METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Instagram | MI YouTube | MI Facebook
CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I sur Instagram
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· HOLDING SAND (F…
· CANNIBAL CORPSE…
· VULCAIN (FRA) -…
· DRAGONFORCE (uk…
· EMBRYONIC CELLS…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· DYING FETUS (us…
· NIGHTWISH (fi) …
· MISERY INDEX (u…
· MORTUARY (FRA) …
· W.O.A WACKEN OP…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 555 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

THE RADIO SUN (au) - Heaven Or Heartbreak (2015)






Label : Melodic Rock Records
Sortie du Scud : 25 septembre 2015
Pays : Australie
Genre : Hard Rock mélodique
Type : Album
Playtime : 11 Titres - 44 Mins





Il fallait que je nettoie mes oreilles de tout le bruit qu'elles avaient du supporter ces derniers jours... Post machin, Expérimental truc, Avant-Garde bidule, c'en était trop, et elles menaçaient de me lâcher. Il leur fallait une cure de douceur, non dénuée d'énergie pour ne pas choper le diabète du tympan (redoutable en automne), et il la fallait maintenant.

Dont acte, et puisque le traitement a eu en sus le mérite de me satisfaire, j'en partage le résultat et les composantes avec vous.

Posologie :

Une grosse dose de mélodie, des harmonies vocales travaillées, des guitares mordantes mais saines, des refrains chaleureux et entêtants, et des morceaux simples, efficaces, basés sur le principe du Hard Rock FM de grande classe, abordable pour le grand public, mais pas sirupeux pour deux sous.

Administrable en CD, par tranche de trois quarts d'heure, via le second album des australiens de THE RADIO SUN, Heaven Or Heartbreak. La radio du soleil, quel nom parfait pour cette musique lumineuse aux arrangements radieux, qui inonde de chaleur vos conduits auditifs, sans pour autant être soporifique. Alors, le choix est simple : le paradis ou la peine de cœur ? Que choisissez-vous ? J'ai opté pour les deux, puisque le disque aborde les deux versants de l'histoire, et de façon brillante.
Plus prosaïquement, THE RADIO SUN est un quatuor qui nous vient de Melbourne, fondé en 2012 sur les cendres encore fumantes de SQUARE ONE, autre combo local de réputation. Produits par l'ex vocaliste de DANGER DANGER, Paul Laine, qui en profite pour co-composer quatre morceaux et assurer une moitié de la partie vocale du titre "Science Fiction Make Believe", le groupe se présente sous un bon jour, et propose sur ce second effort onze chansons classiques, mais très bien ficelées.

La méthode est éprouvée, mais elle fonctionne toujours. En revendiquant comme influences HAREM SCAREM, Rick Springfield, WINGER, FIREHOUSE, LOVERBOY, Nelson, NIGHT RANGER, DEF LEPPARD et Bon Jovi, THE RADIO SUN ne souhaite tromper personne et ne pas faire de cachotteries sur son orientation hautement mélodique. Ainsi, Jason Old (chant), Stevie Janevski (guitare, choeurs), Robbie Erdmanis (basse, choeurs) et Ben Wignall (batterie, choeurs) se lancent à corps et coeur perdu dans la conquête des faveurs du public Hard Fm/AOR/Heavy radiophonique, et le résultat est plutôt probant. Bien sur, rien de nouveau sous leur soleil austral, juste une bonne bande son de radio FM idéale pour passer un bon après midi, ou une belle soirée romantique.
Romantiques, ils le sont, mais ils n'en oublient pas pour autant qu'ils sont des musiciens de Hard Rock. D'ailleurs, les individualités sont assez notables. Le chant de Jason est velouté et caresse l'oreille sans oublier de pousser un peu sur les cordes pendant les intermèdes les plus Rock, et Stevie, outre les riffs qu'il assemble avec brio, sait tricoter des soli tout à fait valables qui n'en font jamais trop. Avec une paire rythmique sobre mais efficace, les deux solistes peuvent se laisser aller, au gré de compositions qui font mouche, et qui oscillent tendrement entre Hard mordant et AOR vitaminé.

Comme tout album d'AOR/Hard mélodique qui se respecte, chaque détail à été soigné, et deux influences notables se dégagent. On pense bien sur à HAREM SCAREM en premier lieu, et notamment sur les excellents "Do You Remember Me?" ou "Walk Away", qui empruntent tous les tics des Canadiens, dont les fameuses cascades de choeurs qui doivent d'ailleurs beaucoup à QUEEN.
On peut prononcer le nom de NELSON pas vraiment au hasard non plus, pour cette propension à tirer la Pop vers le Hard Rock, et pour ces refrains immédiatement mémorisables, en témoignent les perles "Maybe", "Science Fiction Make Believe", morceau sur lequel intervient Paul Laine, ou même la ballade "Dying Without Your Love" que les fils de Ricky n'auraient pas boudée.

C'est d'ailleurs la seule dont il faudra vous satisfaire, car le quatuor n'a pas l'intention de s'aliéner le public Rock & Hard. Même si certaines compositions laissent filtrer des arrangements doucereux, comme le final "One In a Million", les guitares ne sont jamais loin, et le Hard FM reprend vite ses droits, de la même façon qu'avait BON JOVI d'aborder la chose en début de carrière. Les Australiens manient le mid tempo comme une science exacte, qu'il soit modéré comme sur "You're The One" ou plus appuyé sur "Tell Me What You Want", exercice de mise à niveau JOURNEY réussi haut la main.
Je n'ai, vous l'aurez compris, pas grand chose à reprocher à ce deuxième album. De la production parfaitement adaptée au style, en passant par l'interprétation des musiciens, tout est impeccable, brille de mille feux, et provoque une bouffée d'euphorie à chaque écoute.
Le genre ne s'en trouvera pas chamboulé, mais qu'y a il de neuf à dire ? Le Hard mélodique à ses codes, ses virages et ses figures imposées, et THE SUN RADIO les connaît sur le bout des doigts, des lèvres et des bras.

A défaut de provoquer un séisme, Heaven Or Heartbreak fera déjà trembler votre stéréo, et vibrer votre petit coeur de rockeur romantique. Et le mieux, c'est que vous n'aurez ni à visiter le paradis, ni a souffrir d'une peine de coeur pour ça.



Ajouté :  Samedi 16 Avril 2016
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  The Radio Sun Website
Hits: 4808
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI YouTube | MI Instagram | MI Facebook
CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 25/6/2024 à 03:12:29 en : 1,5707 secondes
| © Metal-Impact Since 2001 | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar