METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· MAROON (de) - T…
· WHISPERING WOLV…
· SCARVE (FRA) - …
· MORTUARY (FRA) …
· THE AMENTA (au)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· KARMA TO BURN (…
· PATRICK RONDAT …
· PARIS METAL FRA…
· ORPHANED LAND (…
· TOTO (usa) - Dô…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 172 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

AGABUS (it) - Last Way Left (2006)








Label : Deadsun Records
Sortie du Scud : 2006
Pays : France
Genre : Thrashcore
Type : Mini-CD
Playtime : 7 Titres - 23 Mins





AGABUS est une formation de Thrashcore tout droit venue de l’autre côté des Alpes, l’Italie. Passés maîtres dans la figuration au sein de compilations obscures depuis 2003, le MCD qu’est Last Way Left est le successeur de leur premier album éponyme sorti en 2001.
Comme dit précédemment, cette formation transalpine n’est pas très connue hors de ses frontières et ce n’est pas avec ce nouveau MCD que AGABUS va atteindre des pics de popularité accru sur la scène internationale. Car, disons-le de suite, malgré une forme de Thrashcore somme toute sympathique et bien exécutée, l’impression de déjà-vu ou plutôt de déjà entendu rejaillit dès l’entame de l’opus durant à peine plus de vingt minutes. Ah les pingres !! Très engagé au niveau de leurs textes (sur fond de conflit Israélo-Palestinien) comme bon nombre de formations de Thrashcore, ce Last Way Left tourne principalement autour de ce sujet.
Tout débute par une intro « Innervention » carrément dispensable et superflue donc passons directement à la suite de la tracklist.
Les choses sérieuses démarrent donc avec le titre « Golpe » (coup en Italien) et c’est bien de cela dont il s’agit. Une bonne gifle de Thrashcore dans la face. Les riffs et surtout l’utilisation de la basse nous font songer aux premiers albums de METHOD OF DESTRUCTION ou de RATOS DO PORAO avec ces claques portées aux cordes. La voix d’Andrea Aromatisi évoque quant à elle à une sorte d’ersatz entre Phil Anselmo période PANTERA et Dez Fafara de COAL CHAMBER / DEVILDRIVER. Il y a plus moche comme influences, on vous le concède. Un titre comme « Atman Collapse » ne manque pas de qualités. Par contre, le titre ayant donné son nom à l’opus est surtout très décevant car sans queue ni tête, quand on pense que c’est la piste "phare" de l’album, on se demande ce que peut donner le reste. Le morceau « Responses » reprend là où les quatre compères Italiens nous avait laissé au début de l’opus donc on se réveille après cet interlude. L’intro du titre « Train » atteint le sommet de la banalité avec un bruit de fond dans une gare attendant le passage d’un convoi suivi d’un riff de guitares imitant la cadence en marche du train. Qui a eu cette idée géniale ?
En plus, pas radin pour un sou, les hommes de Scipion nous récompensent d’un bonus track avec le titre « The Hives of Damage », un morceau qui conclut l’opus comme il l’avait initié avec le morceau « Golpe » : plutôt pas mal mais manquant encore d’une certaine dimension. Le chant un tantinet cabotin de Aro a tendance à courroucer quelque peu l’auditeur.
Ainsi, les compositions, sans être inintéressantes, manquent cruellement de profondeur. Les riffs et les rythmiques en général ont de plus tendance à trop se ressembler. Malencontreusement, on s’aperçoit que AGABUS ne parvient pas réellement à mettre son grain de sel et à se détacher de ses ascendants musicaux. Bref, il y a encore du travail…



Ajouté :  Mercredi 11 Octobre 2006
Chroniqueur :  Loki
Score :
Lien en relation:  Agabus Website
Hits: 10777
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 27/10/2020 à 04:50:31 en : 0,0663 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar