METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· WITCHES (FRA) -…
· LITHAM (dz) - R…
· PAUL GILBERT (u…
· FORGIN FATE (FR…
· WE ARE THE OCEA…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· ARENA (uk) - La…
· JOURNEY (usa) -…
· THE DILLINGER E…
· LACUNA COIL (it…
· SOULFLY (br) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 76 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

SLASH (usa) - Slash (2010)








Label : Roadrunner Records / Warner Music France
Sortie du Scud : 5 avril 2010
Pays : Etats-Unis
Genre : Slash se la joue collectif
Type : Album
Playtime : 14 Titres - 60 Mins





Le principe même de l’album All Stars Duets contient une notion de piège inévitable et indéniable. Cela aboutit généralement à de brillantes réussites (rares), où à des plantages radicaux (souvent), qui peinent à dissimuler un manque d’inspiration passager ou une astuce de maison de disques.
Dans le cas de Slash, et au vu de sa riche et versatile discographie, les deux options semblaient injustifiées.
Alors est on plus proche du Duets de Barbra STREISAND où de celui d’Elton JOHN ?
Je vous le concède, l’approche musicale n’est pas la même, classic Rock oblige. Mais alors le résultat ?
Osons le bilan positif.
J’avais pourtant un peu peur de l’écoute, à la simple vue du casting. De la légende incontournable au choix malicieux et délicieusement marketing, on pouvait craindre le pire.
Mais de sa Les Paul, Slash décocha un riff qui atteignit presque le centre de la cible.
Mais hiérarchisons un peu le propos si vous le voulez bien.

Inutile de gloser, le titre phare, le brûlot, l’hymne qui fait fondre les cordes au tirant le plus élevé, c’est la surprise du chef, l’imparable « Beautiful Dangerous » que le touffu guitariste entonne sans complexes avec la bombe made in BLACK EYED PEAS, Fergie. On savait que la demoiselle avait du coffre, on sait maintenant qu’elle à l’attitude. Et le simple fait de savoir que la pulpeuse créature prépare un album solo avec le Slash me titille les papilles…Le phrasé de Fergie est chaloupé, le riff bombé, et le refrain hurlé. En gros, le genre de tuerie qu’on écoute, qu’on réécoute, et qu’on laisse tourner bouche bée. Point.
« Ghost » est une énorme introduction, avec ses guitares en avant, et un Ian ASTBURY toujours gorgé de feeling et prompt à transformer n’importe quel morceau en hymne. Alors si en plus le Slash nous sort un lick chaloupé et contagieux avec en soutien, son ancien compère Izzy…
« Nothing To Say », avec M.Shadows d’AVENGED SEVENFOLD est aussi un must. Assez proches d’un ALICE IN CHAINS ou d’un STONE TEMPLE PILOT du meilleur crû, ces couplets agressifs versent sans ambages dans le quasi Néo plantureux, avec en cadeau, un refrain incroyable.
Le dentelé « Saint Is a Sinner », chanté subtilement par Rocco DE LUCA est une pépite de douceur qu’on avale avec un plaisir non feint. Doux et puissant à la fois, porté par une voix très séduisante, ce morceau a le parfum des contes d’hiver, que l’on écoute sur fond de soleil couchant.

Voilà pour les triomphes, voyons maintenant les succès.

Bien sur, proposer un titre avec M.Killminster est un gage de réussite instantanée, même pour le moins inspiré des musiciens. Il n’empêche que le groovy « Doctor Alibi » avec Lemmy, direct et sans chichis, procure sa dose de chili, et épice la piste sans soucis. Inutile de dire que le leader de MOTORHEAD est Rock, car qui l’ignore encore ?
Ozzy aussi, mais en plus Metal. Et ça n’est pas le plus que Sabbathien « Crucify The Dead » qui va me contredire. On aurait aimé simplement sortir un peu plus des sentiers battus. Trop évident Slash !
Même constat pour « We’re All Gonna Die » avec le père POP. Rock carré, simple, à l’image de la production d’Iggy ces dernières années. Bon, forcément, mais un peu soft.
Adam Levine de MAROON 5 joue de son velouté de palais pour enrober « Gotten » d’une atmosphère éthérée, et permet à Slash de délivrer un solo émouvant en bonne et due forme. Une autre jolie ballade, qui ne pleurniche pas, mais sait toucher.

L’anecdotique ?
« Watch This », instrumental avec les amis Dave Grohl et Duff McKagan est sympathique mais dispensable. Le country-like « By The Sword » est à peine un plaisir mineur.
Et « Promise » avec le pourtant vocalement dément Chris Cornell n’est qu’un vulgaire morceau Pop-Rock assez faible. Mais je me demande bien qui pourra un jour extirper l’ex leader de SOUNDGARDEN de sa léthargie créative…

Alors oui, Slash n’Friends est abouti. Il y a de quoi rassasier les amateurs de guitare Rock, mais aussi les amoureux des mélodies vocales bien troussées. Supergroupe aussi éphémère que jubilatoire, cet album s’apprécie à sa juste valeur, telle une récréation bien méritée après tant d’années de bons et loyaux services.
Roots, mais moderne. Rétro, mais louchant vers l’avenir.
Et sincère.

Tracklist :
1. Ghost (Ian Astbury)
2. Crucify The Dead (Ozzy Osbourne)
3. Beautiful Dangerous (Fergie)
4. Back From Cali (Featuring Myles Kennedy Of Alter Bridge)
5. Promise (Chris Cornell)
6. By The Sword (Andrew Stockdale of Wolfmother)
7. Gotten (Adam Levine)
8. Doctor Alibi (Lemmy Kilminster)
9. Watch This (Dave Grohl/Duff McKagan)
10. I Hold On (Kid Rock)
11. Nothing To Say (M Shadows of Avenged Sevenfold)
12. Starlight (Myles Kennedy)
13. Saint Is A Sinner Too (Rocco De Luca)
14. We're All Gonna Die (Iggy Pop)



Ajouté :  Jeudi 15 Avril 2010
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Slash Website
Hits: 11125
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 22/11/2019 à 05:27:29 en : 0,0613 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar