METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· HAREM SCAREM (c…
· HUMATRONIC (be)…
· CRADLE OF FILTH…
· ARISE (se) - Da…
· DENIS LABBÉ (FR…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· PAIN (se) - Div…
· SCORPIONS (de) …
· MANIGANCE (FRA)…
· GARMONBOZIA INC…
· STEVE VAI (usa)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 88 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

SONATA ARCTICA (fi) - Tony Kakko et Henrik Klingenberg (Mai-2007 / ITW-VIDEO)



A l'occasion de la sortie prochaine de leur nouvel album Unia, Tony Kakko leader de SONATA ARCTICA et son collègue claviériste Henrik Klingenberg ont accepté de se prêter à une interview filmée. C'est l'occasion pour nous de leur découvrir un goût pour la dynamite, ainsi qu'un talent caché: celui de jouer l'intro clavier de leurs morceaux... sans clavier!

Line-up
: Jani Liimatainen (guitare), Elias “E.Vil” Viljanen (guitare), Tony Kakko (chant et claviers), Henrik "Lance" Klingenberg (claviers), Tommy Portimo (batterie), Marko Paasikoski (basse)

Discographie : Ecliptica (Album - 1999), Silence (Album - 2001), Songs Of Silence - Live In Tokyo (Album - 2002), Winterheart's Guild (Album - 2003), Reckoning Night (Album - 2004), For The Sake Of Revenge (Album - 2006), For The Sake Of Revenge (DVD - 2006), Unia (Album - 2007)

M-I Interviews du groupe : Tony Kakko (Fév-2003/VF-EV), Tony Kakko et Henrik Klingenberg (Mai-2007/ITW VIDEO)



Metal-Impact. Quelle est l'idée derrière le titre « Unia ». Est-ce un mot latin? Finnois? Quelle est l'idée sous-jacente?
Tony Kakko. C'est un mot de finnois qui veut dire « rêves », voilà la signification. (Ndr : montrant la dédicace « sweet dreams ») Tu comprends mieux maintenant? (rires)

MI. Etant donné que ça parle de rêves, j'imagine que cet album est basé sur un ressenti personnel. N'est-ce pas inhabituel pour vous de faire un album à partir de pensées personnelles, de rêves etc... ?
Tony. Ca aurait pu... mais en fait non (rires). Chaque chanson a une signification particulière et au moment de l'écriture j'ai cherché des choses qui pouvaient me transmettre une émotion, me faire rire, pleurer... des choses qui pouvaient me faire ressentir quelque chose. Mais les histoires, ici, ne sont pas inspirées de ma vie, certainement pas.
Henrik Klingenberg. Ce serait vraiment un gars déprimé!
Tony. Ouais, je serais vraiment au bout du rouleau si ces chansons étaient sur ma vie. Il y a quand même des lignes qui reviennent mais ce n'est pas un journal personnel, il s'agit de chansons distinctes.

MI. C'est un album vraiment complet, qui véhicule pas mal d'émotions. Mais il vous a quand même pris un certain temps après Reckoning Night en 2004. Est-ce que c'est un album particulièrement mûri, sur lequel vous avez travaillé et retravaillé?
Henrik. Oui mais un élément important est qu'on est parti en tournée après Reckoning Night pour presque deux ans donc...
Tony. On a fait 160 dates et les dernières étaient en août dernier...
Henrik. ...c'est pas comme si on avait glandé à la maison à regarder la télé!
Tony. J'ai quand même écrit les premières chansons il y a deux ans et demi, les premières démos. Cela dit j'ai globalement écrit assez lentement, mais quand la tournée a pris fin, la plupart des chansons étaient déjà bien avancées et on a pu directement commencer à répéter. Cela n'a pas été le cas avec les deux précédents albums où j'ai directement amené les chansons en studios et le groupe les a découvertes et a commencé à les jouer sans trop savoir ce qui se passait. Mais cette fois-ci, on a pu répéter, on avait l'idée...
Henrik. ...et les arrangements...
Tony. ...et les arrangements. En fait les chansons étaient bien mieux quand on faisait des erreurs et qu'on avait l'occasion de les travailler. Et quand on a commencé l'enregistrement, tout le monde savait quoi faire et j'ai pu comme ça me concentrer sur les petits détails.

MI. Une nouvelle fois, vous n'avez pas modifié votre ligne musicale mais votre style, lui, a vraiment évolué. Est-ce que c'est une sorte de challenge pour vous, de sortir quelque chose de très différent à chaque fois?
Tony. Hmm non, en fait c'est depuis Silence, notre second album, qu'on a incorporé petit à petit des chansons très différentes dans les albums; C'est depuis Silence que l'on s'est défini comme faisant autre chose que du Power Metal, l'essence étant pour moi très différente. Et cet album comporte beaucoup de ces chansons très particulières; Cette fois je n'ai pas voulu faire de chansons, juste parce qu'il fallait les faire dans un style particulier. Pour Reckoning Night, j'ai écrit sept chansons et puis je me suis rendu compte qu'aucune n'était vraiment speed alors qu'il fallait que j'en fasse, ou que je modifie certaines chansons déjà faites, juste pour incorporer ces séquences un peu speed. Et c'était vraiment chiant à faire. En fait je ne veux pas avoir à le refaire.

MI. On a pu noter que Tommy s'était vraiment calmé sur la grosse caisse à double pédale, que vos claviers posaient des ambiances assez particulières, sans parler des voix féminines. Est-ce que vous considérez cet album comme du Power Metal ou comme quelque chose de différent?
Tony. Ce n'est plus du Power Metal...
Henrik. ...c'est vraiment quelque chose de différent.
Tony. Je pense que c'est plus porche de QUEEN que de STRATOVARIUS par exemple. Je ne nous ai plus qualifié de groupe de Power Metal depuis Winterhearts Guild (2003). Comparé à des groupes de Power Metal comme HAMMERFALL, je pense qu'on a toujours été très différent, à mon avis.
Henrik. ...ou RHAPSODY...
Tony. Ou RHAPSODY, oui. En fait, cet album est plus proche de mes racines musicales. J'ai commencé par écouter QUEEN, gamin, et c'était vraiment un monument pour moi. Donc je fais comme un retour en arrière en essayant d'écrire des chansons dans le style que j'ai toujours aimé. Je n'ai jamais pu vraiment m'exprimer dans cet espèce de style rapide et tout d’un bloc, j'avais besoin de quelque chose de plus élaboré. Je commençais à avoir l'impression de manger au Mc Donald tous les jours quand j'écrivais ce genre de chansons et maintenant c'est comme si j'explorais un bon restaurant.

MI. A ce propos, envisages-tu de faire des reprises de chansons de QUEEN dans un prochain album?
Tony. J'ai cette idée en tête depuis le tout premier album, mais c'est vraiment quelque chose de sacré pour moi, d'intouchable.
Henrik. On fera peut-être un album entier de reprises de QUEEN la prochaine fois!
Tony. mmmh non, ça pourrait être un projet parallèle vraiment sympa mais ce n’est pas évident. C'est vraiment un rêve, mais un rêve difficile à réaliser. Il faudra le faire d'une façon vraiment particulière.

MI. Question plus personnelle pour toi Henrik, tu es le membre le plus récent de SONATA ARCTICA, est-ce que tu estimes que ce groupe te permet de t'épanouir? Sachant que le clavier est un élément central du groupe. Est-ce que tu as l'impression de pouvoir t'exprimer comme tu le souhaiterais?
Henrik. Oui, en fait c'est Tony qui écrit les partitions de clavier et il y a une grande partie de ces partitions que l'on récupère directement sur les démos donc sur l'album on entend vraiment deux joueurs...
Tony. Sur cet album, les parties symphoniques c'est moi qui les joue. Henrik gère l'orgue Hammond et les leads.
Henrik. quelques solos aussi... et le piano..
Tony. ...et le piano, oui enfin je fais aussi une partie du piano
Henrik. oui exact. En fait, sur cet album on a travaillé ensemble sur les arrangements, tout le monde a pu s'exprimer...
Tony. ...sur certaines chansons.
Henrik. ...oui, sur certaines chansons, sur d'autres non!
Tony. oui il y a des chansons pour lesquelles j'ai dit: c'est comme ça, on ne touche à rien, c'est parfait!
Henrik. En fait, peu à peu on a appris à travailler ensemble de plus en plus efficacement. C'est pas toujours facile de jouer avec un autre claviériste, mais je pense qu'on se débrouille de mieux en mieux. On a deux types de jeu différent et combinés on fait un bon claviériste.
Tony. Oui, je pense que j'ai appris à te laisser de la place. Sur certaines chansons, j'ai essayé de te laisser le champ libre pour faire ton boulot. Bien sûr, il y a aussi les solos et l'orgue Hammond que tu gères. Et puis il y a des chansons, parfois, pour lesquelles je n'ai rien de particulier à dire, donc je te laisse faire ce que t'as à faire dessus.
Henrik. Oui, c'est un bon équilibre.
Tony et Henrik d'une même voix. On est vraiment un super claviériste tous les deux ! (rires)

MI. Tony, quant à toi, tu as un rapport particulier avec la scène Metal française puisque tu as chanté avec HEAVENLY sur une des chansons de leur album Virus. Est-ce que tu aurais une opinion sur la scène et sur les groupes français?
Tony. En fait, je ne suis pas vraiment les scènes Metal ou les autres scènes. Je n'ai pas vraiment été formé dans ce sens, mais j'ai beaucoup aimé cet album d'HEAVENLY. Bien entendu, les gars m'en ont donné une copie puisque j'ai chanté un petit peu dessus. Ca a été un projet vraiment sympa. En fait, quelqu’un nous a déjà demandé si on connaissait des groupes de Metal français. Il y a HEAVENLY, FAIRYLAND, mais encore? (rires) on est à court de noms...
Henrik. En fait, quand on travaille autant que nous, avec notre musique, nos concerts etc, il ne reste pas beaucoup de temps pour s'occuper de ce qui se fait ailleurs. A part quand on suit les albums de nos amis. Et puis, quand je suis à la maison, j'essaie d'écouter autre chose.
Tony. Moi aussi, j'écoute aussi bien du Classique que du Black Metal, et je n'ai pas le temps de me concentrer sur un segment particulier de la scène musicale mondiale. John Wiese, j'aime vraiment ses mélodies, ça « rock ». Même le Metal classique « can rock », quand je dis « rock », ça veut dire que c'est bon.

MI. On parlait de QUEEN tout à l'heure, est-ce qu'il y a d'autres groupes qui vous influencent?
Tony. STRATOVARIUS sera toujours très présent quoi qu'il arrive; j'aime beaucoup leurs solos de clavier. Il y a aussi NIGHTWISH, CHILDREN OF BODDOM, d'autres groupes finlandais, de la musique classique, des musiques de film. En fait j'absorbe tout ça pour en ressortir quelque chose.

MI. Et quelle est votre chanson préférée sur l'album?
Tony. Ca change tout le temps; hier ça aurait été « My Dream's but a Drop of Fuel for a Nightmare » si j'avais lancé le CD. En fait c'est plus simple de répondre à la question de cette manière; quelle chanson écouteriez-vous maintenant! Et la pour le coup j'écouterais bien « Fly with the Black Swan », c'est sympa et ça reste bien en tête.
Henrik. Pour moi aujourd'hui ce serait sans doute « the Harvest », mais hier ça aurait plutôt été 'ting ting tingding...' « Fly with the Black Swan ».

MI. J'ai entendu parler d'un clip que vous aviez tourné récemment, est-ce que vous pourriez nous en dire un peu plus?
Tony. Oui, c'est le clip de la chanson « Paid in Full », le premier single, et nous l'avons tourné dans notre ville d'origine, Kemi, où il y avait encore un mètre de neige et une pellicule de glace sur la mer (on pouvait limite rouler dessus en voiture). Donc on s'est posé sur la glace avec le groupe, avec la batterie et tout le matériel, et on a tournée cette vidéo dans laquelle on nous voit jouer...
Henrik. Dynamite!
Tony. Dynamite. Il faisait vraiment beau temps et on a eu du soleil toute la journée, on voit même un magnifique coucher de soleil sur la vidéo. Et... dynamite!
Henrik. En fait on voulait montrer...
Tony. De la dynamite!
Henrik. Oui de la dynamite, euh non, plutôt la nature finlandaise et tout... dynamite... tout ce qui nous influence en temps que musicien... et de la dynamite.

MI. Quels seraient vos albums préférés sur les 6 derniers mois, (ou sur les 12 ou sur les 24 derniers mois)?
Tony. De la musique récente, c'est difficile à dire; ce qu'on a écouté récemment c'était...
Henrik. Stamina! Dynamite! En fait on écoute pas mal de vieux trucs comme METALLICA, ou du vieux jazz, de la country comme Mac Davis.
Tony. Pour moi: Ray Charles, Johnny Cash, des trucs dans ce genre. Et NIGHTWISH! Et Stamina... et dynamite!

MI. J'ai remarqué que vous aviez ajouté un certain nombre de bonus dans votre version japonaise. Pourquoi est-ce que vous les traitez différemment?
Henrik. En fait, et c'est vrai pour tous les groupes, on doit ajouter des bonus sur les versions japonaises à cause du prix des CD là bas. Ils sont vraiment chers et s'il n'y a pas de bonus dessus, ils les commanderont ailleurs...
Tony. ...depuis la France par exemple. C'est moins cher pour eux de les commander en import et de les recevoir dans leur boîte à lettres.
Henrik. En fait c'est toute l'industrie...
Tony. ...du disque japonaise qui dépend de ces espèces de bonus. Et c'est assez chiant de faire ça parce que souvent, et cette fois-ci encore, c'est difficile de choisir quelle chanson y mettre parce qu'on aime toutes les chansons. En fait un album c'est un bloc. Henrik. Oui, je vois ce que tu veux dire. C'est un tout, quelque chose avec un début et une fin. Et c'est un peu bête à la fin de l'album d'avoir ces espèces de choses qui sortent d'on se sait où. En fait ces bonus font légèrement chier... Mais c'est le business, et ça n'a rien à voir avec la musique.

MI. Et avez-vous des dates de concert pour Unia?
Henrik. On vient ici en Novembre 2007...
Tony. Sinon on est en tournée en Amérique du Nord, au Japon...

MI. Ailleurs en Europe?
Henrik. Oui, tout cela dans la même tournée en Novembre 2007.
Tony. En fait on part de Suède le dernier jour d'Octobre 2007.

MI. A présent si vous avez quelque chose à ajouter ou un message à l'adresse de vos fans français, allez-y!
Tony. La France nous a toujours bien reçu. Au début de notre carrière, lors de notre tournée avec RHAPSODY, la France a été le premier endroit où l'on s'est senti reconnus, presque comme des Rockstars. Les gens connaissaient nos chansons et les chantaient. Du coup ça fait toujours plaisir de revenir ici, parce que le public est bien. Par exemple, notre dernier concert à Paris l'année dernière a vraiment été une expérience incroyable. Tout le monde chantait, le public était chaud, c'était génial. Et en fait, on avait des amis de notre ville qui étaient venus nous voir ici, tranquilles, et quand ils ont vu le public ils ont vraiment été scotchés! C'est toujours bon de jouer ici. Malheureusement je crois qu'on n'a que deux dates en France mais on reviendra l'année prochaine et on essaiera de moins négliger le sud de la France. On sera de retour.

MI. Et donc du coup, est-ce que vous envisagez de faire une tournée de deux ans comme la dernière fois?
Henrik. Oui, ce sera au moins ça.
Tony. Reckoning Night ça a été 160 dates, c'était assez long mais là sera encore plus long. J'y suis préparé.
Henrik. On cherche à faire dans les 200 dates là! Ca fera beaucoup!



Ajouté :  Samedi 23 Juin 2007
Intervieweur :  Sergueï
Lien en relation:  Sonata Arctica Website
Hits: 23738
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 23/1/2018 à 10:35:19 en : 0,1632 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar