METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· WE BUTTER THE B…
· UMBAKRAIL (FRA)…
· BLOOD DUSTER (a…
· NEDRA (FRA) - V…
· MIND RIPPER (FR…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· GOJIRA (FRA) - …
· RHAPSODY OF FIR…
· ORPHANED LAND (…
· WATAIN (se) - N…
· BRYAN ADAMS (ca…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 87 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

GOODBYE DIANA (FRA) - Odds & Ends (2008)








Label : Head Records / Basement Apes Industry / Season Of Mist
Sortie du Scud : avril 2008
Pays : France
Genre : King Crimson meets Metallica
Type : Album
Playtime : 9 Titres - 34 Mins





Un dimanche matin, avec ma pu****, sur ma mobylette….Vous connaissez tous cette petite comptine que l’on fredonnait dans le bus en partant en colo, à la piscine, ou tout simplement à l’école. Elle nous mettait le cœur en joie, en tout cas, plus que l’infâme sandwich au salami préparé amoureusement, mais à toute vitesse par votre mère. Mais si, ne faites pas l’innocent, vous aussi avez eu droit à cet infect mélange improbable entre deux tranches de pain de mie bon marché, et une rondelle mi pourpre, mi blanche, sans mayonnaise bien sur.
GOODBYE DIANA, c’est un peu ça.
Un dimanche qui s’annonce morne, peuplé de nourriture approximative, sous un soleil faiblard, et une motivation défaillante. Sauf que Odds & Ends, ça n’est pas le sandwich, c’est la chansonnette.
Mais c’est tout sauf une mélodie populaire qu’on siffle à la volée pour imiter les copains. C’est une thérapie pour oublier le morne après-midi qui s’annonçait insupportable.
Quand on affronte un bloc pareil, constitué d’un mélange parfait entre une créativité étonnante et une puissance de tous les instants, on reprend confiance.
Alors, attention. Que les néophytes avides de gueulantes de bon aloi s’éloignent. Que les boulimiques du riff poilu partent en courant. L’album est instrumental, et les riffs sont décousus, mais compacts.
Non, la bio, même si elle parle de Post Mathcore, est loin de la vérité. Certes, ça n’est pas entièrement faux, mais c’est loin d’être vrai.
34 minutes de creuset sonore, avec une bonne idée à la seconde, et une force de frappe diluée dans des mélodies distordues pour stimuler les neurones.
Pas de hit single, on n’est pas là pour ça, et ça évite la vulgarité de réduire le reste à une portion congrue. Il y a du Metal, c’est certain, du Rock, c’est plié. Du Hard-Core parfois, c’est entendu, et même au détour d’une note, une légère teinte d’Emo-Pop.
Et on s’avale ça d’un trait, parce que c’est entraînant, ça donne envie de bouger, mais aussi de rester sur place pour en apprécier les moindres méandres. C’est louvoyant, mais direct. C’est honnête, mais roublard. Les changements de rythme quasi compulsifs font tanguer le bateau du côté où il va couler. Mais les guitares sont là pour épauler le bastingage. La BO d’une journée bizarre. Et on se le remet sans fin, parce que justement un dimanche n’a pas de fin. Alors autant le passer avec GOODBYE DIANA.

S’il faut une Mercedes écrasée sur un pylône pour agrémenter mes fins de semaines en plaisirs sonores, j’ai une longue liste pour vous les gars.
Et si on commençait par Monaco ?



Ajouté :  Mercredi 21 Mai 2008
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Goodbye Diana Website
Hits: 12735
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 27/1/2020 à 20:25:41 en : 0,066 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar