METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· OCEAN (FRA) - G…
· DEPRAVED (FRA) …
· FROZEN SHADOWS …
· EOSTENEM (FRA) …
· TERRORTORY (se)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· NIGHTWISH (fi) …
· WASP (usa) - Ro…
· GOJIRA (FRA) - …
· AVRIL LAVIGNE (…
· TOTO (usa) - Pa…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 95 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

ONSLAUGHT (uk) - Nige Rockett (Fév-2007/VF-EV)


ONSLAUGHT… pour les lecteurs assidus de Metal-impact ayant connu le gros boom thrash de 85-86’, ce nom reste évocateur d’un thrash aux frontières du death sans concessions, d’un son brut, et d’une ligne de conduite typiquement anglaise. Contrairement à leurs frères d’armes américains, et à l’instar de leurs collègues anglais, ONSLAUGHT n’a jamais vraiment éclaté au niveau international, pas autant qu’ils n’auraient du en tout cas. Mais « Killing Peace », leur dernier brûlot saura remettre les pendules à l’heure, comme en est persuadé Nige ROCKETT, à juste titre !

Line-up
: Sy Keeler (Chant), Nige Rockett (Guitare), James Hinder (Basse), Steve Grice (Batterie), Alan Jordan (Guitare)

Discographie : Power From Hell (1985), The Force (1986), In Search Of Sanity (1989), Killing Peace (2007)



Metal-Impact. Bonjour à toi. J’aimerais d’abord aborder le processus d’enregistrement de votre dernier album, quelle était l’ambiance générale ?
Nige Rockett. Ca a été l’album enregistré le plus rapidement, seulement 18 jours, et nous avons apprécié chaque seconde. L’enregistrement devait être spontané pour bien saisir tout l’enthousiasme que nous éprouvions, il devait être agressif, pas de répit, direct et bien méchant. La batterie a été enregistrée en 5 jours, les guitares et la basse aussi, le reste a été consacré au chant et au mixage. Nous ne devions pas perdre de temps pour ne pas perdre les vibrations…on a fait du thrash comme de vrais malades !

MI. Avez-vous envisagé cet album comme une revanche sur le destin, puisque vous étiez un des premiers groupes de ce style à émerger dans les années 80, sans vraiment connaître le succès ?
Nige. Nous avons en fait beaucoup de choses à achever, c’était un peu frustrant de ne pas recevoir tout le soutien que nos homologues américains avaient, mais je pense que nous avons eu notre part de responsabilité dans l’affaire, en prenant de mauvaises décisions, comme celle de signer sur LONDON Records alors que tout se passait bien avec Music For Nations, et tout à coup, c’est devenu catastrophique, alors oui, on va essayer de prendre notre revanche !

MI. Ne pensez vous pas que l’imagerie du groupe, avec ces pochettes sombres et tous ces signes cabalistiques vous aient quelque peu desservis ?
Nige. Je ne pense pas, nous n’y avons jamais vraiment réfléchi. Le groupe était très intéressé par l’occulte, et naturellement, ça se ressentait dans notre image. Je ne pense pas que ce genre de choses ait causé le moindre tort à BLACK SABBATH par exemple…

MI. Pensez vous appartenir à la catégorie des groupes cultes ?
Nige. Je ne peux pas répondre à cette question, quoique le concept de groupe culte revienne souvent lorsqu’on parle d’ONSLAUGHT, il faudrait plutôt poser la question aux fans…

MI. Dis moi ce qui s’est passé après la sortie d’In Search Of Sanity, sur le label LONDON ?
Nige. L’album a reçu de bonnes critiques, bien qu’il n’ait été beaucoup moins agressif que ce que nous avions l’habitude de faire. La première semaine de sa sortie nous sommes rentrés dans le top 40 national, en vendant 20.000 copies en Angleterre seulement, nous avons aussi vendu 26.000 copies au Etats-Unis, et seul METALLICA nous a empêché de devenir numéro 1 au Japon. Donc, tout allait plutôt bien ! Le gros problème était que les fans n’accrochaient pas vraiment à la voix de Steve Grimett, ce dont nous nous sommes rendus compte sur la distance, et qui nous a coûté cher dans certains pays, ce qui a résulté à son départ, après à peine un an…

MI. Quelles ont été les réelles raisons du split, après la dernière tournée avec MIRROR MIRROR et DEAD END ?
Nige. Nous avons eu beaucoup de problème avec le label qui interférait dans notre line-up et aussi dans la partie créative du groupe, et l’aventure avec LONDON nous a finalement été fatale…Ca a été une période très dure, et tout le monde en avait marre, nous avions perdu le feeling, et plus personne ne s’amusait comme aux premiers temps du groupe, c’était plus une épreuve qu’autre chose, alors nous avons préféré laisser tomber.

MI. Revenons à votre actualité. Killing Peace m’a vraiment explosé, et selon moi, tout ce dont ONSLAUGHT avait besoin pour vraiment éclater était la combinaison de votre style propre, et d’un son vraiment énorme, tu es d’accord avec ça ?
Nige. Oui, tu as raison Nous savions qu’il nous fallait revenir avec un album au son vraiment énorme, les fans ne sont pas stupides. Si nous étions revenus avec un album dans lequel nous nous étions investis qu’à moitié, nous n’aurions pas duré deux semaines. Nous sommes là pour durer, et nous avons encore beaucoup de choses à prouver !

MI. ONSLAUGHT va faire la tête d’affiche de festivals. Pensez vous que ce soit votre vrai retour cette fois ci, et quel est votre état d’esprit ?
Nige. Comme je l’ai dit, oui, c’est notre vrai retour, nous avons envie de faire de bons albums et des shows qui tuent ! Tout le monde est remonté au maximum dans le groupe, et nous avons déjà commencé à écrire le successeur de Killing Peace, ou nous allons porter les choses à un degré supérieur !

MI. Quel est votre titre préféré sur Killing Peace (Pour moi, il s’agit de « Tested To Destruction ») ?
Nige. Question difficile. Ca change à chaque fois que j’écoute l’album. En ce moment c’est « Shock & Awe », mais ça peut aussi être « Burn », ou encore « Twisted Jesus », j’en suis tellement satisfait en fait…

MI. Je suis épaté par l’énergie dispensée par cet album. Ne vous sentez vous pas plus jeunes aujourd’hui qu’il y a 15 ans ?
Nige. Je ne me sens pas différent aujourd’hui par rapport à mes 18 ans ! Je veux que cet album marche fort et explose tout, comme je l’étais lorsque Power From Hell était sorti. Je suis seulement dans un état d’esprit plus revanchard aujourd’hui, ce qui se sent dans Killing Peace !

MI. Quels sont tes meilleurs et pires souvenirs de la première époque d’ONSLAUGHT ?
Nige. Je pense que les meilleurs souvenirs restent le Dynamo Open Air en 86, et la tournée avec MOTORHEAD, le pire, la perte de Sy Keeler et la signature sur LONDON…

MI. Quel regard porte tu sur la scène thrash anglaise des années 80 ?
Nige. C’était génial, il y avait beaucoup de fans et les concerts étaient déments. Nous avons juste fait deux dates en Grèce, et ça m’a rappelé l’ambiance de cette époque là !

MI. Un dernier mot pour les lecteurs de Metal-Impact ?
Nige. Merci pour votre soutien ! ONSLAUGHT est de retour, et…Let there be death !!!



==================== ENGLISH VERSION ====================



Metal-Impact. Hello …………… I’d first like you to tell us about the recording process of your new album, « Killing Peace », what was the general mood behind this album?
Nige Rockett. This was the quickest we have ever made a record, 18 days in total, and we loved every second of it.. it had to be spontaneous to capture the aggression and enthusiasm we had, it had to sound angry, no niceties, in your face and nasty.. drum tracks down in 5 days, all guitars and bass tracks in 5 days, the rest for vocals and mixing. We figured if we took too long we would lose the vibe.. we thrashed like motherfuckers.

MI. Was it a kind of revenge upon destiny, considering the fact that ONSLAUGHT never became really huge in the Metal world in the 80’s, whereas you were one of the first thrash act to emerge, playing that kind of extremely raw and occult music?
Nige. Let’s just say we've a lot of unfinished business to tend to.... it was kind of annoying we didn't receive the recognition our american friends enjoyed, but i think we didn't help our own cause in many ways with the decision to sign to 'London Polygram' everything was building nicely for the band while we were with 'music for nations' but all of a sudden things took a turn for the worse.. so yeah, lets take revenge on destiny...

MI. Don’t you think that all the occult design of the band, including the pentagrams on the album covers, or your lyrics, rather diserved the band?
Nige. I don’t think so, it's not something we thought about, the band had these interests in mind, so naturally it was something we wanted to project in the image of the band... It certainly never done 'Black Sabbath' any harm...

MI. Do you think that you’re a kinda cult band?
Nige. That’s not really a question for me to answer, although the words 'cult band' do keep coming up, I guess that more of a question for an 'Onslaught' fan...

MI. Tell us please what happened after the releasing of “In Search Of Sanity”, on a major label, LONDON.
Nige. The album received a lot of good press, even though it wasn't as heavy and aggressive as it should have been... In the first week of release we entered the top 40 of the UK national music charts selling over 20,000 copies in Britain alone, we also sold 26,000 copies in the US first week and only METALLICA stopped us having a no1 album in Japan, so everything was looking good.
one problem we didn't expect was that onslaught fans never really took to 'Steve Grimmett' and in certain places reactions to the record were not as positive as others, this became more apparent as time went on and I think it unsettled the band, resulting in Steve Grimmett leaving after only 1 year…

MI. What were the real reasons of the split after the last tour with MIRROR MIRROR and DEAD ON?
Nige. We had a lot of problems with the record company interfering with the line up and with the creative side of Onslaught and the events of the 'London' period finally took its toll on everyone involved.. We really had a hard time and I don’t think anyone in the band could take any more, we had lost the inspiration and the fun that we had in the early days, everything had become a hardship, so we decided enough was enough and split the band.

MI. Back to nowadays. I have to say that “Killing Peace” blowed my mind. According to me, the only thing ONSLAUGHT needed in order to explode on the metal scene, was the combination of this unique style, and a really huge sound. Do you agree with that?
Nige. Yeah, totally agree.... We knew we had to deliver a great sounding album to make our comeback work, metal fans aren't stupid, if we made a half-assed record we wouldn't last 2 minutes, but we wanna be around for a long time and we have a lot of unfinished business to carry out.

MI. ONSLAUGHT is about to headline some festivals. Do you think this is the real comeback, and what’s your state of mind at this point?
Nige. Like I just said, 'we're back for a long time and back for real' we are really focused on making some killer albums and playing a lot of cool shows. Everyone in the band is totally psyched and ready to take this all the way, we have already started writing the follow up album to 'killing peace' and we're taking things up another gear with its aggression and power...

MI. I was quite surprised of all the energy this album projects. Don’t you feel younger today than 15 years ago ?
Nige. I don't feel no different now to when I was 18 years old, I'm as hungry for this album to kick some ass as I was for 'Power From Hell' to go out and do some serious damage, but I'm more fuckin’ angry now and I think that shows up in 'Killing Peace'...

MI. What are your best and worst memories from the first ONSLAUGHT era?
Nige. The best memories I guess, had to be 'Dynamo festival' 1986 and our european tour with Motorhead.... the worst losing Sy Keeler from the band and signing to London records...

MI. What do you think about the U.K thrash scene of the 80’s?
Nige. The scene was cool... there was a lot of great fans and real crazy live shows, we had some totally mental times back then.. We've just come back from playing 2 shows in Greece and it reminded me very much of the UK scene in 86/87... kick ass...!!!

MI. A final word for the readers of Metal-Impact?
Nige. Thanks for your support guys... Onslaught are fuckin’ back.... see you all soon and 'let there be deaattthhh.............!!!!!'


Ajouté :  Lundi 19 Mars 2007
Intervieweur :  Mortne2001
Lien en relation:  Onslaught Website
Hits: 18723
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 19/12/2018 à 02:25:21 en : 0,1138 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar