METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· MANIGANCE (FRA)…
· SAMAEL (ch) - X…
· SETH (FRA) - He…
· BETH HART (usa)…
· T.A.N.K (FRA) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· EDGUY (de) - El…
· KREATOR (de) - …
· SYLAK OPEN AIR …
· SISTER (se) - M…
· MANIGANCE (FRA)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 72 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

KREATOR (de) - l'Olympia à Paris (03/12/18)


Groupes Présents au concert : BLOODBATH = 30mn / HATEBREED = 1h / DIMMU BORGIR = 1h / KREATOR = 1h30
Date du Concert : lundi 3 décembre 2018
Lieu du Concert : l'Olympia (Paris, France)

Annoncé à 18h30, c'est véritablement 20 minutes plus tôt que BLOODBATH envahit les planches pour amorcer les hostilités de ce European Apocalypse 2018. Avec 7 titres dont le fameux "Outnumbering The Day" avec lequel BLOODBATH explosa en 2004, le quintet "venu de Suède" comme le dit malicieusement le Britannique Nick Holmes (chant / PARADISE LOST), peine à convaincre. La faute à un mixage calamiteux, les guitares ayant disparu de l'espace sonore tout au long de leur prestation.
Dommage, car nombreux sont ceux qui voulaient entendre ce que donnait le Black/Death de ce "super-groupe" sur les planches de l'Olympia... Pour rappel, aux côtés d'un Holmes qui joue parfaitement son rôle de frontman sombre et morbide, officient Anders Nystrom (guitare / KATATONIA), Per Eriksson (guitare), Jonas Renkse (basse / KATATONIA) et Waltteri Väyrynen (batterie / PARADISE LOST). Avoir un tel line-up sous les yeux pour entendre une telle bouillie... Quel gâchis ! De ce fait, on ne retiendra pas grand chose du show donné par BLOODBATH.

A première vue, pour celui qui est venu voir DIMMU BORGIR ou KREATOR, HATEBREED semble être le groupe le moins emballant de la soirée. Mais après la déception BLOODBATH, force est de constater que le combo originaire du Connecticut balance un show bien huilé, agressif et communicatif. Avec une setlist piochant sans complexe dans The Rise Of Brutality (2003), le Hardcore de HATEBREED met rapidement les points sur les "i", bien aidé par un Jamey Jasta (chant) au top de sa forme. Une grosse partie du public est venue pour voir HATEBREED, et même si seul "Looking Down The Barrel Of Today" est extrait du dernier album en date (The Concrete Confessional), qu'importe, HATEBREED n'est pas venu faire de la promo... HATEBREED est venu, a vu, et a vaincu.

Contre toute attente pour votre serviteur - qui pensait que DIMMU BORGIR serait en tête d'affiche - c'est donc l'étendard et le décor du combo de Black Metal symphonique qui est installé sous nos yeux. Inutile de le cacher, le dernier album Eonian ayant permis à DIMMU BORGIR de retrouver de sa superbe, c'est avec une certaine impatience que nous attendons les Shagrath et consorts.
Sans surprise, DIMMU BORGIR débarque avec "The Unveiling" et le tubesque (quel mot inhabituel pour un groupe de cette trempe) "Interdimensional Summit", tous deux extraits de Eonian. Les prestations scéniques du combo norvégien étant souvent décriées, pour le coup il n'y aura rien à redire sur la qualité sonore, mais niveau visuel, ça laisse à désirer : Shagrath s'accroche sévèrement à son pied de micro, seuls Galder et Silenoz (guitare) tentent d'animer la scène au minimum, sans compter que les "lights" (à tendance verdâtre) éclairent les membres du groupe par derrière... Ce qui devait paraître théâtral finit par être désagréable.
Heureusement, DIMMU BORGIR axe sa playlist sur ses meilleurs efforts, rôdés depuis quelques années maintenant : les épiques "Progenies Of The Last Apocalypse", "The Serpentine Offering" et "Dimmu Borgir" en imposent, sans négliger la période la plus expérimentale de DIMMU BORGIR (Puritanical Euphoric Misanthropia), avec notamment cet enchaînement "Puritania" / "Indoctrination" toujours aussi malsain. Comme d'habitude, les fans de Spiritual Black Dimensions repartiront la queue entre les jambes puisque ce magnifique opus reste boudé et cela demeure un mystère. Mention spéciale toutefois au prodigieux "Council Of Wolves And Snakes", aussi tribal et ambiant que sur Eonian.
Le plus gros regret, désormais, lors d'un concert de DIMMU BORGIR, c'est de ne pouvoir assister à la même Messe Noire que celle qui fut immortalisée pour le fameux DVD Forces Of The Northern Night. Faute de pouvoir bénéficier de la même mise en scène, ici point d'orchestre et point de choeurs, dont les absences se font cruellement sentir... Comme par le passé, DIMMU BORGIR a recours à des bandes enregistrées pour reproduire ses parties orchestrales. Gerlioz fait de son mieux sur ses claviers, mais il n'empêche : l'ensemble ne procurera jamais les mêmes sensations. En dépit d'un final conclu avec le très attendu "Mourning Palace", DIMMU BORGIR laisse l'image d'un groupe trop froid et peu enclin à pleinement exploiter son répertoire sur scène.

Après cette semi-déception, place aux Patrons de la Soirée. Un des vieux potes de votre serviteur dira après le concert : "KREATOR, ils ont bien vieilli". Non, mec, c'est plus que ça. KREATOR n'a pas pris une ride. Parce que pour se dire les choses franchement, en ce soir du 3 décembre 2018, KREATOR met une taule à tout le monde.
Après le "Run To The Hills" de MAIDEN en guise d'intro, la tuerie prend forme sans attendre : pas d'artifices inutiles, pas d'orchestrations fantomatiques (suivez mon regard), KREATOR c'est quatre types bien remontés et un enchaînement d'uppercuts qu'on n'espérait pas : un savoureux mélange de titres plus ou moins récents ("Phantom Antichrist", "Enemy Of God"), d'extraits du dernier skeud en date Gods Of Violence ("Gods Of Violence", le fédérateur "Satan Is Real", "Hail To The Hordes", ce "Fallen Brothers" dédié aux Frères du Metal qui ont disparu) et de pépites qui appartiennent à l'âge d'or du Thrash Metal (un "People Of The Lie" qui a renvoyé votre serviteur à l'époque où il découvrait le Metal, "Flag Of Hate", le rappel "Pleasure To Kill", ou encore "Awakening Of The Gods" dont l'enregistrement original date de 1986...). Même l'ère Tommy Vetterli (CORONER) n'est pas oubliée puisque KREATOR se fend d'un "Phobia" joué à toute vitesse...
Malgré la puissance dégagée lors de ce concert, il apparaît indéniable que KREATOR c'est aussi une floppée de titres où la mélodie s'accouple sans retenue avec une agressivité qui lui est propre. Tout en sobriété, tout en efficacité, le quatuor allemand s'affiche comme le dernier rempart du Thrash Metal. Tandis que Sami Yli-Sirnio (guitare) joue avec une propreté et une clarté remarquables tous les soli, tandis que Jürgen "Ventor" Reil (batterie) reste le métronome incontournable d'une putain de machine de guerre, Mille Petrozza (guitare et chant), lui, semble survolté, toujours en colère.
Il harangue la foule à coup de "Pariiiiiiiiiis !!!", et ramène même son fameux drapeau pour annoncer "Flag Of Hate". Ce petit bonhomme en a à revendre, et il y a fort à parier que KREATOR n'est pas prêt de prendre sa retraite. Lorsque "Pleasure To Kill" s'achève, tout le monde vient de prendre une baffe monumentale.
E-NOR-ME !!!


Ajouté :  Samedi 16 Février 2019
Live Reporteur :  NicoTheSpur
Score :
Lien en relation:  Kreator website
Hits: 345
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Live Reports ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 13/11/2019 à 18:27:30 en : 0,0807 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar