METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· NO RETURN (FRA)…
· MAROON (de) - T…
· CARNAL LUST (FR…
· KORITNI (au) - …
· TROPHALLAXY (ch…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· THE ARRS (FRA) …
· HELLFEST OPEN A…
· SOULFLY (br) - …
· CALIBAN (de) - …
· KORPIKLAANI (fi…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 161 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

# # XML_node.objet # # This object is an XML node representation # # /- name (string) # xml_node --- attributes (array) # \- children (array) or value (string) class xml_node { var $name; var $attributes = array(); var $children = array(); var $value = ""; function xml_node($name,$attributes,$children=array(),$value="") { $this->name = $name; if (is_array($attributes)) { $this->attributes = $attributes; } $this->children = $children; $this->value = $value; } } # # xml_tree class # # This object parses an XML stream and offers a tree composed by xml_nodes # class xml_tree { var $xml_stream; var $current_node; var $root_node; var $index; var $value; function xml_tree() { $this->root_node = new xml_node("__ROOT_NODE",array()); $this->current_node = $this->root_node; } function add_tree($xml_stream) { # Managing the parser $this->xml_stream = $xml_stream; $xml_parser = xml_parser_create(); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_CASE_FOLDING,0); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_SKIP_WHITE,1); if (!xml_parse_into_struct($xml_parser,$this->xml_stream,$this->value,$this->index)) { xml_parser_free($xml_parser); die("XML Parse error"); } xml_parser_free($xml_parser); # Now, $this->value and $this->index are informed, we can use the get_node methode. $tab_result = $this->get_node(0,count($this->value) - 1); $this->root_node->children[] = $tab_result[0]; $this->current_node = $this->root_node; } function get_node($index_start,$index_stop) { #echo "


\n"; #echo "GET-NODE($index_start,$index_stop)
\n"; # What we are going to return is an array of xml_nodes $return_tab = array(); # depth is only here to check if everything is all right $tab_node = $this->value[$index_start]; $depth = $tab_node["level"]-1; # Now we have to be sure we do not forget a single node for ($index = $index_start;$index <= $index_stop;$index++) { #echo "\$index = $index
"; # get the current node $tab_node = $this->value[$index]; # what type of node is it ? switch($tab_node["type"]) { case "complete" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth+1) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud complet $index, niveau $depth + 1 au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Noeud complet trouvé position $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n"; # Easy one, no children to manage, only a value... $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],"",$tab_node["value"]); break; case "open" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth +1 ) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud ouvert $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } # Open tag, we re-use this methode to return its children # Where is the correspondong close tag ? $node_index = $this->index[$tab_node["tag"]]; $flipped_node_index = array_flip($node_index); #echo "This ".$tab_node["tag"]." is at coords ".$flipped_node_index[$index]."
"; $i=1; do { $next_index = $node_index[$flipped_node_index[$index] + $i++]; $next_tag=$this->value[$next_index]; } while ($next_tag["level"]!=$tab_node["level"]); #echo "Ouverture de noeud détectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n   Parcours jusqu au $next_index
\n"; # good, we can now instanciate our node $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],$this->get_node($index+1,$next_index),""); # As we called the get_node methode, we are sure that nodes have been parsed to the corresponding close tag $index = $next_index; break; case "close" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth ){ die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud fermé $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Fermeture de noeud detectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."

\n"; # This ugly thing is useless because reaching a close tag means that $index==$index_stop but who knows ? =) # it will be skipped soon $index = $index_stop; break; default: die("Erreur de type de TAG non déterminé :'".$tab_node["type"]."'"); } } # We are out ... returns the array with collected children... return ($return_tab); } # this function browse the xml tree and set the current node to the selected node function give_node($path) { if ($path[0]=="/") { $current_node=$this->root_node; $path=substr($path,1); #echo "ABSOLUTE PATH GIVEN=$path
"; } else { $current_node = $this->current_node; } #echo "PATH GIVEN=$path
"; $tab_path = split("/",$path); foreach ($tab_path as $node_expr) { #echo "STUDYING EXPR='$node_expr'
"; $node = $current_node; $expr_tab = split("\?",$node_expr); $node_name = $expr_tab[0]; $attr_tab = 0; if (count($expr_tab)>1) { ##echo "TROUVE AU MOINS UNE CONDITION SUR LES ATTRIBUTS...
"; $attr_expr_tab=split(",",$expr_tab[1]); $attr_tab=array(); foreach($attr_expr_tab as $attr_expr) { $attr_split_expr=split("=",$attr_expr); $attr_tab[$attr_split_expr[0]]=$attr_split_expr[1]; } } $last=0; foreach ($node->children as $children) { #echo "COMPARING WITH '$children->name'
"; if ($children->name == $node_name) { ##echo "TROUVE NOEUD CORRESPONDANT $node_name
"; if (is_array($attr_tab)) { $node_attributes = $children->attributes; foreach ($attr_tab as $key=>$value) { if ($node_attributes[$key] == $value) { #echo "ATTRIBUTE & CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last = 1; } } } else { ##echo "CHILD=".$children->name."
"; #echo "CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last=1; } } if ($last) { break; } } if (!$last) { #echo "PATH ERROR $node_name
"; #die("MMmmmh It seems that this file is not a DIA XML format...sorry..."); return 0; } } return $current_node; } function browse_tree($path) { $node = $this->give_node($path); if (is_object($node)) { $this->current_node = $node; return 1; } return 0; } # this method dumps an html representation of the xml tree function xml_show($node = "",$level=0,$last=0) { if ($node=="") { $node=$this->root_node; } if (!is_object($node)) { die("ERROR : node is not an object"); } $line=""; for($i=1;$i<=$level;$i++) { if ((i==$level-1) and ($last)) { $line.="      "; } else { $line.="     |"; } if ($i==$level) { $line.="`-"; } } $line.=$node->name; #echo $line; $line.="".count($node->children).""; if (count($node->children)==1) { $line.=" (".$node->value.")
\n"; echo "$line"; } else { $line.="
\n"; echo "$line"; $i=1; foreach($node->children as $children) { if ($i==count($node->children)) { $this->xml_show($children,$level+1,1); } else { $this->xml_show($children,$level+1); } $i++; } } } #END_CLASS }

DILDO'S PANDA FIGHT (FRA) - Kill Me I'm Famous (2015)






Label : Autoproduction
Sortie du Scud : 22 Octobre 2015
Pays : France
Genre : Sonophoque Metal
Type : Démo
Playtime : 5 titres – 21 minutes





Les pandas, c'est rigolo. Ça fait rire tout le monde en fait, et puis c'est noir et blanc, c'est tout rond et ça fait des galipettes. En gros, ça ressemble à un mix entre Gene Simmons et un gros ourson, sauf que ça mange du bambou et que ça ne chante pas "God Of Thunder".
Mais de là à les imaginer en train de se battre avec des godemichés... Des double dong aussi non, pour que les deux rigolent ?
Les gars, vous êtes irrespectueux. Vous mériteriez de finir dans un épisode de Ranma 1/2 écrit par Stone et Parker. Et là, je peux vous garantir que vous feriez moins les malins avec un truc de trente cinq centimètres dans la rondelle.

C'est affligeant comme intro, mais je trouve que ça colle bien à l'univers du groupe qui a osé s'en servir comme gimmick. Et en plus, alors que l'espèce est en voie de disparition, ils veulent les laisser se faire occire. Non messieurs, nous ne ferons aucun mal à ces charmantes bestioles peluches, par contre, je vais vous régler votre compte via chronique interposée.
Bon cessons ici toute digression ironique, et présentons les trois lascars en question. DILDO'S PANDA FIGHT est donc comme vous l'aurez compris un trio qui nous vient de Mâcon, et non d'Asie, et comprend dans ses rangs Nicolas, l'ancien bassiste d'AKIRISE, pour vous mettre un peu sur la bonne piste.
Depuis, le Nico s'est reconverti dans la Fusion qui brasse et qui hennit, et voici donc le résultat des premières réflexions intenses des mâconnais, sous la forme d'une démo digitale ou physique disponible non dans les parcs ou les zoos, mais bien sur leur Bandcamp. Gratos en digital, pour un prix dérisoire en version CD, cette livraison cinq titres place derechef les débats sur le terrain de la voltige musicale et de la gymnastique stylistique, puisque les olibrius semblent incapables de se focaliser sur un créneau en particulier.

C'est donc de la fusion comme je le disais, mais pas celle des nineties ne vous inquiétez pas. Ici point de gros riffs Metalcore associés à une rythmique Funk, mais plutôt une sorte de dadaïsme musical qui emprunte les blagues biscornues de SYSTEM OF A DOWN, la souplesse syntaxique des PRIMUS, pour les fondre dans un Néo Red Hot Metal à la limite d'une transposition de Zappa dans l'univers du Hard Rock torride.
C'est compliqué à traduire avec des mots français ou pas, et j'ai même failli créer un alphabet spécial pour les situer, mais je me suis dit qu'après tout, le défi linguistique et sémantique en valait la chandelle. Et puis de toute façon, les pandas parlent le plantinois (mélange de plantigrade et de chinois), alors ils ne vont rien comprendre.

Tout ça pour dire que :
- Dorke, Prapeur et Fiko manient bien leur instrument, et je ne fais aucunement allusion à leur appendice, mais bien aux trucs qui marchent avec des cordes, des peaux et des baguettes.Et un peu du métal aussi.
- Bien que partant un peu dans tous les sens, leur musique se tient, un peu de traviol certes, mais elle tient quand même, à la lisière de l'expérimental métal, du Néo Frappacore et du Hard of a Down à la Française.
- C'est bien secoué, c'est bien sur à prendre au trente sixième degré au niveau des textes, mais ça se suit sans lampe torche dans la nuit, et puis si vous n'êtes pas du genre à craquer au bout du sixième break dans une chanson de quatre minutes, vous ne devriez pas être trop effrayé.
- C'est super bien produit, clairement, puissamment mais sans en rajouter, et Nico n'a rien perdu de sa versatilité à la quatre corde, comme le prouve le final "Envy" qui se joue des boucles rondes qui s'enroulent autour du cou d'une batterie souple avant de l'étrangler.
- La guitare n'arrive pas trop à se fixer non plus, mais en son clair comme en distorsion légère, les plans sont nickel, même lorsqu'on bloque sur trois ou quatre notes qui ne dépareilleraient pas sur un EP de Nintendocore passé au ralenti.

Voilà pour quelques éléments posés en vrac, mais avec une certaine logique évolutive. Mais ne glosons pas pendant des heures puisque la musique de DILDO'S PANDA FIGHT s'écoute, et ne se lit pas, quoique couchée sur partition, ça peut être rigolo.
C'est un bric-à-brac quand même bien ordonné, un genre d'Emmaüs de l'ouverture musicale, qui est bien sur Rock, mais pas toujours Hard, et qui reste Heavy même dans les passages louchement chaloupés. Cherchez l'erreur, mais en même temps, le trio en a disséminé partout, histoire de jouer avec vous.
C'est ludique mais traité sérieusement, c'est bizarre et pourtant évident, mais en tout cas ça joue, ça stimule, et au moins, ça rompt avec la monotonie ambiante.
Alors à voir maintenant s'ils parviennent à maintenir le cap sur un LP entier, mais je demande à voir.

Je n'espère qu'une chose. Qu'ils ne se pointent pas sur scène déguisés en panda, sans slip, avec des gros trucs en plastique en forme de chibre pour se foutre sur la gueule.
Le cas échéant, j'appellerai la PETA (Panda Exhibitionist Tendency Authority), et ils finiront dans une cage à Sumatra.

Bien fait pour leur gueule.



Ajouté :  Jeudi 14 Janvier 2016
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Dildo's Panda Fight Website
Hits: 3503
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 13/11/2019 à 11:36:04 en : 0,1188 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar