METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· HOLDING SAND (F…
· ÉCHANCRURE (FRA…
· KATATONIA (se) …
· AWACKS (FRA) - …
· KAMELOT (usa) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SHAKA PONK (FRA…
· DORO (de) - Hof…
· ICED EARTH (usa…
· ENTOMBED (se) -…
· MARDUK (de) - E…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 83 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

# # XML_node.objet # # This object is an XML node representation # # /- name (string) # xml_node --- attributes (array) # \- children (array) or value (string) class xml_node { var $name; var $attributes = array(); var $children = array(); var $value = ""; function xml_node($name,$attributes,$children=array(),$value="") { $this->name = $name; if (is_array($attributes)) { $this->attributes = $attributes; } $this->children = $children; $this->value = $value; } } # # xml_tree class # # This object parses an XML stream and offers a tree composed by xml_nodes # class xml_tree { var $xml_stream; var $current_node; var $root_node; var $index; var $value; function xml_tree() { $this->root_node = new xml_node("__ROOT_NODE",array()); $this->current_node = $this->root_node; } function add_tree($xml_stream) { # Managing the parser $this->xml_stream = $xml_stream; $xml_parser = xml_parser_create(); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_CASE_FOLDING,0); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_SKIP_WHITE,1); if (!xml_parse_into_struct($xml_parser,$this->xml_stream,$this->value,$this->index)) { xml_parser_free($xml_parser); die("XML Parse error"); } xml_parser_free($xml_parser); # Now, $this->value and $this->index are informed, we can use the get_node methode. $tab_result = $this->get_node(0,count($this->value) - 1); $this->root_node->children[] = $tab_result[0]; $this->current_node = $this->root_node; } function get_node($index_start,$index_stop) { #echo "


\n"; #echo "GET-NODE($index_start,$index_stop)
\n"; # What we are going to return is an array of xml_nodes $return_tab = array(); # depth is only here to check if everything is all right $tab_node = $this->value[$index_start]; $depth = $tab_node["level"]-1; # Now we have to be sure we do not forget a single node for ($index = $index_start;$index <= $index_stop;$index++) { #echo "\$index = $index
"; # get the current node $tab_node = $this->value[$index]; # what type of node is it ? switch($tab_node["type"]) { case "complete" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth+1) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud complet $index, niveau $depth + 1 au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Noeud complet trouvé position $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n"; # Easy one, no children to manage, only a value... $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],"",$tab_node["value"]); break; case "open" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth +1 ) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud ouvert $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } # Open tag, we re-use this methode to return its children # Where is the correspondong close tag ? $node_index = $this->index[$tab_node["tag"]]; $flipped_node_index = array_flip($node_index); #echo "This ".$tab_node["tag"]." is at coords ".$flipped_node_index[$index]."
"; $i=1; do { $next_index = $node_index[$flipped_node_index[$index] + $i++]; $next_tag=$this->value[$next_index]; } while ($next_tag["level"]!=$tab_node["level"]); #echo "Ouverture de noeud détectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n   Parcours jusqu au $next_index
\n"; # good, we can now instanciate our node $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],$this->get_node($index+1,$next_index),""); # As we called the get_node methode, we are sure that nodes have been parsed to the corresponding close tag $index = $next_index; break; case "close" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth ){ die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud fermé $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Fermeture de noeud detectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."

\n"; # This ugly thing is useless because reaching a close tag means that $index==$index_stop but who knows ? =) # it will be skipped soon $index = $index_stop; break; default: die("Erreur de type de TAG non déterminé :'".$tab_node["type"]."'"); } } # We are out ... returns the array with collected children... return ($return_tab); } # this function browse the xml tree and set the current node to the selected node function give_node($path) { if ($path[0]=="/") { $current_node=$this->root_node; $path=substr($path,1); #echo "ABSOLUTE PATH GIVEN=$path
"; } else { $current_node = $this->current_node; } #echo "PATH GIVEN=$path
"; $tab_path = split("/",$path); foreach ($tab_path as $node_expr) { #echo "STUDYING EXPR='$node_expr'
"; $node = $current_node; $expr_tab = split("\?",$node_expr); $node_name = $expr_tab[0]; $attr_tab = 0; if (count($expr_tab)>1) { ##echo "TROUVE AU MOINS UNE CONDITION SUR LES ATTRIBUTS...
"; $attr_expr_tab=split(",",$expr_tab[1]); $attr_tab=array(); foreach($attr_expr_tab as $attr_expr) { $attr_split_expr=split("=",$attr_expr); $attr_tab[$attr_split_expr[0]]=$attr_split_expr[1]; } } $last=0; foreach ($node->children as $children) { #echo "COMPARING WITH '$children->name'
"; if ($children->name == $node_name) { ##echo "TROUVE NOEUD CORRESPONDANT $node_name
"; if (is_array($attr_tab)) { $node_attributes = $children->attributes; foreach ($attr_tab as $key=>$value) { if ($node_attributes[$key] == $value) { #echo "ATTRIBUTE & CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last = 1; } } } else { ##echo "CHILD=".$children->name."
"; #echo "CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last=1; } } if ($last) { break; } } if (!$last) { #echo "PATH ERROR $node_name
"; #die("MMmmmh It seems that this file is not a DIA XML format...sorry..."); return 0; } } return $current_node; } function browse_tree($path) { $node = $this->give_node($path); if (is_object($node)) { $this->current_node = $node; return 1; } return 0; } # this method dumps an html representation of the xml tree function xml_show($node = "",$level=0,$last=0) { if ($node=="") { $node=$this->root_node; } if (!is_object($node)) { die("ERROR : node is not an object"); } $line=""; for($i=1;$i<=$level;$i++) { if ((i==$level-1) and ($last)) { $line.="      "; } else { $line.="     |"; } if ($i==$level) { $line.="`-"; } } $line.=$node->name; #echo $line; $line.="".count($node->children).""; if (count($node->children)==1) { $line.=" (".$node->value.")
\n"; echo "$line"; } else { $line.="
\n"; echo "$line"; $i=1; foreach($node->children as $children) { if ($i==count($node->children)) { $this->xml_show($children,$level+1,1); } else { $this->xml_show($children,$level+1); } $i++; } } } #END_CLASS }

DREAMING DEAD (usa) - Midnightmares (2012)






Label : Auto-Production
Sortie du Scud : 20 avril 2012
Pays : Etats-Unis
Genre : Death Metal Mélodique
Type : Album
Playtime : 9 Titres - 40 Mins





Les groupes à chanteuses aux États-Unis ? Rien d’exceptionnel. La scène Death Mélo américaine ? Très générique. Alors, avoir un groupe à la fois mené par une femme et officiant dans la tradition suédoise, on a tout de suite tendance à penser à la bande à Gossow, ou à THE AGONIST, et l’on se dit qu’ils auront bien du mal à convaincre. Pourtant, DREAMING DEAD l’a fait. Et ce, dès son premier album. La mixture y est originale, intéressante, et carrément maîtrisée. C’est donc avec une certaine excitation que l’on attend le retour de la sulfureuse Elizabeth Schall et ses compagnons : Mike Caffell et Juan Ramirez. Avoir un combo qui propose une musique aussi fraîche tout en demeurant dans les racines old-school typiques, ce n’est pas donné tous les jours, et l’on compte bien en profiter.

Sur Midnightmares, pas question de reprendre la recette du précédent au pied de la lettre ; les Californiens veulent pousser leur musique toujours plus loin. Au programme, un son plus dur - dû à l’accordage abaissé au niveau des guitares - pour conceptualiser l’imagerie des cauchemars, leur effet oppressant, angoissant, et leur caractère hantant. Les cordes sont graves, la basse ressort fortement, et elles tournent en des boucles hypnotiques sombres, comme le montre d’entrée « Wake ». Circulaire, lourde, low tempo, cette intro reflète les sections acoustiques que le combo insère ingénieusement dans ses pistes. À l’opposé, « Departure » clôture l’album entre sonorités mystiques et feeling Post-Rock nerveux que l’on retrouvait déjà sur l’opus précédent. Des sections acoustiques toutes en finesse ponctuées de sections écrasantes et embellies de leads soignés.

Et le jeu de basse brillant de Juan participe pleinement à la profondeur des ambiances. Il accompagne les guitares avec ferveur mais sans se cantonner uniquement à leurs lignes. Ainsi, le jeune homme prend parfois des chemins divers et apporte une réelle saveur rythmique à cet album. Exemple avec « Overlord », qui se pare d’un pont aérien absolument génial qui fait honneur à l’instrument. De ce côté, « In Memoriam » n’est pas, non plus, en reste. La basse y a le premier rôle et ravira sans conteste tout amateur de cordes bien rondes et consistantes. Elle y insuffle un groove inégalable et donne le ton aux guitares pour un morceau instrumental d’une inventivité à saluer, où l’aspect Prog de la musique du combo ressort indéniablement.

Néanmoins, même si les plages acoustiques ravivent l’imagerie du rêve, cet album présente moins de sections ambiantes, alors qu’elles faisaient pleinement le charme du premier opus. Et, malgré quelques passages orientés sur les atmosphères, ce disque ne s’aventure pas tant que ça de ce côté de l’équation. Elles restent généralement suggérées par les humeurs des pistes, à défaut d’avoir de réels passages atmosphériques. Ainsi, l’album conserve une aura lourde, que l’on retrouve au travers de « Corpse Mountain ». Les rythmiques sont plaquées avec lenteur, les cordes dispersent une tonalité grave, et le chant d’Elizabeth y est magistral, cauchemardesque. La frontwoman expose, sur Midnightmares, une prestation davantage maîtrisée, travaillée, qui tire moins sur le Black et opte pour des vocaux plus growlés. Elle y gagne assurément en variété et, soutenue de blasts rageurs, crache ses tripes avec ferveur (« Into The Abyss »). Ses compères apportent également, de temps en temps, un support qui permet d’avoir plus de texture, moins de monotonie, et surtout quelques growls venus d’outre-tombe. Là encore, comme sur Within One, il n’y a pas de réelle mise en avant de refrains, dans l’optique que l’attention soit portée sur l’ensemble de la piste, et non une simple section accrocheuse. Par ailleurs, de nombreux passages sont laissés libres à l’instrumentation qui continue de montrer la richesse d’écriture des morceaux, des rythmiques variées et captivantes aux mélodies plus subtiles.

Et, bien que les compositions soient généralement moins longues, le combo californien conserve cette fluidité dans les structures réfléchies, au feeling très Progressif. Les guitares touchent plus à la scène Thrash et apportent une bonne dose d’agressivité, tout en affichant une certaine lourdeur. Reprenant les rythmiques à la volée, leurs jeux sont puissants et accrocheurs, les partitions mélodiques se frayant facilement un chemin. « Exile » déploie des riffs bagarreurs accrus par la force de la basse. Le travail sur les guitares reflète une écriture intelligente. Les leads sont plus rares, mais le peu qui s’expriment sont d’une beauté exemplaire ; tout en harmonies, ils se faufilent dans cette ambiance oppressante pour ne la rendre que plus étrange. Pareillement, les solos s’avèrent brefs mais intenses, à l’instar de la démonstration legato sur « Lapse », ranimant l’intérêt d’une piste un peu trop poussive de par sa cadence sans cesse changeante.

Les compositions sont lancées à des allures sauvages, mais la batterie ne ressort pas suffisamment pour vraiment représenter cette bestialité. Ses sonorités sont très sèches, et les toms semblent alors manquer de puissance, tandis que les blast beats n’effraient guère (« Midnightmares »). Et, même si les pistes défouraillent, cette virulence amoindrie et la consonance parfois trop claire des caisses nuisent quelque peu à leur efficience. Disons que la production n’est pas à son meilleur jour, et que le mix a tendance à apparaître brouillon quand l’instrumentation s’emballe (« Overlord »), alors qu’il est capable d’offrir un rendu très authentique sur d’autres parties, notamment avec l’élévation de la basse.

DREAMING DEAD n’a pas besoin de se chercher, les trois acolytes savent très bien où ils vont ! En deux albums, deux démonstrations irréfutables du talent que possèdent les Californiens. Efficace, original, et varié, ce Midnightmares succède avec les honneurs au premier effort. Sans pour autant s’enliser dans une recette fructueuse, le trio conserve la même aisance à composer des pistes prenantes, un riffing accrocheur et des atmosphères appuyées, tout en évoluant sur le plan musical et technique. DREAMING DEAD apporte un peu de fraîcheur dans un genre qui patauge, et mérite d’être surveillé d’assez près.



Ajouté :  Mardi 26 Juin 2012
Chroniqueur :  CyberIF.
Score :
Lien en relation:  Dreaming Dead Website
Hits: 4046
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 14/10/2019 à 23:30:47 en : 0,1079 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar