METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· ANNIHILATOR (ca…
· MASTERPLAN (de-…
· MALÉDICTION (FR…
· STEVEN WILSON (…
· WITCHES (FRA) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· TONY MACALPINE …
· TRUST (FRA) - Z…
· BRAINSTORM (de)…
· YYRKOON (FRA) -…
· ULVER (no) - Tr…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 78 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

SENTENCED (fi) - The Cold White Light (2002)








Label : Century Media / M10
Sortie du Scud : 9 juillet 2002
Pays : Finlande
Genre : Metal Gothique
Type : Album
Playtime : 11 Titres - 45 Mins
Piste Multimédia présente sur le CD




Que de chemin parcouru par les Finlandais de Sentenced depuis leurs débuts Death avec « Shadows of the past » ! Désormais étiqueté Metal Gothique, Sentenced avait placé la barre haut avec les deux précédents opus, « Frozen » et « Crimson ». « The cold white light », leur huitième effort, se place dans la continuité des albums précédents et poursuit l’évolution du groupe vers une musique de plus en plus mélodique.

Après la froide et sombre introduction « Konevistan kirkonkellot », nous avons affaire à une déferlante de 10 titres de Metal Gothique tantôt heavy et entraînant (« Neverlasting », « Excuse me while I kill myself »…), tantôt plus lent et mélancolique (« Everything is nothing », « Guilt and regret »…), et tantôt plus optimiste (« Brief is the light », « You are the one ») ; le tout porté par la voix chaude et gorgée d’émotions de Ville Laihiala. Les chansons sont directes et accrocheuses et les refrains sont mémorisables dès la première écoute (« Cross my heart and hope to die », « Blood and tears »). En revanche, je trouve que la qualité des paroles est légèrement inférieure à celle des albums précédents, elles gagnent en provocation et en ironie ce qu’elles perdent en mélancolie et en beauté pures.

Certains fans de la première heure pourraient crier au scandale à l’écoute de ce qui est sans doute l’album le plus accessible et le plus « pop » du groupe, mais ne boudons pas notre plaisir, car « The cold white light » est un excellent album dans lequel il fait bon se plonger et que l’on prend à chaque fois beaucoup de plaisir à écouter.



Ajouté :  Mercredi 22 Septembre 2004
Chroniqueur :  Cilou
Score :
Lien en relation:  Sentenced Website
Hits: 23711
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 21/11/2019 à 09:57:39 en : 0,0553 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar