METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· DIE APOKALYPTIS…
· UNFRAGMENT (FRA…
· PARADISE LOST (…
· GORGOROTH (no) …
· CRADLE OF FILTH…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· DORO (de) - Alh…
· VORMELA BLACK F…
· CALIBAN (de) - …
· THE ARRS (FRA) …
· DORO (de) - Hof…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 247 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

EDEN CIRCUS (de) - Marula (2014)








Label : Lifeforce Records
Sortie du Scud : 6 octobre 2014
Pays : Allemagne
Genre : Post Rock Progressif
Type : Album
Playtime : 9 Titres - 63 Mins





Sous cette pochette sobre et colorée se cache sans doute un des groupes allemands les plus intéressant de ces dix dernières années. Un de ces groupes qui émergent de temps à autre et dont il est relativement ardu de définir la musique autrement qu'en l'appelant... Musique.
Certes, le style défini dans les critères n'est pas faux, car ils sont résolument progressifs, mais pas dans le sens d'une construction alambiquée comme peuvent l'être DREAM THEATER ou YES. Plus dans une approche à la MARILLION, en laissant les ambiances se porter elles mêmes, en développant des thématiques longues qui vous projettent dans votre propre inconscient, et vous emmènent au fond de votre être, confronté à vos propres émotions.
Oui le nom est lâché. MARILLION. A l'instar de la bande à Steve Rothery, EDEN CIRCUS est précieux, mélodique, et travaille avec amour une musique pleine et riche, ciselée, mais qui ne cache pas un désir de puissance qu'on a jamais vraiment trouvé chez les Anglais. Et pour un premier album, c'est presque un coup de maître ne le cachons pas.

De Hambourg nous viennent donc Scheewe, Micha, Andy, Kalle et Nils. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'ils sont exigeants. Ils ont répété leur grand soir jusqu'à ce que le résultat soit à la hauteur de leurs ambitions, ne cachent pas avoir perfectionné les détails techniques de leur approche, tout en admettant que les morceaux pourraient très bien exister sans, mais cette technique justement utilisée avec pertinence, les rapproche d'un TOTO ou d'un MARILLION qui truffent leurs créations de trouvailles complexes, de tours de passe-passe pratiquement invisibles, mais qui enrichissent leurs structures. Sans oublier ces signatures rythmiques troublantes, ces arrangements luxuriants qui servent les harmonies et ne cachent pas un manque d'inspiration sous un habillage de luxe...En gros, et si je devais utiliser un raccourci pratique, EDEN CIRCUS propose sur ce Marula un savant mélange du Rock progressif anglais des années 80, une patte alternative des années 90, avec les coups de boutoirs soudain d'un ALICE IN CHAINS, et des guitares cristallines soudainement assombries dans l'esprit de cette nouvelle génération de groupes à la THE OLD DEAD TREE par exemple.

Mais ne soyez pas dupe. Tout ce que souhaitent ces jeunes allemands, c'est encore une fois de vous offrir de la musique, et rien d'autre. Et celle jouée sur cet album est magique, hypnotique et profonde.

Avec neuf morceaux dont seuls deux sont sous la barre des cinq minutes, l'attitude est franche. Quatre d'entre eux oscillent entre huit et neuf minutes, mais jamais, au grand jamais, ces longues pièces ne sont redondantes ou roboratives. Les cinq musiciens ont simplement des choses à exprimer, et il se trouve que le format long est celui qui leur convient le mieux. Les schémas sont similaires, avec des thèmes déliés qui se confondent, semblent se perdre, qui changent de couleur et de voie avant de retrouver leur forme d'origine, ou bien au contraire de s'oublier dans le processus créatif au point d'être transfigurés. Difficile d'en extraire un quelconque extrait pour être pertinent dans la description...

Mais peut être qu'au petit jeu du démarquage, le monumental "101" se distingue il plus que les autres. Il est probablement le plus tortueux et paradoxalement le plus franc du lot, le plus puissant, celui où l'équilibre entre l'harmonie et la force trouve son juste milieu, et sans doute le plus proche de ce que Petrucci et les siens pouvaient proposer régulièrement il y a une décennie ou deux. On pourrait même penser à CYNIC dans sa dualité la plus totale, tant cette juxtaposition de mélodies en demi teinte et ces poussées de chant caverneux rappellent les digressions les plus absolues de la créature de Paul Masvidal.

En version courte, "Control" s'amuse à empiler les cocottes de David Gilmour sur un tissu sonore à la RUSH/MARILLION, et privilégie les instants presque silencieux pour mieux les déchirer l'instant suivant d'un riff lourd et tendu.

"Arg" et son titre hermétique est le dernier souffle avant la longue apnée finale, immersion totale dans l'univers du groupe avec son quatuor de longues pièces atmosphériques. Et de ce "lot", peut sans contexte être isolé le splendide "A Shore Uncertainty" et sa longue progression allant crescendo, empilant les riffs, variant les nuances, avec toujours ce chant en arrière plan, parfois presque complètement recouvert par la partie instrumentale s'achevant en apothéose, avant de s'arrêter net dans un dernier effort.

Mais "Her Lovely Hands Upon The Black Earth" et ses soudaines inflexions, et " Playing You" en forme d'aveu à l'auditeur ferment ce premier chapitre avec un brio extraordinaire. Dix sept minutes à eux deux, de l'inspiration à ne plus savoir qu'en faire, même si certains y verront beaucoup de redite et de répétitions malheureuses.
Mais chacun sa sensibilité et son envie de se laisser happer par des instants de magie pure ou pas.

Bien sur, Marula, aussi brillant soit il, n'évite pas les erreurs inhérentes à un premier effort. Certains thèmes sont en effet assez similaires, et même si chaque titre à sa raison d'être, des analogies indéniables unissent le tout, pouvant provoquer chez les moins sensibles à ce genre de musique un sentiment de lassitude.
Mais s'il est évident que certaines chansons gagnent à être isolées pour en apprécier toute la richesse, Marula s'appréhende comme un tout, un voyage dans le psyché de musiciens qui ont beaucoup à offrir et qui le prouvent sans ambages, et pourtant en toute discrétion.

Si comme moi, MARILLION représente pour vous un nom associé à la beauté, laissez vous séduire par EDEN CIRCUS. Car même si leurs recherches n'ont pas encore la profondeur et l'humanité - osons le - de leurs aînés, ils sauront vous emporter loin, ce qui est, n'est ce pas, la raison d'être de toute musique qui se respecte non?



Ajouté :  Jeudi 29 Janvier 2015
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Eden Circus Website
Hits: 2646
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 22/10/2020 à 11:53:58 en : 0,0606 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar