METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· KATAKLYSM (FRA)…
· KADENZZA (jp) -…
· AGRESSOR (FRA) …
· STONEBIRDS (FRA…
· EVIDENCE ONE (d…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· ANNEKE VAN GIER…
· A PERFECT CIRCL…
· STRATOVARIUS (f…
· FIREWIND (gr) -…
· APOCRYPHE (FRA)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 198 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

GWEN STACY (usa) - The Life I Know (2008)








Label : Ferret Music / La Baleine
Sortie du Scud : 5 février 2008
Pays : Etats-Unis
Genre : Mathcore
Type : Album
Playtime : 12 Titres - 46 Mins





Signé récemment chez le label américain Ferret Music spécialisé dans tout ce qui a attrait au Core, les américains de GWEN STACY sont l’une de leur ultime trouvaille. Les cinq musiciens, natifs d’Indianapolis, dans le bon vieux Midwest US, créent le groupe qui deviendra GWEN STACY en 2004. The Life I Know est leur premier album, succédané de Mathcore Postcore basique et classique, où le thème de la foi pointe le bout de son nez au gré de ces douze pistes. Du Christiancore ? Cela commence mal cette affaire. Quatre années passées à pondre douze titres de Postcore. Rentrons de suite dans le vif du sujet, GWEN STACY ne se démarque vraiment pas de ses congénères consanguins adeptes de Mathcore : comme d’habitude lorsque l’on parle de ces combos clonés, des hurlements abrutis alternent avec des vocaux clairs aussi peu expressifs que le visage de Steven Seagal, les murs de guitares plombés rivalisent d’adresse avec des passages plus apprêtés et embrouillés. Le quintet insiste sur les ruptures rythmiques, tout en épurant ou en alourdissant les mélodies. Ainsi, que l’on écoute le troisième morceau ou le huitième, cela ne changera rien. Pourtant, le titre introductif n’était pourtant pas dégueulasse : «The Path to Certainty», sorte de Punk Core rythmé et groovy faisait éventuellement mirage et «Sleeping in The Train Yard», titre fleuve étiré sur plus de sept minutes, avec ses samples et son ambiance mélancolique qui changent un peu la donne pouvait à la rigueur passer. Ces deux titres sortent du lot de ce The Life I Know.
Tout cela porte à croire que GWEN STACY a mis tout son savoir faire et sa créativité dans ces deux morceaux pour ensuite aligner les poncifs et enchaîner les morceaux monotones et sans aucun intérêt. Seuls les universitaires sur les campus américains adeptes de jeux d’échec, de résolutions de problèmes mathématiques pourraient y trouver leur compte. Maintenant se pose la principale problématique : (je commence à parler comme un matheux, çà fout les jetons !)
Ferret Music, le label spécialiste du Core bête et méchant outre atlantique (excepté MADBALL, à se demander ce qu’ils font chez Ferret ?), grand manitou dans le genre, présente une nouvelle fois un groupe chevronné certes mais complètement hypnotique et maussade. D’ailleurs un partenariat vient d’être signé avec le label italien Frontiers Records, son alter ego européen, promoteur de musique abrutissante… Sincèrement, Ferret Music, quand on voit les groupes signés chez eux, on se demande encore comment ils font pour ne pas mettre la clé sous la porte ?
Une scène Metalcore américaine complètement époumonée et fatiguée par tant d’années de groupes et de disques plus moches les uns que les autres, la bande du chanteur Cole Wallace délivre là un premier album inintéressant au possible. Faut il dans ce cas avoir la foi pour écouter ces disques là ?



Ajouté :  Samedi 12 Avril 2008
Chroniqueur :  Loki
Score :
Lien en relation:  Gwen Stacy Website
Hits: 8049
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 21/10/2020 à 20:34:49 en : 0,0559 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar