en a marre de répondre et, à l’inverse, sur quel sujet tu aimerais voir les intervieweurs plus curieux ?
Victor. Aucune question ne me dérange réellement. Parfois, je regrette que certaines interviews ne parlent pas de musique, d'influences, de composition mais uniquement de notre image…

MI. Pour finir, quels sont tes derniers coups de cœurs musicaux ? Un groupe particulier à conseiller à nos lecteurs ?
Victor. Certains groupes avec qui nous avons eu la chance de tourner sont vraiment excellents ! Je pense aux incroyables MY AUTUMN, qui nous viennent de Saint-Petersbourg en Russie, aux adorables suisses de PROMÉTHÉE, aux impressionnants lyonnais de NEUROLEPSIA… J'ai aussi découvert dernièrement des jeunes parisiens excellents appelés I THE OMNISCIENT et un groupe américain du nom de SUBSTRUCTURES qui sort un EP qui a l'air vraiment impressionnant !

MI. Merci Victor pour le temps que tu m’as accordé. Bonne continuation à BETRAYING THE MARTYRS et aux équipes techniques qui ont réalisé Breathe In Life. Je te laisse le soin de conclure cet entretien comme bon te semble.
Victor. Prenez soin de vous et des gens que vous aimez. Attendez notre album avec impatience, et aussi de nous voir en live, ça va envoyer et vous n'avez pas fini d'entendre parler de nous !


Ajouté :  Jeudi 15 Septembre 2011
Intervieweur :  Stef.
Lien en relation:  Betraying The Martyrs Website
Hits: 13022
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 23/4/2018 à 09:43:31 en : 0,1321 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar