METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· ESCAPE THE FATE…
· TASTERS (it) - …
· 21OCTAYNE (de) …
· PRIMITIV (in) -…
· RATOS DE PORAO …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SOULFLY (br) - …
· IRON MAIDEN (uk…
· HELLFEST OPEN A…
· THE DILLINGER E…
· ADX (FRA) - Le …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 25 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

# # XML_node.objet # # This object is an XML node representation # # /- name (string) # xml_node --- attributes (array) # \- children (array) or value (string) class xml_node { var $name; var $attributes = array(); var $children = array(); var $value = ""; function xml_node($name,$attributes,$children=array(),$value="") { $this->name = $name; if (is_array($attributes)) { $this->attributes = $attributes; } $this->children = $children; $this->value = $value; } } # # xml_tree class # # This object parses an XML stream and offers a tree composed by xml_nodes # class xml_tree { var $xml_stream; var $current_node; var $root_node; var $index; var $value; function xml_tree() { $this->root_node = new xml_node("__ROOT_NODE",array()); $this->current_node = $this->root_node; } function add_tree($xml_stream) { # Managing the parser $this->xml_stream = $xml_stream; $xml_parser = xml_parser_create(); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_CASE_FOLDING,0); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_SKIP_WHITE,1); if (!xml_parse_into_struct($xml_parser,$this->xml_stream,$this->value,$this->index)) { xml_parser_free($xml_parser); die("XML Parse error"); } xml_parser_free($xml_parser); # Now, $this->value and $this->index are informed, we can use the get_node methode. $tab_result = $this->get_node(0,count($this->value) - 1); $this->root_node->children[] = $tab_result[0]; $this->current_node = $this->root_node; } function get_node($index_start,$index_stop) { #echo "


\n"; #echo "GET-NODE($index_start,$index_stop)
\n"; # What we are going to return is an array of xml_nodes $return_tab = array(); # depth is only here to check if everything is all right $tab_node = $this->value[$index_start]; $depth = $tab_node["level"]-1; # Now we have to be sure we do not forget a single node for ($index = $index_start;$index <= $index_stop;$index++) { #echo "\$index = $index
"; # get the current node $tab_node = $this->value[$index]; # what type of node is it ? switch($tab_node["type"]) { case "complete" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth+1) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud complet $index, niveau $depth + 1 au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Noeud complet trouvé position $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n"; # Easy one, no children to manage, only a value... $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],"",$tab_node["value"]); break; case "open" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth +1 ) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud ouvert $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } # Open tag, we re-use this methode to return its children # Where is the correspondong close tag ? $node_index = $this->index[$tab_node["tag"]]; $flipped_node_index = array_flip($node_index); #echo "This ".$tab_node["tag"]." is at coords ".$flipped_node_index[$index]."
"; $i=1; do { $next_index = $node_index[$flipped_node_index[$index] + $i++]; $next_tag=$this->value[$next_index]; } while ($next_tag["level"]!=$tab_node["level"]); #echo "Ouverture de noeud détectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n   Parcours jusqu au $next_index
\n"; # good, we can now instanciate our node $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],$this->get_node($index+1,$next_index),""); # As we called the get_node methode, we are sure that nodes have been parsed to the corresponding close tag $index = $next_index; break; case "close" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth ){ die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud fermé $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Fermeture de noeud detectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."

\n"; # This ugly thing is useless because reaching a close tag means that $index==$index_stop but who knows ? =) # it will be skipped soon $index = $index_stop; break; default: die("Erreur de type de TAG non déterminé :'".$tab_node["type"]."'"); } } # We are out ... returns the array with collected children... return ($return_tab); } # this function browse the xml tree and set the current node to the selected node function give_node($path) { if ($path[0]=="/") { $current_node=$this->root_node; $path=substr($path,1); #echo "ABSOLUTE PATH GIVEN=$path
"; } else { $current_node = $this->current_node; } #echo "PATH GIVEN=$path
"; $tab_path = split("/",$path); foreach ($tab_path as $node_expr) { #echo "STUDYING EXPR='$node_expr'
"; $node = $current_node; $expr_tab = split("\?",$node_expr); $node_name = $expr_tab[0]; $attr_tab = 0; if (count($expr_tab)>1) { ##echo "TROUVE AU MOINS UNE CONDITION SUR LES ATTRIBUTS...
"; $attr_expr_tab=split(",",$expr_tab[1]); $attr_tab=array(); foreach($attr_expr_tab as $attr_expr) { $attr_split_expr=split("=",$attr_expr); $attr_tab[$attr_split_expr[0]]=$attr_split_expr[1]; } } $last=0; foreach ($node->children as $children) { #echo "COMPARING WITH '$children->name'
"; if ($children->name == $node_name) { ##echo "TROUVE NOEUD CORRESPONDANT $node_name
"; if (is_array($attr_tab)) { $node_attributes = $children->attributes; foreach ($attr_tab as $key=>$value) { if ($node_attributes[$key] == $value) { #echo "ATTRIBUTE & CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last = 1; } } } else { ##echo "CHILD=".$children->name."
"; #echo "CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last=1; } } if ($last) { break; } } if (!$last) { #echo "PATH ERROR $node_name
"; #die("MMmmmh It seems that this file is not a DIA XML format...sorry..."); return 0; } } return $current_node; } function browse_tree($path) { $node = $this->give_node($path); if (is_object($node)) { $this->current_node = $node; return 1; } return 0; } # this method dumps an html representation of the xml tree function xml_show($node = "",$level=0,$last=0) { if ($node=="") { $node=$this->root_node; } if (!is_object($node)) { die("ERROR : node is not an object"); } $line=""; for($i=1;$i<=$level;$i++) { if ((i==$level-1) and ($last)) { $line.="      "; } else { $line.="     |"; } if ($i==$level) { $line.="`-"; } } $line.=$node->name; #echo $line; $line.="".count($node->children).""; if (count($node->children)==1) { $line.=" (".$node->value.")
\n"; echo "$line"; } else { $line.="
\n"; echo "$line"; $i=1; foreach($node->children as $children) { if ($i==count($node->children)) { $this->xml_show($children,$level+1,1); } else { $this->xml_show($children,$level+1); } $i++; } } } #END_CLASS }

BE'LAKOR (au) - Stone's Reach (2009)






Label : Kolony Records
Sortie du Scud : 20 juin 2009
Pays : Australie
Genre : Death Metal Mélodique
Type : Album
Playtime : 8 Titres - 59 Mins





Puissant guerrier du Chaos, BE’LAKOR revient, après deux années intenses de conquêtes engendrées par The Frail Tide, parmi les insignifiantes masses de chair difformes que nous, êtres humains, sommes. Cette dernière campagne, bien que finalement triomphante, fut, pour lui, plutôt rude, puisque les âmes rencontrées en chemin ne se laissèrent pas toutes embobinées par ses belles promesses. En outre, ses appuis tactiques ne cessèrent de changer pour, désormais, trouver du soutien chez les astucieux Kolony Records. C’est donc pleinement peaufinée que BE’LAKOR lance sa nouvelle offensive : Stone’s Reach.
Et, de par ce second album, c’est un fascinant voyage lyrique que le groupe nous expose. En effet, les morceaux dépassent presque tous les sept minutes, ce qui rajoute un aspect Progressif à l’ensemble et permet ainsi aux musiciens de développer et proposer des compositions recherchées et efficaces. Néanmoins, de ce fait, on remarque que le très bon travail d’écriture dont chaque morceau a bénéficié empêche certains titres de vraiment se démarquer pour s’imposer en pièces maîtresses de cette œuvre, et leur longueur donne lieu à quelques répétitions au sein d’une même piste. C’est donc à de constants changements de rythme que l’on a affaire, déviant de la cadence soutenue imposée bar la batterie pour nous entraîner dans des breaks mid-tempo, souvent atmosphériques et accompagnés de piano (« Held In Hollows »), ou de magistraux ponts instrumentaux, fréquemment en guitare acoustique soutenue par de délicieuses nappes de clavier aériennes (« Outlive The Hands »).
Cependant, l’instrumentation ne profite pas que de ces quelques moments pour se dévoiler puisqu’une grande part lui est laissée tout au long de l’album. Effectivement, le chant se montre finalement plutôt discret et n’est pas exposé à outrance pour accroître le charme des morceaux. George Kosmas délivre un somptueux growl, profond, calme et compréhensible qui octroie une dimension homérique aux compositions, en se mariant à merveille aux mélodies, ce qui rappelle fortement INSOMNIUM. La ressemblance apparaît d’autant plus lorsque l’instrumentation se veut riche et violente, menée par les samples atmosphériques enveloppants, à l’instar de « Venator ». Il ne s’agit pourtant pas d’une violence brute, mais poétique, s’imprégnant d’une beauté touchante. AMON AMARTH vient également à l’esprit lors de l’introduction guerrière de « Aspect », avec ses orchestrations et ses percussions intenses, et aussi lors d’autres envolées épiques (« From Scythe To Sceptre »).
Il faut dire que la mélodie est parfaitement intégrée aux compositions, parmi les lignes denses des cordes, sans donner l’impression que le morceau repose entièrement dessus. Elle permet notamment d’éclaircir et de faire varier l’abondance musicale des instruments en construisant ainsi de fabuleuses fresques harmonieuses. Les guitares sont splendides et s’emploient à l’exécution d’innombrables riffs saisissants et de leads mélodiques grandioses (« Venator »), bien que parfois familiers (« Countless Skies »), qui se teintent, de temps à autres, de Doom et avoisinent alors les Finlandais de GHOST BRIGADE, comme sur le titre « Sun’s Delusion ». Entre accords aériens lancinants, mariage d’électrique et d’acoustique, arpèges mélodiques éthérés et solos savamment instaurés, à l’exemple de celui de « Held In Hollows » qui débouche sur un break, l’embellissement des compositions est à son comble. « Husks », morceau le plus court de l’album, est une instrumentale acoustique reposante et agréable, au sein de l’opulence alentour, bordée de légères nappes de clavier. Ce dernier instrument, joué par Steve Merry, n’est jamais en surabondance et intervient toujours avec retenue juste pour sublimer les morceaux en leur conférant une atmosphère mélancolique particulière, ou en ajoutant de planants samples ambiants qui, bien souvent, précèdent l’explosion de la section rythmique.
Toutefois, la batterie n’empiète jamais sur les lignes mélodiques, en tambourinant plus qu’il ne faut, et se montre justement dosée. Modérée lors des passages délicats, ou menaçante lors des hausses d’intensité, elle peut également libérer des blast beats rageurs et déchaîner le tempo pour relancer le morceau en sortie de pont, grâce à des accélérations puissantes et maîtrisées, parfois entourées de quelques notes de piano, et de cymbales écrasantes. Pour ce qui est de la basse, elle se contente de plomber et épaissir les compositions, augmentant, par la même occasion, l’agressivité lors des retours de l’instrumentation.
Et c’est pourquoi cette dernière offensive de BE’LAKOR se montre redoutable de maîtrise et d’efficacité. En une simple heure, ses troupes envoyées à l’assaut n’auront de peine d’asservir de nouveaux sujets. Une épopée révélatrice qui lui permet ainsi de graver son nom dans les esprits de ses jeunes opposants, et de s’accaparer leurs territoires, obtenus par la naïveté de leur peuple. BE’LAKOR est bien décidé à marquer les stèles de son sceau et ne se prive pas, pour cela, d’user amplement de ses incroyables capacités en s’inspirant, par moments, des peuples dominants tels que les Vikings, les Insomniaques ou même les Fantômes. L’avènement est proche.



Ajouté :  Lundi 26 Juillet 2010
Chroniqueur :  CyberIF.
Score :
Lien en relation:  Be'lakor Website
Hits: 9694
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 18/11/2019 à 02:48:00 en : 0,1479 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar