METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· ELUVEITIE (ch) …
· OIL CARTER (FRA…
· IMMOLATION (usa…
· THUNDERING RECO…
· BRAINSTORM (de)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· KORUM (FRA) - L…
· THE UNHOLY ALLI…
· HELL ON EARTH -…
· RAMMSTEIN (de) …
· MARDUK (de) - E…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 93 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

IN FLAMES (se) - Clayman (2000)








Label : Nuclear Blast Records
Sortie du Scud : 3 Juillet 2000
Pays : Suède
Genre : Death Metal Mélodique
Type : Album
Playtime : 11 Titres - 44 Mins





The Jester Race, Whoracle, Colony. Trois albums d’exception, à l’atmosphère unique. Trente-deux titres phénoménaux, alliant beauté et violence. Un groupe culte et incontournable : IN FLAMES. Avec un tel passé, autant dire que Clayman est très attendu par tout amateur du genre. Et, comme ils ont pu le prouver par le passé, qu’il y ait un ou deux ans entre chaque sortie, les Suédois ne cessent de se perfectionner et proposer une musique de grande qualité. Cependant, dans le cas présent, à défaut de pouvoir surpasser son prédécesseur, cet album ne pourra, au mieux, que l’égaler.
Cette fois-ci, c’est sûr, Anders a complètement abandonné le fructueux concept de l’autodestruction de l’humanité, entamé quatre ans auparavant. Les paroles de Clayman sont plus personnelles, reflétant sa vision du monde. Elles traitent en grande partie de la difficulté à trouver sa propre identité tandis qu’on est constamment formaté par les médias, la société, ou nos proches. Et, pour accompagner ses textes de souffrances intérieures, Anders fait à nouveau évoluer sa voix, adoptant un chant hurlé rocailleux et torturé sur l’ensemble de l’album. Le chant clair, chuchoté, expérimenté sur le précédent opus, s’impose également davantage. Souvent mêlé aux sublimes arpèges distillés par la guitare acoustique ou profitant d’accalmies (« Satellites And Astronauts », « Suburban Me »,…), il se montre poignant et mélancolique, ajoutant une dimension émotionnelle aux compositions. Cependant, même si la plupart des refrains doublent le chant hurlé avec un growlé, pour un résultat grandiose, l’absence de ce dernier se fait sentir, malgré les nombreux effets réalisés sur les vocaux pour les diversifier. Par ailleurs, si Mr. Fridén avait, par le passé, l’habitude d’accompagner sa voix d’une véhémence et d’une hargne sans égales, il semble ici ne réaliser qu’un simple exercice de style, convenablement maîtrisé toutefois.
A contrario, les compositions, réfléchies, techniques, et variées, restent égales à elles-mêmes. Energiques et ingénieuses, elles sont parcourues d’une rythmique puissante, instaurée par une batterie mid-tempo percutante et ravageuse, plus en retrait par rapport à Colony, laissant ainsi de la marge à la basse pour délivrer un son lourd et efficace. Mais des tubes comme le très dynamique « Only For The Weak », possédant un prodigieux break hypnotique, ou l’original et élégiaque « Satellites And Astronauts », ne seraient rien sans l’omniprésence du synthé et des samples électroniques qui parcourent l’album. En effet, harmonisant chaque morceau, des simples fioritures en arrière-plan à la mélodie dominante du titre, ils transcendent les refrains accrocheurs et subliment les leads mélodiques. On pourrait alors penser que le groupe joue la carte de la facilité, mais les guitaristes démontrent qu’ils n’ont rien perdu de leur virtuosité, enchaînant des solos plus impressionnants les uns que les autres (« …As The Future Repeats », « Another Day In Quicksand »), dont celui monumental de « Suburban Me » exécuté par Christopher Amott (ARCH ENEMY). Les somptueux breaks acoustiques et aériens (« Square Nothing », « Bullet Ride »), ainsi que le pont instrumental, pleinement maîtrisé, de « Brush The Dust Away », ou le magnifique riff d’ouverture de « Swim », leitmotiv du morceau, finissent d’achever un auditeur déjà conquis par l’énorme potentiel technique des Suédois.
Histoire de rajouter six minutes à un album déjà très bon, Nuclear Blast sort une "Deluxe Edition", en 2005, proposant deux pistes supplémentaires. Ces morceaux, « Strong And Smart » et « World Of Promises », sont respectivement des reprises des groupes suédois NO FUN AT ALL et TREAT. Chacune est plus agressive, que ce soit dans le rythme ou la production, que son originale tout en la respectant. Deux bonnes covers qui permettent à la magie d’IN FLAMES de perdurer encore quelques instants. Pour la petite anecdote : NO FUN AT ALL a récemment repris « Episode 666 », réalisant ainsi une version Punk Rock de l’apocalypse selon IN FLAMES.
Avec Clayman, les Suédois le montrent, il est possible d’évoluer et proposer une musique différente tout en gardant sa propre identité. S’éloignant quelque peu de ses racines, le groupe modernise son son, évitant ainsi de se répéter en proposant un album, certes, plus accessible, mais toujours surprenant et efficace, de par la qualité de ses compositions.
Me voilà donc rendu avec la discographie studio de cette période d’IN FLAMES communément appelée "pre-Reroute To Remain", une époque où le groupe jouait du "old" Death Metal Mélodique. Pourtant, qu’on le veuille ou non, la formation Nordique a toujours été un groupe phare de la scène Metal, un de ces groupes qui a su marquer son ère. Il n’y a qu’à voir le nombre de jeunes formations reprenant les bases qu’ils ont instaurées quelques années auparavant, ou suivant leur nouvelle orientation musicale depuis la sortie de Reroute To Remain.

Discographie Complète de IN FLAMES :
Lunar Strain (Album - 1994), Subterranean (EP - 1995), The Jester Race (Album - 1996), Whoracle (Album - 1997), Colony (Album - 1999), Clayman (Album - 2000), The Tokyo Showdown - Live In Japan 2000 (Live - 2001), Reroute To Remain (Album - 2002), Soundtrack To Your Escape (Album - 2004), Used And Abused... In Live We Trust (DVD - 2005), Come Clarity (Album - 2006), A Sense Of Purpose (Album - 2008), Sounds Of A Playground Fading (Album - 2011)

MI Bonus :
IN FLAMES (se) - Anders Fridén (ITW - Nov-2011/VF-EV)



Ajouté :  Vendredi 19 Février 2010
Chroniqueur :  CyberIF.
Score :
Lien en relation:  In Flames Website
Hits: 9127
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 24/1/2020 à 07:31:19 en : 0,0631 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar