METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· APOCALYPTICA (f…
· SOLEKAHN (FRA) …
· AGNOSYS (FRA) -…
· LORD BELIAL (se…
· DEADLY CARNAGE …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SEBASTIAN BACH …
· CRUCIFIED BARBA…
· SOULFLY (br) - …
· NASUM (se) - No…
· LE MONDIAL DU T…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 92 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

SEBASTIAN BACH (USA) - C-Side à Milan (18/12/04)


Pas d'autres groupes présents au concert
Date du Concert : Samedi 18 décembre 2004
Lieu du Concert : C-Side (Milano, Italie)

Faire un live report de ce concert reviendrait à inventer des mots pour décrire ce qu'on peut ressentir de mieux quand on est en osmose avec la Musique que l'on aime. Fallait y être pour partager une telle joie, une telle communion entre un public et un groupe, un tel déploiement de gorges chantant à l'unisson...
Et dire que ce live n'était pas du tout prévu au programme, que Kylen (un ami) est tombé sur cette date par hasard deux semaines avant, et qu'on s'est décidé à faire le voyage la semaine dernière!
Un plan totalement rock'n roll, pour voir Sebastian Bach, ex-chanteur de Skid Row, LE combo de ma jeunesse, celui qui symbolise totalement (avec Guns) le Bonheur de quelques unes des meilleures années de ma Vie.
J'ai eu la chance de voir les Skid Row au complet en 1995, mais depuis la séparation, plus aucune occasion ne s'est présentée de réentendre live des titres qui comptent toujours énormément pour moi. Dont un hymne ultime qui justifie à lui seul les 1000 bornes nous séparant de Milan, destination habituelle en été, mais inédite par un tel temps glacialement venteux!
Sur le chemin on passe prendre mon Brother de coeur à Monaco, et on trace sans encombres jusqu'à la salle, près de laquelle on se gare sans trop de tours et détours en début d'aprem. C'est d'ailleurs trop facile tout ça! On trouve la salle direct, on se perd pas dans cette foutue ville, on n'a pas de galères... Bref on se rattrape de toutes les merdes que nous avons connus ces 5 dernières années dans ce coin du monde!
Aprés du shopping inédit (mention spéciale à notre nouvel ami Pock le Troll myopathe !!) et un arrêt binouse dans un salon de thé/pmu, on revient vers la salle, qui est en fait une boite de nuit: le C-Side. Initialement prévu au Rainbow (plus grand), le concert a été déplacé ici, je suppose pour des raisons d’une faible affluence du public. Impression qui se vérifie aux abords du C-Side, c'est pas la folie. Mais finalement, petit à petit, le trottoir va bien se garnir, avec une bonne poignée de marseillais que je connais bien pour toutes les dernières années passées dans le circuit des boites rock-Metal locales! Des die-hard du "tata-Metal" qu'on aime tant!
Evidemment l'ouverture des portes n'est pas celle signalée sur les billets, mais cela nous permet d'avoir un excellent aperçu du public qui sera présent aux prochains Gods of Metal avec Motley Crue en headliner!!! Terrible!! Kylen, qui comptait faire sa tata ultime en juin prochain, s'est rendu compte qu'il ne pourrait jamais arriver à la cheville des fans ultimes italiens!! Ca va être carnaval! Vive les pantalons zébrés, les coupes à la Nikki, les jupes vynils/bas sexy, les blousons Motley, etc.
Finalement on parvient à rentrer dans le hall mais les billets à acheter sur place sont à retirer... dehors un peu sur le coté de la salle!! Youpi!! Donc Kylen va nous les prendre, et mon Padre et moi pendant ce temps on commence à discuter avec un mec de la salle, à tchatcher sur son maillot de l'Inter de Milan, à lui parler de l'OM, à délirer sur certaines bombasses passant devant nous... Et au final, il nous file à chacun un bon pour conso gratos! On est trop forts sans le faire exprès!
L'intérieur de la boite est plus qu'agréable, avec sa fosse/piste en contrebas du bar et du dj, ses rampes sur les deux cotés en hauteur, et sa scène spacieuse pour un tel lieu. Avec notre Jack Daniel's on va se poster un peu en arrière dans la fosse, je me la pète avec mon tshirt blanc Skid Row d'origine, fracassé mais ressorti pour l'occase (la Joconde avec les tatouages de Baz et les piercing du bassiste originel!), et on remarque que c'est blindé en fait! Je dirai dans les 500 personnes, et cela va être 500 personnes...A FOND!!!
J'ai retrouvé là le meilleur public du monde: le public italien qui adore son groupe et connaît toutes les paroles par coeur! Une homogénéité, une osmose, une harmonie que j'ai jamais vu ailleurs qu'en Italie pour certains combos. Etre la dedans, c'est un pur Bonheur, on calcule plus rien, on se défonce pour le groupe, on donne tout. Ca transcende totalement un live!
Pas de première partie, on est la pour Baz, on veut que lui! Même s'il n'est pas accompagné par des manchots (rien que le bassiste Di Giorgio, une brute de son instrument!), on s'en fout un peu, on ne voit que lui, on ne chante que du Skid Row! Et le père Baz, il est en méga forme! Toujours un frontman ultime, avec une patate d'enfer! Il headbangue, il arpente la scène, il invective, et il... chante encore putain qué super bien!!! Bon, il n'a plus tout à fait la même voix qu'il y a 12 ans quand il pousse dans les aigus, mais ce n'est pas un reproche. Car il a un certain timbre arraché et rauque lors des poussées qu'on attend tous, ça donne le frisson! Il se ménage pas, et ça évidemment le public italien adore!
Il reste un de mes chanteurs favoris, une vraie VOIX du Heavy/Hard. Et non seulement on est venu pour réentendre cette voix géniale, mais en plus il va nous combler en interprétant des titres qu'on attendait tous, et que l'audience va transformer souvent en Karaoké géant! C'est simple, pour certains passages ou morceaux entier, on n'entendait réellement plus le micro du chanteur!!La communion je vous dit!
L'entrée sur "Slave to the grind", malgré un mauvais son (mais on s'en battait les flancs à la limite!) a mis le feu aux poudres! Parce que bon, on est chez les Ritals hein... Et eux, ils aiment bien bouger en live! Et avec un tel morceau d'intro... ça a BOUGE!!! Impossible de résister à l'appel de la fraternité des poils, et hop c'est parti pour quelques titres ou j'ai pu me frotter les poils amicalement tout en hurlant ("Big Guns", "Piece of Me", "HereI am"...)! Après j'ai un peu reculé car je voulais vraiment profité du trip et headbanguer avec Kylen ainsi qu'avec des inconnus unis dans la même passion.
On a eu peu de titres de sa carrière solo (3 si j'ai bien compté), tant mieux on était pas la pour ça, et à part "Rock'n roll" que j'aime beaucoup, les autres ne m'ont pas marqué.
Par contre, les grands moments furent sans conteste un "Monkey Business" d'anthologie, un "18 & Life" magnifique, où Baz nous a laissé chanter tout le premier couplet avant de commencer effectivement la chanson lui même du début, un "In a darkened room" émotionnel, et of course un "YOUTH GONE WILD" fédérateur, ultime, magique...Tout un symbole de la jeunesse que j'ai vécu, que plein d'autres vivent encore ou vivront... L'Hymne parfait à mon coeur. Avec la feinte de Baz qui annonce ce titre, et qui se ravise en disant qu'il le jouerait la prochaine fois, et hop le groupe fait mine de partir! Ahahaha la bronca/ovation!
Mais tout ca n'est peut être rien en comparaison de ce qui a entamé le rappel. Beaucoup de banderoles faites main avaient volé on stage depuis le début du live ("Baz forever Wild", etc.), Sebastian les récupérant toutes pour les montrer à l'audience pendant les chansons. Et puis quand les zicos reviennent sur les planches, une énième banderole est lancée... Dessus: "The best guitar hero, DIMEBAG DARREL", écrit en caractères énormes... Emotion à nouer la gorge palpable. Ovation. Et le gratteux qui balance le riff de "Walk", suivi par tout le groupe, et par TOUT LE PUBLIC pour les paroles! Je crois que Baz n'a même pas chanté... Moment unique, moment de détronchage de nuque, grand moment. Le titre n'est pas joué en entier, mais qu'importe... Ovation unanime. Baz brandit un tshirt de Pantera. Ovation. Et "I remember you" s'enchaîne pour quelques minutes de pure émotion. Ce titre, à cet instant précis, dans ces conditions précises, ben ce fut aussi fort pour moi qu'un "Believe" de qui vous savez. On s'est déchiré les cordes vocales, on était tous unis, c'était Beau.
Le "Youth Gone wild" qui a suivi fut vraiment cataclysmique. On aurait tous aimé que pour cette dernière date de la tournée, il y eut une surprise, un vrai rappel, surtout que le show fut court (1h30 et encore je suis large), mais non. Et même s'il n'y eut pas de "Wasted Time" (LE titre grand absent subjectivement pour moi), de "Get the fuck out", de "Mudkicker" ou de "Riot Act", je suis ressorti de là comblé, heureux, avec le sentiment d'avoir fait tout ce chemin pour un des 4 meilleurs lives de 2004!!
Pour fêter ça, on est allé se boire un JD avec Kylen. Le JD du Brotherhood qui partage des moments uniques.

Set List
Slave to the Grind
Big Guns
Frozen
?
Here I Am
Piece of Me
?
18 & Life
The Threat
Rock 'n Roll
In a darkened Room
Monkey Business

Rappels
Walk (Pantera Cover)
I Remember You
Youth Gone Wild


Ajouté :  Jeudi 14 Avril 2005
Live Reporteur :  Gandalf
Score :
Lien en relation:  Sebastian Bach website
Hits: 20859
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Live Reports ]


Transmis par YvesZ actif 17 Avr 2005 @ 11:03
Mon score :

Terrible !!!!!!!! J'étais en Espagne le 12 décembre 2004, pour la date de Barcelone, c'était ENORME !! BAZ a tout cassé ce soir là ! Sebastian BACH est LE frontman par excellence, à l'image de ses maîtres, DEE SNIDER et DAVID LEE ROTH. Jetez un oeil au live report du concert de Barcelone, qui fut lui aussi un concert d'exception ! www.leprozy.com/livereport2005.htm#bach04 YvesZ.
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 17/11/2018 à 12:34:11 en : 0,0722 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar